messagerie3

I mage de rêve et de bonheur
    N ature sauvage, source féconde.

          F  aut-il enfin, un jour t’oublier
             R  ayer de notre mémoire ce passé
              A  in Franïn, tu as tellement changé
            N  e renies pas toutes ces années
                 I  déal  bafoué, défiguré par l’outrage
                            N  e reste t'il que ruines de notre passage?
.
J.E..

 

  Vous m'avez écrit et je vous en remercie

 Votre Courrier          

2004 - 2005 Page 2 Page 3 -Page 4 2006 Page 5   Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 

 2007 Page 10  Page 11 page12 page 13 page14 page15 page 16  page 17 page 18 page 19

2008 page20 page21  page 22 page 23 page24  page 25 page26

2009 page27  page 28 page 29

2010 page30  page 31 page 32  page 33 page34

 

 

01-De : Dan LECLERC
Date : 01/08/2004 12:54:51
Je suis tombé sur le récit de Jocelyne. Une pure merveille que je vais m'empresser de faire partager à mes parents (91 et 75 ans) qui ont bien connu les Freynet puisqu'ils sévissaient dans la région à cette époque...Et puis j'ai beaucoup "traîné" du côté d'Ain Franin, Kristel etc. après l'indépendance... l'odeur des pins et le chant des cigales sont encore là !!! Un grand merci Jocelyne et tous mes compliments @mitiés
Dan.    
Merci Dan, c'est à la suite de ton message que j'ai réalisé que je pouvais créer un site.Jocelyne.E

 

02-De : Henri FERNANDEZ 
Date : 09/11/04 18:19:37
J' ai commencé par voir le présentoir je n'ai rien à dire c'est trop beau et positivement facile à parcourir. Je reviendrai pour la mise en forme. bisous

 

03-De : Henri FERNANDEZ
Date : 11/11/04 19:46:33
j'ai enfin lu tes mémoires de jeunesse et quelle mémoire dans les moindres détails, tu as vraiment été marquée par ton enfance et c'est très bien de l'avoir racontée, des souvenirs sublimes, avec sa poésie. Plus d'un, comme moi, la lira jusqu'au bout, et c'est bien mieux que ton premier jet. Ton écriture est saine et juste avec un sens incroyable du détail, elle reflète le plus ta personnalité. Tu devrais exercer tes talents à faire une page web pour vos activités professionnelles, ce sera tôt ou tard un excellent support professionnel. C'est fait depuis 5 ans. Tu as oublié le Bourreau de Béthune à associer à l' Ange Blanc, mais surtout il faut absolument ajouter un fond sonore avec le "gazouillis" de la petite cigale que j'ai trouvée sublime. Le terrain de la Source n'est pas anthracite mais gypseux qui lui donne des reflets brillants au soleil levant, l anthracite est tout noir comme à la Mine! Permets de faire un lien de tes pages sur www.generationsgrandbleu.com, car il me manque toujours AINFRANIN
Bisous  ,Henri

 

04-De : Pierre-Yves LAFFARGUE
Date : 10/11/04 22:12:06
Salut Josie, Ton site est extraordinaire et tu écris très bien. Tout ce que je vous entends inlassablement raconter depuis toujours y est ! ça fait rêver. Vous avez vraiment eu une enfance exceptionnelle… Tu devrais (tu le fais d’ailleurs dans ton site) essayer d’entraîner les autres membres de la bande à enrichir tout ça de leurs propres souvenirs…Grosses bises de toute la famille et à bientôt.
Pierre-Yves

 

05-De : Roger ALFONSI
Date : 10/11/04 10:30:51
Bonjour JOCE .
Apres un accouchement LONG et LABORIEUX, enfin ....! ton SITE, que te dire BRAVISSIMO.
J'ai eu la chair de poule en le découvrant, car si je n'ai pas habité FRANIN j'étais quand même un visiteur assidu , d'abord en allant à VELO pendant la guerre, ensuite avec ma 125 CC. MOTOCONFORT, avec ma SIMCA 6, et après avec les 203 - 403 - 404 et depuis par le REVE
Un reproche et de TAILLE ( Plaisanterie ) tu n'as pas mentionné le Père " FAUDRITT " énorme .probablement la plus belle table ORANAISE, ou j'y allais souvent pour BANQUETTER avec ma Société, la C° ALGERIENNE de TRACTEURS, et son Directeur Jean Louis GORI qui avait une maison à FRANIN et ensuite avec les Ets VINSON - PEUGEOT . Mr FAUDRITT avait un Vivier sous son établissement et servait " DAURADES au FENOUIL " LANGOUSTES, et même des CIGALES .j'ai réveillonné chez lui avec du CABRI aux herbes un Délice . Mille fois GRACIAS, de m'avoir donné le plaisir de revoir ces SITES si chers à mes yeux . Pour ton INFO, et je tenais ça de M° LUGLIA, éminent, nageur, chasseur, etc .....Le Cap ROUX. à un moment de l'année, l'eau se teintait de rouge, et personne ne savait de quoi il s'agissait en fait, c'était la période du FRAIE chez les THONIDES, ... Bonites, Thons, Bacoretes ...je crois que ça devait se situer en Septembre, et je me souviens aussi de la MADRAGUE, de CANASTEL . et juste en face de chez toi la Célèbre SUCEUSE de Sable, qui invariablement venait chaque jours remplir son ventre du sable qui servait ensuite aux Constructions . Allez Basta pour ce matin, et je t'embrasse en souhaitant un Great SUCCES à ton site  je savais que les CONCHITAS ORANAISES, étaient Belles et pleines de ressources, PREUVE 
Roger .  

06-De : Guy MONTANER
Date : 11/11/2004 18:3
Je viens de prendre connaissance de ce nouveau lien et il est remarquable. notre amie Jocelyne s'y est donné à fond, rien ne  doit manquer , en dehors des  bruits et des odeurs ! je ne suis resté que peu de temps dans ce merveilleux endroit, j'étais chez les HUTIN, avec Jean-pierre et Anne-marie,j'en garde un souvenir inoubliable ! bravo encore à notre artiste je vais rechercher quelques photos sauvées du désastre de 62 et les communiquer dès que possible. encore toutes mes félicitation.
guydoran de la marine
  

07-De : René Mancho
Date : 12/11/2004 09:50:41
Bravo Jocelyne. De la fraîcheur, de la tendresse. et bien sur de la jeunesse avec un zeste de nostalgie 
René

08-De : Marie- Thérèse GLAIZAL -
Date : 12/11/04 19:11:06
Bonsoir Jocelyne.
Je viens de jeter un coup d'oeil rapide sur ton site qui est magnifique. Quand j'aurai du temps je le regarderai plus à fond. En tout cas, tu as fait un beau travail.  Et en le parcourant je crois comprendre que les Laffargue sont de ta famille puisqu'il y a une photo de Maryvonne. Or j'ai une photo de classe avec elle. Je te l'envoie car elle si elle ne l'a pas conservée, elle sera peut-être contente de la retrouver.  Bonne soirée. 
Marie-Thérèse et Maryvonne se sont retrouvées.
 
09-De : Dan LECLERC (avec son accord)
Date : 13/11/2004 08:25:49
Bonjour Jocelyne, Je viens de consulter ton site et suis sous le charme !!! Un grand bravo ! Tout y est : le rédactionnel, l'esthétique, l'émotion....  tu as fait un vrai travail de pro! Et pour reparler de mon grand oncle chez Camallonga, (Sylvestre Albanel) il est malheureusement décédé il y a des années mais Maman est  toujours baignée de l'atmosphère de la ferme et je vais lui transmettre tous tes documents... séquence émotion en perspective surtout depuis le départ de Papa ... Mais ce n'est pas que de la tristesse ... Je t'embrasse. Dan
 

10-De : Anne- Marie DRIGEARD-DESGARNIER/LAFFARGUE
Date : 14/11/04 16:27:29
Quel travail impressionnant pour un magnifique résultat. De beaux souvenirs bien servis par de belles images et très joliment présentés. En ce qui me concerne, je n'ai pas d'autres souvenirs et je me demande même comment tu as pu retrouver tant d'anecdotes et tant de faits si précis ; pour la faune, moi, mon souvenir le plus vivace est celui de la meute de chacals passant en hurlant sous nos fenêtres la nuit. Encore mille bravos et merci de tout cœur. 
Ninou.

11-De : Maryvonne MAESTRAL/LAFFARGUE 
Date : 24/11/04 21:23:27
oui, Josie, j'ai bien reçu ton dossier "aïn franin" et t'en remercie, mais lorsque je l'ai reçu j'étais de fermeture durant 3 semaines et j'attendais de finir enfin à 14 h pour pouvoir te répondre. en plus lorsque je l'ai eu, je voulais le lire tranquillement et Maurice, ce soir-là, n'arrêtait pas de  parler derrière moi, si bien, que je l'ai fermé, en me promettant de le relire "seule" !!!!!!!!  !!!!!!!! j'ai promis à Annie, ma cousine, de lui envoyer aussi. en tous cas, c'est super et je regrette, bien entendu, de ne pas en avoir autant profité que vous, mes frères et soeurs ! car la "crotte" n'était pas très vieille, à l'époque !!!!! je te remercie encore mille fois pour ces merveilleux souvenirs de mon enfance. gros bisous à vous deux.
Mabie - Maryvonne - la crotte (56 ans bientôt  57 !!!!)

12-De : Philippe FONQUERNIE   
Date : 25/11/04 08:42:57
Sujet : Félicitation
Jocelyne,  Tout est parfait, bravo tu es merveilleuse . Gros bisous et merci de penser à moi
Philippe

13-De : Marine LAFFARGUE
Date : 29/11/04 17:58:42
Sujet : bonjour josie.
je viens de découvrir ton site , il est magnifique , BRAVO ! Un gros bisou
Marine Laffargue

14-De : Jean-Camille LAFFARGUE
Date : 30/11/04 18:11:28
Tout d' abord, un grand merci à Jocelito qui a perdu son après-midi hier pour me rendre service. Ca m'a fait plaisir de voir que l'on a encore des amis. Ton site est super Jocelita, je suis épaté par ta mémoire, véritable miroir du souvenir chez toi, et ta capacité à replacer les événements dans leurs contextes après toutes ces décennies. Chapeau! Merci encore à Jo et grosses bises à tous
Juanico

15-De : Jean Paul DE BELEN
Date : 30/11/04 19:47:53
Madame. Bonjour,j'ai parcouru votre site avec beaucoup d'intérêt ,et de nostalgie ; lorsque j'ai vu la photo du bassin je me suis souvenu que mes parents m'y avaient amené un jour de fête car de nombreux oranais étaient là (ce devait être un 15 août )j'étais très jeune alors (suis de 42) vous parlez tellement bien de cet endroit que j'ai si peu connu ;je connais mieux les genets un peu le cap roux mais moi c'était plutôt le cap Falcon ; je vous envoie a tout hasard un extrait d'une carte militaire établie il y a plus d'un siècle et qui part de krystel jusqu'aux Corrales;je vous remercie pour votre site et l'émotion qui en émane. mes respectueuses amitiés oranaises
Jean Paul de Belen  La Seyne 

16-De : Marcelle GAILLARD/ESTEVE
Date : 02/12/04 13:35:04
Re BRAVO, Bonjour les Cousins . J'ai mis un peu de temps a te répondre, mais il faut le temps d'aller partout c'est vrai, moi je n'ai pas connu tout ce petit monde, mais j'ai pris beaucoup de plaisir, à naviguer dans ton site, Dimanche j'ai eu mes parents, et nous sommes de nouveau baladés dans le passé,  mes parents ont été très contents de revoir les parents de JO, ainsi que les photos d'ORAN, petit a petit les souvenirs revenaient , c'était très agréable de les voir revenir dans leur passé   je reviendrai régulièrement . Fais des gros bisous a tout le monde A BIENTOT
Marcelle Gaillard/Estève d'Oran et Toulouse

17-De : OUAHRILATRACH
Date : 10/12/04 08:54:06
ça y est tu as fait les sons sonores et l agrandissement des images. c est le plus beau. celui de Monique est bien pour l historique mais elle doit améliorer la qualité de ses images et changer la police de son écriture, le noir ne va pas avec le fond d écran. 
Bisous 

 

 

2005

18-De : Angèle KOSTER
Date : 13/01/05 18:36:33
Bonsoir Jocelyne, La nostalgie, quoiqu'on en dise, fait du bien au coeur et à l'âme... Vous avez raison quand vous dites que nos enfants ne doivent pas oublier... J'ai vécu à Aïn el Turck en 1958-59. J'insère ce soir votre site dans mes coups de coeur. Merci d'avoir apprécie mon site. Avez-vous lu "Le goût amer du laurier rose" ? Bien cordialement
Angèle
 

19-De : André FERNANDEZ
Date : 13/01/05 22.31.50
Chers vous tous    J ai commence a lire ton web ,c est très bien cela t'a coûté beaucoup de travail. mais c'est réussi.      Bonne année  [full de to] Americo_ dominicanisme ] Qui signifie plein de bonnes choses sans oublier la descendance que j embrasse
André

20-De : André ALVENTOZA
Date : 13/02/05 11:36:30
c'est avec émerveillement que je revoie toute ma jeunesse,c'est là que nous venions pécher mon père et moi. quel beau coin, on ne se lassais jamais de venir passer les fins de semaines. Je te remercie grandement d'avoir répondu a mon mail. C'est que mon Bof n'a rien compris, mais il m'a rendu service, en même temps, il m'a permis de faire ta connaissance
André et Ariane ALVENTOZA

21-De : Henri FERNANDEZ
Date :
02/03/05 09
J 'ai fait une relecture hier de ton oeuvre et j ai beaucoup aimé les nombreuses animations et un merci pour ton attention à la publication de la photo de Lina en nageuse!
Bisous. Henri

22-De : PICOULET
Date :
16/03/05 13:09:20
J'aime beaucoup ton site, tu as de très jolis souvenirs. Bisous 
Andrée

23-De : Marcelle GAILLARD/ESTEVE
Date : 20/03/05 19:19:34
Bonjour  la famille. J'ai fait un petit tour sur ton site, il s'allonge ,et revoir toute la famille en photo c'est formidable, comme ça je vois tout ce petit monde, vu les bouilles vous ne devez pas vous ennuyer. Mon père a retrouvé, la carte des anciens combattants de pépère, je ne sais pas si tu vas voir quelque chose, mais je vais te l'envoyer par mail, autrement je te l'enverra par la poste
bravo, a Jo pour sa retraite et toi bon courage.....Gros bisous a tous.
Marcelle Gaillard/Estève

24-De : OUAHRILATRACH
Date : 22/03/05 10:52:57
J 'ai pu enfin accéder à ton rêve de Vars! Techniquement et intellectuellement, l' Ain Franin de ton rêve est parfait Il n'y a pas à dire pour les "petits Français" que vous êtes en ce troisième Millénaire, c'est bien le rêve fameux de la Civilisation du clinquant et de l'artificiel engendrés par Monsieur Pognon et son épouse Miss Bizness. Non pour moi le rêve d' Ain Franin est celui de notre enfance tel quelle fut et celui de Camille lorsqu'il découvrit ce site et qu'il essaya en vain de protéger contre les intrusions des pionniers de la Civilisation Ain Franin, comme il est, bien qu'en ruine, ne doit pas le faire retourner dans sa tombe
bisous

25-De : Henri FERNANDEZ
Date :
22/03/05 11:05:21
  J'ai relu j ai très apprécie ta dernière
page que ouahrilatrache n a pas trouvé a son goût? j ai trouvé de nouvelles photos et animations extra pour Rosalie et celles de Séville Mais je vais te piquer "ONLY YOU" que je cherchais depuis longtemps
bises
Tu peux piquer tout ce que tu veux. Je ne suis pas parano jusqu'à aller mettre un copyright et puis ce qui est à moi est à toi. La Mine a ça de vrai... nous sommes une grande famille et plus les années passent, plus nous sommes unis et "l'union fait la force" Bisous.

26-De : Nicole MUGNIER/VENTURA
Date : 24/03/05 10:01:31
Bonjour Josie. Je n' ai malheureusement pas vécu avec vous votre belle enfance , mais je partage vos souvenirs depuis 40 ans , ce qui me donne le plaisir d' avoir l' impression de faire partie de votre jeunesse . J' ai aussi - étant Bel Abbesienne -  des moments nostalgiques et heureux de souvenirs d ' enfance partagés avec très peu de cousins et Annie Colas ..... C' est merveilleux de vous voir et d écouter , à chaque réunion que nous partageons , vos petites histoires pleines d ' humour , de gaieté , d' affection et de chaleureuse amitié .    Je suis très heureuse et surtout fière d ' être votre amie et cousine et de faire partie de la ronde des amis de ..... là - bas . Josie , ton site est vraiment très très bien fait  , beaux textes  empli de poésie , belles images , le tout accompagné d ' une très belle musique . Félicitations .  Merci pour tout cela , et  Merci de me donner le bonheur de  partager votre affection 
 Nicole Mugnier

27-De : Brigitte PECOLLO
Date : 24/03/05 13:15:57
Jocelyne  je viens de parcourir ton site avec beaucoup d'émotion ....mon arrière grand oncle a été  garde forestier dans les années 1920 /35  : monsieur  Alfred Viala ... Je pense qu'il a dû habiter dans cette maison . ma mère m'en parlait souvent ainsi que de ses environs . quand à moi la montagne des lions évoque des souvenirs de lundi de Pâques en famille ..les supers pique niques sous les arbres , et tous les parfums de la foret.. Merci Jocelyne pour ces bouffées de souvenirs et d'émotion .. bravo pour ce site si bien écrit . amicalement
Brigitte

28-De : Toinette BAYONA/RAMOS 
Date : 10/04/05 16:45:18
Je ne peux rien dire tellement je suis émue et les larmes coulent toutes seules mais c'est la première fois que je lis et vois tant de photos de notre belle ALGERIE et des témoignages bouleversants . je viens d'acquérir un ordinateur et je me suis empressée de voir les sites et le votre m'a particulièrement touchée surtout lorsque j'ai entendu la musique cela m'a rappelé bien des membres de ma famille qui sont décèdes, ça a été une émotion tellement forte que je ne sais pourquoi il a fallu que je vous écrive.  Mon nom RAMOS ANTOINETTE épouse BAYONA. je suis née à ORAN j'habitais la rue Philippe et j'ai été à l'école de l'ancien musée, puis à l'age de 17 ans j'ai travaillé au centre de radiologie CHAMBONNET VALDENER ET RIPPOLL cela se situait à la rue de la bastille  Actuellement j'habite dans le var. GROSSES BISES D'une fille de la marine 
MERCI. Toinette

29-De : Jean LAFFARGUE
Date : 11/04/05 15:05:44
Sujet : Comme des rois
Coucou Jocelita, C'est Juanico, Il est 9 heures heure locale, soit 15 heures pour vous. Tout le monde est parti at work. Les américains sont extraordinaires. I love America. Mes cousins d' une grande gentillesse, ma marraine Nelly époustouflante de fraîcheur pour son âge, j' en suis d'une grande fierté. Il fait un temps splendide et très bon, on a vraiment du pot I love you also Jocelita and Jocelito Many kiss from america
Juanico

30-De: Catherine LAFFARGUE
Date : 18/04/05 18:57:02
Josy C'est un vrai régal de te lire et j'ai vraiment éprouvé un bonheur intense; tous vos souvenirs intacts et magiques racontés avec autant de passions, de détails amusants et cocasses, j'en avais vraiment la chaire de poule, et les larmes, ça inutile de te le dire! Je n'ai aucun souvenir d'Algérie, mais depuis que je suis petite je vous entends parler de ce pays avec tant d'enthousiasme et de nostalgie, que je comprends mieux désormais votre engouement Quelle belle enfance vous avez eu .....ça fait rêvé et TU M'AS FAIT REVER.......Plus facile pour moi maintenant de parler de mes racines, mais rassure toi je ne parlerai que des paysages de la faune de la flore....., mais pas de vos conneries !!!!!   enfin on verra !! Merci Grosses bises
Cathy (dit Catinette)

31-De : Paul PERELLO
Date : 10/04/2005D
               En évoquant son enfance heureuse à Aïn Franin au milieu de sa bande de joyeux lurons, espiègles et casse-cou en diable, Josy nous invite à réveiller celle que nous avons connue à quelques kilomètres de là, dans un autre Aïn, à l'Ouest d'ORAN, réputé pour ses plages de sable fin. Voilà déjà quarante ans que Roland et Danielle BILLAULT nous ont présenté ici, à Toulon, Jo et Josy puis plus tard Pierre et Monique. Dans nos réunions j'ai toujours été très heureux de les entendre parler de leur passé commun. Ils mentionnaient souvent les noms de Jean-Claude Mugnier, les frères Barthelemy, Henri Fernandez que je connaissais du Lycée Lamoricière où comme moi, ils étaient demi-pensionnaires. Spontanément, ils ont ouvert leur cercle pour nous y faire une place et...nous ne nous sommes plus quittés. Notre amitié n'a cessé de grandir.  Nos retrouvailles nous font oublier chaque fois nos problèmes ou nos peines : le rire fuse, les yeux redoublent d'éclat. Nous avons là notre famille de coeur pour communier dans la joie comme dans le malheur. Ma Chère Josy, je te suis extrêmement reconnaissant d'avoir su réveiller en nous notre passé sur cette terre tant aimée et t'en remercie fraternellement.
Paul

32-De : Pierrette PERELLO/FARSAT
Date : 10/04/2005
                 J'ajoute deux mots pour parler de Pierre LAFFARGUE que j'ai connu jeune pendant les cours de vacances d'été à ORAN. Que diable ! comme il savait nous amuser, alors que nous étions là pour travailler ! Quelle audace face aux Professeurs et aux surveillants ! que de bons souvenirs !... bravo encore Josy pour ton magnifique voyage dans le monde de notre enfance.               Avec toute mon affection                               
      Pierrette.

33-De : : Jean-Claude MUGNIER
Date : 26/04/05 19:07:53
Notre enfance à Ain Franin, sans doute la période la plus belle et la plus insouciante de notre vie . Comme il nous tardait de partir le dimanche et surtout pour les vacances d ' été où toutes sortes d' aventures nous attendaient , et où je crois nous avons du faire toutes les bêtises qui pouvaient exister Mon père avait découvert ce coin en venant à la pêche avec son oncle René  Mugnier et sa tante Amélie . Ils garaient leur voiture sur un petit terre plein - où plus tard il construira le cabanon - traversaient le champ et commençaient déjà à tracer le chemin de la deuxième descente . Que de formidables moments nous avons passés là-bas , comme le raconte si bien  Josie avec une musique de l ' époque et de belles photos . Mais Josie , pour moi qui pense sans cesse à ce paradis qu ' a été Ain Franin et en rêve toujours , la page ne sera jamais tournée . Je continuerais à vivre là-bas avec ma douloureuse nostalgie Puissions nous toujours nous revoir , nous aider , nous soutenir , dans les moments qui seront inéluctablement moins heureux avec l ' âge qui avance . Merci Josie .                      Jean Claude
  

34-De : Paule SOLA
Date : 26/04/2005 16:36:20
Je viens de parcourir ton site. Mille bravos!!!! J'ai passé un merveilleux moment. Tu as fait un boulot remarquable. Que de souvenirs .....Aïn Franin où il  m'est arrivé de passer quelques jours de vacances chez une amie de classe. Il s'agissait de Monique Orsini. Je me souviens que j'appréhendais de me baigner car il y avait des algues à fleur d'eau.  Quelques années plus tard, avec mon fiancé (mon mari  aujourd'hui) nous mettions le bateau à l'eau et puis cap sur la pointe de l'aiguille où nous faisions de la pêche sous-marine.  Mon Dieu comme c'est loin tout ça .....Encore  merci pour ces belles photos de là-bas et aussi l'Ave Maria qui les accompagne.
Grosses bises             PAULE
  

35-De : Jean Claude CHAILLOU
Date : 08/05/05 22:44:41
 Merci pour le beau site dont vous êtes l'âme et l'animatrice. Que je vous dise aussi en quoi ce site m'a particulièrement intéressé : né à Tiaret en 1937,j'ai vécu de 1939 à 1948 à Oran/Gambetta. J'ai eu ,au CM1 et au CM2,à l'école de la rue Shakespeare, un camarade qui s'appelait Pierre VANEY dont la petite soeur était MARIE -JOSEE VANEY; et voilà que je vous lis et que vous avez eu une camarade de classe nommée" Marie-Josée Vaney"!!  Je recherche Pierre Vaney. Les Vaney habitaient à Gambetta rue du général Ferradou. Mme Vaney,à la fin des années 40 était cardiaquement très atteinte et a dû disparaître peu après que nous fûmes rentrés en France ,en 48. Serait-il possible que votre petite camarade M-J Vaney soit la soeur de mon camarade Pierre? Auriez-vous quelques souvenirs qui puissent m'être un commencement de piste sur l'après-1948 pour eux deux? Que ce soit possible ou non,veuillez croire,Madame,à toute mon admiration pour la passion que vous portez à "notre" enfance en Algérie.
 Jean-Claude Chaillou

Cher Jean-Claude, par le miracle d'Internet, je vais peut-être pouvoir satisfaire votre désir.
et je vous promets une réponse demain.
J 

36-De : Jean-Claude CHAILLOU
Date :
11/05/05 21:30:02
Chère Jocelyne Estève.  Je rentre de Lille  et viens de trouver vos deux messages d'hier(10 mai).Il est un peu tard ce soir pour donner un coup de téléphone à Marie-Josée Vaney et je suis un peu trop sous le coup de l'émotion de votre"cela coïncide"car en effet cela coïncide" et comme vous me laissiez entendre que Pierre Vaney vivait à Paris.........   Bien entendu je vous tiendrai au courant de tout? Je ne vous cacherai pas que j'ai une petite angoisse, qu'on se demande de quoi je me mêle 50 ans après. Cependant rien ne peut faire que je ne pense aussi que la petite Marie-Josée et que le jeune Pierre seront restés fidèles à ce qu'ils furent enfants, magnifiques de gentillesse et d'amitié, Chère Jocelyne merci d'avoir pris à coeur cette histoire d'enfance. Merci d'avoir un peu remué ciel et terre pour que la chimère devienne réalité. Grâce à vous tout le CM2 47/48 d'Oran Gambetta sera un jour réuni dans mon antre picarde. Ce jour-là vous serez avec nous en Jocelyne des Origines. Permettez au vieux monsieur(il entre aujourd'hui 11 mai dans sa soixante neuvième année et il se comporte comme un petit garçon de l'Oran d'autrefois),permettez que je vous embrasse.
J-C Chaillou

37-De : Jean-Claude CHAILLOU
Date : 12/05/05 20:51:38
Chère Jocelyne. Votre Marie-Josée est aussi la mienne. J'ai eu avec elle une longue et agréable conversation téléphonique. Elle a gardé une mémoire précise de tout. Elle se souvient de nos ébats à la plage à Ain el Tutk et ailleurs avec une précision stupéfiante.etc,etc,etc. Naturellement elle est la soeur de Pierre à qui j'ai téléphoné ensuite mais assez brièvement, mais nous avons été heureux de nous retrouver Nous nous retéléphonerons et quand il sera d'attaque je ferai un saut à Paris pour les rencontrer son épouse Monique et lui. Lui non plus n'a rien oublié de notre enfance en Algérie,etc,etc Voilà .Tout cela grâce à vous sur ce beau site que vous gouvernez. Vous dire merci ne suffit plus. Alors si vous pensiez que je puisse vous apportez quelque chose quant au site en question  je le ferai avec joie:souvenirs rédigés ou photos ou etc   A vous,chère Jocelyne Estève mon amitié,ma gratitude.
Jean-Claude Chaillou         

 Merci Jean-Claude, votre bonheur est mien, votre joie est la mienne. J  

38-De : Françoise LAFFARGUE
Date : 11/05/05 15:41:12
Bravo Josy pour ton site, j'avais oublié de te le dire lorsque nous nous sommes vus chez Monique et Pierre, alors je me rattrape, il est super. Merci et continues de nous faire rêver. Grosses bises
Françoise Laffargue
 

39-De : Georges CURVALE
Date : 22/05/2005 23:55:04
Bonjour, J'ai lu sur votre site le message de Brigitte PECOLLO  parlant de son arrière grand oncle Alfred VIALA garde champêtre d'Aïn Franin. Saurait-elle le reconnaître sur la photo jointe prise à Aïn Franin dans les années 30. Est-ce lui?. Je joins aussi une photo de la même époque de la maison forestière; et une un peu plus ancienne où on voit, en face de la maison forestière, la maison de mon grand oncle Achille DANDINE puis de ma mère Georgette PERRIN (NINOU) où j'ai passé les vacances et dimanches de ma petite enfance. Bravo pour votre site magnifique, j'y prends un grand plaisir à chaque visite. J'y ai retrouvé quelques vues prises par ma soeur Anne en novembre dernier que j'avais adressées à Monique VICEDO....sans rancune. Savez vous par ailleurs ce qu'est devenu le dernier garde champêtre Mr ARNAULD que j'appelais tonton René? Merci pour les moments de bonheur que vous nous offrez
 Georges CURVALE
 

40-De : Brigitte Pecollo
Date : 23/05/2005 11:33:54
bonjour Jocelyne. quel plaisir de voir cette photo !!!! effectivement il s'agit bien de mon grand oncle Alfred Viala dans sa tenue de garde forestier tu remercieras cette personne de ma part je vais de mon côté essayer de scanner des photos de cette époque je dois pouvoir retrouver cela dans les albums Je te remercie beaucoup.      Brigitte
 

41-De : Martine AUTRAN/LAFFARGUE
Date : 25/05/05 13:39:33
Bonjour, Ton site est très bien fait, dit donc tu touches sur Internet, sourires c'est génial !!!! J'espère que tout le monde va bien. Embrasse bien Jo enfants et petits enfants, un bisou particulièrement à Valérie
Martine Autran
 

42-De : Solange AUE/JAUBERT
Date : 25/05/05 19:06:08
Sujet : une ancienne du plateau
Bravo pour votre site. Les vues sur Ain franin et KRISTEL réveillent beaucoup de souvenirs. J'ai bien connu Jocelyne et Marie-France et surtout Jeannine et Claudine ferrer. Claudine j'aimerai avoir son adresse. ,J'étais souvent chez ma tante Mme Beltra au plateau. J'avais été à l'inauguration de la maison de Jos à choupot. et puis ensuite je me suis mariée et partie dans le bled, même à kristel  ...mon mari a enseigné  dans ce petit village nous habitions l'école , haut perchée au milieu des petites maisons blanches . Auriez vous des photos du village? je vous remercie pour cette visite très nostalgique
bisous.Solange     
 

43-De : Monique GOIRAND/BALDACCHINO
Date : 29/05/05 19:52:41
Salut Jo, Ton site est super je l'ai mis dans mes favoris, je pense qu'il a fallu beaucoup de temps pour réaliser tout cela. Quand a moi je débute et suis loin de créer un site. J'ai retrouvé pas mal de mes amies d'école grâce a internet.  Je te fait de gros bisou et te dis a ++++++++++++++++++++++Monique
 

44-De : Geneviève BRUNEL -
Date : 31/05/05 16:02:06
Merci pour ta réponse si rapide. Je ne sais pas s'il s'agit de mes ancêtres mais je l'avais trouvée émouvante alors je voulais la conserver je l'ai archivée mais je ne la trouve plus Je suis allée sur ton site et je me suis régalée : il ne manque plus que l'odeur des eucalyptus près de la source! C'est un des rares endroits dont je garde le souvenir : on y allait lorsque mon père sortait du bureau et après s'être baignés on remontait pique niquer sous les arbres! Quelle époque heureuse! Merci d'avoir évoqué ce temps là. Cordialement
Geneviève.
  

45-De : Antoine GARGUILO
date : 27/07/2005 1.53.59
Bonsoir. Puisque le tutoiement est de rigueur, allons y ne nous gênons pas. Tout d'abord félicitation pour le site Ain franin je le connaissais mon grand tort c'est de n'avoir pas insisté sur les familles car sans aucun doute j'aurais reconnu Jo (jeune)car maintenant je crois qu'il a un bigote. En tout les cas ton site est superbe et dans le courrier des noms familiers tels JC Pillon, Montaner ami du patronage de la marine etc. J'espère que tu ne découvres pas que Jo est un gadoul il l' a toujours été (ne m'en veux pas)mais bouscules le un peu et il se mettra tout comme moi internaute depuis un an. je pense que vous avez reçus les photos d'herbillon. De mon coté je n'ai pas de photos avec Jo ,mais avec les militaires qui sont sur le père cent. mes vacances à La Garde c'était chez ma tante à l'immeuble Thouars,que c'est loin tout ça. je vous dit à bientôt
Un copain de régiment de JO 1960/62 à Herbillon et La Marsa (Bône) qu'il a enfin retrouvé grâce à une photo de classe de l'école Emerat (Marine) prêtée par notre copain Michel RUBI de VARS et Antoine Orsero et Eltchoumino de La Marine
Antoine et son épouse sont descendus de leur Normandie et nous ont fait une petite visite sympathique. Jo et lui ont évoqué des souvenirs militaires de 45 ans.
 

46-De : Valérie ESTEVE (ma fille)
Date : 14/08/2005  19:43
J'ai enfin pu trouver le temps de lire "MA MAMAN CHERIE" et à la fois heureusement et malheureusement que je n'ai pas lu ton CHEF-D'OEUVRE avec la musique parce que j'ai pleuré du début à la fin. C'est vraiment magnifique, je ne pensais pas avoir une vraie artiste dans la famille et, déjà que je n'oublie pas mes Grands-parents qui me manquent énormément, comment pourrais-je vous oublier.
Je vous aime. VALERIE
  

47-De : Margaux  
VARS le 14/08/20005
MamieCoute. J'ai retrouvé sur ton site toutes les histoires que tu m' a racontées, le soir, en me couchant, depuis toute petite.
J'ai beaucoup aimé les "gifs animés" et Papy dit "JO, la terreur des mouches à miel" me fait beaucoup rire. Je vois qu'il est toujours taquin et se prend pour le roi Gros bisous à ma Mamie chérie
Margaux (11ans)
 

48-De : Céline BANULS/GUAY
Date : 17/08/2005 17:09:00
Fidèle lectrice du site que je n'avais jamais exploré à fond. Je suis "tombé" sur le vôtre et quelle immense surprise de parcourir en images et en commentaires les coins de mon enfance. Je suis native ainsi que mon mari de St Cloud. Mon nom d'épouse est Banuls née Falliex, mon père était menuisier sur la route de kristel où nous habitions (la maison jouxtait l'atelier), nous avons connu les têtes emblématiques de Kristel, les petits durs de l'époque qui faisaient la loi pour s'approprier les filles. Vous parlez d'un Sanchez, il habitait mon village, mais duquel parlez-vous de René ou de son frère dont je ne me souviens plus du prénom? Et bien sur Avérous. Je me rappelle bien leur maison, quelle chance avez-vous d'avoir en votre possession ces trésors de photos. Nous allions parfois au restaurant quand papa faisait des réparations chez Faudrit qui m'impressionnait par sa corpulence, moi qui était une petite crevette à l'époque. Je suppose que vous avez connu Mr et Mme Frutos dont la petite fille Marie Thé était ma meilleure amie. Il y avait aussi la famille Boyer dont le fils était le copain de mon mari et celui aussi de mon frère. Nos âges s'échelonnent entre 62 et 65 ans. Peut-être aurais-je le plaisir de correspondre par mail avec vous et partager des souvenirs. En tout cas vous avez fait un travail phénoménal avec une distribution généalogique extraordinaire. A l'époque mon père n'avait pas d'appareil photo et je n'ai que de maigres souvenirs sur clichés bien sur puisque ma mémoire ne me joue pas encore de vilains tours. Encore chapeau et merci pour votre contribution à nous apporter du bonheur.
Céline
  

49-De : Claudine ENTZ
Date : 22/08/2005 18:35:41
Bonjour Jo. je suis arrivée par hasard sur ton site que je trouve formidable par sa présentation je ne connaissais pas Ain franin 
J'ai du y aller toute petite avec mes parents mais en parcourant tes pages il me semblait me reconnaître et cela te donne une envie de voyage. merci pour ce tour d'horizon d'un coin de notre pays. bonne continuation toute mon amitié t'accompagne. Claudine de Nîmes Gard France. mais d'Oran place des Victoires
  

50-De : Véronique LAFFARGUE
Date : 22/08/2005 21:02:25
Salut Josie. Bravo , mille fois bravo pour ce site plein d'émotions. Tout est parfait j'ai retrouvé la magie des histoires , récits ou anecdotes dont nous avons été bercés dans notre enfance. A propos , pour ton rêve , merci de me voir professer dans un GROS cabinet médical. Merci aussi d'avoir matérialisé tout ce passé si joliment. Gros bisous. Véronique.
 

51-De : Jacques et Nathalie OUKOUCHIH
Date : 23/08/2005 03:25:46
Bonjour. tout d' abord bravo pour ton site il est formidable ,je suis tombé dessus en faisant des recherches sur le passé de ma  belle mère. elle s' appelle :Jocelyne Fernandez Pardo ,elle et née a Oran ,en 1951 le prénom de sa mère est Herminie et je pense ne pas être très loin dans mes recherches si quelqu'un a des souvenirs de cette famille,   
jacques.nathalie@wanadoo.fr   Mise a part ça Jocelyne,vos enfants peuvent être fiers de vous, c'est magnifique ce que vous avez fait. je vous dit a bientôt.
amitié...
  

52-De : Daniel Marcel LOUIS (Danmarlou)
Date : 23/08/2005 12:29:34
Bonjour, Grâce a votre site j ai vu les photos du cap Roux où j allais faire de la pêche sous marine.
Amitiés
 

53-De : Monique LAFFARGUE/BERRY
Date : 24/08/2005 20:42:16
Ma chère Josy, Enfin!!! grâce à mes premiers balbutiements informatiques ,j'ai pris connaissance de ton site et c'est à mon tour de te remercier pour ce "travail" incroyable de recherche, tout en émotion et en passion. Merci d'avoir eu ainsi l'idée d'immortaliser tes souvenirs, qui sont aussi un peu les nôtres d'une manière si attractive et si jolie. Je n'ai pas eu la chance dans ma jeunesse de partager vos aventures, mais leurs récits me sont si familiers que j'ai l'impression de les avoir vécues. Pierre m'en a si souvent parlé!  Merci aussi pour nous avoir aidé à revenir dans ce sanctuaire merveilleux et terrible à la fois de la Mémoire, impérissable gardienne de notre paradis perdu  Merci encore pour nous avoir fait retrouver le goût salé de l'eau, les odeurs indéfinissables du petit matin, les couleurs chaudes et dorées du crépuscule, les paysages magnifiques que l'ombre froide de l'interdit a enfouis au fond de nous avec un sentiment proche du sacré. Bref! un "blog" , couleur de musique,ruisselant d'amour et de générosité, une vraie flamme du souvenir.
Je t'embrasse. Monique LAFFARGUE
  

54-De : Mathilde 
DATE : 26/08/2005
Ma Mamie. Tu es la plus gentille des mamies. Moi aussi j'aurais aimé jouer aux cow-boys et aux indiens avec vous, être là quand Tonton Pépère a tué les couleuvres qui ont mangé ses oiseaux. regarder la murène dans son trou et les étoiles filantes. comme lorsque je suis allée à St Michel l'Observatoire avec ma classe et j'ai observé les étoiles avec la lunette du Petit Prince Vous étiez doués pour construire plein de jeux. Gros bisous, je t'aime très très fort
Mathilde (9ans)
 

Grâce à Antoine Garguilo, je viens de retrouver René Guillen, mon voisin de Boulanger
J'ai eu un grand plaisir à avoir des nouvelles de cette grande famille (9 enfants).
je ne les avais plus revus depuis 1961.
 

55-De : Laurent PRIETO
Date : 06/09/2005 14:17:11
 C'est pas d'hier que j'ai fréquenté cette plage  1958  ,1959. que je me souvienne c'était chez la la famille LOPEZ, ils avaient un fils HENRI,  le cabanon était vraiment les pieds dans l'eau  les parents avaient une auto dynapanhard bleue marine et ils habitaient rue maréchal des LOGIS DAMIENS, St Pierre Je crois qu'il y avait aussi la famille MULLER dont le fils  s'appelait GEORGES  de la même rue. Si quelqu'un connaît et sait  où ils sont...  pensez a moi. Bravo pour ton site il y a du boulot  et très accessible Tu parles de rêve mais je n'ai rien vu ou j'ai loupé sur le restaurent LE REVE   et aussi sur un dénommé MATHEUS un ancien légionnaire qui faisait divers travaux. ENCORE  BRAVO    LAURENT
  

56-De : Michelle ROUSSEL
Date : 07/09/2005 21:23:44
Bonsoir,
Geneviève De Ternant et moi-même avons visionné votre site sur votre famille et amis; quels beaux souvenirs vous laissez à vos enfants et petits-enfants. Au fil des photos, vous parlez d'Yvon LAFFARGUE. je l'ai connu au cercle de la Voile où mon mari, Guy ROUSSEL, avait aussi un bélouga On s'était revu lors de repas des anciens du CVO, mais à la  maladie de mon mari j'ai perdu contact. Que sont devenus les LAFFARGUE? Encore toutes nos félicitations pour votre travail de mémoire. ILS NE POURRONT PAS NOUS ENLEVER NOS SOUVENIRS;     

J'ai retrouvé mon amie d'enfance de Boulanger : Lucienne Guillen (Lulu), grâce à Antoine Garguilo et Internet.
Nous avons tchatché un long moment, en nous donnant des nouvelles de nos familles et nous comptons bien nous rencontrer à Nîmes l'an prochain.
 

57-De : Solange AUE/JAUBERT
Date : 14/09/2005 14:47:47
Bonjour jocelyne. J'ai vu que tu as eu la riche idée d'ajouter à mon récit, que j'étais, en effet, curieuse de savoir d'où était l'origine de cette ( chapelle ) car cela ne peut être qu'une chapelle....mais est-ce que ce récit tombera sous les yeux d'un historien connaissant l'endroit. ..alors merci.....si un jour tu reçois une réponse, chic.!!!...
(Solange voudrait connaître l'origine de l'édifice ( l'école de filles de kristel, une seule classe) qui ressemblait à une petite chapelle et fait appel aux historiens.)
à part cela tu sais j'ai parcouru entièrement tes récits et tu pourrais faire comme mon très cher Marcel Pagnol que j'adore......il a commencé par raconter son enfance, et si je pense te dire ça, c'est que toi, quand tu racontes le ramassage à la fin de l'école en juin quand ton père allait te chercher ensuite il allait chercher ton frère et ta soeur et qu'au passage il achetait le bloc de glace, etc..etc... vous arriviez a votre cabanon (ou maison) à Ainfranin et que tu dis; c'était bon de savoir que nous étions ici pour trois mois, après avoir fait le grand ménage.......tu ne peux pas savoir combien tu m'as fait penser à Pagnol.......et tu pourrais tourner un film avec tous tes souvenirs très beaux........Ne dis pas que je déraille, ,je sais qu'il faudrait avoir les moyens pour entreprendre, mais peut être y as tu pensé?    Après tout, nous avons adoré les souvenirs de PAGNOL, alors pourquoi pas une pied noir ne raconterait-elle pas ses souvenirs, loin d'Aubagne, de l'autre coté de la Méditerranée,  dis-moi ce que tu en penses......je crois très sincèrement que même "un petit documentaire" serait le bien venu....tu es la seule à avoir fait un récit pittoresque de tes vacances dans ce bord de mer .  Ton site à été vu par des pieds noirs et il plait beaucoup, alors figures-toi si tu arrivais a en faire un petit film, le succès!!!........je t'embrasse  à plus tard..   

Merci Solange, tu es trop bonne. Mon humble personne n'aurait pas cette prétention. Je n'y avais même pas pensé et créer ce site a été un concours de circonstances. 

Il y a quelques années, par jeux et inspirée par mon psychothérapeute,  j'ai commencé à écrire mes souvenirs d'enfance, en retirant quelques morceaux de ma pelote de laine, pêle-mêle, puis j'en ai fait un recueil,.
Ensuite, accédant à "Internet", j'ai recopié mon récit dans "Word",  je l'ai illustré avec des photos que j'ai trouvées au fond de ma "maie" où sont stockées mes archives. Puis, au fur et à mesure de mes écritures, mes souvenirs sont remontés à la surface. Mes amis d'enfance m'ont apporté leurs concours. J'ai passé des heures et des heures dans cet autre monde qui a bercé mon enfance et j'ai été heureuse. Puis mon frère a inséré mon récit dans son site et là, j'ai pris conscience que son contenu, dense, pouvait faire l'objet d'un site. Ensuite, je me suis prise au jeu et voilà, je "m'éclate".  Il m'a permis de rencontrer de nouveaux amis que je remercie. J'ai retrouvé des amis perdus de vue, et ai contribué à des retrouvailles.
Je suis à votre disposition pour d'éventuels services.

58-De : Brigitte GIBOIRE
Date : 17/09/2005 20:52:52
Nous avons fait de belles découvertes en parcourant votre site ,nous apprécions les images de Ainfranin et de Krystel c'est un beau travail de recherche que vous avez effectué. Salutations et courage
  

Mon Père, dans ses moments de tendresse m'appelait "PI-WY".  J'ai entrepris des recherches pour trouver le sens de ce mot ou la provenance de ce nom et enfin!... j'ai trouvé
"La légende de PI-WY" 
C'est l'histoire d'une Héroïne indienne de la tribu des Ah-wah-nee-chees qui se noyât dans la rivière nommée "PI WY", pour rester fidèle à feu son époux et parce qu'on voulait la marier à un jeune indien de la tribu des Mo.no
Comment mon Père a-t-il trouvé ce nom. Il lisait beaucoup, mais des légendes????, peut-être dans son enfance....
Jocelyne.E

********************

60-De : Evelyne CAPODANO
Date : 23/09/2005 10.48.01
Bonjour. Je suis anti ordinateur et sans mon mari, je n'aurai pas connu votre site. Quel plaisir de retrouver ce coin d'Ain Franin que nous aimions tant. Avec mes parents nous avons été souvent déjeuner à la Villa Jeanne d'Arc. Une bonne table, un bel accueil et quel panorama sur le Cap Roux! et cette mer si bleue... la petite forêt de pins. Je restais à table comme une enfant sage et je vous enviais, j'aurai bien aimé partager vos jeux.  Plus tard, nous sommes venus pour notre repas de fiançailles avec mes parents et beaux-parents. Ce fut une journée magnifique. Pour nous avoir fait revivre ces instants de bonheur MERCI
Amicalement

 

61-De : Alain et Nicole PORTAL
Date : 29/09/2005
Que de beaux souvenirs et quelle bonne idée de les avoir écrits pour vos enfants. Avec une enfance si heureuse il aurait été dommage de laisser ça dans l'oubli. Je vais essayer de vous imiter. Bravo pour ce que vous avez fait, pour vos récits si imagés et votre énorme album de photos
amicalement
 

A Jean. LAFFARGUE (notre Juanico)
Bravo pour ton exploit, à bord de ton "Cool-Clipper". Cette traversée de la Méditerranée en solitaire après ton incident cardiaque... Avec un grand courage et une grande imprudence.  "tu as pris tes gifles d'écume et tes claques de solitude" Tu as affronté avaries et tempêtes, Tu t'es fait peur, Tu as vaincu la "camarde", Tu as réalisé ton rêve. Tu es le meilleur. Nous avons eu très peur pour toi. 2005, a été l'année de tous les dangers et tu les as vaincus. Tu nous es revenu "un homme tout neuf" De là-haut, deux petites étoiles ont veillé sur toi. Continues à nous étonner, tu es seul juge. encore ...BRAVO. Bisous  
 je
  

62-De : Jean-Camille LAFFARGUE
Date : 03/10/05  15:01.42
Merci Joselita pour tes compliments concernant ma croisière en solitaire Hyères-Hammamet. J'ai effectivement vécu intensément des moments inoubliables. Oui j'ai dangereusement joué à cache-cache avec la camarde. Je pense l'avoir un peu semée sur cette île d'étoiles et de mer mêlées lorsque Cool-Clipper dessinait ses sillons d'écumes, la nuit, au creux de monstrueuses déferlantes sous des averses de météorites. Bien sur j'ai souvent porté le harnais mais je crois, comme tu le dis si joliment, que j'étais surtout accroché à deux étoiles différentes des autres. Tu es adorable. grosses bises
Juanico

63-De : Paul Colletin
Date : 04/10/2005 17.49.15
bravo c'est merveilleux... et la musique féerique...
  

64-De : Christine GONZALES
Date : 05/10/2005 09.37.02
Mes parents à qui j'ai fait visiter votre site ont revu des paysages de leur jeunesse avec beaucoup d'émotion. . Ils me chargent de vous féliciter et vous souhaitent une bonne continuation et je vous remercie. J'ai vu une lueur de bonheur dans leurs yeux et ça m'a fait chaud au coeur. Ils me parlent souvent de ce pays que je n'ai pas eu le plaisir de connaître
amicalement
 

65- De : Paul COLLETIN
Date : 05/10/05 14.04.08
bonjour  je suis un vieux rêveur qui par  la magie de votre site s'est retrouvé à 5 ou 6 ans au fond d'une vieille barque en bois (pastera) amarrée devant le"cabanon" taillé dans le rocher .de mon grand père ..à Ain Franin
amitiés
et
66-Date : 05/10/05 18:56:24
C'est très joli ce que vous écrivez... je crois que mon grand père qui s'appelait Joseph Ruiz avait son cabanon au petit port, mais c'est très vague  ! d'autant plus que le cabanon a été envahi par la mer une nuit de tempête: mon grand père et son frère qui y étaient avaient du se sauver en pleine nuit... Mais il y a 60 ans!!
amitiés
 

67 - De : Pierre FEMENIA
Date : 07/10/05 08:10.35
Bonjour. Votre site est un coin de fraîcheur. Que de souvenirs de votre enfance avez-vous gardés!!! c'est génial, il n'y a pas d'autre mot. Bon courage, j'y reviendrai souvent.  Amitiés. Pierre.
 

68 - De : Yvonne MOLLAR
Date : 12/10/05 21:35:06
Votre blog.. .que du bonheur! Félicitations. courage et patience pour votre frère
  

69 - De : François HERRERO
Date : 16/10/05 19:33:38
Bonjour, Je tiens à vous féliciter pour ce travail énorme, Dans ma jeunesse, j'ai parcouru cette côte en scooter avec des copains. Nous allions faire de la chasse sous-marine dans des criques isolées. J'avais même été piqué par une vive. Merci pour toutes ces photos et descriptions.
  

70 - De : Michel SPENNATO
Date : 21/10/05 19:08:21
Bonjour Jocelyne. C'est avec un des plus grands hasards que je suis tombé sur votre site et à ma grande surprise, et une drôle de coïncidence que votre frère André (a qui je souhaite un bon rétablissement) est le voisin de lit de mon Père René. Je suis persuadé qu'entre pieds-noirs ils vont se soutenir. La pensée et les souvenirs vont leur redonner du courage pour surmonter cette épreuve aussi bien pour eux que pour nous. Au plaisir de se rencontrer, je sais bien que ces endroits ne sont pas conviviaux, mais Dieu est là pour nous soutenir
Michel et Christine
  

71 - De : Guy SORIA
Date : 23/10/05 13:26:26
Merci merci  je pleure sur votre site, ancien élève de ROLAND à l'annexe de Gambetta. Magnifique ce que vous avez fait....je suis de St Eugène et mes vacances se passaient à Damesme dans notre cabanon, près d'Arzew. Je pleure toujours... quel gâchis.
 

72 - De : Colette LOTTI
Date : 23/10/05 21:26:21
découverte site ainfranin. Je suis une amie de Solange qui m'a fait découvrir le site d'Ainfranin. Cela fait plus de 30 ans que j'en entends parler par Solange. En effet,c'est un petit coin magnifique qui me rappelle mon petit coin de LA BAS BOUGIE un petit port de l'est algérien. Bravo pour votre travail. Amitiés. Colette.
 

73 - De : Claudette SARAGOZA
Date : 27/10/05 19:38:04
Bonjour Jocelyne. Merci pour tous ces souvenirs de Notre dame de Lourdes que nous avons évoqués. C'était si loin, même oubliés.  et voici qu'en te lisant ils sont revenus , avec des zones d'ombre mais j'ai eu beaucoup de plaisir à renouer avec le passé. Je t'embrasse.
 

74 - De :  Guy CONDET
Date : 08/11/05 20:16:53
Bonjour  Jocelyne. Nous avons une amie commune Solange. J'ai eu l'agréable surprise de découvrir que nous étions voisins à la garde. J'ai vu avec beaucoup de plaisir ain franin et kristel qui m'ont rappelé   avec nostalgie les plages de l'est algérien Bône et philippeville particulièrement. Encore  bravo pour la réalisation de ce projet qui perpétue le souvenir impérissable de notre patrie perdue.  
  

75 - De : Claude  RAMON
Date : 08/11/05 22:36:25
Bonjour. Ces lieux magnifiques que j'ai connus sont si bien imagés et décrits, avec en plus une écriture légère, amusante et poétique. Je ne peux vous dire que BRAVO et merci pour tant d'émotions. Amitiés de chez nous
  

76 - De : Georges AUE
Date : 09/11/05 20:34:10
Jocelyne.     J'ai découvert avec un grand plaisir votre site sur Ain franin,kristel,st cloud. Je gardais un bon souvenir de ces lieux où nous avons passé des journées mémorables en famille et avec les amis. Les vues sont superbes et les commentaires très naturels. Félicitations et merci de nous faire revivre avec émotion une partie de notre jeunesse. Georges AUE.
  

77 - De : Marc TOUTA
Date : 12/11/05 12:44:09
Chère Jocelyne, Aïn Franin, je l'ai fait découvrir à mon amie lors d'un de nos voyages en Algérie:nous y avions pêché, nous nous sommes baignés et avons passé un moment allongés dans le filet d'eau chaude et sulfureuse (?) coulant de la montagne. Inoubliable! Une visite sur votre remarquable site m'a fait revivre et redécouvrir les sensations merveilleuses de l'enfance dans ce coin. Mes parents enseignaient à l'école de Kristel jusqu'en 1955 je crois et, si cela vous convient, je peux évoquer à mon tour des souvenirs de cette époque. Je souhaiterai, si cela est possible, rentrer en contact avec Solange qui, avec sa famille, a probablement vécu dans le même appartement que moi à l'école de Kristel. Avec mes remerciements,
Marc Touta

78 - De : Marc TOUTA
Date : 11/13/05 20:41:10
Merci Jocelyne pour l'insertion de mon texte sur votre site. Hélas, je n'ai pas de photos de cette époque et pourtant, j'ai cherché dans les archives de mes parents. A bientot. Marc
  

79 - De : Céline BANULS GAY
Date : 11/13/05 20:28:12
Bonsoir Jocelyne. J'ai bien apprécié le petit article rajouté sur Kristel, c'est un vrai bonheur que les souvenirs des uns enrichissent les autres et de savoir surtout que nous sommes nombreux à ressentir ce même besoin de parler de notre enfance vécue dans un pays magnifique que nous chérirons (malgré les dégradations) jusqu'à notre dernier souffle. Pour moi qui suis retournée 2 fois (et je pensais que la 2ème serait la dernière) le besoin de fouler "mon" sol me reprend, j'aimerai bien encore une fois y retourner., mais Raymond n'est pas très chaud. Je ne me vois pas revivre ces moments intenses sans lui. 
Bonne soirée ma grande et merci de m'accorder un peu de ton temps malgé tes soucis.Bisous
Line
  

80 - De : Solange JAUBERT AUE
Date : 15/11/05 08:35:41
Jocelyne.  Merci de nous faire lire un nouveau témoignage sur kristel par Marc Touta. J'ai été surprise et émue en parcourant son récit. Il a connu les mêmes sensations,le passage par le petit chemin au milieu des jardins, inoubliable
!...En lisant je redécouvre le nom de certains lieux comme l'abreuvoir,j'avais complètement oublié. Je constate que le passage dans kristel nous laisse que de bons souvenirs, Les habitants, Mr kharoubi ,nous ne les oublions pas. Combien de fois avons nous regretté ce village tranquille  surtout quand nous nous sommes retrouvés  dans un quartier au petit lac ou il se passait toujours quelque chose. Merci Jocelyne, surtout qu'en ce moment tu passes des moments très angoissants avec ton frère qui souffre sur son lit  d'hôpital, tu te dévoues sans compter pour effectuer les voyages jusqu'a Marseille pour le voir, dans cette lourde épreuve qui vous touche tant, et malgré tout tu continues à t'occuper du site, tu restes digne et je t'embrasse ainsi qu'a ta famille, courage

 

81 - De : Marie-Paule FRANCOIS
Date : 16/11/05 : 19:15:08
Mon Père a lu votre site qui a réveillé ses souvenirs, Il m'a raconté qu'il allait pêcher à la ligne après avoir descendu une falaise à La Mine. Il garait sa voiture sous une forêt de pins. Il préparait son bromege avec du pain rassis et des restes de vieux fromages et s'installait toujours sur le même rocher d'où il voyait le Cap Roux. Il se souvient d'une source d'où un filet d'eau s'écoulait au pied de la falaise. Il lui arrivait de prendre son casse-croûte à l'ombre de cette falaise et de s'endormir pour une petite sieste. Il vous remercie pour le plaisir que vous lui avez procuré et je vous dis bravo, étant dans l'informatique, je peux vous assurer que vous avez fait du beau boulot.
Amicalement

82 - De : Marcel FERRERES
Date : 21/11/05 19:38:56
Bonsoir Jocelyne, Je vous remercie pour le complément de la liste des voisins de Boulanger, je l' ai  rajouté sur la rubrique. Je suis à la recherche de photos du quartier. Je connais votre site, il est super, cela a remué mes souvenirs d'enfance lorsque nous allions avec mes parents prendre le bain sur ces belles plages. A bientôt Jocelyne et merci encore pour votre aide

83 - De : Kristelle DAUMAS
Date : 25/11/05 18:27:05
En recherchant Kristel j'ai découvert votre site et j'ai pu enfin mettre des photos sur l'origine du prénom que m'ont donné mes Parents. Certainement par nostalgie. Je savais que Kristel était la plage où ils se sont connus et aimés. Mes grands-parents avaient une propriété entre Renan et Ste Léonie où je suis née mais où je n'ai vécu que quelques mois avant l'exode. Mes Parents ont mal supporté le rapatriement et n'ont retrouvé nulle part ailleurs le bonheur passé. Ils nous ont quittés avec leur nostalgie.
Merci pour ce bonheur. Merci pour ce beau site.

84 - De : Jean-Marie NUNEZ
Date : 26/11/05  17:55:00
Les souvenirs et les regrets aussi.
Bonsoir Jocelyne, J'ai retrouvé en lisant les différents témoignages sur votre site, ce que j'avais vécu avec mon oncle quand nous allions à la pêche à In Franïn, très émouvants. C'est par hasard que je suis arrivé jusqu'à vous car je suis constamment à la recherche d'informations concernant mes origines. Voilà bientôt 4 ans, j'ai appris que j'avais été adopté à Oran. Je suis né le 12.10.1945 à 9h clinique Jean-Marie Larribère, 8 square du souvenir. Mes prénoms à la naissance étaient Thibaut, jean-marie. Je fais donc des recherche pour retrouver ma mère de naissance, je sais que ce n'est pas facile mais on ne sait jamais. Mettre un bébé au monde n'a pas pu ne pas laisser de traces. Je profite de cette occasion pour vous demander si vous pourriez parler de mon histoire dans votre entourage, (surtout qu'à la lecture de votre site vous avez une grande famille ) au cas où quelqu'un aurait eu connaissance d'une naissance sous X dans les environs d'Oran. Je vous remercie pour l'aide que vous pourriez m'apporter.
Bien cordialement.
J'espère qu'un lecteur vous donnera quelques indices ou la réponse à vos questions. Ce site est lu en moyenne une centaine de fois par jour. (compteur page perso à l'appui). Bon courage.   Je

85 - De : Valérie S de Montpellier
Date : 03/12/05  09:59:57
J'ai parcouru votre site sur Aïn Franïn et kristel. Mes parent parlent souvent de ces coins enchanteurs que vous décrivez avec beaucoup de passion. La petite plage Faudrit àKristel nous laisse rêveurs...Très pittoresque le village avec ses jardins où les légumes poussent à profusion. Je suis venue au monde en 62, en France. Merci de m'avoir fait découvrir en images ces lieux chers à vous tous. félicitations. Bisous. Valérie

86 - De : Pascal MONTESINOS
Date : 06/12/05  19:38:05
Je tenais à vous remercier pour ce site, comme vous le dites, pas conventionnel. J'ai eu l'impression en le parcourant de lire un roman illustré. Tout y est : les couleurs, les personnages, les vues extraordinaires, Vos nombreux souvenirs racontés avec légèreté, poésie et beaucoup de sensibilité, vos jeux rappelant les miens dans un autre lieu. C'est devenu une drogue. Presque chaque jour j'y retourne un moment pour y découvrir les nouveautés, pour lire le courrier, peut-être pour passer un moment là-bas, par nostalgie. Mon épouse en est une fan aussi. Merci encore pour tout ce bonheur. Amicalement

87 - De : Jeff CESSIO
Date : 09/12/05 15:12:08
Merci
Bonjour. Je suis tombé sur votre site sans le vouloir, mais quelle joie d'entendre parler de la Famille FREYNET que j'ai bien connue, surtout Christiane et Jean-Pierre avec lesquels j'ai fêté leurs 50 ans de mariage il y a un mois Plaisir aussi de voir la photo de Marc Merci pour cette émotion qui me prend la gorge chaque fois que je retrouve les souvenirs de ma jeunesse dans ce merveilleux pays.

88 - De : Robert et Marianne ROUX
Date : 11/12/05 18:32:01
Bonsoir Jocelyne. Je tiens à ajouter à tous ces messages, toutes mes félicitations pour votre travail et vous encourager. Tous ces souvenirs exhumés raniment en nous une certaine nostalgie. En vieillissant nous avons comme un besoin de retourner là-bas, au moins par la pensée. Nous aimerions bien aller en Algérie pour visiter les sites naturels, les sites inconnus mais pas pour revenir sur les traces de notre passé, nous aurions trop mal Le passé est le passé, rien ne pourra l'effacer. On ne peut refaire l'histoire
Amitiés sincères

89 - De : Huguette LUCIANI
Date : 14/12/05  16:43:00
C'est avec émotion que j'ai lu vos souvenirs d'enfance. Des noms ont sonné dans mes oreilles mais je ne suis pas arrivée à les situer, c'est si loin tout ça. Il faudra que je sonde plus profondément ma mémoire . J'y ai retrouvé pas mal de choses de mon enfance : les odeurs et les bruits virtuels, comme l'odeur des champignons à l'entrée de l'hiver, du sous bois humide,  de l'aloès, le chant du coucou et des rouges-gorges, le hi-han du bourricot. J'ai passé un long moment avec vous dans ce lieu qui ne fait plus partie que de nos rêves. Merci pour tout cela

90 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 19/12/05  18:49:55
Bonjour  Jocelyne, des nouveautés sur le site ,Canastel, très jolies toutes ces vues. Et si tu louais un avion pour toi, Céline, marc et moi tous les quatre, on part se poser à coté de l'auberge de jeunesse c'est assez grand,après cherchons un hôtel restaurant? Laisse moi rêver

Oui, il est permis de rêver par ces temps de Noël, faisons comme les enfants devant l'arbre en attendant les cadeaux. Les yeux brillants, émerveillés. Ce serait notre plus beau Noël, un voyage dans le temps de notre jeunesse. Allez, attachez vos ceintures, l'appareil va décoller,  un coup de baguette et on y va...Descente sur Kristel, température au sol 26°, ciel bleu, soleil éclatant, mer peu agitée, nous commençons à apercevoir la côte : de petites criques en petites plages, des rochers sous ces eaux transparentes. puis Kristel, ses minuscules jardins clôturés , ses plages, ses petites maisons blanches de chaux, son marabout et cimetière, son école en forme de petite chapelle, les petits bateaux de pêcheurs remontés sur les galets, Nanette nous attend avec le chibani... Quel spectacle!!!!!!!!!!!! féérique!!!!!!!! 
J'espère que vous avez porté vos maillots. Un petit plongeon du rocher carré. Allez Marc passe le premier, fais-nous le saut de l'ange, ensuite Céline l'espiègle, toi Solange, moi j'attends une grosse vague pour la percer et revenir au bord sur son dos.  Puis une promenade de senteur au milieu des jardins, senteurs mêlées de figues, de jasmin et  de menthe...  adorable fragrance digne d'un Guerlain, et pour couronner le tout ; Faudrit nous attend pour un merveilleux festin concocté avec tout son amour et son talent ...du poisson bien sûr......Nous avons 16 ans, notre peau est caramel, nous portons des shorts blancs et de jolis bustiers, des sandales perlées  ..c'est le bonheur..... ne vous réveillez pas, attendez! vous aussi vous pouvez allonger ce rêve en y ajoutant les vôtres à l'infini , Je

Mais Jocelyne tu as le don d'une artiste et comment tu arranges trois phrases lancées comme ça,ce matin tu m'as épatée......avec l'odeur du jasmin, du chèvrefeuille mêlée à celle du citron. Caparos nous ferait le bon poisson, il n'aurait pas oublié le melon au porto en entrée, qu'il était bon son melon!!!! .Et un bain devant l'auberge de jeunesse, Puis retrouver ce chibani qui m'appelait Madame Bastos et me disait des petites phrases gentilles qui me faisaient sourire..Solange.J.A.  

Nous retrouvons la forte odeur des pins associée au chant des cigales sous le soleil écrasant. Puis à la pénombre, après nous être préparées : chignons choucroute, léger maquillage qui met en valeur le hâle de la journée, petit short en vichy très prés du corps et camisole assortie rehaussée d'une fine dentelle de Calais qui donne une certaine candeur à nos minois d'adolescentes, nous nous retrouvons sur la plage, allongés, autour de notre idole  Marie-Thé,  a la voix superbe entonnant  "dernier tango" ou "la fille de Dolores", sous une nuit stellaire mêlée au bruit des vagues sur la grève tout en rêvant au prince charmant.
Céline nous a raconté une nouvelle anecdote de ses 16 ans
(vous la trouverez dans la page "Kristel)

Je ne sais pas si ce petit texte trouvera sa place dans tes histoires pagnolesques (Solange n'a pas exagéré), et si cela te convient j'aurai rempli ma mission.  Bisous
Céline.B.G

91 -De : Sylviane KITCHEN
Date : 21/12/05 02:10:07
Oh lala Oran
My chère Jocelyne. je viens de regarder votre page qui m'a donné les frissons car moi aussi quand j'étais petite j'ai habite a Oran, et de lire votre page m'a donner de la mélancolie. Maintenant je suis aux USA depuis 35 ans, mais les bons souvenirs d'Oran seront toujours avec moi. J'ai de la famille qui aussi est partie en Uraguay, je suis de la famille Segarra. Ma grand-mère était mariee avec un BenYayer, mais depuis qu'elle n'est plus là mon oncle & moi nous cherchons nos cousins. Quand j'ai vue vos photos d'Oran, la place D'armes, nous habitions en face des beaux arts à côté de l'hôpital. je revoie toujours mon appartement. qui me manque beaucoup, quel dommage que nous ayons perdu L'Algerie. Bien quand vous avez quelques minutes email moi, A bientôt. Passez de bonnes fêtes
Sylviane

92 - De : Sylviane KITCHEN
Date : 21/12/05 02:55:52
Nous sommes peut-être cousines Dear Jocelyn: Quand j'ai lu ton article j'ai vu que toi aussi tu as des cousines Segarra, peut-être que nous sommes cousines? Mon Dieu! comme la terre est round.. qui sait? il y n'a que les montagne qui ne se rencontre jamais, maintenant je suis très contente peut-être que j'ai retrouve la famille de ma grand-mère, et mon oncle. il etaient les Segarra. Jocelyne mon Français n'est pas très bon, car je vie aux Usa depuis 33 ans, mais je suis née a Nice. c'est là que toute la famille a déménage  d'Oran. aussi quand vous parlez d'Oran, le prisunic. je voudrai bien une fois de plus allez revoir la ville qui je pense ne seras plus La ville que nous avons connu. Bien J'espère que vous aurez le temps de m'écrire... qui sait nous somme peut-être cousine? A bientôt Sylviane Segarra-(man grand mère)
     BenYayer,   (mon Grand Père)   
                   Sydney Mon Père)                             Kitchen (Mon Mari) 

93 -De : M.CHIANDOTTO
Date : 21/12/05 14:16:50
merci pour tous les souvenirs merveilleux je suis née dans ce beau pays et je n'ai que des souvenirs extraordinaires biz a toi jocelyne de ma part. Meriem 

94 - De : Paula MARTINEZ
Date : 22/12/05  14:08:02
Que de beaux souvenirs. Merci pour toutes ces pages amusantes. A mes petits enfants qui me réclament sans cesse..."dis Mamie comment c'était ton enfance dans ton là-bas?" (je dis toujours là-bas), j'ai fait lire votre site et ils en ont conclu que là-bas ce devait être le paradis des enfants. Ils vous félicitent pour toutes ces petites animations qui égaient vos récits. C'est vrai que c'était notre paradis. Il est évident que nous n'y avons vécu que notre enfance et notre adolescence. Notre vie d'adultes aurait-elle été si belle????. oui, je le crois. Amitiés sincères

 

2006

 

95 - De : Gabrielle COIGNAR/GOMEZ
Date : 03/01/2006  16:39:05
Bonne année et longue vie à ce site si charmant qui est le reflet de cette enfance et cette adolescence qui a été le ciment de notre vie d'adultes. Bravo Jocelyne, bonne continuation et bon courage. C'est avec plaisir que je reviendrai vous lire. Meilleurs voeux à vous et votre famille

96 - De : Helène et Pierre GASQUET
Date : 06/01/2006 19:12:.00
Et oui une année de plus à nous éloigner de notre passé mais à part notre mémoire qui flanche par moments, les souvenirs de l'enfance sont encore présents et vous êtes là, vous tous qui en êtes les garants, grand merci pour toutes ces photos et ces souvenirs qui nous font replonger dans cet antérieur. Bonne année. amicalement.

97 - De : Moh AYYADI de Hollande
Date 12/01/06  17:08:13
Salut Jocelyne. J
'ai parcouru votre site avec beaucoup d'intérêt ,et de nostalgie ; lorsque j'ai vu le nom de Huguette LUCIANI no.89 - Date : 14/12/05  16:43:00. Je me demande si madame LUCIANI a vécu a Oran et qu’elle était l’épouse de Jean Longhi, parce que je les cherche depuis longtemps et je n’arrive pas et les trouver. Merci

98 - De : Josiane MIRAILLES
Date : 14/01/2006 21:02:01
Nostalgique votre site...des souvenirs inoubliables. Chacun a les siens mais les paysages étaient identiques pour tous. C'était un beau pays...l'Algérie. Merci de nous le rappeler. Amitié

99 - De : Ginette LOPEZ
Date : 25/01/2006 10:14:27
Un petit mot d'encouragement pour ce site que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire. Notre mémoire est sélective, nous occultons les mauvais souvenirs pour ne garder que les bons et c'est bien. Amicalement

100 - De : Xavière CERUTTI - 
Date : 28/01/06 15:03:31
Bravo Jocelyne pour tous ces souvenirs qui me rappellent mon enfance et mon adolescence, les vues sur ain franin, kristel font ressurgir tous les bons moments passés en famille dans ces lieux magnifiques. Pays de mon enfance je ne t'oublie pas. Merci Jocelyne. Montpellier/Oran/Plateau St Michel

Votre centième message,à tous pour votre passage et pour vos petites phrases encourageantes. j.e

101 - De : André SEUTE
Date : 01/30/06 18:03:34
Chère JOSY. je viens de découvrir ton site, il est merveilleux et m'a rajeuni de 50  ans. Nous étions voisins proche avec les mêmes amis,toi avec ma soeur YVETTE chez mesdames VATE et FERRER et un de tes frères a été dans la même école que moi a
l'INSTITUTION  SAINT MICHEL A ECKMULH. Tu parles aussi d'ARZEW mes grands-parents étaient  d'ARZEW où mon grand-père étais garde champêtre depuis 1899. Mon père SEUTE RAYMOND dit "MONONO"  deux soeurs décédées très jeunes et cinq frères, c'etait un très bon pécheur plaisancier
, comme tous les ARZEWIENS. Je te remercie mille fois pour ces merveilleux souvenirs d enfance bisous   ANDRE
 PS/  je pense que c'est ton père qui avait été coincé sous un camion aprés la rupture du cric 

Merci André pour ton message. Au sujet de mon Père et du cric, je ne m'en souviens pas mais je vais en parler à ma soeur et mon frère. Apparemment il n'en aurait gardé aucune séquelle. Mais c'est possible car il était toujours sous les camions en train de les démonter pour les réparer. La maintenance était faite par lui  "une force de la nature".  Madame VATE l'appelait à tout bout de champs pour des conseils ou des aides. Elle ne jurait que par lui. Il était fier de pouvoir rendre service. Il mettait un de ses camions à sa disposition pour la fête de Marie. Je

102 - De : Jocelyne TORREANO
Date : 31/01/06 21:39:53
Bonjour d'une misserghinoise je découvre ce site il est très bien fait, je me souviens de m'être baignée à Ain franin avec mes cousins et cousine, qui étaient de gambetta. si des pieds noirs de Misserghin consultent ce site, j'aimerai bien qu'il me contactent voici mon e;mail : jocelyne.torreano@wanadoo .

103 - De : Danielle MORALES/DIAZ
Date : 04/0206 23:08:01
Sujet : SINCERES CONDOLEANCE
Je viens d’apprendre en visitant votre site, le décès de votre petit frère Je compatie a votre chagrin chère Jocelyne, sachez qu’il ne nous quitte jamais tout a fait, un voile nous sépare d’eux et nous empêche de les voir, mais ils sont toujours auprès de nous. Danielle. 
Merci Danielle

104 - De : MARGAUX
Date : 05/02/06 12:42:06
Coucou ma mamie c'est Margaux ton site est trop bien. J'ai appris des trucs intéressants. Je ne savais pas où se situait Ain Franin et je vois que Papi "la terreur des mouches à miel" n'a pas beaucoup changé, il est toujours aussi malin qu'un singe!!!!!!. Ilse prend pour un seigneur. Je trouve que les musiques vont bien avec tes vieilles histoires. Vous deviez bien vous amuser ensemble, nous, maintenant on ne peut plus faire ça c'est trop dangereux avec toute la circulation... vous aviez de la chance!!!!   moi aussi j'aimerai jouer aux mêmes jeux que vous. Dans ton site tu racontes de belles histoires avec des photos. Je vois mieux qui sont tes amis d'enfance. Il y a de beaux gifs animés ils sont marrants je vais te les piquer. Gros bisous.                                                         
Ma Mamie que j'aime

105 - De : Caroline CHAPUIS
Date : 10/02/06   17:26:12
Bonjour Jocelyne. Mes Parents et grands-parents vous remercient pour tout ce que vous avez écrit et pour vos photos. Le passé reste pour eux, encore une blessure, ils en parlent enfin! grâce à vous. Bon courage et merci

106 -De : OUAD
Date : 12/02/06  19:59:32
Douce nostalgie. Bonjour Jocelyne
S'il existait des
défenseurs du paysage de l'Algérie, ce serait vous les pieds noirs qui en parlent avec tant d'émotions et de regrets...J'ai la même plainte, moi qui suis un autochtone vivant à présent loin de mes attaches... oh combien vitales! lorsque je retourne voir mes parents à Ain el Turck, j'ai toujours ce sentiment amer que cette idée de vie qui me colorait les yeux et me faisait battre le coeur durant mon enfance ne reviendra jamais plus... elle se détériore progressivement et ce à travers chaque visite annuelle que je fais Heureusement que les reliefs côtiers ne changent pas, ils nous émeuvent dès leurs perceptions au lointains et nous laissent encore imaginer des moments de bonheurs et de partages avec ceux qu'on aime .Je vous aime
PS je serai d'accord si vous mettiez un lien vers mon site, peut être qu'un jour je vous ferai part de mon manuscrit qui parle d'ORAN
    www.ouad.net

Merci OUAD - Que c'est bon à entendre, c'est vrai que nous regrettons ce beau pays qui nous a vu naître et je vois que vous avez la même nostalgie.  J'accepterai avec joie votre manuscrit.  Vos chansons sont belles. J.e

107 - De :  Jean-Pierre LATAPIE
Date : 12/02/06  21:12:07
Merci beaucoup.
Je suis allé voir les deux sites : très intéressant et émouvant bien que je ne sois pas pied-noir mais j’imagine tout à fait la nostalgie, l’émotion, l’amertume aussi, très probablement, de tous ceux comme vous comme René et quelques autres que j’ai connus après leur retour en France. J’avais moi-même identifié un autre site / blog sur Internet qui parlait d’Oran, de la région…et du fils Mugnier, ce petit chenapan (ou quelque chose comme ça !). Amicalement,

108 - De : Abdelhak ABDESLEM
Date : 19/02/06 17:44:00
Bonjour Jocelyne. J’ai parcouru, très vite, je dois le dire, ton site. Mais j’y reviendrai aussi vite. En lisant le texte de Madame Jaubert (Madame Bastos aurait dit le Chibani) et puis le texte d’un autre monsieur, je me suis senti interpellé par une question au sujet de l’ancienne école de filles N’étant pas historien de formation mais ayant eu un coup de foudre pour Kristel, je m’intéresse à tout ce qui touche à cette localité Le bâtiment en question n’a jamais servi de chapelle. Il a été érigé, au moment de sa création pour servir d’école. Ça a été la première école, à classe unique, de Kristel. Elle a été construite à la fin du 19ème siècle. Il y a même un écusson, au-dessus de la porte, qui donne la date de sa création. Je n’ai pas la date exacte en tête. En cas de besoin, je pourrais vous la transmettre. Bravo pour le site.
PS : La belle photo aérienne qui montre le village, les jardins et les criques de Kristel a été prise par Yan-Arthus Bertrand. On la retrouve dans son livre "L'Algérie vue d'un ciel".

109 - De : Mostefa BADIS  (Alaska)
Date : 01/03/2006  19:54:00
Kristel sidi Moussa sardines grillées Une fois mon petit frère (il avait peut etre 3 ans) est monte tout seul sur un car Angelotti. 
le conducteur etait Francois. il arrive a Oran, Francois demande a mon frère ou il habite et mon frère lui dit qu'il habite a côé de la mosquée a cote de tata Halima. le chauffeur a eu beaucoup de mal a trouver le nom du village. Au revoir la mer m'appelle

110 - De : Mostefa BADIS
Date : 03/03/06  21:01
Fille de Franin. Je suis un fils de kristel. quand j'étais gamin(55/56) j'ai participe au reboisement(pins maritimes) entre Kristel et Franin avec les appelles de l' armée. J'ai fait le vas et viens avec ma mère à pieds nus sous le soleil ardent entre la source thermale et Kristel. Mon grand père faisait la navette du village jusqu'aux halles d'Oran avec son âne charge de primeurs. Des fois notre âne s'évadait, alors avec mes cousins nous allions le chercher. nous le trouvions des fois a Ain Franin, des fois à Fernandville et des fois à Courbet/Gambetta. Notre âne était un vrai Oranais. les fotos makache (je suis loin du bled) mais si jamais j'en trouverais alors là je ne vous oublierai pas O fille de Franin!
       Le grand bonjour

111 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 08/03/06  15:33
Des sardines grillées à sidi moussa ouah ! que c'est bon! Une sardinade rien de tel pour nous faire chanter ensuite? car arrosée d'un vin de  Mascara!!.!    Une   sieste s'impose, et ouf un plongeon dans la mer calme et chaude et une bronzette sur le sable....Et pour terminer l'après midi nous faisons un peu de marche, nous prenons la route et montons la côte  abrupte qui va jusqu'a l'école et là peut être   retrouverons nous Nanette ???ou le chauffeur de taxi ami de mr karoubi?  ,je ne me souviens pas du nom? Voila Jocelyne de quoi nous mettre l'eau à la bouche. Grâce à toi, nous refaisons des retours en arrière SOLANGE
Si tu rencontres Mostefa dis-lui  que j'ai croisé l'âne de son grand-père sur la route d'Aïn-Franin à Kristel, il avançait clopin-clopan, heureux de vivre , j'ai grimpé sur son dos et il n'a pas voulu avancer, ça devait être plutôt une mule car on dit "tétue comme une mule". il a effectué une ruade et je me suis retrouvée parterre. j'ai enfourché mon vélo et tout en pédalant vers Kristel, je chantais, heureuse car j'allais retrouver mes copines Solange et Line et peut-être faire la connaissance de Nanette. Solange  me ferait visiter son école, elle m'offrirait des figues (mon fruit préféré). Ensuite nous retrouverions Line sur la plage avec sa bande de copains, nous nous allongerions sur le sable, à plat ventre, en étoile et nous referions le monde.  J.e.
A
u fait ! Mostefa! comment s'appelait ce fameux âne? 

 

Me voici de retour de vacances à VARS (Hautes Alpes) où je me suis ressourcée, dans ce Paradis, plus près des étoiles.

Il a fait froid mais la neige était fabuleuse, nous nous sommes régalés. Les enfants nous ont rejoints un long WE. J

La famille Estève au complet à Vars janvier 2006

J'ai bien pensé à vous tous et vous remercie encore pour votre collaboration par vos messages et vos photos. Voilà un an et demi que mon site à vu le jour, il n'a pas eu de temps mort. Il m'a donné l'occasion de me faire de nouveaux amis(ies) et de retrouver des amis, des voisins et l'Algérie d'antan grâce à vos souvenirs. Merci encore....allez!! on continue.....si vous le voulez bien.!!!!!....Jocelyne.E

112 - De : Michèle LOPEZ/GARCIA
Date : 21/03/06  19.02
 J'ai parcouru votre site  très émouvant  et  j'ai découvert que peut- être , vos beaux parents et les miens étaient amis. Je suis Michèle GARCIA , mon père  était  artisan peintre  au Plateau  St Michel  ,je possède des photos  de vos parents ? avec les miens. Photos prises à la foire d'Oran  ainsi que devant la voiture familiale . J'ai de vagues souvenirs de sorties communes ,est ce que votre famille avait un cabanon aux Corales ?  si cela vous intéresse , je vous les enverrai avec plaisir . Amitiés.
Et oui la famille ESTEVE avait un cabanon aux Corales qu'ils ont conservé jusqu'en 1962

113 - De : Patou FLORES
Date : 21/03/06  20:15.06
Quel plaisir de lire ce site plein de fraîcheur et amusant. Bon courage pour la suite, continuez à nous amuser. Bisous

114 - De : Jacques SORRENTINO
Date : 22/03/06  08:54
Une pensée tardive mais combien nostalgique et affective. Jocelyne, mon nom....Jacques SORRENTINO t'est certainement étranger, je suis un enfant  des bas Quartiers, de la marine à Oran, (1935) à la découverte de ton site, moi qui suis un senior actuellement je ne peux rester insensible à la lecture de tes mots, le coeur même gros, se nappe d'une immense joie de bonheur, et je ne sais pas si c'est mon âge ou ta musique, je me sens tout autre et je ne peux que te remercier.. merci.
Jacques

115 - De : OuaD
Date : 22/03/06  20:52
Bonsoir Jocelyne.
Ooooooh c'est très bien l'idée du lien vers mon site ainsi que vers mon adresse mail ! merci beaucoup ! Je suis sensible au "poète chanteur" tu me flattes ! je souris. Allez je t'embrasse bien fort. OuaD.
Vous trouverez dans la page "Kristel" puis "La Corniche" un paragraphe tiré d'un chapitre du manuscrit "LE GRAND DOUAR" écrit par OuaD le Poète Chanteur. Jocelyne.E

116 - De : Jo GARRIDO de Boulanger
Date : 24/03/06  16:30
 Chère Jocelyne, Comme vous, je suis né Rue Fénelon Crespiat et vécu mon adolescence. J'aimerais tant vous raconter le quartier des années 50 que j'ai tant rêvé. Pour cela j'ai besoin d'un son de guitare andalou, Et parcourir les ruelles par les midis accablants de chaleur, Des fenêtres ouvertes, Rumbas et Paso-dobles du music hall du dimanche, Et une odeur de "Potagé et Friture de poissons", C'est là que j'ai vu le jour, c'est là que j'ai eu le premier pincement au coeur. J'aimerais tant revivre le jour de la communion solennelle à Maraval, Les garçons et filles du quartier en fête, costumes et brassards, Robes et bonnets, nous étions nombreux, Anne-Marie SABIA, Didine QUINTANA, Lulu GUILLEM, Danielle DE SANTA BARBARA, Lucien FEMENIA, Danielle LASSERE, Onteniente, Henriette MUNOZ. Et j'ai connu Josette, elle était née belle, orgueilleuse et fière comme toutes les fille de chez nous. J'aimerais tant revoir les ruelles où nous allions main dans la main rêvant d'avenir. J'aimerais tant sentir la chaleur odorante du siroco qui caresse les blés du printemps. J'aimerais tant revivre les grandes fêtes du quartier, elle avait mis sa robe blanche, Pour danser la musique tropicale des JAVALOYAS, j'avais 18 ans et on s'est juré " C'est pour la vie", Et quand les lampions du bal se sont éteints!!!.....laissez moi pleurer en évoquant ces jours heureux, Dans ce pays il n'y aura plus de retour. J'aimerais tant revoir les hauts de Kristel et redécouvrir la méditerranée coléreuse et sournoise, qui bondissait comme une horde de chevaux sauvages, à l'assaut des rochers qu'elle maltraitait J'aimerais tant revoir ces endroits familiers où dans la pénombre du soir devant le jeu de boule je l'attendais, Dans l'obscurité je devinais son pas avant de la voir apparaître, ces instants de bonheurs. Ces rêves qui m'emportent, me séduisent et meurent dans la nuit, Je les reprendrais dans le silence du temps qui passe, ces rêves qui occupent mes nuits. Et si demain la vie me quitte, s'il vous plait ramenez-moi dans mon pays, Et si l'on vous pose une question dites leurs simplement que je me suis endormi et que mes amis, René ANDRES, Marcel PASTOR m'attendent pour reposer avec eux dans notre ville, notre quartier...Là où nous avons vu le jour. JO.GARRIDO    Six-Fours
Merci Jo, Quelle émotion!!! en te lisant j'avais l'impression d'y être. Ton beau message se retrouve sur la page "Oran - Boulanger". Jocelyne.E

117 - De :  Mostefa BADIS (Alaska)
Date : 24/03/06  19:33
Muchas gracias. Vous avez travaille dur a organiser ce forum. Tanti saluti

118 - De : Chrisguy SORIA
Date : 28/03/06  12:52
Nostalgie
Je voulais savoir et j'ai appris pour votre frère qu'il était tout là-haut parmi les nôtres. Nos plus sincères condoléances même si les mots sont parfois pauvres face à la douleur. Ancien élève de Roland à l'annexe de Gambetta, je suis intéressé par tous les évènements vous concernant, même si je vous suis étranger. Les souvenirs deviennent de plus en plus pressants et même oppressants. Je regarde tout ce qui concerne notre passé, mais je dois vous avouer que votre démarche a quelque chose de particulier, d'intime et de familial. Avec beaucoup de bonne volonté, nos compatriotes sont présents et nous donnent du bonheur sur Internet, mais Aïn Franin est tellement proche de mon coeur,  de mes pensées ainsi que de mes sorties avec mon père, lorsque nous allions à la pêche dans la beauté de cet environnement. Dans un précédent courrier, je vous disais que j'étais de St Eugène et que mes vacances se passaient à DAMESME, près d'Arzew dans notre cabanon et je regrette de n'avoir aucune photo de cette époque tellement importante dans ma mémoire. Quoiqu'il en soit, continuez dans la préservation du passé et merci pour tout ce bonheur que vous nous apportez en consacrant du temps à nos racines, avec, j'ose le dire, beaucoup de talent et de sensibilité. Amitiés. Chrisguy
Merci Chrisguy, votre message me touche beaucoup. En ce qui concerne Damesme je viens de vous envoyer deux photos de famille  datant de 1926 et 1955. Jocelyne.E

119 - De : Chrisguy SORIA
Date : 29/03/06  19:13
Un grand merci pour vos deux photos. Que de frissons et de souvenirs. Mais il se passe quelque chose d'incroyable, d'incompréhensible car, figurez-vous que la photo de 1926 semble vraiment être prise devant notre cabanon. En effet, le lotissement de Damesme comportait plusieurs alignements. La première ligne derrière la photo, ensuite la seconde et mes Parents étaient en 3ieme ligne. Hors il se trouve que les 2 cabanons que nous voyons ainsi que la dune de sable me rappellent étrangement ce que nous avions comme perspective depuis notre cabanon. Je me suis demandé si cela n'était pas le fruit de mon fantasme, mais, plus je regarde cette photo et plus je me dis que je ne me trompe pas. Ainsi vous avez encore contribué à faire un heureux nostalgique, même si rien ne peut confirmer ou infirmer cette vue. Je crois beaucoup au destin et je me dis que rien n'est le fruit du hasard. Des anges gardiens veillent sur nous et ils croisent notre vie ici bas. Vous avez toute notre amitié.  Christguy                                                                  

 120 - De : Mostefa BADIS
Date : 30/03/06  06:41
Les Madragues. Au fait notre ane s'appelait Poulpou(malin) Je vous souhaite une mer calme et le vent en poupe. Fair winds and a following seas comme le disent los Alaskaleros.
Mostefa vient de nous écrire un nouveau récit sur les "madragues" que vous pourrez lire dans la page "Kristel" et "récit de Mostefa Badis.  C'est super. Merci Mostefa. On en demande encore. Jocelyne.E

121 - De : Lucie MANGIN
Date : 03/04/06  15:34
Enfin! j'ose vous dire que votre site est une partie de plaisir et je constate qu'il devient un peu "l'auberge espagnole" où chacun peut relater ses souvenirs. merci, c'est un régal. amicalement

122 - De : Jo GARRIDO
Date : 05/04/06  13:42
Souvenirs et traditions a boulanger Chère Jocelyne, nous profitons tous de ton merveilleux site pour renouer avec le passé, encore merci.
Nouveau récit de JO dans "Oran/Boulanger"

Jeudi 06/04/06
Enfin! après maints aléas, j'ai pu rencontrer ma copine "Céline du Web". j'étais avec ma soeur. Ce fut un vrai plaisir de se voir en chair et en os. Céline est une fille super sympa, très bavardeuse!!!. (comme moi) nous avons tchatché pendant trois heures à la terrasse d'un café de Sanary....nous avions tant de choses à nous raconter.. .et, ça n'est pas terminé....nous réservons plusieurs suites à notre feuilleton, maintenant que le premier pas est fait!...qui va nous arrêter!...ni "
azrine"!!! Jocelyne.E

123 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date - 08/04/06   10:00
Je viens de rêver l'âne de Mostefa. Il m'est apparu sur la route entre kristel et Ain franin. Dés qu'il a senti ma présence il s'est mis à foncer comme une mule direction Ain franin. Un peu plus loin, il s'est arrêté et il a commencé à braire. Derrière sont arrivés tout essoufflés Mostéfa et ses deux cousins. Et les trois ensemble criaient " Poulpou...,poulpou" veina qui!   l'âne baissait la tête. Ils ont réussi à l'attrape mais ils n'arrivaient pas à le faire avancer, ce bougre d'âne têtu comme deux mulets refusait de bouger. Ils eurent les plus grandes peines du monde. Le premier l'insultait, le second le poussait, mais c'était un mur cette tête d'âne. Et puis le miracle s'est produit lorsque Zoubida a subitement présenté une carotte dans la direction de poulpou. Il a consenti à faire un premier pas puis un deuxième et à ouvrir sa bouche pour manger la carotte et avancer à petit pas et ce fut le retour vers kristel. Les trois cousins étaient fiers de ramener ce bourricot à leur Grand'père
Ce Poulpou est vraiment trop malin, il mérite bien son nom. C'est véridique!!!   Jo me raconte, qu'un jour, il devait avoir 12/13 ans, un âne s'était égaré à "La Mine", dans le champ, nous étions tous autour et après lui avoir passé un licou, JO voulut monter sur son échine. Poulpou fit une ruade et JO se retrouva sur l'herbe. En tombant il se fit une fracture au bras. ça devait être encore une farce de "Poulpou"  Jocelyne.E

124 - De : Mostefa BADIS
 Date : 08/04/06   19:21
Como Poulpou no ay dos. Merci pour avoir évoque notre Poulpou, c'est Poulpou qui nous a apporte la khobza(pain quotidien) a mes frères, soeurs et cousins orphelins. Poulpou a quitte sa rade, il bourlingue la plaine abyssale au large de Russo ou de Franin. Kristel pour lui est un chemin qui mène a nulle part. Grand père Habib vous apportera la baraka. Merci pour le poème sur la mouette. Les oiseaux marins grands migrateurs tel les mouettes, albatros, sternes arctiques et autres nous apporterons toujours consolation. merci pour les photos de l'Aiguille, c'est au large de la Pointe qu'ont disparus mes deux oncles. Comme de nombreux mariniers Ils ont rejoint les Abysses de Neptune (une expression que j'emprunte du fils de Franin Henri Fernandez). Ma grand mère assise sur notre patio les a attendus le regard fixe vers Falcon jusqu'a son dernier souffle.  Pénélope a été plus chanceuse.
Monsieur Jaubert me faisait compter Benba1, benba2, benba3.....benba10 (Ben Badis est mon nom original) Tiens j'entends le long klaxon de l'autocar Angellotti saluer le village. On aurait dit la corne de brume du Sidi Bel Abbés faisant son entrée majestueuse dans la Marsa d' Oran. J'ai la fièvre de la mer, il faut que je descende vers le port.

Dimanche 9 avril - Hier j'ai eu l'agréable surprise de faire la connaissance de Jo et Josette GARRIDO qui m'ont offert un plan de "galant de nuit" qui va embaumer nos nuits d'été. Nous avons évoqué bien sûr : Boulanger, nos voisins, des anecdotes, des souvenirs parfois oubliés. Nous avons passé un moment dans un autre monde, une autre époque, celle de notre jeunesse. Nous disions Josette et moi, que nous les filles, ne sortions pas jouer dans les rues et avions moins de souvenirs. Josette était de Choupot. C'est vrai que la semaine, je ne sortais que pour aller à l'école avec Gaby et Lulu Guillen, un peu plus grandes, qui m'accompagnaient ou j'allais faire des courses avec Maman. Ensuite ça a été le Lycée et j'allais prendre le bus devant le "Capitole"...c'était lycée - maison - devoirs - et les WE et vacances à Aîn Franin où là-bas je me rattrapais en me métamorphosant en garçon manqué.  Merci Jo et Josette pour cette visite et pour la plante. à Bientôt. Jocelyne.E

125 - De : Marilyn PORTES (Chicoutimi - Canada)
Date : 04/11/06   18:00
Bonjour.Mes Parents étaient d'Oran et se sont expatriés au canada où je suis née. Je suis professeur de français à Chicou. Ils me chargent de vous encourager à continuer ce site sympathique qui a éveillé leur mémoire avec beaucoup d'émotion. Félicitations. 

126 - De : Robert DUPUY
Date : 12/04/06   22:36
Super site et quelles musiques!!! qui éveillent tant de souvenirs. Quel boulot!!!. Merci. Bises

127 - De : Jocelyne TORREANO 
Date : 13/04/06   21:40:57
Bonjour d'une Misserghinoise..Bonjour Jocelyne (nous portons le même prénom) je découvre votre site, il est très  bien fait, lorsque j'habitais Misserghin, nous allions souvent nous baigner à ain franin, j'ai quitté Misserghin, j'avais 17 ans, il y a des visages et des sites qui s'estompent un peu, mais on n'oublie jamais son enfance, même si un jour de juillet 62  une corde de bateau a cédé pour nous emmener vers d'autres horizons et en cette période de pâques,je pense encore plus a Misserghin où tous les oranais se donnaient rendez-vous pour venir manger la mouna à la vierge. A bientôt

128 - De : Gaby SORIANO
Date : 13/04/06  22:45
un tout petit mot pour vous encourager à continuer, il est si agréable de vous lire et ces chansons qui nous font pleurer et ces photos qui nous rappellent tant de souvenirs. Merci pour tout

129 - De : Antoine GARGUILO
Date : 15/04/06 : 22:00:14
Pâques. Merci pour vos souhaits de Pâques, à notre tour bonnes fêtes à vous tous,journée remplie de joie, rendez vous aux Planteurs avec mouna , cerf volant et carapoucho. Ici ils ne connaissent pas la jolata. Bisous à vous tous. Antoine
 

 

22.04 - Coucou me revoilou. Après une semaine à Vars avec les cinq petits enfants et Valérie. ça n'a pas été de tout repos, quelle galère!!!!  mais non, quel bonheur!!! nous n'avons pas chômé . Il a fait un temps et une neige extra!!! neige de printemps, il en est même tombé une nuit. Mais c'est terminé avec le froid...allons en douceur vers la chaleur avant d'atteindre les rigueurs de l'été.

130 : De : Patrick PERALTA
Date : 20/04/06   19:48:03
Bravo Jocelyne pour ce site très personnel et très émouvant, et si original dans sa construction. de surcroît, le nom Estève fait partie de ma généalogie; mon AAA gd père ESTEVE était originaire de Monforte Del Cid près d'Elche (famille maternelle) Mon site sur Perrégaux (adresse dans "mes liens") ci-dessous

22/04/06 - Nouvelle anecdote sur Boulanger, de Jo Garrido dans "Oran/Boulanger"

131 - De : Michette PASTOR
Date : 25/04/06   18:32
Aïn Franin évoque pour moi le temps de nos fiançailles. Nous allions pique niquer l'hiver, avec des amis. Une odeur de champignons, de terre mouillée, de fenouil. Nous cueillions des petites fleurs blanches et des "petites soeurs". C'était le bon temps. Merci pour avoir réveillé tous ces souvenirs. 

132 - De : Christine CHAPUIS
Date : 27/04/06  09:25:03
Bonjour Jocelyne. Un petit clin d'oeil pour votre site émouvant de tendresse. Les souvenirs d'enfance bons ou mauvais restent toujours gravés dans notre mémoire. Même le temps n'arrive pas à les effacer. Merci et bon courage. Amicalement

133 - De : Claude BERTOU
Date : 27/04/06   18:33
Quelle enfance!!!! Aïn Franin est un site tellement beau et sauvage. Je me souviens de plongeons du haut des rochers, de petites criques désertes où nous allions pécher avec des copains, de ses eaux claires et chaudes et de son soleil brûlant. quelle époque!!!

134 - De : Marie-Claude HUERTAS
Date : 29/04/06  11:08:10
J'étais du bled et il nous arrivait parfois l'été, pour quitter la chaleur étouffante de l'intérieur, de venir à Oran chez mes Grands-parents qui nous emmenaient nous baigner soit sur la corniche, soit sur Aïn Franin et Kristel. Nous retrouvions un peu moins de chaleur et le vent de la mer. C'était l'été, les vacances, une insouciance, un certain bonheur!...

 135 -Date : 05/05/06 -
 L
e miracle du WEB!!!   l'autre soir, un message "Jocelyne, j'espère avoir de tes nouvelles. Bises, Zineb"...50 ans après, ma camarade de classe d'arabe du lycée Stéphane Gsell m'interpellait... Quel bonheur!!!, je ne l'avais pas oubliée  et elle m'a retrouvée...50 ans de souvenirs à se raconter...elle habitait Boulanger et nous faisions chaque jour le trajet Lycée/Boulanger avec le bus 4 ou 14 ou, lorsque nous avions le temps, à pieds. Elle était blonde avec deux longues tresses. Elle habite la France et a fait un parcours étonnant. A Bientôt Zineb, Bisous

136 - De : Jocelyn FERNANDEZ
Date : 08/05/06  12:34:13
Salutations.Chère compatriote, Un grand bravo pour votre super site. Mr Jocelyn Fernandez d'Oran St Eugène a+

137 - De : Hubert ORTIZ
Date 10/05/06  18:32
Bonjour Jocelyne. Juste un petit mot pour vous féliciter pour ce beau site qui, par sa lecture et ses photos m'ont rendu nostalgique...le pays ... l'enfance!!! Merci

138 - De : Colette PASTOR
Date : 11/05/06   15:55.05
je tiens à vous apporter mon concours en vous remerciant et vous encourageant à continuer, vous nous faites rêver. a+

139 - De : Hamani KESSAIRI/BENSELKA
Date : 13/05/06  14:17:53
Bonjour.J'ai lu l'article sur l'histoire d' Oran et Ain Franin, ça m'a fait vraiment plaisir, surtout que mon grand-père maternelle y habitait, c'est Benselka (Habib), vous deviez le connaître. On passait toutes nos vacances là-bas , il y avait un bassin où il y avait des poissons rouges et il cultivait des légumes. Salut
Il est le cousin des Lakdar, Haouti, Mohamed, Youssef, Kouider petits fils de Lhabib

140 - De :  Hamani KESSAIRI/BENSELKA
Date : 15/05/06  09:28:13
Bonjour. Tout le monde va bien, alors Yousset, Lahdar etc...sont tous mariés et ont construit des villas au "Douar bel gaïd"
Pour la maison d'Aïn-Franin, ils ne l'ont plus, c'est les eaux et forêts qui l'on récupérée car quand mon Grand-père est mort, tout le monde est parti et la maison est restée vide. Mais nous avons toujours un cabanon à "mon rêve" qu'on a retapé pour passer les vacances. J'ai appelé Youssef et lui ai parlé de vous, il était très content. le Bonjour à toute la famille. Salut
Dans la vie il y a des coïncidences étranges. Hier, j'ai reçu le premier message d'Hamani (avec joie) et hier soir, il est passé un film à la télé où il était question de circoncision. Immédiatement la mémoire de JO a fait "tilt"et il s'est subitement souvenu avoir assisté à la circoncision de YOUSSEF, chez l'Habib à Aïn Franin et, même avoir mangé du couscous.  Jocelyne.E

141 - De : Nicole MUGNIER
Date : 15/05/06   17:53:08
Je relie ton site pour la énième fois et j'ai encore envie de te dire combien j'ai l'impression de faire partie de votre  enfance!!  tu décris si bien cette période que je veux y être intégrée! Merci, toi ma meilleure amie, de me laisser partager ces moments avec vous!! à bientôt  Ta Nicolette

142 - De : Christguy SORIA
Date : 16/05/06  12:18:19
Mémoire. Poursuivez, poursuivez car je pleure toujours. Christguy

143 - De : Marie Pol GARCIA
Date : 17/05/06  18:31:02
Bonjour Jocelyne. Un message pour vous dire que vous avez fait un super site, peu commun, animé, plaisant, qui est agréable à consulter. et cette musique!!!!! j'étais de la région d'Alger, mais j'ai effectué des séjours en Oranie et certains sites ne me sont pas inconnus. merci

144 - De : Jeanine LOPEZ
Date : 19/05/06   22:45:12
Je suppose que vous n'êtes pas retournée à Oran...  vous n'en parlez pas dans votre site. Je reviens d'un voyage et malgré la réception chaleureuse des habitants, j'ai été déçue à l'extrême par ce que j'ai vu. J'étais partie avec l'idée de ne pas reconnaître certains lieux, mais tout a été défiguré, je n'ai même pas reconnu la maison familiale. Elle était clôturée par des murs très hauts et des constructions annexes la jouxtaient. J'en suis revenue malade. veni, vidi, et je n'y retournerai plus. (mais je ne conseillerai à personne de ne pas y aller, pour moi : il le fallait). 

145 - De : Jeanne-Marie RIPOLL
Date : 22/05/06  14:36:03
un petit mot pour vous dire que vos souvenirs ont ravivé ceux de mon enfance et je vous en remercie

146 - De : Hélène MICHEL 
Date : 23/05/06  21:01:13
Bonsoir. Je viens de découvrir votre site (une amie m'en avait parlé) et je le trouve très sympathique et facile à consulter. Merci pour tout. Amicalement

 

  

 

147 - De : Pierre LORCA
Date : 24/05/2006  13.09.20
Bonjour. Je m'appelle Pierre LORCA  je vivais a St.Cloud et passais toutes mes vacances a KRISTEL j'y suis retourné l'année dernière  j'ai deux soeurs Maguite et Maryse j'ai bien connu ANDRE ( bolbol) la dernière fois que je l'ai rencontré  c'est en Corse en 1964 je crois et Henri qui nous a bien aidé dans les années 63/64. Jai parcouru votre site avec beaucoup d'émotions .évidemment j'ai bien connu Ain franin j'y allais souvent en bateaux (40cv evinrude) où il y avait concurrence avec le 50cv Mercury je ne me souviens plus de son nom. Je reste a votre disposition car je possède des photos toutes récentes de Kristel et de la Côte. Amicalement

148 - De : Marie Helène POIGT/ESCAMEZ
Date : 24/05/2006 17:27:52
Bonjour
Marie-Hélène aînée des enfants du couple "Marcelle ESCAMEZ (de Relizane)- Jean-Louis POIGT"  et fille d'Oran
Mes racines sont devenues peu à peu "méridionales" compte tenu de ce que j'avais à vivre et, comme je le vivais, j'ai longtemps fait ma vie comme une plante qui se nourrit de l'air qu'elle respire, plutôt que de la terre dans laquelle elle a été transplantée.
L'air que je respire est la voix de ma mère, puis il a été, est encore mes enfants, leur sourire à la vie et leur amour inconditionnel
J'étais trop petite pour en avoir des souvenirs, mais pour avoir quitté Oran depuis 44 ans, je n'ai rien oublié de tout ce qui m'a été raconté et montré de l'Algérie depuis que je suis en âge de me souvenir de quelque chose. La vie l'a juste un peu rangé dans ma mémoire; Maman me manque aussi pour cela, qui était sa lumière...Chère Tata, visiter ton site, dont j'ignorais l'existence jusque là,  a profondément, tendrement, émotionnellement dépoussiéré ma mémoire. Je pleure d'émotion et me dis combien maman aurait aimé auprès de toi, prendre part à ces pages...Quant à moi, j'ai passé tellement d'heures heureuses auprès de toi et auprès de tout ceux qui te sont chers, famille et amis présents dans tes pages, que j'ai connu dans mon enfance et adolescence... Que du bonheur ! Cela me touche profondément de lire votre vie d'avant. Merci pour ton joli travail, merci pour ta mémoire, merci pour ton affection. Marie Helène

149 - De : Pierre LORCA
Date : 24/05/2006 18.00.44
C'est avec tristesse que j'apprends le départ de Bolbol mais hélas nous sommes tous appelé vers cette destination . Je pense que tu dois te rappeler de nous car ma soeur et moi avons assisté à ton mariage (a Ain El Turck, je crois) Amicalement

150 - De : Robert FONT
Date : 24/05/2006  20.07.10
Grande émotion. Chère Dame, malheureusement je ne suis pas doué pour l'écriture, mais tant pis tout ce que j'ai vue et entendu est trop beau pour le laisser sous silence Je suis ému aux larmes parce que,mon épouse été née là-bas...( Ain-Fekan ) Elle a vécu à l'Etablissement d'Hamman-Bou-Hadjar (ORAN )jusqu'au moment où elle dut partir ....(1963 ) Grand merci pour votre travail absolument grandiose !Je vous embrasse, Robert

151 - De : Pierre LORCA
Date : 24/05/2006 20.09.27
Ton récit m'a très ému car en plus dernièrement en regardant mes anciennes photos voilà deux photos que j'ai retrouvé ( c'était  au tour d'une paella entre copains) avec Bolbol, les deux autres ( ma soeur et moi) mais la , nous étions jeunes, le temps hélas a fait des ravages ......bisous a toi et Henri si tu le vois

152 - De : Céline BANULSGAY
Date : 25/05/2006  09.41.47
Mon frangin était ami des Avérous, il y avait Lucien BOYER, figure emblématique de Kristel où ses parents avaient une villa qui surplombait l'esplanade (en allant vers la plage, c'était un nageur hors paire et un excellent pêcheur  sous marin. J'ai mangé mon premier mérou là-bas, je revois sa Maman faire la mayonnaise Donc Lucien était le meilleur copain de mon frangin avec Raymond  et de par ce fait ils étaient tous les jours à Kristel. Cette petite bande côtoyait, sur la plage, les Maréchal, entre autres,  Gros bisous. Line

153 - De : Mostefa BADIS
Date : 25/05/2006  19.59.48
La Madrague de Kristel la resiliente Malgré les dragues géantes qui bloquent le Detroit de Djebel Tarik, nos bonites ont réussi à contourner cet embargo pour rejoindre leur rivage ancestraux. Parallèlement, nos jeunes kristelloises ont pris la relève de leurs aînées et sont au rendez-vous. Exactement à cet instant les "livas" sont en cours

154 - De : Roger MONBRUN
Date : 27/05/2006  20.46.28
La mer comme la peau d'une sardine. C'est les paellas à cinquante, chacun s'efforçant de ramener quelque chose à mettre dans l'immense poêle...C'est mon plus gros poulpe au fusil harpon...je reviendrai Moi, je suis de l'autre côté du Cap Roux, entre la Cueva del Agua et les Genêts

http://tarambana.over-blog.com     amitiés.

155 - De : LADORADE
Date : 31/05/2006  19.51.40
Un de plus. Merci de ce voyage au PAYS de CANASTEL, que de la joie pour un petit garçon de 7 ans à l'époque des jours heureux où il vivait là-bas avec sa famille au bord de la mer. Un chanteur disait  "que c'est triste Venise", mais que c'est beau de revoir mon Pays d'Enfance. A Bientôt et encore merci , un oranais de plus sur votre histoire.

156 - De : Rachida SADOK
Date : 28/06/2006  17.58.15
Kristel. Bonjour Jocelyne. Je m'appelle RACHIDA, je suis née à Oran, mais parents sont de Kristel, alors je connais très bien kristel et Aïn Franin et les environs. Je pars en vacances à Oran et je vais séjourner à Kristel le mois d'Août. C'est sûr que je vais penser à vous et avec un grand plaisir je vous enverrai des photos d'äin Franin et sa forêt et plage . Je vous comprends, j'aime beaucoup ce petit paradis, ça me fait plaisir de trouver votre site, il est magnifique et j'attends votre rps avec un grand plaisir. A bientôt

157 - De : Rachida SADOK
Date : 28/06/2006  19.03.51
Kristel. Un jour tu viendras à avec moi et on dorminra à Kristel C'est promis, je te ferai des photos dans tous les coins de Kristel et Aïn franin

158 - De : Rachida SADOK
Date : 28/06/2006  19.40.38
Kristel.  Pour les photos, il n'y a pas de pdb, j'ai des cousins à Kristel, je prendrai des belles photos pour toi . Mon Père a construit une maison dans le djebel, juste en dessous du marabout Sidi Abdelkader, si tu connais, il y a une très belle vue , de Kristel jusqu'à la pointe de l'aiguille, avant le phare et, en face, le soir, on voit les lumières d'Oran. Bisous, à bientôt

159 - De : Rachida SADOK
Date :  29/06/2006  23.04.34
Pour les photos, il n'y a pas de pdb  : Kristel, Aïn Franin, la source chaude, le douar Belgaïd , Fernandville , Canastel jusqu'au Front de Mer . J'ai une bonne nouvelle  pour ton amie Solange. J'ai téléphoné à mon Père  en Algérie , il m'a dit que nous l'appelions NINA, la fille de BERNARD , si c'est elle, mon Père a été à l'école avec elle. Dis-moi si c'est elle , je rappellerai mon Père  pour qu'il me donne de ses nouvelles . Depuis que je te connais, je n'arrête pas de penser à Kristel et j'ai encore plus hâte d'y être. Bisous.

160 - De : Rachida SADOK
Date : 30/06/2006 15.56.
Alors je viens de téléphoner à mon Père qui m'a dit qu'il a bien connu Nanette, mais qu'il l'appelait NINA , la fille de Robert et son vrai nom c'est GENEVIEVE , elle parlait très bien l'arabe . Peu de temps après 1962 elle est rentrée en France . Peut-être que tu as connu mon Grand Père il s'appelle MILOUD. IL allait tous les matins  avec son âne vendre ses fruits et légumes . Il prenait le chemin de Kristel/Aïn Franin jusqu'au Grand marché Michelet. J'ai une très bonne amie  Annie NOTTO  qui a quitté l'Algérie à l'âge de 19 ans, dans les années 62. Elle a garde des souvenirs de sa maison  et de son chien et, à chaque fois que l'on se voit , elle me montre des photos de son enfance, c'est vraiment quelque chose!! Jocelyne, ça m'a fait un grand plaisir quand j'ai découvert ton site. Je te fais un gros bisou  "fille de mon village" Je suis née au front de Mer  et j'ai grandi à Victor Hugo  et Gambetta, après Maraval (cité des douanes)

161 - De : Christiane COLONNA
Date : 03/07/2006  18.33.02
C'est beaucoup d'émotions que vos souvenirs, j'aurai aimé avoir votre mémoire pour vous imiter et laisser à ma descendance autant de souvenirs délicieux que les vôtres. Merci pour tout.

31 juillet - Retour de vacances très sportives, en famille,  en Espagne qui nous replongent un peu dans l'enfance : la mer, les plongeons du bateau avec les enfants , la pêche, cette chaleur ventilée par la brise marine. Nous avions l'impression d'être un peu là-bas. Jocelyne.E

26 Août
J'ai eu beaucoup de plaisir à passer une journée avec ma copine du site  et de Kristel Solange à Montpellier


162 - De :
Mostefa BADIS
Date : 25/08/06  01:47:52 
Alaskalero
Merci pour votre message, ça m'a réchauffé mi corazon. Je me trouve au large de l'Alazka. je me balade d'une île à une autre dans le sillage du saumon. Votre message a été une lueur de soleil car ici pluies et bourrasques sont notre lot quotidien. Les ours, orques et baleines sont nos seuls visiteurs La Grand-mère de Ninette a été notre Grand-Mère aussi, elle s'occupait de nous. Ninette a du quitter le bled parce qu'elle s'est mariée à un soldat du contingent d'Arzew et elle avait peur pour lui. Elle habite du côté de Montpellier. Elle est venue à kristel il y a quelques années. Je suis allé au bled 3 fois en 30 ns.                     au revoir et merci

Solange!! tu vois ça avance pour NINA

163 - De : Sylvette LOPEZ
Date : 27/08/06  21:22:01
Nous avons habité à la limite de Boulanger et de Maraval, je suis allée à l'école communale, au cathé au patronage, puis les dernières années, à cause des évènements, nous sommes allés vivre en ville chez mes Grands- Parents jusqu'au grand départ. Super sympa votre site. merci et bon courage

C'était bien une petite chapelle, voir récit dans "kristel" historique, Solange avait raison

164 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 28/08/06  17:11:23
Petite chapelle de Christel. Que c'est chouette ces nouveaux récits historiques. Une aubaine, c'est merveilleux. Nous avons toujours pensé que cette école pouvait être une ancienne chapelle. Je voyais une croix de pierre surmontant le fronton. Je suis contente...tu ne peux pas savoir!!!  vive ton site!!!!!!!!!!!!!!

165 - De : Mohamed SADOK
Date : 09/09/2006  21.43.56
Mohamed veut vous parler. Bonjour Jocelyne. Je m'appelle SADOK Mohamed, âgé de 42 ans, je suis à Kristel de Père et Mère. ma mère s'appelle BOUSSAID. Ils m'ont dit que vous êtes aussi de Kristel et que vous connaissez beaucoup de gens. Quelqu'un qui te connais mieux m'a donné ton adresse

166 - De : Mostefa BADIS
Date : 11/09/2006  18.45.35
Le Mektoub des mers. Souvent je pense au pêcheur qui descendait vers Sidi Moussa fanal à la main avec un enfant à ses talons. Il y a de la rosée  sur les feuilles de figuier , signe favorable pour la navigation. La félougua quitte le quai désert, le filet trémaille et le panier de palangrotte sont bien préparés pour cette pêche de l'alba. Dans un autre panier, soigneusement préparé par un proche, il y de la kahoua, des figues sèches, une galette, des olives, l'eau de notre source et l'odeur de la maison. La mer est froide. L'enfant couvert d'un vieux caban se rendort dans le vivier dorlote par le tangage et le ronflement du moteur baudoin. La constellation Orion se lève au dessus des djebels de Kristel, elle est là pour guider  le pêcheur vers les pâturages de Poseïdon. L'homme tient fermement le timon, la Pointe de l'Auberge est à quelques encablures à tribord, piano...piano, les lumières du pueblo s'effacent et les aboiements des chiens s'évanouissent. La mer appelle le pêcheur, il est libre comme la mouette. Combien de fois le retour vers le rivage a été coupé par les écumes ou par les assauts du très redoutable "El Norte" Nos pêcheurs ont bravé la mer et ont accepté le destin des mers. Emportés par une vague, il n'y a personne pour nous raconter ce qui leur est advenu . Leurs embarcation fantômes avec leurs armements errent les abysses de Neptune. Ils sont venus monuments dans nos mémoires et leurs départs resteront graves dans nos coeurs. Mères et soeurs perchées sur les promontoires à guetter le retour des biens aimés, nous n'oublierons jamais vos silhouettes tard le soir. Des confins de ce fjord, hommage à tous les marins pêcheurs disparus en mer.
Merci Mostefa  grand Poète d'Alaska

167 - De : Christiane et Guy SORIA
Date : 11/09/2006  20.15.09
Tempête sous le crane
Les vacances sont finies, durant ces jours je pensais à Damesme, Kristel, Aïn Franin et autres ; j'ai examiné avec attention tous les récits de nos chers compatriotes qui ont fait le pélérinage organisé. Au risque de déplaire à tous mes amis, je suis bouleversé par les conditions dans lesquels ces voyages se déroulent . "encadrement policier, véhicule sécurisé, pêche à la pointe de l'aiguille sous haute surveillance!!! est-ce vraiment ce que nous souhaitons? Est-ce vraiment une vision de notre coeur? je suis content pour tous mes amis qui ont fait le voyage , et, si cela leur a apporté du réconfort, et bien tant mieux. Bien sûr les rencontres avec Mohamed, Mustapha, amis de nos belles années, sont remplies de joie, de bonheur et de nostalgie, cela j'en suis intimement convaincu et les larmes des retrouvailles ne sont pas du cinéma car l'homme a du coeur , un grand coeur. Enorme! Pour moi, l'irrésistible envi de faire le grand saut après tant d'années de réflexion s'est éteinte par tout ce que j'ai pu voir ou entendre et je dis cela sans aucun parti pris. Car, qui pourrait croire que je ne désire pas, au plus profond de mon être, revoir ce qui a été ma vie, ma jeunesse et mes premières sensations? Mais la réalité est là, les faits sont têtus même si l'on peut penser que les souvenirs enjolivent le passé. Alors il faut faire table rase de ce que nous avons vécu?. Pour ma part cela est impossible et je viens de prendre la terrible décision de ne plus y retourner dans ce qui fut "notre paradis!!!" Mes très chers amis, mes très chers compatriotes, je vous prie de comprendre ma détresse. Ma tolérance sentimentale ne me permets pas d'affronter cette nouvelle réalité et je m'en excuse auprès de tous mes amis oranais qui ont la joie de revoir ce qui fut notre petite vie de gens tous simples et qui ne demandaient rien à personne si ce n'étaient que de pouvoir vivre là où ils étaient nés. Je pleure toujours sur notre passé, n'en déplaise à certains! mais nos enfants et petits enfants sont heureusement là pour nous permettre de finir notre vie dans la joie et le bonheur de cet avenir que nous, nous n'avons pas pu concrétiser, à cause du vent de l'histoire. Vive Oran, St Eugène, Canastel, Kristel, Aïn Franin, Damesme, Arzew et toute mon Algérie car je vous aimerais jusqu'à la fin de ma vie. Merci Jocelyne de me permettre de vivre au travers de votre site

Merci à vous pour votre plaidoyer qui nous donne à réfléchir. Nous aussi sommes vraiment très hésitants. Ferons-nous le Grand saut, un jour? Dieu seul le sait!!! Jocelyne.E

168 - De : Claude GRANDJEAN
Date : 15/10/2006  14.01.01
Bonjour Jocelyne, merci de cette réponse négative certes mais trés intéressante car elle m'a permis de visiter votre site personnel. Une fois de plus je constate que l'Algérie est toujours "votre" pays et comme je disais à Claude Pillon, je n'ai jamais entendu un français parler avec autant d'amour de la France que les pieds noirs de leur Algérie ! Merci d'avoir répondu aussi vite et merci pour ce site plein de poésies et chargé d'émotions. Aurevoir et encore merci

169 - De : Claude Grandjean
Date : 15/10/2006  19.04.55
Je suis rentré en novembre 61 à Nancy. Là j'ai ressenti déjà "l'appel du sud". Je pense également que les photos d'églises, synagogues ou autre transformés en mosquée (de mauvais gout en plus), sites ravagés vandalisés; je préfère garder le souvenir des orgues qui chantaient comme à Eckmühl.  Je ferai donc un petit tour de temps à autre sur votre site même, si le logiciel fait des caprices, il ne m'empêchera pas d'y rêver. Aurevoir Jocelyne et à bientôt

170 - De : Jocelyne ESTEVE  (Mon Homonyme)
Date : 04/11/2006  12.26.23
C'est avec beaucoup d'émotions que j'ai parcouru votre site qui est très beau, vos pages ainsi que les messages qui vous ont été adressés ... Encore mille bravos pour votre site ! On est touché par votre grande sensibilité et votre talent. Amicalement

Merci mon deuxième homonyme, j'ai même un homonyme masculin sur mon courrier (nom de jeune fille), c'est marrant!!!

171 - De : Christiane et Guy SORIA
Date : 09/11/2006  12.47.59
Voilà notre descendance éduquée pour les plus grands dans le souvenir. On dit que "la nostalgie n'est plus ce qu'elle était" mais, chez nous, c'est une culture. J'aimerais avoir des nouvelles de mon professeur Roland Billault à l'annexe de Gambetta, Lycée Lamoricière. Je souhaite que votre nouveau logiciel soit opérationnel rapidement car il me manque vraiment et où en est votre projet de voyage à Oran? Quoiqu'il en soit, continuez sur ce site qui a ce quelque chose qui fait qu'il est différent des autres, peut-être parce que je me sens très proche des textes et des images. Et que vive notre magnifique passé!!!! Nous vous adressons toutes nos meilleures pensées oranaises

 OUI, j'ai eu des problèmes d'abord de virus, ensuite de logiciel (3 mois de silence) et OUF!!!!, c'est terminé à ma grande joie. C'était un grand manque mais je ne désespérais pas trop. Tout s'arrange dans la vie! Nous allons repartir ensemble, avec votre concours et d'un bon pied. Allons-y

Merci pour tous vos messages qui aident mon site à vivre. Jocelyne.E

172 - De : Antoine GARGUILO
Date : 24/11/2006  17.20.55
sauvetage au large de kristel
Bonjour les Estève, En visitant toujours votre site,j’ai eu la surprise en allant sur Kristel (dont je possède une photo du photographe Simonet)un de vos correspondants relatait une anecdote concernant un sauvetage,je peux vous dire que ce sauvetage a ete effectue par mon père qui de garde ce jours la à la compagnie des remorqueurs « les goélands »a reçu l’appel de détresse et sans en avoir la capacité,a pris les commandes du remorqueur et a porté secours au ltc. D’ailleurs sur le site de Jean Claude Pillon ce sauvetage est relate avec la photo, La coupure du journal est en ma possession. J’espère que vous allez bien. Nous vous embrassons

173 - De : Roger Monbrun
Date : 24/11/2006  19.40.17
Tché viens ouar
De quelle couleur est la voile...blanche ou noire?
- rose
- c'est pas Thésée alors, dis?
- non c'est Jocelyne
- ay ma mère, elle nous revient la pôvre petite...son virus doit être escagassé.
- Je vais chercher Galiana et les tramoussos

 

 

 

174 - De : Nicole MUGNIER
Date : 24/11/2006  20.03.12
Ma chipounette. Quand arrêteras-tu de me faire pleurer avec ton site , c 'est si beau , les photos , les histoires , la musique , quel bonheur nous te devons ! Arrêtes, arrêtes , j 'ai mal et je suis si heureuse de revoir tous ces endroits ! Même si je les voyais de temps en temps , Bel abbes n 'etant pas à coté , mais mes parents m 'y emmenaient souvent surtout au cap falcon , j 'ai de très beaux souvenirs aussi de la pinède d 'Ain-el-turck , mais j 'avais 18 ans !!! Merci ,merci ! . Ton amie Nicolette .

175 - De : Céline BANULSGUAY
Date : 25/11/2006  10.00.13
Je viens de reparcourir ton site, je me suis encore régalée, et je suppose combien comme moi à travers toi ont retrouvé ces lieux un peu estompés dans notre mémoire, ses couleurs et même ses senteurs. Cela a même éveillé en moi des bruits, des sons comme par exemple le "cri cri"  du grillon ou le hurlement du chacal la nuit. Nous habitions tout près de la source et la nuit était remplie de bruits dans cette nature sauvage. Quand nous y sommes retournés en 84, nous avons été logés chez une amie juste en face de "notre" maison, j'espérai retrouver ces petits tapages nocturnes, mais rien, avec la démographie galoppante, les habitations ont gagnées sur le territoire de la faune qui est à présent inaudible et......je suis restée sur ma faim, dommage. Je crois que je vais rester nostalgique un moment avant de reprendre mes activités...

176 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 25/11/2006  12.04.24
Bonjour Jocelyne,je viens d'aller sur kristel, une autrefois boum boum mon coeur, je suis trop émotive,surtout quand j'ai de bons souvenirs!!!!  je suis contente on revoit l'école ou j'ai passé des jours heureux la mer attire tellement en plus....Bisous et merci solange

177 - De : Abdelhafid OUADDA  (Ouad)
Qate : 27/11/2006  09.58.38
Bonjour Jocelyne. Tout d'abord je suis ravi de tes nouvelles et ainsi apprendre que ton charmant site sur notre région est toujours d'actualité. Grâce à celui-ci, Marc Touta et moi-même communiquons assez régulièrement par mails par lesquels nous évoquons des anecdotes qui nous font faire d'agréables bonds en arrières... j'en suis enchanté... merci Jocelyne !
Je souhaiterai tant que tu mettes à jour, si tu le veux bien, le texte du "Grand Douar" installé sur ton site par celui-ci en pièce jointe. A bientôt Ouad

178 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date 27/11/2006  12.22.08
Y a toujours un coin qui me rappelle....en regardant les vues c'est ça exactement, chaque coin me parle, bisous  solange

179 - De : Mostefa BADIS
Date : 29/11/2006  23.29.55
Aurora borealis. Ton domaine est une finestra aperta sur le querido y muy lejos bled (bouga latcha expression très oranaise et très maritime) Je suis dans une des îles du Prince William Sound entouré de nombreux glaciers, et au sommet de l'île nous avons un refuge pour tsunami. Auparavent j'ai fait les îles Pribilof (mer de Bering) la grande île de Prince of Wales, Baranof Island, Mitkof Island, Kupreanof island, Montague Island, Kodiak, Latouche Island (qui a été soulevée de plusieurs mètres par le tremblement de terre de 1964.  Et aussi la Baie d'Hudson au Nord du canada à l'endroit où l'explorateur Hudson a été abandonné avec son fils sur une chaloupe après une mutinerie. Je suis sur que vous avez observé des pécheurs ramener leurs filets de pèche avec une cigarette roulée au coin de leur lèvre et une tasse de café par terre. J'ai ramendé des filets avec des Yupiks, des Aleuts, des Inupiats sous la neige, sous la pluie glaciale, fouetté par les vents de force 10, mouillé malgré nos cirés. Difficile de faire un noeud de cabestan ou un noeud de chaise quand les doigts sont gelés. Etes-vous familiers avec Moby Dick? Capitaine Ahab avec sa jambe de bois? ...  Notre capitaine  vieux de 73 ans et aussi tyrannique que Ahab avait un écriteau à la timonerie qui disait  "the beatings will go on until the morale improves" Les châtiments continueront jusqu'à ce que le moral s'améliorera. Les aurores Boréales reflètent sur la baie, ma parka, mon bonnet et mes bottes . A Bientôt

Merci Mostefa le courageux poète...Brrrrrrrrrrrrrrrrr le froid glacial du Pôle Nord!!!!...trop peu pour moi, je supporte quand même le froid de nos montagnes enneigées. Jocelyne.E

180 - De : Charles POUSSIN
Date : 02/12/2006   21.08.21
Bonsoir, Je tiens à vous envoyer ce message de la part de mes beaux-parents qui ont été très émus en lisant votre site. Les photos anciennes leur ont rappelé leur jeunesse. Merci pour eux et félicitation pour l'ensemble.

181 - De : Paul  CASTELLAS
Date : 03/12/2006  10.26.41
Boulanger. je suis très intéressé par le quartier de Boulanger et je recherche des personnes ayant habité un immeuble qui avait deux entrées : l'une sur la rue gantès et l'autre sur la rue de la République.  Dans cet immeuble habitait la postière Madame Giacobbi (orthographe?), madame Mira, Roerher (?). d'autres part, avez-vous fréquenté l'école Magnan: j'ai deux soeurs qui ont été élèves de cet établissement. Enfin, parmi les messages qui vous sont adressées figure une personne que j'aimerais contacter. Comment puis-je faire pour la contacter? Merci de bien vouloir me répondre

Je ne me souviens pas avoir entendu ces deux noms à Boulanger. Je n'ai pas été à l'école de Magnan et en ce qui concerne la personne que vous voulez contacter, donnez-moi son nom et j'essaierai de vous répondre. merci Jocelyne.E

182 - De : Zezette SANCHOU
Date : 04/12/2006  14.08.29
Bonjour. Je vous remercie pour le site qui est superbe, je pense que ces photos lui feront plaisir. Mon Père avec ses parents, son frère et ses deux soeurs tenaient  une petite épicerie. Leur nom est SANCHEZ. Cela vous parle-t'il?. Merci beaucoup

183 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 04/12/2006  20.17.48
Mais qu'il est beau ton site, des vues de tous les coins de kristel, je viens de m'y rendre et je vois qu'un message a propos de ce naufrage a kristel. En effet, c'est le matin entre 10h et midi  que le garde champêtre m a dit ce qu'il se passait pas loin de nous, et quelques hommes du village étaient très émus  d'apprendre qu'un bateau était en difficulté et de mon balcon j'essayais de voir,  il y avait du vent et je voyais des vagues énormes et j'entendais ces sirènes...c'était effroyable......Tu vois dans mon deuxième message je t'en avais parlé. C'était pas un bon souvenir mais il est resté dans nos mémoires. La mer est parfois démontée à un point! j'avais oublié ces moments. Ce monsieur raconte bien

184- De : Francis CARIO
Date : 06/12/2006  10.12.34
Un saut il y a plus de 40 ans, notre enfance, notre jeunesse, c'était beau là-bas...je reviens souvent, lorsque la nostalgie me prend, je me trouve à rêver et j'ai 55 ans de moins. Comme vous le dites si bien "il est permis de rêver"!!!!!!!!!!!!!!!   merci pour ce voyage et chapeau pour la conception de ce beau site. Bonne continuation

185 - De : Solange JAUBERT/AU
Date : 11/12/2006  2.29.37
Alors Jocelyne bonjour. Tu es partie à la neige.? Une petite trêve et hop ça repart. .Kristel j'y reviens,cela calme les moments de nostalgie....et je ne suis pas la seule si j'en crois ceux de ma génération. Ton site a ravivé des tas de souvenirs. Si seulement Ninette pouvait se manifester par elle nous apprendrions beaucoup de choses sur la vie à kristel que tu  rajouterais sur tes récits . C'était un peu la ''manon des sources'',elle connaissait toutes les herbes sauvages et la vie de chaque habitant.  bisous Solange

Non, je suis encore là jusqu'au 20.  En ce qui concerne Ninette  ou Nina, je viens de jouer la dernière carte en mettant un "avis de recherche" sur l'"L'écho de le l'Oranie" (pourvu qu'elle le lise)...Jocelyne.E

186 - De : François COMPAN
Date : 11/12/2006  23.37.28
Merci pour ces belles photos que nous cherchons à retrouver, que nous espérons aussi revoir. Bien cordialement

187 - De : Bernadette COLL
Date : 11/12/2006  23.45.01
Moi, qui me couche tôt, je viens de découvrir votre site qui est merveilleux et je n'ai pas pu m'empêcher de le consulter jusqu'au bout. Je vais enfin! aller me coucher mais je suis certaine, avant de trouver le sommeil, de plonger, comme vous dans les "abysses" pour retrouver mon Algérie à moi Merci pour ce beau conte qui fut votre réalité...que du bonheur!!!!!!!!!!!!!!!!!.

188 - De : J.P PETIT
Date : 12/12/2006  19.25.32
Bonsoir jocelyne Je suis retourné cette année pour la première fois à Oran, l'émotion a été grande. Nous avons été bien reçus mais ça n'a pas effacé ma blessure, elle est encore plus vive. Devant ma maison qui était presque en ruine, mon émotion s'est transformée en colère. Je n'ai pas eu, une seule fois l'envie d'y rester, ni même l'imaginer, ni même y retourner. J'y ai fait mon deuil, il le fallait certainement et maintenant je veux oublier tout ce que j'ai vu pour ne garder que mes souvenirs d'enfance là-bas. Je tenais à vous en parler car je vous sens hésitante. à vous de juger. Amitiés

Merci pour votre témoignage. Il y a quelques années, lorsque je n'avais pas accès à "Internet" , il aurait été impensable pour moi de parler de retourner en Algérie. Mon frère y vivait et jamais je n'avais évoqué un retour aux sources. Pour moi l'Algérie était devenue une sorte d'"Atlantide" un pays imaginaire, merveilleux, fabuleux, comme celui que je décris, en faite! ... à part que j'ai vécu ce que j'ai écrit. On ne peut pas revenir sur le passé mais on ne peut pas oublier notre enfance. Si, éventuellement j'y allais, ce ne serait pas un retour mais un voyage dans le Magreb, comme celui que j'ai fait au Maroc dernièrement. Ce qui compte le plus c'est ma famille et mes amis, le reste est secondaire.   Mektoub. Jocelyne.E

189 - De : Mostefa BADIS notre Alaskalero)
Date : 14/12/2006  18.44.00
Une perspective de mon barrio. D'innombrables naufrages ont eu lieu du côté de Kristel depuis la nuit des temps. Vers 60 un bateau avait échoué sur la plage Oued El Ma entre kristel et Aïn Franïn.  l' épave était couchée sur la grève, la coque éventrée par les écueils. Puis arriva le coup de grâce, une tempête suivante déferla toute sa rage et arracha le pont et le gaillard pour les entraîner au fond. Sur la plage il ne restait de ce vaisseau que la cale et les machines ou nous avons appris les fondamentales de la mécanique. En 58, de notre patio, on pouvait voir un navire en détresse entre Kristel et Cap Russo, il essayait d'ajuster son cap vers le large mais la fureur du vent et de la houle le poussait dangereusement vers nos récifs. On voyait les lames surmonter le bateau , c'était la dérive totale , l'heure fatidique est arrivée. Le bateau a été désintégré; des débris parsemés au fond , une section a échoué sur la plage des Tolbas à l'est de l'Auberge, une autre s'est brisée dans la crique dite "bnat Bouriache"  à l'ouest de l'auberge. Cette crique, lieu idéal pour le frayage de la sépia et des languilles  en porte encore les séquelles de cette catastrophe.  En 42/43, alors que le flotte Française échappait de La Marsa pour rallier le port de Toulon, une frégate a été coulée au large de Sidi Moussa par les britanniques. "attention, une occupation peut cacher une autre occupation!" Plus tard, nous avons fait des plongées et récupéré des étuis d'obus et tout ce qui était cuivre qu'on revendait à la casse de Lamur. Ce Shipwreck  sommeille toujours sur son flanc dans le fond à quelques centaines de brasses  de Sidi moussa le Marin.  Par ailleurs , une baleine a échoué sur la plage de l'Auberge (circa 1930). Nos mères ont découpé la viande et la graisse. C'était pendant les années noires, l'échouage de cette baleine a été une "Bonanza" pour notre Douar. Le squelette de ce cétacé se trouve au musée de Zabana  à côté du Lycée Ben Badis.

190 - De : P.GONZALES
Date : 14/12/2006  22.45.05
Merci pour ces belles photos, de tous les sites que j'ai consultés je n'en ai pas vues autant. Merci aussi pour m'avoir fait revivre mon enfance qui avait pas mal de similitude avec la vôtre, là-bas sur la terre de nos ancêtres. 

191 - De : Mostefa BADIS
Date : 15/12/2006  18.42.44
Muy guapa la Mathilda. Les poèmes et lyriques sur la mer me captivent de Victor Hugo jusqu'à Joan Baez en passant par Mansfield et Longfellow. Reviens des montagnes avec tes batteries bien chargées

Merci Mostefa. Je savais bien que tu étais un érudit et que tu puisais ton savoir dans les livres. Bravo O Poète pécheur!!!!!!!        En ce qui concerne mes batteries, je pense bien que je vais essayer de revenir en pleine forme, (si je ne me suis rien fracturé!!!!. Inch Allah!!!!"    Jocelyne.E

                                                 un cadeau pour toi Mostefa    :

Tout au fond de l'océan
Gît un coquillage arc-en-ciel
Il est là , toujours, brillant paisiblement
Sous les plus hautes vagues des tempêtes
Comme sous les bienheureuses vaguelettes
Que le vieux Grec appelait "rides de rire"
Ecoute - tout au fond de l'océan
le coquillage arc-en-ciel chante
Il est là, toujours, chantant silencieusement.
Katherine Mansfield

 et celui-là  :" Evangeline" de H.W Longfellow

Sans repos, l'aviron plonge comme une dague
et la barque décrit, sur le sein de la vague
un sillon circulaire où tremble le ciel bleu
Voilà que son élan se ralenti un peu
elle entre dans les eaux du calme Plaquemine
L'heure est mélancolique et le soir s'illumine

 

192 - De : Céline BANULSGAY
Date : 17/12/2006   11.15.12
... mais tu sais même si je ne t'en parle pas, je vais très souvent voir si un petit texte nouveau pouvait enrichir encore la nostalgie toujours tellement présente. Bonne journée ma joy et continue à nous gâter, c'est toujours un superbe cadeau de lire tes mémoires qui sont quelque part aussi les nôtres, il y a toujours un petit quelque chose de commun. Bisous de ta copine Line

193 - De : Rachida SADOK de Kristel
Date : 17/12/2006  11.22.32
Ca me fait vraiment plaisir , tous les jours je visite ton site c'est magnifique que des bons souvenirs ça fait chaud au coeur, j'adore, à toi, gros bisous

194 - De : Valérie MARTINEZ
Date : 17/12/2006  17.30.27
je viens de découvrir votre site perso.orange, c'est vraiment fabuleux, toute cette mise en page, tout ce travail sur votre passé, je vous souhaite encore de vous rappeler de tout ceci pendant longtemps car on n'efface pas les souvenirs d'enfance, ce sont les plus merveilleux, ceux qui nous tiennent le plus à coeur, souvent ma maman me dit qu'elle rêve de son pays, d'Oran, de son passé, cela me fait plaisir et en même temps m'attriste car je sais que jamais, elle ne retournera là bas. Pour nous, ici en France, nous pouvons, quand cela nous dit, pendant nos vacances, revenir sur notre passé, mais pour vous, connaître tout ce que vous avez connu, traversé, enduré, et gardé au fond de votre coeur, c'est vraiment super de pouvoir nous faire partager un instant de votre vie privée, elle me parait tellement plus intéressante que celle que nous avons actuellement, ou tout nous est dû, juste en levant le petit doigt alors qu'autrefois, il fallait se battre, faire valoir ses droits, être reconnu de tous par ses propres moyens.
Continuez à nous faire rêver par vos récits d'enfance, vos récits d'adolescence, vos récits d'adulte, tout cela est fabuleux, même si l'on en pleure lorsqu'on vous lit, c'est que vraiment cela vient du plus profond de vous même et que vous avez réussi à nous toucher émotionnellement.
P.S. Personnellement pour faire aussi revivre le passé, j'ai créée un arbre généalogique sur le site de généalogie.com, peut être connaissez-vous également ce site ? Il m'a permis de retrouver la trace des arrières arrières grands-parents en Algérie, toute ma famille après venait d'Espagne.

195 - De : Claude BOTELLA/FERNANDEZ (ma soeur)
Date : 17/12/2006 
Josie , je voudrais te dire encore "heureux anniversaire" et aussi le plaisir que j'ai de feuilleter les copies de ton site. Plaisir sans cesse renouvelé, où je retrouve mon enfance, nos Parents, nos amis, mais aussi les moments vécus ensemble à La Mine et à Oran. Peut-être, avec l'âge, des souvenirs nouveaux et encore plus anciens nous reviendront encore et pourront te permettre de détailler plus encore tes travaux de recherche. J'apprécie toujours beaucoup les moments passés ensemble et je souhaiterai, bien sûr, qu'ils soient plus nombreux. Mais chacun a besoin de mener sa vie. Il le faut.  Alors soyons heureuses à chacune de nos rencontres ou de nos discussions téléphoniques. Ta grande soeur qui t'aime et t'apprécie, t'embrasse encore très très fort
Merci ma soeur, tu viens de m'offrir mon plus beau cadeau d'anniversaire, je suis très émue.

196 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 17/12/2006  19.32.54
Bonjour mon amie jocelyne,.je viens d'aller sur le site et j'apprends que tu viens de fêter tes???
( tu n'as cas te reporter à la première page de mon site. là est la réponse)je sais pas mais néanmoins je te souhaite un bon anniversaire tu t'en doutes,du bonheur avec ton mari,tes enfants et petits enfants. Tes liens sont toujours alimentés et cela nous plait. Pourquoi dire que tu n'iras pas à oran? sait on jamais,? et puis c'est un petit bonheur ce site et aucun regret surtout de nous faire revivre nos bords de mer la bas,certains en reviennent enchantés de leur voyage.. .et d'autres sont déçus. ya pas de quoi. Je t'embrasse bien fort, as ta loueguo  Solange

197 -De : Christ Guy SORIA
Date : 18/12/2006  12.43.34


Mon coeur était là-bas
Aujourd'hui il est ici
Nous ne sommes pas renégats
Mais c'est le miracle de la vie
Nous avons la famille
Nous avons nos amis
Et Oran, notre ville
Ne quitte pas notre esprit
Noël, Noël de là-bas
Qu'il est bon de se souvenir
Noël, Noël de VARS
Qu'il est bon de le vivre
Amicalement Christiane et Guy

Merci à vous deux pour ce beau cadeau. Bisous

198 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 19/12/2006  17.11.57
Chère Jocelyne, avantton départ, je voudrais dire "BONNEANNEE" à tous lesKristellois de passage : Marc, Céline. Je leur souhaite bien des choses, sans oublier Mostefa Badis. Bisous

199 - De : Règis-Danielle LAUZE-BASSE
Date : 19/12/2006  17.34.14
Bonjour Jocelyne, merci pour cette jolie chanson de François Valérie, tu es mignonne de la partager avec tes amis, j'ai Maman avec moi (86 ans) et je l'ai mise devant l'ordi pour regarder ton site, elle se rappelle la Famille ESTEVE, plombier à Oran, cela lui semble bizarre que nous puissions bavarder comme cela sans nous connaître...... Bonnes vacances à Vars... Je t'embrasse, JOYEUX NOEL en famille

200 - De : Bernard MONSERRAT
Date : 20/12/2006  20.19.51
un oranais qui cherche ses racines. Bonjour, Je m’appelle Bernard .je suis né à Oujda en 1956 .A cette époque, je n’avais que quelques mois quand je suis reparti sur Oran où mon père était comptable pour un marchand de vin. Parfois lors de bombardements, près de l’école Gambetta, on se cachait sous les tables de classe. Du haut de mes six ans, il me reste des photos, mais qui ne sont que dans ma mémoire. Je désirerai connaître une personne qui possèderait une ou plusieurs photos de la cité Jeanne d’Arc, lieu ou mes souvenirs restent encore les plus vifs malgré mon jeune âge à cette époque. Je me rappelle des glaces mangées dans ce jardin à trois niveaux, glaces que l’on appelait les piroulis. Si vous-même ou quelqu’un de votre entourage peut me trouver ces quelques photos, ou peut-être une photo de classe de l’école Gambetta près de la cité Jeanne d’Arc, ou bien une photo de cette école , qu’il en soit béni , car cela sera pour moi le plus beau cadeau en cette fin d’Année 2006. Ce qui me fait dire à vous et à tous les Oranais que vous connaissez de leurs souhaiter un très joyeux noël et une très bonne année 2007. Et merci pour votre site car certaines images me font pleurer, et pleurer pour ces souvenirs, cela fait du bien. Cette année , mon papa est parti au ciel rejoindre d’autres pieds-noirs, est sans doute ( on peut rêver) en train de prendre l’anisette avec la quémia.

 

 

2007

 

Coucou me revoilà

De bonnes vacances familliales et sportives. Il a fait très beau à Vars la "station la plus enneigée de France". Nous n'avons eu que deux jours de neige  et 21 jours de soleil garanti. Après le départ des enfants, Ninou et Yves Drigeard nous ont rejoints, nous avons fait deux belles journées  "raquettes" et une "scrabble". Voilà! c'est fini! pour quelques jours.Jocelyne.E

                                                                                       Vars 2006/2007

Merci pour vos messages chaleureux nous avons atteint le  200 ieme

Ma messagerie s'est bloquée le 29 décembre (réception de photos trop lourdes) Je n'ai donc reçu aucun message depuis ce jour. Veuillez m'excuser si je n'ai pas pu répondre à vos éventuels messages. Je vous souhaite une très bonne année.

Une excellente nouvelle pour SOLANGE
Hier, un coup de fil, à Vars... qui était au bout??????   c'était Nanette ou Nina ou Ninette de Kristel que Solange recherchait depuis des années.
J'avais effectué un "avis de recherche" dans "l'Echo de l'Oranie" qu'elle a reçu hier. Elle s'appelle Genevière KORMANN, vivait bien à Kristel et habite l'AUDE a épousé en Algérie un garçon de Port- Aux- poules.
Jocelyne.E

201 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 13/01/2007  13.47.16
Au sujet de Ninette de Kristel - Inoubliables souvenirs.  elle me parle de son enfance à kristel avec bonheur. Elle faisait partie de ces enfants qui plongeaient du rocher carré pour récupérer les pièces que les' '' fins gourmets ''jetaient dans l'eau. Le restaurant en haut du rocher était réputé pour ses repas aux poissons apprêtés par un ex grand chef cuisinier d'Oran.  (Faudrit). Imagine alors si les amateurs de bonne chère étaient nombreux et venaient de loin !. Ninette pêchait aussi et je te dirai comment plus tard. Je sais que les gamins du coin pêchaient avec un fil et un clou recourbé en guise d'hameçon,et elle faisait pareil, je pense. Tu l'entendrais parler des sources que nous connaissions, véritable passion. J'étais émue de l'écouter. Elle prenait part aux malheurs et aux bonheurs des kristellois. Sa grand mère est décédée à l'âge de 95 ans ici dans l'aude. Je garde un bon souvenir de cette gd mère, elle avait perdu son mari qui était gardien de phare à la pointe de l'aiguille. Donc je n'exagérais pas, Ninette, c'était un peu la "Manon des sources" de kristel elle connaissait tous les alentours, toutes les criques, le marabout..ect. Les vins étaient à la hauteur dans ce restaurant au point qu'aprés le repas d'une fin d'année les instituteurs qui avaient du vent dans les voiles, décidèrent de remonter en voiture en ''marche arrière'' jusqu'a l'école!! Cela me fait rire encore aujourd'hui, lorsqu'on connait cette montée.......Véridique c'est une anecdote  et si ces instits lisent ce message ils se reconnaîtront Sils ne sont pas devenus amnésiques  bisous  SOLANGE

202 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 15/01/2007 10.59.20
Chère Jocelyne .J'ai bavardé un long moment avec( Ninette) Geneviève KORMAN de kristel.  Son grand père avait fait carrière dans l'armée et à la retraite il avait pris ce travail de gardien de phare. Il trouvait que kristel lui convenait et il avait fait construire cette maison sur le bas coté en entrant dans kristel juste au virage. Belle petite maison, je me souviens des vitraux en couleurs sous la véranda. Et c'est là que Ninette et sa grand mère vivaient .J'avais oublié!... sa grand mère enlevait le soleil  et elle a vu défiler des tas de personnes qu'elle soignait grâce à ce don. Elle faisait aussi les piqûres à tous les kristellois qui en avaient besoin .(Voila pourquoi Mostefa nous a dit que la grand mère avait été la leur aussi ) .Pour la pêche Ninette employait les mêmes principes que les gosses de la bas. : fil avec clou, ou alors, pour les poulpes , elle avait un truc :  elle prenait un roseau et elle attachait un chiffon blanc bien noué et elle s'installait sur un rocher et voila! comme une canne à pêche ,elle jetait. Elle connaissait le coin à poulpe, et hop le poulpe s'accrochait et elle remontait ; pour elle c'était facile de pêcher avec des petits riens....vraiment! elle était débrouillarde et "Manon des sources" était moins riche en évènements. Elle regrette que la source qu'il y avait juste après l'auberge de jeunesse et qui arrivait comme une cascade, un régal! pour ces gosses , n'existe plus. Ainsi que la source du village qui a été supprimée pour alimenter le village. Cela lui fait mal comme si elle était encore parmi eux. Nous avons parlé aussi des coeurs de palmiers(margaillons) artichauts ect ect que nous trouvions a l'état sauvage entre kristel et Ain franin,ainsi que toutes ces fleurs genêts,soucis ...Ninette anime  actuellement un groupe de marcheurs '''les crapahuteurs''et elle se régale cela lui convient parfaitement ; aujourd'hui elle devait faire une sacrée randonnée!!!bises a + tard Solange
 

Tu vois, Solange, Ninette va apporter de "l'eau à notre moulin", elle a réveillé en toi des souvenirs oubliés...une petite étincelle et "hop!" ça redémarre....c'est comme un feuilleton. Nous avons dû nous croiser avec Ninette, sur le rocher carré ou sur la plage.
Je pourrai presque décrire "par coeur" le sol que j'ai foulé tant de fois, depuis la descente sur "La mine" et l'ancienne route (couleur de la terre (ardoise, volcanique sur l'esplanade) , ravinements, broussailles, fenouils, marguallions, queues de mouton.....etc...etc... Nous passions toutes nos journées dehors. Ninette en pourrait raconter autant de Kristel. Elle n'est pas informatisée, mais il y aura d'autres moyens de correspondance.
Jocelyne.E

203 -De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 16/01/2007  19.58.44
Bonjour chère amie. Je viens te remercier pour avoir retrouvé Ninette. Cela fait partie des  bonheurs de la vie ! Ninette est toujours de ce monde c'est super. Tu sais que je m'occupe beaucoup de mes petits enfants, et la dernière "Chanel"  était là hier car elle aime venir chez mamie. Nous étions toutes les deux à table, je la regardais manger  silencieuse  avec ses belles dents de six ans roulant par moments de gros yeux gris bleu foncé, ou marron selon les moments .Elle sait être adorable , comme tous les enfants. Je viens de recevoir un message de Marc TOUTA. En effet hier je lui donnais le numéro de téléphone de Ninette et ils ont eu une longue conversation d'une heure, tu vois merci encore Jocelyne. Ils reprennent contact, elle est tellement nature que nous ne pouvons que l'apprécier. C'est à ton tour de téléphoner à Ninette tu feras sa connaissance et tu ne seras pas décue. Bisous  Solange. Tu vas voir que nous allons tous nous retrouver les anciens de kristel

J'ai eu Ninette au téléphone, un long moment. Elle était très éloquente. Nous avons évoqué Kristel et Ain Franin (où elle passait par "La Mine" pour aller se baigner à la source d'eau chaude). Elle m'a dit que sa Grand-mère faisait office de "Toubiba", qu'elle soignait les kristellois de souche (piqûres, ventouses, soleil). Son Grand-père était le gardien du Phare de l'Aiguille. Depuis toute jeune, elle a vécu à Kristel avec eux, elle allait à l'école du village, était, comme tu dis, un peu "la Manon des Sources" s'amusait avec les enfants du village, comme un garçon. Elle me disait que l'épouse du Docteur COR avait créé une sorte d'école "ouvroirs" où elle apprenait aux femmes du village : la couture, le tricot et toutes sortes de travaux de dames. Pendant les évènements, le Colonel Petit avait créé un corps de "harkettes" dont elle faisait partie et elle s'occupait des soins de la population, allait chercher des médicaments à Oran, était très active. Tout le monde l'aimait, elle était kristelloise, à part entière. Nous avons parlé du "rocher carré", des ramasseurs de pièces dont elle faisait partie, du "rocher de l'Aigle", des plages...cité des noms : Averouz, Cahuzac, Faudrit, Soler etc...Elle gardait les enfants TOUTA dont les Parents étaient les instituteurs du village. ...nous avons évoqué les "tchoumbos, les figues...l'anisette". A mon prochain passage au Cap D'Agde, nous essaierons de nous retrouver toutes les trois.  Jocelyne.E            


204 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 16/01/2007  20.47.08
J'ai eu tout à l'heure envie de rire en pensant à Ninette,on pouvait croire que  nous parlions peut être d'un fantôme, et oui le père de Rachida disait qu'elle se trouvait à un endroit, Mostéfa nous disait autre chose,et le téléphone arabe fonctionnait, elle avait été vue à Paris ou Montpellier dixit Mostefa( c'est pas la même direction Mostef!!!) Mais nous disions vrai et notre Ninette n a pas changé ni de voix ni d'accent.. .et son naturel!!!!!...Rien n' a changé .Tout est bien qui finit bien inch allah !

 

205 - De : Roger MONBRUN (alias Tarambana) (alias José le copain d'Amélia)
Date ! 17/01/2007  11.38.03
A voir comment Solange, Ninette et josie vivaient là-bas, comment ne pas croire qu'Amélia ait pu réellement exister? José

206 - De : Nicole MUGNIER
Date : 18/01/2007  10.36.42
Bonjour jocelyne , Je prends un ton sérieux ,pour te redire une 3e fois combien j 'aime ton site , que je viens de relire pour la ....fois , je suis toujours aussi émue et ... Je viens de penser en relisant tes messages et ton récit , que finalement je retournerais bien avec vous tous , nous ressourcer et revoir notre chère terre natale , comme le dit un de tes auditeurs peut-être arriverons nous à en faire notre deuil ! Mais comment résister au bonheur de retourner là-bas une dernière fois et ensuite revenir terminer notre vie ici avec nos enfants et petits enfants , en ayant engranger dans notre coeur les souvenirs , images et joies d 'avoir revu et touché une dernière fois notre terre, Nos souvenirs  , notre amour partagé pour nos racines et nos parents qui ont ,eux ,vécus plus longtemps que nous là-bas , je pense que nous leur devons de revivre ne serai-ce qu 'un moment la vie qu 'ils nous ont donnée sur cette terre et combien nous avons mal de les avoir perdus , ainsi pour eux et aussi pour nous je te dis,il m 'est maintenant impensable de ne pas y retourner ! J 'espère de tout mon coeur le faire en votre compagnie ! Je vous aime tous mes amis . Je pleure . Ta Nicolette .

207 - De : Céline et Nicolas (Arzeweb)
Date : 18/01/2007  16.19.45
OK C'est très élégant et rare ce que tu demandes, car j'ai eu des emprunteurs pris en flagrant délit qui n'ont pas eu cette transparence ! Je vais d'ailleurs mettre un lien sur mon site en souhaitant que tu en fasses de même sur le tien
Céline & Nicolas te disent merci   (voir "lien")

208 - De : Solange  (toujours la même)!!!!!!!!!
Date : 18/01/2007 19.24.58
j'oublie toujours de te dire que la musique du récit sur kristel...sublime!!!

209 - De : Fatima HAMADI la Quebecoise
Date : 20/01/2007  02.36.13
Saint Cloud. Que de biens et que de souvenirs tu as fais surgir de ma mémoire engourdie....  Je viens de faire un tour sur ta page et j'ai lu le message de Céline... Aurais-tu l'amabilité de me faire parvenir son adresse courriel? Je suis native de Saint-Cloud moi aussi, j'ai tout de suite reconnu la maison où elle a vécu, je me rappelle de l'atelier de son père et j'aimerai lui demander des nouvelles de ses cousines, les filles Falliex  qui étaient vigneronnes et habitaient (en dernier) dans une ferme à la sortie du village en direction d'Oran.  Ma mère travaillait pour la famille Falliex et je l'accompagnais souvent... quand la dernière (Francine, je crois... la mémoire des noms ne me revient pas encore...) grandissait et que ses robes ne lui allaient plus, c'est moi qui en héritais... hahaha!!!  je me rapelle encore d'une robe de bal fabuleuse jaune paille en taffetas et mousseline Je te serais vraiment reconnaissante si tu acceptes de me rendre ce service.  Excuses le non-vouvoiement... c'est une déformation que j'ai prise au Québec où je vis depuis un peu plus de 30 ans...Encore une fois, un gros merci pour tous ces souvenirs!! et en attendant de te lire, je te souhaite une excellente journée. Fatima (dite Timète à Saint Cloud)

210 - De : Fatima HAMADI
Date : 20/01/2007  04.41.37
Me revoilà  Hé bien oui, comme tu vois... depuis tantôt je navigue sur ton site Je ne peux m'empêcher de lire tous les messages, au cas où je reconnaîtrais quelqu'un et voilà que je lis ce que tu dis, en parlant de Ninette: au sujet de l'épouse du Docteur COR
Elle parle de Kristel ou de Saint-Cloud?  c'est drôle, encore un souvenir qui surgit! j'ai fait partie de ces jeunes filles qui à l'époque fréquentaient le centre, c'était tout près de leur maison (qui d'ailleurs n'était pas très loin de la mienne non plus) et, en 61 si ma mémoire est bonne, le Dr Cor m'avait envoyée en colonie de vacances à Noffle-le-vieux... j'avais 11 ans et c'était ma première traversée en bateau (nous étions 3 petites indigènes...). Céline a parlé de son retour en Algérie... hé bien, j'en ai eu vent pas sa voisine qui l'a hébergée (la famille Kouider) lors d'un de mes rares voyages... Kheira était toute émue de retrouver son amie et voisine d'entant...Vivement internet pour renouer avec le passé. Je t'embrasse (J'ai l'impression de t'avoir toujours connu) hahaha!!!. Fatima
Et une nouvelle Copine de Kristel!!!. Merci Fatima "Timète".  J'ai transmis tes messages à Céline, elle est partie en Wek End et te répondra à son retour. C'est bien du Docteur COR de St Cloud. Nous allons avoir l'occasion de mieux nous connaître par nos courriers. Bisous Jocelyne.E

211 - De : Fatima HAMIDA
Date : 20/01/2007  20.48.34
Me revoilà. que de plaisir à te lire!!  dans le précédent message au sujet de Céline j'ai mentionné la famille Kouider, qui en fait est Zouaoui, le père s'appelait Kouider, il était boucher.  Une petite correction aussi, je suis née à Saint-Cloud et non à Kristel, sur la rue Parmentier en face de chez Marie Herrera qui élevait des chèvres et quelques cochons, dans ma cour habitaient les familles Nivelon, galdéano  et Saint-Paul.  Au coin de la rue il y avait la famille Ruz, la fille s'appelait Nicole et voulait devenir institutrice... je ne sais pas si son rêve s'est réalisé.  Il y avait aussi les Ferrer au coin de la rue, ils avaient une cave et lors des vendanges on attendait les tracteurs et on allait remplir nos paniers de raisin ...le bon temps Pour kristel, il va s'en dire que nous y passions nos vacancs à Sidi Moussa...je reviendrai là-dessus. Je t'écrirais ce soir, pour ma Saga jusqu'au Québec... à + Bonne soiré

Fatima a a quitté St Cloud en 71 pour Montréal pour faire ses études, puis est revenue 3 années et est repartie s'installer là-bas à l'île Bizard où elle a fondé une famille (2 enfants). Elle va s'installer, à la retraite, dans les Laurentides, en pleine montagne. Un bon parcours que celui de Fatima la courageuse. Bonne retraite à bientôt.....Jocelyne.E

212 - De : Christ ERADES
Date : 21/01/2007  10.56.07
Bravo ! vous avez fait un très joli site , agréable à lire et à feuilleter . Je me permets cependant de vous signaler une grosse erreur dans la partie réservée à Kristel . Le car qui assurait la liaison Oran-St Cloud-Kristel n'était pas Angélotti , mais FAZ et MARCHADO . Jusqu'en 56 c'est mon oncle François MARCHADO qui conduisait ce car de liaison , il habitait avec ma tante , ma cousine et mes deux cousins Kristel haut . Kristel fait parti de mes beaux souvenirs , c'est pourquoi je me suis permis cette petite correction . Amitiés Arzewiennes

Merci Christ pour cette précision. J'ai fait une confusion, les cars Angelotti ont acheté les Cars "Amoros" et non pas Marchado. ils avaient la ligne St Cloud Oran Arzew, Damesme, St Leu, port aux Poules. Je n'ai pas les souvenirs infus et il est bon de reprendre mes erreurs. ...Jocelyne.E

213 - De : Pauline BARBE
Date : 21/01/2007  17.31.02
Mes Grands Parents vous aiment beaucoup. A chaque visite à la maison ils me demandent de leur montrer votre site pour voir les nouveautés et je vous prie de croire que je les observe, ils se bagarrent pour avoir la première place devant l'écran. Vous faites partie de leur vie, vous leur procurez un tel bonheur.. .Merci pour eux et pour moi.....

214 - De : Fatima HAMADI la quebecoise
Date : 23/01/2007  17.42.02
Je suis au boulot mais je n’ai pas pu résister à t’écrire un petit mot pour te dire MILLE MERCIS!  J’ai, grâce à toi, retrouvé Raymond et Céline BanulsGuay.  J’ai reçu un long message de Raymond il y a 2 jours et ce matin un autre encore plus long avec DES PHOTOS de Céline. Ils m’ont également donné des nouvelles de Nicole Ruz et de Dédé.  J’ai hâte d’entrer en contact avec eux.   Je vais leur écrire ce soir..... !Je t’embrasse, tu es un amour!                                                                                 

215 - De : Geneviève KORMANN alias Ninette ou Nina ou Nanette ou (comme vous voulez!!!)
par l'intermédiaire de Solange
Date : 28/01/2007  17.03.53
Ninette voudrait, si tu es d'accord, que tu ajoutes sur kristel,  qu'elle recherche un certain TIJANIE FATMIS d'oran. Elle se souvient qu'un été pendant les vacances il était venu avec ses parents    Madame Bernard sa mamie leur avait loué la chambre du haut. Elle aimerait tellement le retrouver, elle espère qu'il tombera un jour sur le site de kristel ou alors on lui fera la commission,le père était prof' à oran

Voilà c'est fait : Appel à ceux de Kristel  : Nanette recherche un ami TIJANIE FATMIS.

216 - De : Dan LECLERC
Date : 27/01/2007  17.39.30
Bonjour jocelyne Ce la fait longtemps que je n'ai pas eu de tes nouvelles... Je viens de faire un petit tour sur ton site qui m'a fait l'effet d'un bain frais à la plage de Sidi Moussa sous l'écrasante chaleur que nous connaissions.......La lecture de ton site me ravit toujours. J'y ai relu le poème de Christiane Luglia dont je n'ai plus eu de nouvelles.... et puis la certitude que nous vivons tous les mêmes choses, dans l'attente d'un paradis qui doit ressembler à Ain Franin ... je t'embrasse. Dan

217 - De : Antoine GARGUILO
Oran/Boulanger
Bonjour les Esteve « s » Je viens encore et toujours de parcourir ton sit, dans les rues de Boulanger, certains noms d’habitants ne me sont pas inconnus et pour cause ils ont travaillé aux Ets ZIMMERMAN au bureau avenue de la République : SABIA Joseph (rue Gantes) que je rencontre à Nimes avec la JUDB (Don Bosco), son frère Nicolas réside à Louviers(Eure). ARANDA Yvette (rue Fenelon Crespiat)me rend visite quand elle vient sur Louviers. AGUILAR Manolo (rue Gantes) si c’est le père,, a travaillé à l’usine des Palmiers,je me souviens bien de lui Est-il de ce monde?. Par contre j’ai connu également un GARRIDO Jean ou Joseph toujours à l’usine,je crois qu’il a fait par la suite carrière dans la gendarmerie.......A bientôt. Nous vous embrassons.

218 - De : Solange JAUBERT  (de la part de Ninette)
Date : 29.01.2007  11.36.50
Depuis que Ninette communique avec nous elle ne fait que rêver kristel ,je lui ai dit que pour moi c'était exactement pareil au début que je t'écrivais pour parler de la bas. Elle ne se souvient pas du nom d'un couple d'instituteurs qui ont enseigné à kristel dans les années 60 ,ils avaient deux enfants une fille et un garçon. Ce dont elle se souvient c'est que la maman a été un jour chercher en urgence le docteur à st Cloud car la grand mère  était gravement malade. has ta louégo!  SOLANGE

 

FEVRIER 2007

219 - De : Fatima HAMIDA
Date : 09/02/2007  17.33.01
Bonjour Jocelyne. Je m'inquiète...J'ai constaté que ton site n'a pas été mis à jour depuis le 31 janvier. ..pas de tes habitudes. J'espère que tout va bien pour toi et que tu n'es pas malade. Fais-nous un petit coucou, ça nous rassurera! Allez! je t'embrasse et bon Week end. Fatima

220 - De : André.P SABOURET
Date : 13/02/2007  18.25.02
Merci pour votre collection de photos anciennes d'Oran. ça donne à imaginer la vie là-bas au début du siècle dernier. Elles sont toutes magnifiques. vous réveillez notre mémoire

221 - De : Monique BALDACCHINO/GOIRAND
Date : 15/02/2007  02.11.48
Bonsoir Jo. Je trouve ton site encore plus beau, quel bel héritage que tu laisses a tes petits-enfants, je ne connais pas du tout Oran et sa région, c'est aussi beau qu'Alger. Je crois surtout qu'il n'y a que les P. N et les gens qui ont vécu la bas, qui peuvent comprendre et ressentir toute cette émotion, nos coeurs brisés par ce déracinement, et le manque de notre terre natale. Merci a tous ce qui ont eu l'idée de créer des sites de leurs régions et de donner un peu ce bonheur de revoir toutes ces photos de notre cher pays. Bravo a toi Jo de donner tout ce bonheur a ta famille avec tant de douceur, je t'embrasse  très affectueusement et continue. Monique

222- De : Fatima HAMADI (la Quebecoise de St Cloud et Kristel))
Date : 15/02/2007  21.23.26
Un petit coucou de Montréal. Salut Jocelyne. Bien contente d’avoir de tes nouvelles.  Je te souhaite prompt rétablissement mais… fais attention la prochaine fois que tu vas skier… évites les casse-cou!! Sinon, fais de la raquette dans le sous-bois hahaha!!
Ma chère Jocelyne, je vois que les noms de plage fusent de partout… as-tu déjà entendu parler de la plage DERDAZA (à Kristel)? Hahaha… pas sûre!! c’est la plage où les femmes musulmanes allaient se baigner à l’abris des regards des hommes quand nous allions à la plage de Sidi Moussa… Allez, je te laisse, je suis au boulot.   Je t’embrasse!

223 - De : Louisou BOUF....
Date : 20.02/2007  19.18.35
Souvenirs, souvenirs. je n'ai pas perdu mon temps en allant sur votre site. Toutes ces photos m'ont rajeuni de plusieurs décennies. merci pour ces retrouvailles.

224 : De : Jean-Pierre BARTOLINI
Date : 20.02.2007  23.08.26
Merci pour votre visite sur le site de Bône et pour votre appréciation. Je suis allé faire un petit tour sur votre site, il est magnifique, il mérite d'être visité....Puisque votre époux était à Herbillon, il a eu l'honneur et certainement le bonheur de connaître la plus belle baie du Monde. C'était une des questions (la plus chère) du célèbre jeux des 1000F. Et sincèrement, c'est vrai, j'ai passé enfant des journées merveilleuses, mais j'ai découvert l'année dernière la plus belle anse du monde à quelques Km d'Herbillon au cap Kauch, c'était féerique vu du haut de la falaise.  Cordialement    

225 : De : Céline BANULSGAY
Date : 21/02/2007  00.25.20
Nostalgie. Bonsoir Joy. Je viens de passer  au moins 2 heures avec toi, bercé par la musique de Ramona et tu as encore réussi ton coup, j'ai pleuré. Comment ta mémoire a-t-elle pu emmagasiner tant de souvenirs, tant de détails? Où as-tu déniché toutes ces photos anciennes? A mes enfants, j'ai raconté le village de mon enfance.Je crois l'avoir bien fait puisque quand nous y sommes allés mon fils m'a dit l'avoir vu ainsi, le ciel, cette chaleur, ces parfums, je crois les avoir bien traduits. C'est si peu de chose comparé à ton "héritage". Enfin à travers toi, je visite notre pays auquel j'étais très attachée même si mon chemin a été jalonné de petits cailloux. J'aurais tant aimé vivre "chez nous" les moments heureux qui ont suivi cette période, ma vie avec Raymond et les enfants. Je pense que cela aurait balayé les souvenirs amers du passé. Restons positifs, on ne peut pas refaire l'histoire de notre vie et certainement il y a eu de plus grands malheurs comme ceux qui ont laissé des membres de leur famille dans cette foutue guerre oh! Combien inutile. Je vais aller me glisser sous ma couette et te retrouverai demain soir pour rêver encore et toujours. Gros bisous et merci de nous apporter tant de bonheur. Ta topine Line

- Mon ami "Tarambana" veut connaître le sens du mot "Catelfa". A mon avis ce serait : multitude, flopée, grand nombre....
 en arabe "nombreux" s'écrit comme ça et je lis "katir" c'est très rapprochant. a vous de confirmer. Merci
  Mostefa a dit "Bande d'enfants" -Jocelyne.E

226 - De : Mostefa BADIS
Date :24/02/2007  23.58.04
"Tamda" est un nom berbère qui veut dire "source".Au bas de la maison de Ninette existe une source qui s'appelle "Tamda", une partie de son eau se jette sur la plage que nous appelons "Tamda". Ce nom date du temps de la Berberie qui s'étendait de la Nubie jusqu'aux Canarias et du Méditerraneo jusqu'au Burkina Faso. Kristel, Arzew, Mostaganem, Relizane, Wahran, Meknes, Tanger, Tamanrasset, Tenerif.. .la liste est longue. Enfants, nous allions à la source Tamda pour attraper une grenouille verte , on lui donnait un baiser sur le dos avant de la relâcher. La légende disait que cet amphibien nous aiderait à devenir bons nageurs.

Récapitulation pour le nom des plages : La plage du rocher carré est la plage "Tamda"...(peut-être que les Européens l'appelaient "Santa").  La deuxième plage à l'est "Sidi Moussa" et dans un coin de cette plage, à l'abri des regards, une plage pour les femmes  nommée "DERDAZA". Vous avez remarqué que, de nos jours, le rocher carré n'existe plus en tant que tel mais a été imbriqué dans un quai. un port à Kristel, spécialisé pour la pèche des calmars serait inauguré en décembre prochain ...Jocelyne.E

Grâce à Mostefa, Ninette vient de retrouver le couple d'instituteurs ayant enseigné à Kristel en 1960. Merci Mostefa

MARS 2007

227 - De : Christ et Guy SORIA
Date : 02/02/2007  20.20.50
Les Platters
Je suis sur votre site pour la ??? fois et je ne peux m'empêcher de vous dire que la photo des "Platters" me rappelle tellement de souvenirs. et oui j'y étais avec mon cousin. Quel spectacle pour nous qui vivions avec "ONLY YOU" dans toutes nos surprises parties. C'était la première fois que je voyais mes idoles en vrai.  Mais j'ai également le souvenir que, lors du rappel de fin, nous voulions, bien sûr....que cela dure encore et devant la scène vide ce qui était normal, après la prestation , les arènes se sont enflammées et les coussins sur lesquels nous étions assis ont volé de toutes parts!!!  J'ai le souvenir de ce policier qui nous a demande de nous calmer et pour nous, l'autorité à cette époque était indiscutable. Voilà encore une nostalgie de plus que personne ne pourra éffacer. Amities

J'y étais également avec mon fiancé et des amis. Certains ont gardé un mauvais souvenir de la fin, ils avaient eu l'impression d'avoir été volés sur les prestations. ..le groupe a disparu un beau jour ..affaire de moeurs, dit-on.....rumeur????Jocelyne.E

228 - De : Chrit et Guy SORIA
Date : 03/03/2007  12.46.02
Platteurs et réalité. Mais elle est fantastique votre mémoire!!! C'est bien vrai que l'origine de ces jets de coussins était le fait que nous nous étions sentis frustrés quant au nombre de chansons interprétées. Encore une fois, au risque de froisser votre modestie, vous allez devenir une référence pour nous, à la recherche de notre passé! Mais je sens que vous avez vécu intensément, tout comme moi, ces années que personne ne pourra nous ôter et relater nos émotions de là-bas, ce n'est pas être rétrograde mais seulement rester fidèle à ce que nous sommes et avons vécu. Amitiés

228 - De : Pierrette OLIVIER
Date : 08/03/2007  21.36.02
Que de souvenirs, j'ai beaucoup aimé. Votre site est très agréable  et peu commun, nous avons l'impression de feuilleter un livre de souvenirs et un album de photos. L'émotion nous envahie sur certains passages. Merci pour avoir osé et bon courage

229 - De :  Yvonne CONSTANTIN
Date : 09/03/2007  06.00.25
J'ai connu Oran dans ma jeunesse, mon père officier militaire y était affecté pendant deux ans. J'ai été au lycée SGsell, j'ai de très bons souvenirs de cette période, c'était une ville belle et agréable. Félicitation pour ce beau site

230 - De : Odette MARTIN
Date : 12/03/2007  21.12.05
Merci pour ces belles photos de ce qui est le pays de nos racines. A défaut d'y retourner!!!. Merci pour ces récits qui nous rappellent des moments de notre enfance. J'ai passé un moment très agréable. Mes enfants vont y puiser un peu de notre vie passée. amicalement

231 -De : H.ouaD (le poète)
Date : 16/03/2007  09.06.30
Bonjour Jocelyne. Je viens juste de rentrer de vacances, j'étais à Oran pour les vacances d'hiver et je me suis empressé d'aller prendre des photos de ton coin d'enfance... c'est merveilleux, calme et propre ...comme avant ! J'espère qu'elles te plairont je te souhaite beaucoup de bonheur !  A bientôt. OuaD
Merci OuaD pour ces belles photos. La nature de cette côte est toujours aussi belle.

232 - De  : Soumia MAIZA
Date : 25/03/2007  20.20.24
Je me permet de vous écrire chère Jocelyne : je suis tombé par hasard sur votre magnifique récit et cela m'a fait rappeler mon enfance; nous allions souvent nous baigner ; et nous restions des journées entières à ain franin : c'est toujours très beau actuellement et j'y vais souvent maintenant : je vous remercie pour votre très beau poème , à bientôt pour votre information j'habites toujours Oran. MAIZA BAHIA

233 - De : Michel JOURNAU
Date : 26/03/2007  10.13.22
Merci pour ce lien qui m'emporte bien loin dans le temps et l'espace. Un premier survol du site m'a fait comprendre toute son importance, je l'ai placé dans mes favoris pour y revenir rapidement plus en profondeur. Bravo pour ce beau travail, c'est si important pour tous ceux qui nous suivent . et pour notre propre plaisir!!! Bonne journée
Merci Michel pour ces deux photos anciennes de Kristel et de la pointe de l'aiguille

 Le site risquant d'être saturé, sous peu, (trop de photos) je vais devoir faire un tri en retirant celles qui font double emploi. Que ceux qui m'ont envoyé les photos que je vais retirer m'en excusent  Jocelyne.E

234 - De : Raymond GOMEZ
Date : 26/03/2007  20.41.29
Avis de recherche
Bonjour. j'ai eu la chance de tomber sur votre site.....je le trouve magnifique et on ne peut que vous féliciter pour ce travail de mémoire.. .il est très complet et je n'en ai pas encore fais le tour....j'ai été accroché au départ car moi aussi j'ai fais ma communion avec le père Edouard, moi c'était en 1953 je crois,à l'église de Maraval, j'habitais à Choupot rue de Brazza, voisin de Danmarlou.. Mais ce n'est pas pour ça que j'écris....j'ai vu que dans les avis de recherche "jo"votre mari recherchait un dénommé Marc Chaumard....j'en ai connu un mais il habitait au plateau st Michel,rue Bichat. ..il a fait son service comme engagé dans l'aviation,l'age correspond aussi....il vivait seul avec sa mère (divorcée je crois)...si c'est lui ,je peux trouver le téléphone de sa mère qui est encore de ce monde heureusement et qui était une femme très très sympa....Amicalement !..Raymond Gomez

S'il n'y en a qu'un ce ne peut être que celui-là. JO sera trop content...merci Raymond pour le n° de tel de Marc. JO l'appellera dès que possible Jocelyne.E  ET c'est bien lui, JO l'a eu au téléphone à IBIZA, hier, il ne se souvenait plus de lui, mais il a ravivé sa mémoire et les souvenirs sont revenus..  un saut de 50 ans en arrière. Merci Raymond GOMEZ

235 - De : Philippe MARIANI
Date : 31/03/2007  11.14.28
J'étais bébé lorsque j'ai quitté l'Algérie et je la découvre par vos photos. Je peux ainsi l'imaginer. je suis en manque de ne pas l'avoir vécue comme vous. Votre génération est riche de souvenirs. Merci pour ce bonheur. Amitiés

 

AVRIL 2007

236 - De : Jocelyn de PERPIGNAN
Date : 02/04/2007  19.51.43
Bonjour Jocelyne
je viens de regarder votre site avec interêt! C'est vrai qu'on ne peut pas rater mon poème "Rivage d'Oranie", il est en bonne place et je vous en remercie mais j'ai un petit regret : ce n'est pas la dernière version ! C'est à dire que sur le site d'Angèle, Gisèle l'a illustré avec le port de Kébir et comme je ne le mentionnais pas sur la première, je me suis senti obligé d'écrire un petit paragraphe sur le port et la corniche ! Par contre, votre site me fait remonter à l'esprit  des centaines de souvenirs qui me bloquent la gorge et me mouillent les yeux ! Nostalgie, nostalgie quand tu nous tiens... Un paragraphe qui me remue, c'est la rue Béranger et les Dames  Africaines ! J'ai habité à 100 mètres vers le haut et j'y suis passé des milliers de fois devant ! Une petite voisine de ma rue y allait et j'y suis entré plusieurs fois. De plus, j'allais au patronage de "La Jeune France" juste à l'angle opposé ! C'était mon quartier et je le connaissais par coeur, hélas !!! Ceci dit, votre site est très bien et je vous souhaite beaucoup de lecteurs. A la prochaine

237 - De : Hafid OuaD
Date : 03/04/2007  09.23.07
Bonjour Jocelyne. Mon manuscrit vient de paraître hier sur manuscrit.com, j'espère que pas mal de gens le liront. Je te transmet donc le lien de mon livre :
  A bientôt. Hafid

238 - De : JMG Oran-ma-ville
Bonjour. et merci pour votre message et votre témoignage de sympathie. Heureux que mon ébauche de site vous ait plu, bien qu'imparfait (j'en suis conscient), mais il est en "pleins travaux" et loin d'être ce que je souhaiterais qu'il soit...Effectivement j'ai des problèmes avec mon livre d'or qui a effacé les messages pour la 3ème fois et je crois que je vais me résoudre à en créer un autre. Merci d'avoir créé un lien sur votre site, c'est très sympa de votre part. Évidemment que je me suis précipité sur le vôtre, il est très beau et très agréable, et j'ai eu beaucoup de plaisir à m'y attarder. J'y reviendrai, soyez-en sûre. Une petite question : comment avez-vous eu l'adresse du mien, je crois qu'il n'est pas encore en ligne sur un moteur de recherches. merci de bien vouloir me répondre, si vous en avez le temps... Au plaisir de vous voir sur le livre d'or très bientôt

239 - De : Pierrot d'Oran
Date : 04/04/2007  10.30.27
Bonjour. J'étais votre voisin de plage....à la "Tejera" et votre texte me donne encore des frissons....de joie. Pour ma mémoire, il me semble que venant de Gambetta, en passant par le "vol à voile", Fernand Ville était avant les guérîtes de Canastel. Pouvez-vous me donner votre point de vue....ma mémoire me fait défaut. Le car que nous prenions "place des victoires" nous laissait au "vol à voile". la route était bornée de mûriers. Le dimanche soir, en rentrant à Oran, je prenais des feuilles pour mes vers à soie....et dans le car, un grand nombre d'enfants avaient des sacs de feuilles pour les élevages....ou pour les voisins qui avaient passé commandes... Vous m'avez ravivé le souvenir de ces mûriers le long de la route... amitiés oranaises. Pierre
C'est exact, merci pour m'avoir signalé mon erreur.  Après la sortie de Gambetta, il y avait le "Vol à Voiles", Arcole, Fernandville, Canastel, le Douar belgaïd, le Belvedère et Ain Franin puis kristel.
Moi aussi je cueillais des feuilles de mûriers pour mes vers à soie. 
Jocelyne.E

240 - De : Pierrot d'Oran
Date 05/04/2007  10.40.33
Merci Jocelyne pour votre prompt réponse. Cela confirme bien la photo mémoire que j'avais sur la position de Canastel, Fernand-ville, le cap roux...etc...J'ai vu la modification que vous avez également faite sur votre site. mais il ne fallait pas m'honorer en me citant....c'est trop gentil.........Avez-vous en mémoire la fleur de genêt. Ici en métropole, je ne l'ai vue que jaune. A Fernand-Ville Plage (la Tejera) il y avait des massifs de genets dont la fleur était blanche,. Tout le monde me regarde avec de grands yeux ébahis lorsque je parle du genet blanc! Et pourtant. Toutes mes félicitations pour le travail que vous avez réalisé sur Aïn Franine. Amitiés
Merci pour votre correction. Ici, dans le midi, toute la côte est fleurie de genets jaunes.

241 - De : Kamel BELKHADEM
Date : 07/04/2007  14.34.07
Aïn Franin (jeune nostalgique). Bonjour jocelyne. Je m'appelle Kamel, j'ai 28 ans, je suis tombé par hasard sur votre site en tapant "ain franin" sur Google et cela m'a fait plaisir de revoir quelques clichés de là où j'ai passé les plus beau moment de mon enfance. Mon grand Père avait acheté un cabanon à un pied noir en rentrant en Algérie en 1963 et même si mes souvenirs ne sont pas aussi antérieurs que les vôtres (1978-1998), la magie que peut dégager ce lieu ne peut être que la même. Je vous remercie d'avoir garde ces souvenirs intacts pour nous donner un peu de bonheur et de nostalgie de notre enfance. Voici quelques photos : Cap Roux - Petit Port et Vue sur la baie d'Oran. A bientôt. Kamel(Paris)
Merci Kamel pour ces photos en clair obscur qui sont magnifiques insérées en première page.

242 - De : Antoine ALONZO
Date : 11/04/2007  18.02.22
Bonjour.
Je viens de découvrir votre site que je trouve formidable. Je me présente : Antoine ALONZO dit Toinou. Je suis né en 1947 à Oran quartier delmonte "Rue Kitchener". Nous avions un cabanon au Cap Roux et je recherche des photos où je passais toutes mes vacances. Il y avait 18 cabanons. Mes parents n'ont jamais pu ramener des photos. Si vous posséder des photos de ce lieu pouvez-vous , s'il vous plait,me les envoyer par Mail cela me ferai très plaisir et je pourrai reconstituer cette période de ma vie:. Merci d'avance. Amicalement
Appel d'Antoine à qui possèderait de telles photos!!!! Merci

243 - De : Herve FERNANDEZ
Date : 17/04/2007  11.34.08
Bonjour, 
Et tout d’abord félicitations pour votre site internet que je trouve remarquable. Mes parents vivaient à Gdyel jusqu’en 1962. Mon père, Raymond FERNANDEZ, fils d’Antoine et de Marie CARULLA a épousé Annie FERNANDEZ, fille de Jules et d’Annette GIMENEZ, boulangère à Saint Cloud. Mon arrière grand-mère tenait le café de l’Espérance.  Né à Avignon en 1969, je ne connaissais pas l’Algérie avant un voyage dans ce pays en avril 2005 avec mes parents. Nous nous sommes déplacés sur la côte et nous avons fait une halte à Kristel. Après mon séjour, j’ai écrit un texte sur ce lieu magique. Je vous le propose en lecture. Bien cordialement et avec tous mes encouragements à poursuivre ce travail de mémoire. C’est très important pour nous, enfants de pieds noirs, de savoir que si nos fruits sont ici, nos racines sont là-bas. A bientôt peut être
Merci Hervé pour votre récit que j'ai inséré dans la page "kristel"

244 - De : Mostefa BADIS
Date : 18/04/2007  04.31.34
Les anguilles de Kristel. Le récit d'Hervé m'a aidé à me réconcilier avec les anguilles de mon bled (Kristel)....
 

Belle et nostalgique vidéo, merci OuaD et Céline

245 - De : Pierrot DESAINTPIERRE et de ST TROPEZ (la Tejera d'Oran ou terre promise)
Date : 25/04/2007  10.53.32
Bonjour JOCELYNE. C'est exact, la route (bord de mer) Gambetta-Téjéra a été bitumée vers 58..(c'est si loin !!).......elle commençait.....

246 - De : Pierrot DESAINTPIERRE et de la TEJERA
Date : 25/04/2007  23.46.03
C'est super , et surtout trop d'honneur de mettre ce petit coin de ma jeunesse sur ton site. Je suis très sensible à ton geste et je pense subitement à tous ceux qui ont fait naître, vivre , donner une âme à cette plage, et qui ne sont plus là. Ils auraient été émus et fiers  de voir la Téjéra vivre encore. Ta création est remarquable et j'en suis encore  tout troublé. Félicitations. gros bisous
Vous retrouverez sa page avec d'autres témoignages  en cliquant sur  "kristel" et "pierrot" ou "De gambetta"

247 - De : Gabriel JAUBERT
Date : 26/04/2007  09.44.19
tu ne connais pas la Tejera? alors tu ne connais rien. Gaby demande à Pierrot s'il se souvient de l'os de baleine qui se trouvait prés de la source d'eau douce qui traversait la propriété de mr secourgeon. Gaby avait un cabanon à la tejera dans les années 40 et avant même. Il se souvient même d'un abri de bateau en ciment et en bois dans la crique située au pied de la coulée de terre glaise de couleur verte. Son père avait construit un cabanon avec monsieur Canton.

248 - De : PIERROT DESAINTPIERRE et de la Tejera
Date : 26/04/2007  23.33.20
Saint Tropez Oran. Bonsoir Jocelyne. C'es très exact. il y avait entre la source et la palissade de "RETCH", sur le chemin, un os "dit de "Baleine" qui au demeurant nous servait de Banc en attendant notre tour ....d'eau douce..........
voir la suite du débat à la page "kristel" et "Pierrot"....et photos

249 - De : Solange JAUBERT
Date : 27/04/2007  13.03.20
Tu as beaucoup d'imagination et tu trouves toujours comment toucher tes compatriotes. C'est très bien ce récit où ils se parlent tous les deux, mais c'est bien félix Sotto le tonton de Gaby.Sa femme était la soeur de ma belle mère, une femme trés bien,celle qui tenait le plat de poisson. Si tu connais des gens de gambetta ils te diront que mr Sotto tenait le magasin près du ciné le lido. Tu auras des messages ou certains vont se souvenir des Sotto, Yvette à coté de gaby .La photo est belle car c'était dans les années 40/ 42 et la barque ''la goualeuse'' était une pastéra. Mon beau père avait vu un film au Colisé avec la famille en 39 ,et le titre du film  était'' la goualeuse.'' Alors cette pastera était déclarée la goualeuse. Je trouve que c'était un joli nom,et tu devrais rajouter la goualeuse avec Jaubert et Sotto les deux bof je t'embrasse. Tu sais de voir mon beau père cela m a émue, l'ordi fait revivre et ils vivent dans notre  mémoire. Merci Jocelyne bon wek end

250 - De : Pierrot DESAINTPIERRE et de la Tejera
Date : 27/04/2007  13.11
Je crois que cela va être le nouveau feuilleton Dallas de l'année ! Un Ami me tire les oreilles , car à Gambetta il y avait la famille Sotto, qui possédait une épicerie ,rue de Gambetta , proche du cinéma Lido, et à côté de la famille Scotto .....Il est très probable , voir certain , que des Familles Sotto et Scotto aient possédé une maison secondaire au Saint Tropez Oranais !!! Qui se souvient des petites boites  (ou tubes de verre) que l'on achetait sous l'appellation ...."Coco"..? ? Amitiés Oranaises

251 - De : René BELMUDES du Cap Roux (copain de mon ami Pierrot...qui lui prête sa plume)
Date : 27/04/2007  13.27.07
Je me souviens très bien de boîtes et tubes de coco...de calabre. j'aurai aimé une réponse de Jocelyne d'Aïn franin  (que je félicite d'ailleurs pour son site) concernant la photo que j'avais vue du Cap roux

252 - De : Gérard EVORA (Guyotville)
Date : 28/04/2007  10.48.04
Bonjour Jocelyne Il est très beau votre site, je suis de Guyotville, et moi aussi je ne veux pas oublier. L'avenir ne peut pas exister sans le passé, sans racine l'arbre ne peut survivre. Je suis tombé par hasard sur votre page, le mien n'est pas aussi beau. Mais l'essentiel est que nous laissions une trace comme les amoureux gravaient sur les arbres leur flamme éternelle. Je vous souhaite tout le bonheur et la santé qui va avec.
mon site :
http://www.guyotville.fr
merci Gérard pour votre message. Soyez heureux aussi.

253 - De : Solange JAUBERT
Date : 28/04/2007  16.05.23
toujours la croisette de la Tejera
Rebondissement,ma parole!... cette Tejela, c'est pire que tous ces évènements que nous apprenons chaque jour dans ce monde en délire...Alors celui qui est assis entre l'oncle Felix et Gaby c'est BERBEGUAL  Rouanico, le fils d'un coiffeur de Gambetta.Et derrière eux c'est un curieux. .moi qui croyais que la terela c'était désert... je crois que nous n'avons pas fini avec ces gens de gambetta, ils étaient partout..... suite au prochain numéro SOLANGE

254 - De : René BELMUDES (d'Oran Bel air)
Date : 29.04.2007  16.01.19
Voilà Jocelyne, les souvenirs me reviennent par bribes....Je suis très ému quand je parcours ton site, tu as plus de mémoire que moi et surtout plus de matière pour te souvenir. Pour ma part j'ai quitté Oran le 6 juin 1962 pour aller faire mon service militaire à Hourtin dans la Gironde avant d'être embarqué sur un escorteur à Toulon. J'ai la nostalgie bien sûr du pays de mon enfance et de ma jeunesse, mais quand je vois sur des photos ce qu'il est devenu....ça ne me donne pas envie d'y retourner, j'ai trop peur d'être déçu. Je préfère mes souvenirs !!!
Vous pourrez lire le récit de René au sujet de ses vacances au Cap roux dans "kristel" et "Cap roux  Jocelyne.E

255 - De : Solange JAUBERT
Date : 30/04/2007  13.40.15
Je viens de lire le dernier récit de Mostefa sur les anguilles. J'ai souri,les chibanis par forte chaleur recherchent l'ombre des mûriers. Je les comprends. Moi qui disais que l'hiver les chibanis prenaient'' le petit soleil.''..je les revois sur la petite muraille au deuxièmes virage. Tous ces récits me procurent du bonheur..,.Il a fallu attendre plus de quarante ans pour que nous reparlions de ces coins qui nous sont si chers. Grâce à toi Jocelyne. Revoir en photo et en parler! Mais c'est fabuleux. Merci Jocelyne 
 

Mai 2007

256 - De : Jean CASAGRANDE
Date : 04/05/2007  16.49.00
Madame. je vous fais parvenir une photo pris en juillet 1951 et qui je le pense vous intéressera. Bravo pour votre site. Il est formidable. Quant à votre époux, je pense qu' ensemble, nous avons usé nos fonds de culotte dans la classe de M. Garcia ou dans celle de M. Abensour à l' école Berthelot, années scolaires 48/49 et 49/50. Salutations distinguées
Merci Jean pour la photo du petit bateau d'Aimée Ortigoza

257 - De : Penny CHOPPIN
Date : 05/05/2007  12.48.14
Bonjour Jocelyne. Je ne sais si j'ai ma place parmi vous car je ne suis pas de là-bas. Tous les témoignages qui sont sur votre magnifique site je les lis, les regarde et à chaque fois l'émotion m'envahit et noie mon regard. Votre histoire est aussi un peu la mienne puisque c'est une page de l'histoire de notre pays. J'ai honte devant l'amputation de vos racines, devant le rapt de votre jeunesse, de vos souvenirs, de vos espoirs ensoleillés. Vous tous vous donnez, à travers vos récits, une belle leçon : celle de la vie qui coûte que coûte doit perdurer, car vous passez le flambeau à vos descendants, tout en évitant la haine, en leur offrant un bouquet de souvenirs aux parfums chauds et épicés de cette terre d'Algérie qui est aussi la leur. Sur votre site on trouve de la nostalgie, de la douceur et de la tendresse et pour tout celà et ceux-là : MERCI .Belle continuation à vous toutes et tous....que je me permets d'embrasser.                                                  

258 - De : Penny CHOPPIN
Date : 05/05/2007  22.52.06
Je ne suis pas née en Algérie mais à Paris et n'ai aucune origine pieds noirs. Je vis en région parisienne dans les Yvelines près de St-Germain-en-Laye. Je me suis toujours sentie concernée par cette page de l'histoire des Français qui vivaient là-bas de l'autre côté de la Méditerranée. Cette déchirure qui est la vôtre et celles de vos compatriotes je la ressens en moi comme une douleur honteuse et lancinante et ce de plus en plus depuis que j'ai dans mes relations un ami cher, d'origine Oranaise, qui a quitté l'Algérie à l'âge de tous les rêves et tous les espoirs : 20 ans. J'ai regardé avec une très grande émotion et beaucoup de larmes le très beau documentaire "histoires d'une blessure" qui enfin parlaient de vous tous, ceux qui faisaient le peuple des pieds noirs, et non de ces hommes (politiques et militaires) qui ont décidé de votre avenir et de celui de vos frères algériens sans vous consulter. Mon message de ce matin était écrit avec mon coeur. Je souhaitais simplement vous dire à toutes et tous, qui (re)-vivez sur votre magnifique site combien je suis touchée par vos histoires de vie, de jeunesse, de souvenirs, que (ne m'en voulez pas) je m'approprie un peu. Si vous pensez que mon message de ce matin peut figurer dans vos courriers j'en serais heureuse car c'est un peu ma façon de vous dire à  toutes et tous combien je vous respecte et j'admire la volonté et la force de vie qui vous a animés et continue de vous habiter pour ranimer les souvenirs à transmettre à vos enfants et petits-enfants. Merci Jocelyne d'être et d'avoir fait exister et se retrouver vos compatriotes via votre site. Je me permets de vous embrasser bien affectueusement. 

Je suis très émue en lisant ces beaux messages réconfortants, surtout de vous qui n'êtes pas "pieds noirs". Il est rare d'entendre un tel discours et je vous en remercie. Un jour une voisine avec laquelle nous avions des rapports très amicaux m'a dit "j'ai passé la journée chez des amis avec un couple de "pieds-noirs"....ils sont bien pour des pieds-noirs!!!" en rentrant à la maison j'ai réfléchi à cette remarque et j'ai été profondément peinée... mais je ne lui en ai pas voulu... (ses racines étaient italiennes de surcroît)... je sais que certains nous ont pris pour des zoulous et ont été surpris de nous découvrir avec des yeux bleus et une peau blanche (des zoulous albinos en sorte...) et d'autres ont eu peur que l'on vienne manger leur pain blanc. Même déracinés et sans bagages, nous avons été laborieux et courageux. Ceux qui ont le plus souffert ont été nos Parents mais nous, nous commencions à fonder une famille et avons pris à "bras le corps" notre destin... c'était marche où crève.. .le choix a été vite fait. Merci encore Penny, moi aussi je vous embrasse affectueusement. Jocelyne.E

J'ai demandé à Penny comment elle avait eu connaissance de mon site...

259 - De : Penny, Valory, CHOPPIN
Date : 06/05/2007  12.25.48
Je suis très émue et fière de voir que je me trouve maintenant, par le vecteur des mots, accueillie dans votre grande famille. Merci d'avoir pensé que je pouvais y figurer. J'ai rencontré votre site par trois chemins différents mais convergents :
Le 1er : en écoutant un groupe d'amis discuter d'Oran et l'un d'eux conseillait à une amie " va sur le site Oran des années 5O, tu retrouveras des photos....
Le 2ème : Une nuit d'hiver où avec une équipe de resto du coeur, nous tournions pour apporter un peu de chaleur à ceux qui n'en ont plus. Un homme a tenu ma main et m'a parlé de sa vie, de sa terre dont on l'avait chassé : l'Algérie. Je l'ai écouté,  lui ai dit que s'il voulait bien nous suivre pour aller dans un foyer d'accueil, il pourrait par le moyen de l'ordinateur du foyer aller sur un site dont j'avais entendu parler et, peut-être, qui sait, retrouver des lieux, des ami(e)s de sa jeunesse. Il nous a suivi, je lui ai montré ce site, son visage s'est éclairé, il a essuyé son visage du revers de la main, son regard s'est accroché au mien et je suis partie....le laissant en tête à tête avec ses souvenirs.
Le 3ème : par un ami d'origine Oranaise qui, par pudeur ne pouvait trop parler de sa terre, m'a dit "va sur ce site et regarde "le coin de..." et clique sur le lien 72, tu verras et liras un peu de notre histoire". Je me suis dit, que le destin souhaitait vraiment que je vous rencontre alors j'ai poussé la porte....et je fus accueillie à coeur et bras ouverts. Merci Jocelyne et, comme l'on dit :  " il n'y a pas de hasard.. .mais des coïncidences " et souvent elles sont heureuses... Je vous embrasse
. Merci encore Penny. Je vous ai trouvée très belle en photo et j'avais deviné que votre âme était encore plus belle, je ne me suis pas trompée. J'aurais aimé vous ressembler. Jocelyne.E

260 - De : Solange JAUBERT
Date : 06/05/2007 18:02:50
les félicitations à Jocelyne pour son site....Bonheur!!! Je viens d'aller sur ton courrier et je suis heureuse de voir ces derniers messages que l'on t'adresse. Tu vois que certains savent faire la part des choses et que c'est reconnu.., nous ne sommes pas du tout racistes. Tu mérites ces sincères félicitations. bisous

Merci Solange, ma lectrice la plus assidue. Tu auras droit à une belle image et à un bisou Jocelyne.E

261 - De : Christ Guy SORIA
Date : 11/05/2007  12.50.49
Merci Penny. Mon émotion est forte à la lecture des états d'âme de Penny. Enfin!!! et il faut le souligner, quelqu'un qui n'est pas de "chez nous" nous comprend. Je remercie le seigneur de mettre sur notre route des "anges de réconciliation" et, comme tous les anges, ils ne sont pas nombreux. J'ai compris qu'elle était engagée auprès de ceux qui souffrent. Elle a réalisé, grâce à son ami oranais et à cette personne à qui elle a fait découvrir notre site, combien était grande notre peine depuis 45 années. Mais j'ai retenu qu'elle a dit "passez le flambeau en évitant la haine". Merci penny. Christiane et Guy SORIA vous embrassent ainsi qu'à Jocelyne sans qui rien n'aurait été possible.
Merci à vous deux (d'autres fidèles lecteurs). Si mon site peut apporter un peu de joie et de nostalgie (surtout la nostalgie d'une jeunesse heureuse perdue) alors c''est un de mes plus grands bonheurs. Jocelyne.E

262 - De : Mostefa BADIS   l'Halieute
Date : 15/05/2007  18.04.18
Semper fidelis. Nos frères et soeurs scombrids (sarda, bacoreta, bonita) font route vers  nos rivages. Toujours fidèles à l'appel de nos eaux. Elles iront déposer leur frai au large de Franin et de l'Aiguille.

Scombridae est la famille des maquereaux, des thons, et des bonitos, et inclut ainsi plusieurs des poissons de nourriture les plus importants et les plus familiers. La famille se compose d'environ 55 espèces dans 15 genres. Scombrids ont deux ailerons dorsaux, et des séries de finlets entre l'aileron dorsal arrière et derrière l'aileron anal. L'aileron caudal est fortement divisé et ridgid, avec un mince, strié, base. Le premier aileron dorsal (épineux) et les ailerons pelviens sont normalement rétractés dans des cannelures de corps. Varys de longueur d'espèces de la longueur de 20 centimètres du maquereau d'île aux 458 centimètres enregistrés pour l'immense thon nordique de thonine. Scombrids sont généralement des prédateurs de l'océan ouvert, et capable de la vitesse considérable. Quelques membres de la famille, en particulier les thons, sont notables pour être endothermiques (à sang chaud). Les Scombridés: Bonites a dos rayé, Bonite à ventre rayé, Milva, Bacorette,Thon rouge. ...Jocelyne.E

263 - De : Mostefa BADIS
Date : 16/05/2007  03.34.50
Sarda ou bacoreta. Grâce à sa forme hydrodynamique, la sarda (bonite à dos rayé) peut atteindre une vitesse considérable pour pouvoir échapper aux requins et dauphins. Tiens il s'est payé une sarda, mais non, c'est une bacoreta!!!  attention aux imitations. Que la baraka d'Océanus soit sur toi pour cet article de biologie marine

264 - De : Pierre DJIAN
Date : 16/05/2007  10.36.19
Bonjour. Ayant visionné votre diaporama sur l'Est d'Oran qui m' a étè envoyé par une cousine , j'ai eu la surprise dans la rubrique de Kristel de voir la photo de Mr et Mme JAUBERT , nous avons été ensemble au LYCEE LAMORICIERE pendant 2/3 années et nous avons surtout joué dans l'équipe de football du Lycée pendant au moins 4 années (cadet/junior) avec son grand copain de l'époque BARTHELEMY. Voilà , merci de revoir toutes ces photos que l'on n'oubliera jamais.

265 - De : Marie-Thérèse  MENGUAL de Stéphane Gsell et d'Ain el Turck
Date : 16/05/2007  14.22.14
Ma chère Josy, J'ai beaucoup apprécié ton roman avec tous les souvenirs que tu as décrits....je me souviens de Zineb transmets lui mes amitiés... .J'ai regardé ton site avec maman (90ans), elle a été très émue car les souvenirs sont remontés à la surface, mais la surprise c'étais ton mariage en l'église d'AIN EL TURCK .J'aurais aimé y assister hélas nous étions déjà partis. A bientôt, bisous de Marithé
Je suis très contente je viens de retrouver mon amie de classe du Lycée Stephane Gsell :  Marie-Therèse MENGUAL d'Aïn El Turck. En 6ieme nous étions demi pensionnaires et pendant la récré nous jouions dans la cour,  au "mikado" . Elle était première en classe de musique et moi la seconde. Elle faisait du piano et moi j'en avais fait chez les Dames Africaines. Ses Parents avaient une épicerie sur l'avenue principale d'Aïn El Turck.Jocelyne.E

266 - De : Penny VALORY CHOPPIN
Bonheur de vous avoir lu
Bonsoir Jocelyne. Ici, il fait gris et pluvieux et en allant me réchauffer au soleil de vos souvenirs, je viens d'avoir l'émotion de lire vos mots. Je suis très touchée du tissu de soyeuse gentillesse dont vous les avez habillés. Merci Je tiens à remercier du fond du coeur Christine t Guy Soria pour leur message que je range précieusement entre les pages du livre d'or de la vie, à la rubrique humanité. Merci aussi à votre fidèle lectrice Solange. Merci pour les cours de sciences naturelles....Belle route à vous tous mes ami(e)s inconnu(e)s au coeur ensoleillé, recouvert du dais bleu de votre ciel natal qui, parfois ou à jamais, est arrosé de quelques perles en forme de gouttes....au goût de sel. Je vous embrasse affectueusement Jocelyne  sans oublier Christine, Guy, Solange et tous les autres. Penny.
Merci encore une fois Penny, c'est un véritable plaisir de vous lire, tout est dit avec tellement de poésie et de gentillesse. Jocelyne.E 

267 - De : Saïd ZERDANI
Date : 20/05/2007  15.32.28
Je ne sais pas faire de belles phrases, je dirai simplement qu'en surfant dans votre site, j'ai oublié que ma mère m'a servi mon déjeuner depuis une heure, à force de lire les beaux souvenirs de KRISTEL. Votre site est merveilleux, plein de poésies et de bons souvenirs de gens formidables. Penny VALORY CHOPPIN ne peut être qu'une sainte, j'étais très touché par ses interventions. Amitiés d'Assi-Bou-Nif (Oran)
Merci Saïd je suis très touchée par votre témoignage. Jocelyne.E

268 - De : Jean CASAGRANDE
Date : 23/05/2007  08.49.40
Bonjour Jocelyne et Jo. J' ai bien reçu le message concernant l' identité des pêcheurs. Quelle merveille que de pouvoir élucider un petit mystère 56 ans après ! Je pense que M. Fonquernie a du avoir une belle surprise et que cette photo lui aura fait plaisir ! Miracle de la technologie.
(Photo qui se trouve dans "ainfranin- petit port")
Depuis qq années, j' occupe ma retraite à écrire mes souvenirs à l' intention de mes 3 enfants et de mes 9 petits enfants. Pour l' instant, évidemment, ça n' intéresse personne...  Plus tard peut-être... Comme je vous l' écrivais il y a qq jours, j' ai vécu à Boulanger entre 1942 et 1946, et il m' en reste certains souvenirs bien ancrés dans ma mémoire. Cela vous intéresse-t-il que je vous les livre. Peut-être avez-vous dans votre entourage des proches que cela interpellera... ? Au fait, je voulais aussi vous demander si vous connaissiez la raison de la typologie d' "Aïn Franin"...  "Aïn" je sais, mais Franin ? Amitiés . Jean.    

Aïn = source et Franin = personne n'a pu m'en donner le sens, mais je cherche...je suis aussi têtue que "Poulpou" le mulet du grand Père de Mostefa  de Kristel Jocelyne.E

269 - De : Mostefa BADIS l'Halieute
Date : 24/05/2007  16.55.21
Allo Houston we have a problem!
AIN FRANIN la source des...Phares. A la sortie d'Aïn Franin en allant vers mon querido pueblo, il existe un vieux chemin de terre qui grimpe vers une colline. Au bout de ce chemin existe les ruines d'un vieux phare. Pendant les saisons de pluie on allait ramasser les escargots (les escargots du bled de Jocelyne ont un goût particulier vu la végétation) On trouvait aussi des gourdes, des casques, des godasses de la US Army

.Alors Mostefa!!! que je te dise!!!! les escargots de mon bled, nous les appelions les "garapateros" ils étaient énormes, bien gras, nos parents les faisaient jeûner dans un panier à oeufs recouverts de farine, ensuite ils les accommodaient en sauce piquante (je doute fort qu'à cette époque, les enfants en mangeaient) .Bon je crois avoir trouvé la traduction du mot FRANIN, j'ai pris le dico Français/arabe et j'ai recherche le mot FOUR (FOUROUN - FERRAN) (j'avais dèja vu cette traduction éventuelle sur le site "comment ça marche" en recherchant le mot franin). Aux enchères!!! qui dit mieux.... le phare de Mostefa c'est "menara ou meçbar"    @+ Jocelyne.E

270 - De : Zineb ETTAYEB  (ma copine du Lycée Gsell - la première en classe d'arabe)
Date : 26/05/2007  09.31.13
Bonjour Jocelyne. Nous avons réfléchi à la question que tu poses. La construction grammaticale est conforme à la grammaire arabe, à savoir "franin"  serait complémentaire du nom "aïn" et par conséquent au génitif, ce qui est le cas. J'ai consulté plusieurs dico arabes et ne trouve que le mot "ferran" et qui veut dire fournier (boulanger) . Il faudrait faire des recherches pour connaître les activités de la société locale à une période donnée. J'ai d'autre part trouvé une autre racine qui correspondrait mieux à la source puisqu'elle a le sens de "jaillir" "FARA" nom d'action "FAWARAN", le mot aurait-il subi une déformation ? Reste aussi la possibilité que Franin soit d'origine non arabe, turc ou berbère peut-être. En tout état de cause je continue et te tiendrai au courant. Bises

Merci Zineb. Soit ça rejoint ce que je pensais = four, soit ce qui irait mieux comme le dit Zineb "Jaillir  -  "SOURCE JAILLISSANTE"  une idée qui pourrait être la bonne!!!!  Il y avait trois sources fécondes à La Mine, la Maison Forestière et chez Lahbib (qui arrosait généreusement son jardin potager)....c'est bien! on avance....

en berbère "Tachelhit"(région du Souss et du haut Atlas Marocain) four = afarnou au singulier et ifourna au pluriel. (ma source : "initiation à la langue berbère - livre que j'avais acheté à Essaouira(Maroc) Jocelyne.E

271  - De : Zineb ETTAYEB
Date : 26/05/2007  16.23.32
Je reviens vers toi avec cette information qui pourrait expliquer la signification de FRANIN. J'ai fait le lien avec la station de ski marocaine  "IFRANE" où l'on trouve la racine "FRAN", "IFRANE" en berbère désigne la grotte. Cette explication, à mes yeux est plausible compte tenu de la présence d'une grotte à Ain Franin

Ifrane signifie en Tamazight  (berbère) grottes, (singulier:Ifri). Nombreuses dans la région d'Ifrane (Maroc), les grottes ont transmis leur nom à la région, plus connue des juifs sous forme : Oufrane.

272 - De : Nori FERHAOUI de Montéal
Date : 28/05/2007  00.11.58
Ben voila! en surfant sur le web à la recherche de ma meilleure nostalgie que j'ai vécu à la plage Cristel, laquelle plage qui se trouve dans un petit village près de St Cloud, actuellement Guediel, moi aussi j'ai grandi là en passant chaque été dans ce petit paradis et ça ma fait plaisir de voir les photos qui ont été prises par RACHIDA, est ce que je peux avoir son email svp!. Un Oranais résidant à MONTREAL

273 - De : Nori FERHAOUI
Date : 28/05/2007  16.34.06
Merci beaucoup pour le message, alors là tu m'as remonté le moral, et pour mon séjour au CANADA et tout en particulier à Montréal c'est pour me créer mon propre avenir et quand je t'ai expliqué hier dans le message ya une nostalgie qui me manque en pensant au bons moments que j'ai passés à CRISTEL dans les années 80, ah! quel belle époque! j'avais entre 12 et 15 ans, je pense même à mon premier amour c'était une certaine (...) dont le nom de famille (....), chaque été on se rencontrait jusqu'au jour où on s'est séparé de CRISTEL en 1992 le moment de la décennie noire du terrorisme. Stp Stp Stp Jocelyne! fais moi un contacte avec RACHIDA, je sais que elle les connait bien.

274 - De : Georges MAS de St Eugène
Date : 28/05/2007  17.21.58
Bonjour j'ai regardé votre site, formidable. je suis natif de saint Eugène je suis en recherche de photos du lycée, car mes parents étaient concierges. Quand j'ai quitté l'Algérie en 62 j'avais 10 ans. j'espère avoir de vos nouvelles : bien amicalement

et....Aïn Franin
Georges MAS du lycée technique de jeune fille à st Eugène j'ai visité votre site , j'ai retrouve les odeurs les paysages le bassin avec les poissons rouge. Je suis né en 52 et j'ai une soeur  en 49 . Mon père aussi aimait la pêche et nous amenaient  dans ces coins où il pouvait pêcher et nous on se baignaient c'était une crique. Une petite plage de sable avec une cabane de pécheur et aussi une petite grotte ou ma mère se mettait à l'abri du soleil . Quand j'ai visite votre site j'ai eu la gorge nouée, avec un retour en arrière. grand merci encore pour vos écris et vos photos. Georges

275 - De : Emile GONZALEZ
Date : 28/05/2007  19.42.33
M Paul Castellas vous a interrogé sur un immeuble de Boulanger à l'angle rue Gantes et de la République .J'y suis né et j'ai conservé quelques relations jusqu'à ce jour. J'ajoute que votre site m'a touché d'autant plus que j'ai appris à marcher pendant un séjour  à Kristel chez ma marraine (Mme Alibert ex Tourniere )qui y possédait une maison .Quant à Ain Fanin et Canastel c'était là ,que nous allions passer nos Dimanche. Bien cordialement

276 - De : Nori FERHAOUI
Date : 28/05/2007  22.42.00
Merci pour ton intervention Jocelyne, et si un jour tu veux faire un tour à Oran et tout en particulier à Kristel, et je serais Labat! Alors là tu ne crois pas tes yeux combien tu seras gâtée! Ça c’est promis parce que moi aussi je suis un vrai Oranais et j’ai passé tous mes étés à Kristel, Ah quelle belle époque! Stp dès que tu obtiendras l’email de Rachida tu me le transmettras ok!  
Moi aussi je suis à ta disponibilité

Promis Nori, à bientôt avec Rachida

277 - De : Mostefa BADIS
Date : 29/05/2007  19.31.48
Body surfing à Kristel
Merci pour avoir protégé l'identité de la Kristelloise. Dans les années 80 Body Surfing (sans planche et sans eccessoires) fit son apparition sur les plages Californiennes pour arriver en Australie et ailleurs. A Kristel les arrières grands parents des chibanis de nos chibanis déjà pratiquaient cette pure forme de surfing........
lire la suite dans la page "kristel" et "Mostefa" 

278 - De : Nicole MUGNIER
31/05/2007  10.46.30
Nous avons regardé ton site ce matin , et nous te remercions pour les photos , nous avons eu la joie de vous avoir pour la journée de " Pentecôte " presque tous , et cela nous as fait tellement plaisir , que nous recommencerons tous les ans jusqu 'a ce que mort s 'en suive ! Quelle bonheur de se retrouver ainsi les anciens d 'Ain franin , quel bonheur de reréentendre les mêmes histoires de votre enfance . Quel bonheur de revivre les moments de votre vie de la -bas , à laquelle nous sommes si attachés , je pense que nous avons vraiment beaucoup de chance de partager tous ( ou presque malheureusement ) cette journée de joie , de mots qui n 'appartiennent qu 'a nous , de souvenirs burlesques d 'enfance , et surtout quel bonheur de voir au fil des ans , nos chers (chibanis) assis devant la grande poêle de gaspacho , je te dis encore mille merci . C 'est grâce à toi , car tu as créé  ce site merveilleux , que nous nous sentons si proches dans la joie comme dans le malheur . C 'est ainsi que va la vie et c 'est ainsi que tu nous as embelli nos jours d 'automne , je t 'aime ma petite soeur d 'adoption .. Ta Nicolette.

merci ma Ninouchette et toi Sanclo, le roi du gazpacho (tiens ça rime!)qui était délicieux. Nini la reine de l'apéro.

279 - De : Roger MONBRUN  (alias Tarambana)
Date : 31/05/2007  16.48.21
est heureux et fier que tu le considères comme un ami. Cette crique circulaire en bas de Canastel, quelles journées j'y ai passé. C'est vrai que ce qui me gratifie le plus c'est de parler de l'enfance de Tarambana à Oran, même si, comme pour Cocteau, une bonne partie est rêvée. A+ Roger.
http://tarambana.over-blog.com 

JUIN 2007

 

280 - De : Mostefa BADIS
Date : 03/06/2007  21.50.
A tous ceux qui attendent depuis longtemps la vague propice. Soyez patients, ne tournez pas le dos à la mer, la vague mère de toutes les vagues apparaîtra. Alors attrapez là et chevauchez là. Joignez votre énergie à son énergie. Voguez sur sa crête le plus longtemps possible comme s'il n'y aurait pas de lendemain. Laissez les embruns vous imprégner. Je rêve de descendre vers le port joindre mes amis d'enfance aux cheveux argentés et aux odeurs de l'iode. Nous allons remplacer les membrures et l'étrave d'une vieille barque

281 - De : Pierrot SANCHEZ (de la tejera)
Date : 05/05/2007  23.03.29
j'ai eu de graves problèmes d'Ordinateur.(..) .En attendant l'arrivée d'un jeune Ordi, je reprends un ancien...comme quoi que l'on fait les meilleurs gaspatchos dans les vieilles poêles. J'ai lu que tu cherchais l'origine d'Aïn Franin...J'avais relevé dans un Article .." que  deux familles les "krichtel"et les "Franin" vivaient au pied du "djebel Khar"......Également dans un article sur Oran, il était dit que "... L'Ifrenide , Yala-ben-Ben-Mohamed-Ben-Sala, en 955 (ap JC) avait rasé, brûlé, dévasté la ville d'Oran. Les Habitants furent tous emmenés et vendus comme esclaves à Mascara .Peut on faire un lien entre Franin et Ifrenide ??? prononciation peut être ?) Enfin, dans un autre article sur les populations en algérie.(...) Vème sciècle, les descendants de la tribu des "Sanhadja"“les Beni Ifrene fondèrent Tlemcen bien longtemps avant l’islamisme et en firent la capitale de leur royaume.” Ibn Khaldoun est moins affirmatif en ce qui concerne l’époque de cette fondation; selon lui la tribu des Beni Ifrene, une des plus nombreuses et des plus puissantes des Zenata, avait, lors de la conquête Arabe, des ramifications en Ifrikia ,l me semble intéressant de rapprocher Ifrenide, Ifrene, Franin.....c'est une voie de réflexion. Avant de reprendre le feuilleton du St Trop Oranais, reçois toutes mes amitié Pierre De SaintPierre
Encore une éventuelle probabilité...cherchez...cherchez!!!!  qui dit mieux....avec toutes ces hypothèses on va encore plus se perdre dans les abysses avec Mostefa.....merci Pierrot!!!!

282 - De : Pierrot SANCHEZ de la Tejera (le St Tropez d'Oran)
Jo de franin. Sur ton site, la rubrique "votre courrier " reste figée à la date de fin Mai. Mon message sur l'origine de Franin est resté sans réponse. Subitement une inquiétude me capture.Un nuage passe- t- il sur le ciel d'Aïn Franin ? Un indigène de la Téjéra se soucie du pur ciel Bleu.


Nous avons fait 3000kms en 11 jours  du Sud Ouest au Nord Ouest de notre bonne France ...Les caves aux grands crus n'ont plus de secret pour nous, c'était très gastro...Un seul regret : nous voulions voir au moins une fois une tempête sur l'Océan à la pointe du Raz et ...rien à l'horizon. Nous nous sommes contentés d'observer la marée.
Jocelyne.E

283 - De : Solange JAUBERT
Date : 22/06/2007  21.23.53
Je crains d'aller à kristel,  Il paraît qu'on peut rencontrer un ancien pirate, une dent cassée.. mais pour peu qu'il oublie de nous dire qu'il a une jambe de bois, une cicatrice sur la joue et un bandeau sur l'oeil!.En plus la mer n a aucun secret pour lui, il connait le galion et  aussi  les punitions infligées aux condamnés sur ces galères. Que les touristes prennent garde en visitant kristel, c'est un individu très bon nageur et il ne faut surtout pas essayer de le dépasser il se vexerait et se fâcherait en vous faisant boire la tasse mais sans plus....car il n'a pas mauvais fond mais, c'est un ancien marin, il a commencé en rêvant, dans sa classe, de prendre la mer au large et de faire le tour du monde

284 -De : Mostefa BADIS
Date : 25/06/2007  19.06.28
C'est la faute à Mr. Jaubert l'instit
Mr Jaubert nous emmène en randonnée le long de la mer a la sortie de Kristel vers Oran. Il a contribue a notre vie de gitans des mers. Attention je vais attraper cette belle vague verte, ne volez pas ma vague, il n'y aura que moi qui descendra avec cette bellissima concave déferlante. Joy a mentionne les marées. Dans la poche arrière de mon denim corrode par le sel marin j' ai un livret de table des marées. Indispensable pour desembarquer un cargo, pour mouillage, pour franchir embarquer ou un détroit traître. Nous adorons les tempêtes, les vents force 10, j'aimerais bien rencontrer une vague scélérate et avoir rendez vous avec mon mektoub.

285 - De : Roger MONBRUN (mon ami José ou Tarambana)
Date : 26/06/2007  08.13.21
Merci de ces deux photos. Tu m'interrogeais un jour sur la Cueva l'Agua (oubliez le "de" pour être "in") et Navalville. C'est bien la Cueva... et Navalville commence juste en bas de la photo ; on devine la voie rapide et abrupte qui conduisait de la réplacette au sommet de la falaise. C'est au pied du grand éboulement que nous montre la photo 2 que se regroupaient la plupart des cabanons de la Cueva. Entre les deux tu apprécieras la qualité des eaux plus que douteuses  que nous valait le débouché des égouts d'Oran 

286 - De : Solange JAUBERT
Date : 27/06/2007  21.30.08
Je viens d'aller sur le site. Ah non! Pourquoi Mostefa aimerait déjà rencontrer Mektoub? Il plaisante j'espère. Et alors,  joy a besoin de ses messages et  sur les bonites et sur les tempêtes sur mer. Je ne m'y connais pas beaucoup mais lorsque les services météorologiques annoncent que l'on  prévoit un vent d'une vitesse correspondant à la force 10 ou 11 sur l'échelle de beaufort.....il faut alors éviter la casse. Et Mostéfa est confronté si je comprends bien à ces tempêtes !  Et puis Poulpou trouverait qu'il est trop tôt  pour aller le rejoindre alors Mektoub plus tard ne vous en déplaise monsieur B.Badis. Lorsqu'on porte un  nom comme celui là il faut continuer à écrire  des petits poèmes pour  alimenter le site de Jocelyne. Qui mieux qu'un gamin de kristel pour parler de la mer??,,

287 - De : Mostefa BADIS
Date : 29/06/2007  18.46.28
Cueva de l' agua ou bien Cova pour les intimes
Echelle Beaufort Bravissimo Solange. Si une île était proche alors on allait nous réfugier dans le côté sous le vent, le cas contraire, il faut réduire la vitesse de croisière et louvoyer. Nous avons tous affronté des tempêtes (mariage, trahison, finances, séparations, décès...)  C'est dans ces crises  qu'on distingue un brillant Raïs (capitaine). Voilà plus de 45 ans que je porte avec fierté les restes d'épines d'oursins dans mon pied droit que j'ai récolté  aux "Genets" . Les oursins des alentours de COVA sont différents des oursins de Kristel au point de vue toxine. Pour atteindre COVA, soit on traversait le Ravin Blanc (il fallait distraire le gardien d'EGA) soit on descendait la falaise abrupte de Gambetta. Pour atteindre les Genets on prenait un sentier qui partait de Courbet. Certains gamins, des vrais oursins faisaient la loi dans ces rivages déshérités. J'ai connu Badeche, Le Phoque, Poulpou, Bounakar (araignée de mer) et attention à Hameçon voleur. Il existe encore un pacte maritime entre les gamins de Sidi Moussa et les gamins de COVA.

288 - De : Solange JAUBERT
Date : 60/06/2007  12.19.23
Merci pour ces souvenirs qui font pleurer certains
Pierrot de la Tejera de Saint trop' anime les conversations entre Gaby et ma belle mère, car les vues qu'il nous fait parvenir de la cueva sont superbes, je ne sais pas si je ne vais pas encadrer l'une d'elles. Alors j'entends parler de la  piedra  platta ,le pédrégual, et le caminitos los indios avec le cousin lucien de gambetta qui allait pêcher sur un rocher de la cueva ( qu'on voit bien sur la photo ).Quel cadeau magnifique de la part de pierrot dit mon mari. Il commente tout cela par téléphone avec le cousin qui habite à 800kms à peu prés de chez nous. Merci à pierrot qui ravive tant de souvenirs chez les  anciens oranais. Solange

JUILLET - AOÛT  2007

289 - De : Roger MONBRUN (Tarambana)
Date : 07/07/2007 
Sur le bord gauche de la photo du Pédrégal, commence le début du grand camino menant à la Cueva et à Navalville; on aperçoit un des premiers lacets. Cette grande assise massive qui t'intrigue derrière la cheminée du ravin blanc est une des bases d'atterrissage des extra-terrestres, dont je descends d'ailleurs.
Tu fais un remarquable travail pour recueillir des informations nous concernant, merci. Bonnes vacances aussi. Roger voir  "kristel" et "Les falaises" (nouvelle photo)

290 - De : Fatiha SAKHER
Date : 10/07/2007   00.16.52
Message - Bonjour, je me nomme sakher fatiha et je suis à la recherche de ma tante Choumicha qui vivait à choupôt chez la famille Gomez qui habitait en face du cinéma mondial. Je n'ai pas de ses nouvelles depuis 1962 elle a quitté Oran avec sa patronne Mme Gomez lors de l'exode des pieds noirs vers la France. S'il vous plait aidez moi à la retrouver. Merci

291 - De : Mostefa BADIS
Date : 12/07/2007  18.52.22
Ton site est mon phare. Ton forum devient un mouillage où sont ancres nombreux mots oubliés ou délaissés. Touiza, beylek, aparejo, pastera et j'en passe. La première pastera qui est entrée à Sidi moussa (Kristel) est venue via la mer depuis Cova ramée par deux petits oursins (un gamin de Lamur et un gamin de Kristel) Elle eu les mêmes honneurs qu'aurait eu le Sidi Mansour ou le Sidi Bel Abbes. Si vous sortez en mer à Kristel sur une pastera, vous vous retrouverez à Cartagène (vent dominant de l'Est)  Pour cela il n'y eut jamais de lendemain pour cette légendaire petite embarcation à fond plat

292 - De : Mostefa BADIS
Date : 13/07/2007  19.16.34
Attention aux oursins. J'étais à Avalon dans l'île Catalina au large de Long Beach, Califas. Comme toi j'aime le large, j'aime entendre le capitaine lancer "larguez les amarres". Ojala (inchallah) nos vamos

293 - De : Henk VANHANEGEN retranchement PAYS BAS
Date : 17/07/2007  20.07.00
Bateau en ciment au Cap Roux. Escusez-moi pour mon mauvais français. J'ai lu votre histoire du bateau en ciment coulé au Cap Roux. Je m'interesse à un certain type de bateau en ciment dont il y en avait quatre bateaux construits , peut-être un est coulé au Cap Roux. Pouvez-vous me dire où je peux trouver des photos vieilles du bateau en ciment du Cap Roux?. Très cordialement
Vous pourrez voir cette photo dans la page "Kristel" et "Cap Roux". Vous savez que nous en avons un tout près de chez nous "Plage du "PIN DE GALLE" à La Garde, près de Toulon ( Dans quelques jours, j'y séjournerai et je prendrai une photo que je vous enverrai)

294 - De : Solange JAUBERT
18/07/2007  19.23.05
La Tejera de Lucien PRECISO. Voila   j'ai  trouve  la  tic  tac  ça  c'est  la  cueva   avec  le  noms  des   pierres  !!  lapiedra  barco !!  i  el  boujadi  !!!   el  moye  !!!  el  pico  !!!  el   matiyo     ça  c'est  un  essai    Gaby  doit  connaître

295 - De : Céline BANULS-GUAY
Date : 19/07/2007  23.04.28
Vague à l'âme. Coucou ma Joy. Je viens de visiter ton site, ce soir je me sens l'âme triste et si je remue le couteau dans la plaie, certains diront que c'est du masochisme, moi je dis que je tiens à entretenir ma mémoire: je ne veux rien oublier. C'est vrai que notre soleil d'Algérie avait une luminosité particulière, plus intense qu'ici. J'aimerai parfois survoler certains endroits et comme par magie me retrouver à la maison. Une camarade (voisine) d'Algérie m'a écrit dernièrement, la température est fraîche là bas et la mer assez froide. Les petits vêtements chauds sont indispensables le soir. Il n'y a guère de différence avec la métropole. Gros bisous ma Topine, à Bientôt. Line

296 - De : Fatima HAMADI Ste Anne de Bellevue (Canada)
Date : 20/07/2007  13.53.38
Un petit vent de fraîcheur
Il me semble que cela fait une éternité que je suis pas revenue faire un tour sur ton site!!! J’éprouve toujours autant de plaisir à lire tous les messages et cela m’éloigne des turbulences de la vie quotidienne… Si je ne t’ai pas écris avant, tu t’en doute sûrement, c’est que j’étais et je suis encore en plein dans la construction de ma maison dans les Laurentides… Ça avance tranquillement, pour le moment tout est au point mort à cause des vacances de la construction, jusqu’au 1er août… donc, j’en profite!! Je t’enverrais des photos de ma maison (pas encore terminée) dans un prochain courrier. J’ai lu, sur ton site qu’il y a un Kristellois/Oranais dans mes parages… Peux-tu me mettre en contact avec lui?  Cela me ferai plaisir de le rencontrer et échanger avec lui sur nos souvenirs… je t’embrasse bien fort et… continues ton beau travail, tu fais à chaque jours des dizaines et des dizaines d’heureux!  

 297 - De : Khaled Benkhaled
Date : 30/07/2007  20.22.29
je vous passe un très chaleureux bonjour mais d'alger pas de ain franin, j'ai visité votre site qui m'a beaucoup plu. j'espère que mon present message vous fera un peu sentir l'odeur du pays, qui est le votre d'ailleurs. je vois qu'après toutes ces années vous ne l'avez pas oublié. l'avez vous visité après votre départ et combien de temps vous y avez vécu pour en avoir autant de tendress??? Racontez-moi un peu. Chaleureux bonjour

Solange s'impatiente...eh oui! je suis rentrée d'Espagne hier le 31 ...eh oui! nous nous sommes régalés dans une mer chaude (28°) cette année, en amoureux où nous avons rejoint les cousins en amoureux aussi puis des amis pieds-noirs et autres...entre les parties de plage, de sieste, de VTT, de marche et de paséo...sans oublier la ventrée de poissons péchés le jour même, de crevettes (à la plancha) etc  etc!!!!.

298 - De : Solange JAUBERT
Date : 02/08/2007  18.54.39
Solange a enfin rencontré NINETTE
.Je l'aurai reconnue ,elle est toujours aussi vive. Nous avons parlé des gens de kristel bien entendu, elle y est retournée et elle a été reçue très chaleureusement.  Ils étaient tous respectueux. Ils vivaient de leurs cultures maraîchères et de la pêche. Néanmoins elle regrette que nos amis kristellois vivent très modestement encore. Même s'il existe une sorte de solidarité entre eux. Je retiens qu'elle n'a qu'une envie c'est d'y retourner un jour en vacances. (...). Elle est toujours naturelle, je n'ai pas été déçue de la revoir. Ouf !!quel retour cinquante ans en arrière. C'est un bond dans le passé. Nostalgie!

299 - De : Penny.VALORY CHOPPIN
Date : 06/08/2007  00.54.37
Bonsoir Jocelyne, (...) c'est avec bonheur que je me replonge dans la douceur chaleureuse de votre site. Oui, plonger car c'est une mer de mots qui caracolent sur les souvenirs de chacun. La mémoire des uns devient l'île des autres où, enfin, chagrins et douleurs peuvent s'échouer. Vos mots se mêlent, se tissent, se brodent, entre eux pour faire le pont des "souvenirs" qui relie la terre des générations d'hier  à celles d'aujourd'hui , de demain...Tous vos souvenirs, peu à peu font le plus beau et le plus coloré des jardins. Celui où, derrière un rideau de pluie de larmes et sous la chaleur du soleil de vos coeurs, peu à peu, vous avez su faire éclore les roses du temps, au doux parfum de nostalgie mélancolique. Choses rares, vos roses n'ont pas d'épines. Je vous embrasse bien affectueusement, sans oublier Christiane et Guy SOria, Solange, Saïd Zerdani et tous ceux qui me permettent, par leurs écrits, de mieux vous comprendre et de vous aimer moi qui ne suis pas de là-bas. A tous un bel été. Penny

Merci Penny pour ces bonnes paroles très imagées et poétiques. Merci pour votre amitié et votre communion. Vous n'étiez pas de là-bas et vous nous comprenez si bien... vous êtes digne d'être adoptée par notre communauté. Moi aussi je vous embrasse affectueusement

300 - De : Abdelhakim MOKHAISSI
Date : 06/08/2007   11.36.29
Bonjour !Je rentre tout juste d'Algérie et y'à pas à dire, quel beau pays!!! Un grand merci pour votre mail riche en informations et me permettant d'avoir les idées un peu plus claire...Bien à vous. Abdelhakim

301 - De : Fatima HAMADI
Date : 07/08/2007  16.59.55
Bonjour Jocelyne, Un gros merci pour l’adresse email de Nori.  Je suis entrée en contact avec lui et nous devons prendre un café un soir de cette semaine… Il a été très surpris et très content que je l’appelle. (...)Je vois que tu es toujours en vadrouille… j’en suis jalouse!! Allez, profites-en, la vie passe tellement vite..Bisous XXX

17.08.2007 :coucou, me revoilà après un séjour à la montagne (Vars) où il a fait une température vivifiante de O° à 17° avec en prime une grosse chute de neige qui a vite fondu. Avec Margaux et Mathilde et Chanelle la "chipie"

302 - De : Céline BANULS-GUAY
Date : 17/08/2007  16.48.14
Bonjour ma Joy. Je vois que la sportive que tu es n'a pas négligée sa forme, c'est excellent la natation pour maintenir sa ligne. (...)L'été n'a pas été agréable cette année et en Algérie, ils n'ont pas eu mieux, ma copine me disait qu'ils mettaient les petites laines le soir. Le soir, quand la nostalgie me prend, je vais un peu sur ton site où je peux entre autre voir ma maison et kristel. Quand y retournerons-nous? Ma copine et ancienne voisine nous y a invités, mais Raymond n'est pas rassuré. Avez-vous projeté d'y aller dans quelque temps? (...)En tout cas vous vous préparez à une superbe croisière, prends des tas de photos pour nous faire voyager aussi. (...)je te quitte donc en te faisant de gros bisous. Line

303 - De : Christiane et Guy SORIA
Date : 18/08/2007  13.11.49
La vie.  Mes chers amis. Quelques nouvelles avec un clin d'oeil de chez nous. L'été se termine et je vois que vous avez beaucoup voyagé. Pour nous, c'est ici que nous vivons et la maison ne désemplit pas avec nos enfants, petits enfants et leurs chiens ( YORKSHIRE, BERGER ALLEMAND ET TERRE-NEUVE). 6 Petits enfants, 3 chiens, toujours 12 à table et, bientôt 13 avec la venue d'un nouveau-né en janvier prochain, comme vous le voyez on ne s'ennuie pas. Un seul regret : voir ma Méditerranée qui me manque chaque jour davantage. Mais nous ne sommes pas très voyageurs  maintenant et c'est peut-être un tort. C'est aussi un choix. Je pense tous les jours que Dieu fait à Damesme. Raconter cette période de ma vie serait un véritable bonheur, si je pouvais y joindre les photos qui sont restées "là-bas"...   "O temps, suspend ton vol", tu restes mon recours". Il faudra que je trouve le moment pour le faire et surtout les mots pour le dire, mais je sais que je ne pourrais exprimer tout ce qui est enfoui au plus profond de mon coeur, à cause de cette mémoire qui souvent fait défaut. Penny nous donne beaucoup de bonheur et d'espérance. Nous l'embrassons ainsi qu'à vous tous. Des nouvelles de Roland Billault, mon professeur préféré?

304 - De : Y.PARALDO
Date : 20/08/2007  18.17.34
Je viens souvent me promener sur votre site pour retrouver, par vos souvenirs, par ricochet, un peu de mon si cher passé. Je suis très ému, je ne sais pas si c'est dû à l'âge. Merci pour le bonheur que vous nous donner. Je vous embrasse en vous souhaitant longue vie

305 - De : Henri MARTINEZ
Date : 25/08/2007  19.11.24
Je me présente (...) né (...) , plus exactement, à Boulanger rue Général du Barail. (...)Avec l'été pourri 2007,  mon passe temps favori "rechercher sur Internet des sources qui sont les miennes"Votre document "chapeau" - ou "préparez vos mouchoirs"Et la mer de Charles Trenet, la classe de CM2 dirigée par Mr PINSTON à l'école Magnan, je l'ai chanté - culotte et chemise blanche - chapeau de marin  en papier, et tout ca j'avais 12 ans.Beaucoup d'émotions dans votre document et peu de mot pour l'exprimer. Ceci dit ma recherche est intéressée - J'aimerai offrir à mon jeune beau frére pour  ses 60 ans une vue panoramique d'Oran, et éventuellement une insérée dans votre document- (...)C'est pour faire un sous verre, grand format. Amicalement. Salutations oranaises
Monsieur PINSTON : un nom qui me revient. mon jeune frère l'avait eu à l'école de Maraval ainsi que SEGARRA. Pour la photo : pas de problème, je vous l'envoie. Salut.

306 - De : Mostefa BADIS le Californien
Date : 25/08/2007  20.10.06
Le Raïs, A Kristel les vents sont contraires et les filets de péche sont vides. Le corridor de migration de la bonite est pertué, la fécondité de la sarda n'est plus celle d'antan,la madague ancestrale a été désarmée. L'équipage avec son bosco et son raïs/armateur, figure de proue, ont remonté lentement le sentier vers les hauteurs de notre village, clôturant ainsi la fin d'une pénible saison. Notre humble rais retournera cultiver le jardin des aïeux, son havre de paix. Nous continuerons à l'appeler RAIS. Des jeunes mariniers ont trouvé une nouvelle vocation. Si vous comptez vous rendre vers el otro lado, d'une crique isolée on vous fera la traversée, de nuit et tous feux éteints, vous serez désembarqués sur une plage déserte du côté de Malaga ou Cartagéna. Instruments de navigation : un compas, les feux de Falcon, l'Aiguille, les Habibas, Polaris. Orion. En mer pélagique le mektoub des scombrides se croise avec le mektoub des jeunes, un corridor se ferme un autre s'ouvre. A nos regrettés Raïs Hadj El Habib commandant de la Madrague d'Aïn Franïn et Si El Habib commandant la Madrague de la Pointe de l'Aiguille. je les vois encore pieds nus arborant turban et seroual manoeuvrer avec une main de fer leur galère. 
Merci Mostefa, la nostalgie te possède. Tu auras la possibilité, un jour de te substituer au Raïs et de retrouver ta terre et ses jardins d'Eden. Je te le souhaite fortement.

307 - De : Henri MARTINEZ
Date : 26/08/2007  17.31.08
Merci d'avoir répondu aussi rapidement, et pardon pour le style parfois "télégraphique" de mon e-mail.Je suis très heureux de pouvoir obtenir une  photo de votre album, malgré qu'elles soient  toutes belles. Francoise, ma femme,  et moi, avons été très émus.Il y a beaucoup de nostalgie, et de tendresse dans votre document.Dans le but de pouvoir faire un agrandissement mon choix s'est porté, sur celle qui me paraît la plus nette et qui comporte à la fois la basilique, le port et la ville sur le front de mer.  (...). Merci encore de votre gentillesse.Etant né à Boulanger, et vécu jusqu'à notre départ, en 1962, inutile de vous dire que, pratiquement tous les noms cités par André SEUTE me sont connus.Notre rue, Général du Barail, parallèle à l'avenue de la République et la rue du Gal Saussier, comporte pas mal de noms qui pourraient compléter la présente liste, si bien sûr, vous le souhaitez.(...)De ce que j'ai compris, vos études ont été faites  au lycée Stéphane Gsell- ANDUJAR Giséle, citée plus haut également, et probablement de votre âge, aussi.J'espère, que notre courrier ne se limitera pas à un simple échange de photo, mais qu'il permettra  de consolider la mémoire de notre pays natal. Merci encore mille fois.
Bien sûr que nous allons garder le contact. Merci pour les noms des boulangistes que je vais insérer en bonne place

308 - De : Mostefa BADIS
Date : 26/08/2007  17.58.57
 Correction.   Salut Joy. Le commandant de la madrague d'Aïn franin était Hadj LAHCEN. Bon voyage avec les courants océaniques.

309 - De : Hafid OUADDA
Date : 27/08/2007  10.09.08
Bonjour Jocelyne. J'espère tout d'abord que tu as passé de bonnes vacances d'été et surtout ensoleillées. . Je tenais à ce que tu ais ma nouvelle adresse mail au cas où tu m'aurais écri !De temps à autre, je fais une petite visite sur ton site et cela me procure un peu de chaleur...A bientôt  (voir la corniche

 

 

SEPTEMBRE - OCTOBRE  2007

310 - De : Béchar BENYAGOUB
Date : 05/09/2007  16.46.13
Aïn Franin "reve et réalité ".
Chère Madame. En parcourant les sites Internet  , un heureux hasard   m'a fait tomber sur votre site recouvrant d’émouvants   souvenirs. En lisant « « J’ai fait un rêve  » , j’ai remarqué qu’une partie de ces rêves a été réalisée , et une autre en cours de réalisation. Je partage les mêmes sentiments que vous, Madame. Je suis né à  Fernandville et j’y vis toujours. J’ai fait de la pêche à la ligne et à l’harpon pendant mon jeune âge  C’est pour cela  mes souvenirs de la  baie de Aïn  Franin  et des genets resteront en moi et à jamais. Je ne  sais pas si vous avez été à Oran  pendant ces 10 dernières années. Vous auriez remarqué effectivement qu’une route à double voies a été réalisée depuis le front de mer jusqu'à Canastel, et le restant de cette route, qui atteindra Douar Belgaid,  est inscrit en projet pour être réalisé dans un proche avenir. La plage de Aïn  Franin  a été aménagée. Un chantier est mis en place pour l’éclairage de la route jusqu'à la source chaude .  IL y a un poste de pompiers et un autre de la gendarmerie pour  assurer la sécurité des estivants.  Un parking auto et des escaliers menant jusqu’au sable de la plage ont été construits. La source chaude a été transformée en un petit  bain thermal, et de grands projets touristiques sont en vue pour être cédes a des particuliers  à savoir : la construction d’un hôtel et d’un petit port de plaisance et  sports  nautiques. Aussi de petites villas s’érigeront sur le pourtour et environ  des anciens cabanons du  village du petit port.
A Kristel on a entamé cette année la construction d’un port de pêche , et une    ferme aquacole  est  en projet pour être installée au large de la baie de Kristel. J’ai oublié de mentionner qu’un grand centre commercial a ouvert ses portes a Fernandville , il y a 10 années   Un hôpital pédiatrique aussi. .Un complexe de sports olympiques  dont la construction est  prise en charge par des Chinois a été lancée il y a une année et commence a prendre forme à mi chemin entre Fernandville et Belgaïd .Salut bien a vous Madame,  ces rêves ont fait  remonté en moi d’autres souvenirs engloutis par le temps et resteront en moi, en ma mémoire  comme des rêves.

311 - De : Mostefa BADIS
Date : 05/09/2007  18.20.44
Aquaculture et marineculture la fin du pécheur et du poisson sauvage. Le message de Bechar est sincère mais mon corps et âme ont frissonné, j'ai la sueur froide. L'humble image du pécheur sortant à l'alba avec son fanal et son fils deviendra du folklore. J'implore Océanus que ce projet s'échouera contre les secas (écueils) de Kristel)

312 - De : Jo GARRIDO
Date : 10/09/2007  13.29.19
Pèlerinage à Oran
nous avons voulu revoir Oran ou on a vu le jour et connu la vie , arrivé à Oran nous avons eu un très bon accueil comme si dans cette terre de douleur rien ne s'était passé, comme si un sentiment de regret se lisait sur le visage des anciens. le parcours des rues à boulanger où j'ai grandi, quelques silhouettes m'interpellaient. Maraval ou naquit notre premier fils. mais il nous a manqué "la tribut" , la famille, nous vivions ensemble dans un périmètre réduit, quelques pas nous suffisaient pour rencontrer un parent, un ami. Choupot, ou est née Josette, lieu de nos amours, l'avenue . il nous a manqué le grouillement des garçons et filles qui arpentaient le boulevard . nous avions 18 ans , on se gominait les cheveux à la brillantine Roja on se parfumait à la "habanita", crêpe de chine ou autre cuir de russie. nous lancions des compliments aux filles qui haussaient les épaules feignant l'indifférence, l'odeur des grillades brochettes et autres. lire les résultats sportifs "au bar des sports" chez Scotto , prendre l'apéritif du samedi soir au bar du coin chez Robert , autour des petites tables en bois, cette vie trépidante qui nous unissait ou chacun voulait plaire pour rencontrer la personne qui partagerait sa vie. nous avons vu le ciné Mondial et l'intérieur sombre et inquiétante , comme si la dernière séance de l'année 60 venait de terminer. il nous a manquait l'odeur des fleurs , les parfums qui annonçaient le changement des saisons, et tant d'autres choses que ma mémoire défaillante sous le poids des années m'occulte. Nous avons gravi les marches de la mairie entre les deux lions témoins de tant d'évènements , et retrouvé la page ou sont gravés nos noms qui scellèrent notre union ce jour de décembre 58. ce jour là Oran nous donna un baiser.
mais qu'espérions nous ? retrouver les années 50 et la vie heureuse de nos 20 ans : quelle déception. malgré tout ce voyage nous a fait du bien . au départ de la Senia avec Josette , par le hublot nous avons dit: "ADIEU à ORAN" nous avons laissé de l'année 52 nos petits mots d'amour enfouis dans les trous des briques de la terrasse, nous avons tourné la page, adieu à notre adolescence, à nos souvenirs, nous garderons d'une façon indélébile nos images et traditions des années 50 . Nous retournons en Provence notre pays d'accueil où nous avons fait souche, satisfait de notre pèlerinage , l'âme en paix pour se préparer au dernier voyage. bien amicalement,
J

313 - De : Guy SORIA
Date : 10/09/2007  19.21.07
Adieu mon pays. Dans son message, Jo Garrido nous fait la malheureuse et indispensable démonstration qu'il nous est impossible de retourner dans notre Paradis. Il a fait le voyage et il a vu.VENI, VIDI, VICI : il est venu, il a vu, il a vaincu maintenant cette nostalgie viscérale,  difficile à évacuer de notre âme pour tous ceux qui n'ont pas fait le "voyage" ,. Cela ne fait que renforcer ma décision de ne plus y retourner. Adieu mon Pays. Adieu mon Algérie, Adieu mon Oran. Je t'aimerai à n'en plus finir et je pleure tous les jours de ne plus te voir. J'embrasse tous mes compatriotes Oranais,connus ou inconnus à qui je garde toute mon affection. in memoriam.

314 - De : Mostefa BADIS
Date : 13/09/2007  18.21.16
Le gourbi. Je mettrais mon cap vers mon port d'attache, mon douar et mon gourbi m'attendent. Je remonterais les sentiers à l'ombre des figuiers avec leurs branches chargées de leurs fruits. je n'attends rien, je me contente du peu que m'offre mon bled. Alors aux candidats de n'importe quel voyage faites le avec un esprit ouvert et un coeur dépourvu de préjugés.

315 - De : Beyagoub BECHAR (Oran)
Date : 18/09/2007  10.52.54
Kristel. Quand je rentre dans ce passé si doux de jeunesse, une stimulation me gagne et m’aide a glisser dans le temps  pour humer  cette gaieté juvénile perdue dans le passé lointain et qui semble si proche.   La route   qui mène de Kristel à Arzew  est portée théoriquement  dans tous les esprits des résidents de la cote et n’a pu être réalisée en raison des perturbations  sécuritaires qui secouent le pays depuis 1990.Depuis l’indépendance les deux projets, celui du port   et    de la route,  revenaient souvent lors des discussions relatives aux plans de développement locaux.  Cependant,  la construction du port a vu  enfin cette année le jour, parce qu’elle  fait partie du lancement d’un programme  économique, et en se qui concerne la route, on en parle toujours. Elle  sera réalisée  quand nos dirigeants voudront bien. Notre réseau routier accuse un retard d'extension fou.. Je voudrais vous faire rappelé  une chose,  Madame.  En remontant   la route menant deFernand ville à  Canastel , quatre petit murets blancs représentant un Marabout au pied d’un arbre étaient situé juste à mi chemin , sur le  bord du coté gauche. On l’appelait Sidi Hamida Boudjlal. .Nos mères nous emmenait visiter ce Marabout lorsqu’on se sentait mal. Il était réputait par les soins et guérisons prodigués aux enfants. A cet endroit même, un hôpital pédiatrique fut construit.Je me demande, est ce  que la volonté de ce Marabout  à  porter toujours soins aux enfants malades s’est manifestait  par la réalisation de cet hôpital ? Ou coïncidence  et circonstance  d’un pur hasard.  Pourquoi .en tous les cas un hôpital  pour enfant ? Enfant, j’ai eu une  angine et après une visite au Marabout que ma mère  m’eut faite, cette angine a disparut au  lendemain. Tous mes respects sont  à vous  Madame, mes amitiés aussi.A très prochainement.

 

316 - De : Bernadette CARMONA (VO) (avec son accord)
Date : 18/09/2007  16.21.26
Bonjour. Tu seras certainement étonnée de me lire et si tu effaces ce message je comprendrais, mais lis le jusqu'au bout et tu comprendras la raison pour laquelle je t'écris. après ton départ (des visiteurs oranais)  j'ai compris qu'injustement nous t'avons mal jugée et cela pour une raison c'est qu'une certaine personne mettait du piquant pour te faire évincer, je m'en suis rendue compte bien trop tard à quel point elle pouvait être méchante, odieuse et mauvaise langue....... quand elle en veut à quelqu'un elle fait tout pour la salir et tant pis si elle détruit la personne. aussi avec Joss j'en ai discuté et la plus belle revanche que tu pourrais avoir c'est de revenir sur Orais et cela nous ferait plaisir. par ce message je te demande de me pardonner pour le mal que j'ai pu te faire involontairement et crois à ma sincérité, en ouvrant les yeux je me suis aperçue de beaucoup de choses j'espère avoir de tes nouvelles et une réponse favorable pour revenir parmi nous sur le site . Bernadette

Merci Bernadette, je n'ai pas besoin de te pardonner car ce que tu avais écrit, (je te l'avais dit), t'avait été dicté par cette pourriture de femme (je la connais depuis mon enfance et on m'avait averti de ne pas la fréquenter, mais j'avais eu pitié d'elle). Ce qui me fait plaisir et qui compte beaucoup pour moi, c'est que, enfin! vous vous en êtes aperçus et vous me réhabilitez. Bien sûr que je vais vous rejoindre, avec joie. (en ce moment cette personne s'est acoquinée avec un membre de ma famille pour me faire beaucoup de mal) mais la délation a toujours son effet boomerang.(la preuve!!!. A l'époque j'ai préféré quitter le groupe pour ne pas avoir à me disculper et le temps a agi en ma faveur car la vérité a gagné)  Merci aux VO de m'accueillir. je vous embrasse

Tel Circé mettant en garde Ulysse. Prenez garde à vous, si vous rencontrez cette sirène maléfique,  Elle a le don de vous attirer dans ses filets en vous flattant. vous devenez sa chose et par votre intermédiaire agit sur ses proies. Elle a la lâcheté d'agir en eaux troubles, elle est machiavélique. c'est un monstre. Prenez garde.

317 - De : Mostefa BADIS
Date : 21/09/2007  21.33.22
Les gens des mers sont très superstitieux.
A kristel nous avons aussi des soeurs de sirènes qui font apparition surtout en hiver(Djenia el Bahr) esprits féminins des mers. Après  une litanie de rigoureux examens médicaux/dentaires et additionnels tests ,a cause de mon age, nous (des jeunes natifs de l"arctique et un renégats de Mare Nostrum qui a du mal a s'intégrer) voila assigne une saison avec l'U.S. Antarctic program. Les toubibs des services polaires m'ont décerné le fameux PQ(Physically Qualified for Antarctica). Le Grand Sorcier chef du dept de la médicine nucléaire m'a lance "You finished your exams with colors, Bon Voyage et courage!" Nous partons vers la Mer de Ross (le bas du monde 78deg parallèle sud) séduit par l'isolement et la grandeur de l'Antarctique où je séjournerai tout l'été austral(5 mois). En Nouvelle Zelande (South Island). je dirais au revoir aux arbres, abeilles,fleurs, herbe, chiens, chats,au brouhaha des enfants. J'ai fait mes aux revoirs aux  Alaskaleros du grand Nord: certains m'ont traite de mahboul,  les plus vieux m'ont tout simplement dit "nos pensées et nos prières seront avec toi" et d'autres ont exprime leur désir d'aller avec moi.(entre renégats on se comprend) Une chose est sure nous serons châties par les Quarantièmes Rugissants, les Cinquantièmes Hurlants, les Soixantièmes Criants (Vents turbulents et violents de l'Ocean Austral. 40 - 50 - 60 parallèle sud). Mes derniers jours le jardinage avec les délinquants de mes enfants. Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage Joachim du Bellay poète français et poète favori de notre ancien maître d'école de Kristel, Mr Jaubert) Je souhaite a tous et toutes des vents favorables et un astre qui vous guidera vers vos rivages où vous attendront les vignes, les grenadiers, les jujubiers.

Oh toi l'"halieute", quel courage!! de l'Arctique à l'Antarctique...il faut être poussé par la passion pour accepter une telle mission.. .Il ne te faudra pas oublier ta malle de livres, il doit bien y avoir quelques poètes que tu n'as pas encore lus...5 mois de froid extrême sur cette banquise de ROSS au-dessous du cercle polaire . Tu salueras le mont Erebus pour moi(Volcan en activité de +3700m). Je ne sais pas si tu y vas pour pêcher ou pour étudier la faune ou la fonte, mais fais gaffe aux Icebergs et si par hasard tu croisais le jumeau du calmar géant péché en février (10m/450 kgs) ne te prends pas pour le Capitaine Némo. "Ne fais pas comme Marius, ne vas pas mesurer le fond de la mer". J'espère que tu auras un contact avec le monde de tes ancêtres et que tu pourras de temps en temps nous envoyer un petit coucou gelé. Ici, le raisin est en pleine maturité, les vendanges se terminent, les grenadiers ploient sous leurs fruits charnus et les jujubiers commencent à mûrir. Je vais traverser bientôt,une mer plus modeste notre bonne Méditerranée d'ouest en est en compagnie de dauphins, baleines et cachalots...je ne verrai pas de pingouins, ni d'otaries, ni d'éléphants de mer, ni de phoques, ni manchots Adélie et encore moins d'icebergs. Ramènes nous des photos de la banquise. je te souhaite : un bon voyage: Mets-toi des "boules quies" en traversant les "rugissants" (ils sont pires que les "sirènes") et fermes bien ton harnais.. ne fais pas d'excès de zèle en plongeant du bateau, dis-toi que tu n'as plus 10 ans et que tu n'es pas sur le rocher de chez "Faudrit" à Kristel. Tu vas avoir le temps de rêver . Bon courage et bon séjour. A Bientôt de te lire. Bisous  

318 - De : Solange JAUBERT
Date : 22/09/2007  16.34.02
tout comme Ulysse ..mais reviens.
Mostefa m'épate à chaque fois. Ses messages pour évoquer la mer font passer des émotions. Bonne chance et beaucoup de courage Mostéfa. Solange 

319 - De : Mostefa BADIS
Date : 25/09/2007  17.58.46Orion. Non on n'y va pas pour pêcher, mais pour assurer la logistique pour la National Sciences Foundation. Les glaciologues, astrophysiciens, océanographes, marine biologistes etc  il faut bien qu'ils "bouffent", il leur faut du carburant, il leur faut un gourbi, il leur faut un toubib (telemedecine), il leur faut un minimum de communications... Mes amis les Inupiats et Yupiks  sont les meilleurs guides pour tracer un passage ou pour traverser une crevasse. Nous serons a peu près 10 ou 12 nautical miles au sud de Mont Erebus(Ross Island) pas loin des Trans-antarctiques  et des Vallées Sèches(Dry Valleys). Montagnes. Quand tu seras en pleine mer monte sur le pont supérieur vers 3h 4h du matin regarde vers le sud est et observe la migration d'Orion. Orion c'était l'horloge de ma mère. Avant de te coucher n'oublie pas ta lampe de poche, souliers et vêtements chauds prêts et soit tjrs familier avec le bateau(coursives, passavants, poupe, proue) Fair winds and following seas.

320 - De : Frédéric GARCIA
Date : 01/10/2007  12.57.10
Aïn Franin. Bonjour. Dieu que votre site web est merveilleux. Recevez mes plus sincères salutations

http://gargal.unblog.fr/

Le 05/10/2007 - Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage. Nous voilà de retour de croisière Costa sur les traces d'Ulysse. Beau bateau, beau voyage. De Savone : Napoli, Ana Capry, Messine(détroit Sicile), la Mer Tyrrhéniénne,  puis 24 heures de traversée  sous la tempête (petite d'après Jo) via  Alexandrie, Limassol (Chypre) où nous avons passé un méridien, Mer de Marmara, Marmaris (Turquie), Mer Egée : Santorin , plus belle île de Grèce - Mer Ionienne - Katakolon : Olympie -  et retour  36 heures de mer d'huile par le détroit de Messine, croisé le Stromboli fumant. Chapeau pour Costa (service impec, nourriture gourmande, divertissements divers, bonne ambiance, prestations sans reproche, personnel aux petits soins, toujours à l'heure et surtout label écolo) quelques photos

                                          

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

                           Napoli et Le Vesuvio                                                                                                                                                                                   Capry

 

MESSINE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       Le Théatre de POMPEI                                                                                ALEXANDRIE                                                         Les trois MOSQUEES

 

                                                                                                                                La GRANDE BIBLIOTHEQUE

                                                                                                                                                       

 

                                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

                                       CHYPRE : LIMASSOL                                                                                                                                 TURQUIE :  MARMARIS, les fjords

                                                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          SANTORIN, Grèce, la plus belle des Cyclades                                                                                                                                                                 vue de Thiria

                                                                                                 Olympie : Péloponnèse... sauvé des flammes cet été...katakolon                                                                                                                                            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                Mer Tyrrhénienne : le STROMBOLI  et le 5 mâts au lever du soleil, j'ai réussi ma plus belle photo, le soleil se levant derriere

322 - De : Solange JAUBERT
ate : 05/10/2007  19.37.50
La pastera de mon beau père n'était pas aussi spacieuse ni confortable. Beau voyage que vous avez effectué. Mykonos a aussi son charme,mais c'est pas pareil et on compare pas chaque coin de la grèce. Félicitations.  Ce fut un beau voyage.

323 - De : René BELMUDES
Date : 10/10/2007  19.17.04
Félicitations Bonsoir Jocelyne. Ton site s'est considérablement enrichi, merci pour tout ce temps que tu passes à nous régaler de photos et d'anecdotes. Je t'embrasse

324 - De : Mostefa BADIS
Date : 12/10/2007  16.30.54
Mer de ROSS . 
325 - De :
Mostefa BADIS
Date : 12/10/2007  16.38.28
sur une falaise volcanique vue sur la mer de Ross gelée.
Nous sommes ancrés dans un Océan d'Oblivion, j'aurais dû écouter les vieux alaskaleros. La mer de Ross est encore gelée, la voie maritime n'est pas encore ouverte jusqu'à l'île de Ross. Nous avons été transportés de la NZ par un avion C17 de la US Air Force. A notre départ les militaires de Kiwi nous ont salués par des "cheers". Hier -63F(-53C).Quand les vents dépassent les 75 noeuds, personne dehors, sauf pour une tâche critique Dans l'île volcanique de Ross aucune plage, aucune vague, aucun signe d'oiseau, aucun phoque, aucun manchot ...OUALOU. Il n'y a que de la glace, des roches volcaniques, des blizzards de neige et du Mont EREBUS sortent des panaches de vapeur. Les marées de la mer de Ross sont diurnes, elles montent et descendent sous la glace et quelque fois elles fracassent cette épaisse couche de glace. Les vents, alors, je ne vous le dis pas... dès que la glace se rompra, espérons que la marine se manifestera. Avec moi il y a quelques parias des mers ; certains aiment discuter, d'autres par contre s'abandonnent à eux mêmes . Je suis à l'aise dans cette région isolée. Vers l'est les vallées sèches véritables SAHARA polaire, les Trans-Antarctiques, le glacier bleu, l'île noire et l'île blanche. Alors j'écoute ma berceuse, la chanson de l'équipage de la Madrague hissant péniblement le gros filet, leur chant rythme par le tangage et le roulis du galion. Hooo  hissaaa
Mon pauvre Mostefa, dans quelle galère es-tu,. Les Kiwi vous ont encouragés (avec raison) et vous en avez bien besoin
Alors rêves mon petit, penses à ton kristel et à ton galion et à ta madrague, à notre mer bleue,  ça te donnera du courage et de la patience car tu y es pour 5 mois et si tu t'ennuies, nous sommes là pour te lire et nous te disons comme eux "cheers"!!!!!!

326 - De : Mostefa BADIS
Date : 12/10/2007  19.54.21
 Merci pour les "cheers". Sur la premiere foto il y a la cabane des explorateurs Scott et Shackleton(1902).Devant la cabane il y a les restes d'un phoque qu'ils avaient tue pour le manger. Nous attendons un brise glace soit Norvégien soit Russe qui doit arriver vers janvier ou fevrier.

327 - De : Solange JAUBERT
Date : 12/10/2007  19.32.48
Quel courage ! mais qu'est ce qu'il fait dans ce coin perdu glacé,rien que de le voir on se gèle....Mais qu'est ce qu'il fabrique exactement labas?  En tout cas nous avons droit à un beau décor montagne sous la neige. Un gamin de kristel dirait marc touta! et oui il en a fait des voyages ce  vaillant kristellois, mais que va t'il faire dans cette galère ? me demande gaby. Est ce qu'il est en terre Adélie? .Est ce qu'il participe à une mission scientifique? puisqu'il ne pêche pas. Cela serait amusant s'il ramenait un Iceberg à Kristel !!! Mostefa nous fait découvrir des endroits où nous n'irons jamais, ses messages sont enrichissants. a + tard Solange
C'est sur le même continent Austral mais la Terre Adélie est une terre Française et la mer de Ross est plus à l'est, c'est une terre Néo-Zélandaise et on y accède par la banquise. Mostefa s'est engagé pour une mission scientifique (comme il l'explique plus haut). ça n'est plus de la neige c'est de la glace. Mostefa!, pour Noël, voilà un beau cadeau pour Solange : un iceberg!!!!!!!!!!!!!!!!!.  Merci à Mostefa de nous faire voyager...moi qui adore la géographie je suis gâtée.

328 - De : Solange JAUBERT
Date : 13/10/2007  12.59.25
Jocelyne bonjour tu m'as fait rire tout à l'heure, lorsque je suis allée sur le site et que j'ai lu tes bons conseils. Surtout ne te trompe pas,,j'aime la glace mais avec une dose d'anisette et de l'eau.    Bisous à toute ta famille 

329 - De : Pierrot SANCHEZ
Date : 13/10/2007  00.14.47
bonsoir Jocelyne. Nous avons fait un repas avec des amis communs Line et Raymond. mais nous n'avons dit que du bien d'Aïn Franin. Amitiès Pierre de SaintPierre

330 - De : Claude GRANDJEAN (appelé du contingent)
Date : 14/10/2007  20.37.51
Photos de Boulanger. Bonjour Jocelyne,             Il y a un certain temps déjà où on avait eu un contact au sujet d’un disque enregistré en 1961 à Eckmühl, participait alors une chanteuse du nom d’Estève et ce ne pouvait être vous bien sur. Depuis, j’ai continué à visiter les sites PN et suis arrivé sur celui de Jean-Paul Voglimacci et chez les anciens sénialais. Là j’ai regardé les photos et reconnu certaines personnes ; rentré en contact avec Jean-Paul je lui ai proposé des photos que j’avais faites à cette époque et parmi celles-ci, j’en ai redécouvert d’un parc de Boulanger. Longtemps j’ai pensé que ce nom ‘’Boulanger’’ inscrit au dos de ces diapos était une erreur de ma part, à présent, de par votre site je sais que Boulanger a bien existé. L’une d’elles laissait apparaître un grand bâtiment au toit cintré, et que j’ai vu sur votre site dans le la rubrique de Boulanger. Si vous le désirez, je peux vous faire parvenir ces quelques photos prises dans le jardin publique……..de Boulanger. Je me suis lancé dans la numérisation de ces diapos et je peux vous les envoyer par le réseau sans problème. Je crois que je vais en faire autant avec les gens de Colomb-Béchar car j’ai des photos de là-bas et de Taghit également. C’est un petit retour sur le passé, je crois vous l’avoir déjà dit Jocelyne, mais vous les pieds noirs, j’admire la ferveur et la fidélité que vous avez envers ce pays qui est toujours un peu le vôtre. Amitié à vous,

331 - De : Claude GRANDJEAN
Date : 14/10/2007  21.51.52
Jocelyne, vous devez être une femme très sensible et très raffinée, si j’en juge à la présentation de votre site, aux textes que l’on y trouve, au choix de la typographie qui n’est pas sans rappeler l’école ou l’on apprenait à ‘’bien’’ écrire, au choix des couleurs toujours pastelles,( même dans les e-mails), les petites fleurs que l’on trouve ici et là pour agrémenter, ça fait du bien. Je pense que vous aimez la peinture, les aquarelles en particulier. Il me revient à l’esprit au sujet de ce disque que j’ai gravé en CD (ce n’est pas génial mais il a de la valeur pour beaucoup) sur la pochette que j’ai du refaire(normes actuelles oblige) il y a une Michelle GUILLEN, n’est-ce pas un nom que j’ai vu passer quelque part sur votre site ? A bientôt Jocelyne
Merci Claude pour vos photos "rares" du jardin publique que j'ai insérées dans "lE JARDIN PUBLIC" . C'était un très beau parc, tout près de chez nous où nous allions le jeudi nous promener avec Maman et où tous les ans se passait la "Foire exposition". Là, nous nous y rendions avec les copains.  C'était en octobre, nous collectionnions les buvards et les stylos publicitaires. Je suis très sensible... oui.. .à vos compliments!!! Mon site enfle de jours en jours... il n'a pas de répit , c'est un peu l'auberge espagnole et nombreux sont ceux qui y contribuent par des photos, des messages, ou des petits récits de leurs souvenirs. Je remercie tous ces nouveaux amis (ies) avec lesquels je garde un contact permanent d'amitié.Jocelyne.E

332 - De : Claude GRANDJEAN
Date : 15/10/2007  14.18.29
Bonjour Jocelyne, J’ai vu mes photos et je m’attendais à moins bien, finalement pour de la ‘’bidouille’’ d’amateur, je peux continuer à creuser mes archives de diapos. Par contre, je reconnais bien là l’efficacité féminine, bravo ! (...), je préfère replonger dans le petit mot de Guy Condet qui a su très bien exprimer ce que nous avons connu chez nos anciens instituteurs. Actuellement !............... mieux vaut ne pas en parler. Ou j’habite me demandiez-vous ? Dans le petit bourg, à 15Km. de Nancy, qui s’appelle Saint-Nicola-de-Port . Oh ! n’y cherchez pas le port les paquebots n’ont jamais remonté la Moselle et moins encore la Meurthe. Ce n’était qu’un port ou arrivaient les troncs d’arbres venus des Vosges par flottaison. Quand à St Nicolas, évêque de Mir, il est la victime d’une légende qui le rendit célèbre dans toute la Lorraine. C’est notre saint patron à nous les lorrains et nous lui faisons chaque année le 6 décembre la fête en cette basilique qui cache quelques unes de ses reliques. Je m’arrête car je vais finir par vous raconter la légende des trois petits enfants. (...) J’arrête mon bavardage mais suis toujours prêt à le reprendre, pour le moment, le soleil nous gâte et je dois mettre un peu d’ordre au verger l’hiver n’étant pas toujours coopérant dans ce domaine, alors vite au boulot ! Bisous et à bientôt

333 - De : Rachida SADOK
Date : 15/10/2007  23.19.41Bonsoir Jocelyne. Comment vas-tu, toujours un plaisir de visiter ton site. Il est très chaleureux. Bravo. Voilà quelques foto de cette année août 2007. Je t'embrasse très fort
Il ne fallait pas désespérer. Rachida est de retour. Merci Rachida de me rester fidèle et pour tes photos, dont une belle de Franin que j'ai mise en première page

334 - De : Elysé TRAUP
Date : 16/10/2007  18.16.43
Félicitation ! Jocelyne! Bonjour Jocelyne, ( si vous me permétez), Ma soeur s'apelle comme vous. Bien que n'étant pas de Aîn Franin, je trouve votre site merveilleux car il est bien "imagé" chaque fois qu'on parle de notre beau pays, (qu'on nous a volé) je reviens sur ma vie de " la bas". Je suis né à Hamman bou Hadjard le 11 mai 1937. Donc j'ai fait la guerre d'Algérie. Et je pense que j'ai dû passer dans votre village vers 1958 en tant que militaire. Je vous invite à visiter le site de mon village. Avec Google vous écrivez hamman bou hadjar, et il y a du temps à passer. Mes sincères salutations de " bouhadjarien".PS continuez à l'alimenter, je vous ai mis dans mes favoris.

335 - De : Penny CHOPPIN
Date : 22/10/2007  11.01.54
Superbe. Jocelyne merci pour le bonheur offert à chaque visite sur votre site. Mots et photos s'unissent pour nous faire voyager dans les pays de lumière et réchauffer les coeurs sous les rayons d'un soleil qui ne se couche jamais : celui de l'amitié entre vous tous et l'amour de la terre lointaine qui vous unit . A vous lire, toutes et tous, j' ai parfois l'impression d'entendre la mer pleurer des flocons d'écume sur laquelle souvenirs et rêves inachevés sont les voiles des bateaux de vos vies. Je vous embrasse bien affectuseusement. Votre amie qui n'est pas de là-bas...Penny

A vant que nous ne changions d’heure, bientôt moins une
U nir tous les rayons solaires à la lune,
T aire nos charnelles envies d’or et de lumière
O uvrir à l’amour les persiennes de nos cœurs fiers
M anger, s’abreuver à la source des souvenirs
N ouer, tricoter en écharpe les désirs
E treindre à cœur pluriel les froids à venir.
Penny

Merci Penny pour toute cette douceur que vous nous offrez. 

336 - De : Claude LOPEZ
Date : 24/10/2007  18.32.01
Merci à Penny pour sa gentillesse et son talent. Elle n'était pas des nôtres et c'est d'autant plus louable. Merci à vous pour ce site charmant et très intéressant qui entretien nos rêves (il ne nous reste que cela de là-bas...des souvenirs et des rêves...si...mais il n'y a pas de si...c'est la réalité et il faut l'accepter) Je vous embrasse

337 - De : Yvonne SIGEAN (ma doyenne 98ans)
Date : 25/10/2007  10.29.09
chère jocelyne, votre "belle histoire" m'a beaucoup émue - j'y suis allée de ma larme moi aussi ! Si le chauffard a été arrêté ,il n'encourt qu'une peine de prison,suivie comme de coutume d'une libération pour bonne conduite - comment la vie a-telle pu changer à ce point ? (...) qu'est devenue la "douce France" dont on nous parlait tant dans notre enfance, à la maison comme à l'école, cette France que nos frères, anciens rescapés de la dernière grande guerre ne reconnaissent plus ? et comme il est bon de se replonger dans nos merveilleux souvenirs d'enfance et de jeunesse à Oran. je vous embrasse yvonne

338 - De : Genevieve OBERDORFF
Date : 27/10/2007  07.33.34
Eckmuhl . Bonjour Jocelyne. Je me permets de vous contacter, parce que je visite très souvent votre site. Je le visite tout d'abord pour retrouver cette chaleur, cette convivialité que je trouve aussi sur d'autres sites de nos compatriotes. Mais je le visite aussi, parce que je suis toujours à la recherche de l'un d'entre eux (ou l'une...).Puis-je vous demander si vous êtes d'Eckmuhl, et si vous en avez gardé des contacts? Je recherche pour des amies à elles, plusieurs filles originaires de ce quartier....Merci pour votre réponse et pour votre aide éventuelle. Cordialement
Je ne suis pas d'Eckmuhl  mais nous pouvons lancer la recherche auprès de nos correspondants. Merci pour votre message

339 - De : Geneviève OBERDORFF
Date : 27/10/2007  09.24.48
Merci Jocelyne pour une réponse si rapide! c'est très sympa à vous. Merci également d'avoir mis mon message dans le courrier de votre site, c'est ainsi que je procède souvent,  j'essaie de déposer des messages çà et là, et j'ai souvent des réponses. Ce n'est pas pour moi personnellement, que je cherche, j'aide des pieds-noirs à retrouver, ou à se retrouver, d'où mes "promenades" fréquentes sur le net qui est un formidable moyen de recherche. La personne que j'aide s'appelle Henriette Sanchez, et voudrait retrouver (j'ose à peine donner les noms, parce qu'elle en espère plusieurs!) mais si elle n'en avait qu'une ou deux, je crois que ce serait déjà bien.Ses amies, Francine Lorenzo qui habitait rue d'Oujda, Colette Hernandez (sa soeur Danielle), Francine Ségura et Suzanne Martinez. Je cherche aussi pour une dame dont le nom de jeune fille est Obadia, Danielle Lopez, aussi d'Eckmuhl (rue du docteur Cauquil) elle a une soeur : Sylvie. Mais, tout ceci n'est qu'à titre indicatif, et si cela donne un résultat, je vous en remercie par avance. Cordialement

340 - De : Jésus PEREZ
Date : 30/10/2004  01.51.20
bonjour jocelyne. j ai connu deux  amis qui fréquentaient assidûment ton  coin. Robert Montesinos et  Gérard Chaffanel et Jacqueline qui étaient mes  voisins  et  grands amis  d'enfance à Gambetta falaise. C'est tout. Juste pour te dire que ton site est beau. merci.

341 - De : Mostefa BADIS
Date : 30/10/2004  21.33.38
il a fait une chaleur torride minus 18 C ou bien 0 F devant notre lunatic voisin Erebus. sur le C17 avec notre cargo, les montagnes transantarctic, la mer avec ses crêtes de glace.

NOVEMBRE 2007

 

342 - De : Michel QUILES
Date : 02/11/2007   08.54.01
Bravo. Bonjour Joce. J'ai fait un tour sur ton forum, et j'ai relevé un message super sympa et courageux d'une dame du fameux ""forum de la discorde"". Ça fait vachement plaisir que la vérité sorte au grand jour. Les jaloux, y'en a aussi chez nous. Quand tu fais mieux qu'eux, ils n'aiment pas et font tout pour te discréditer Au plaisir et encore bravo, je suis content pour toi. Très, très,grosses bises d'un admirateur. Michel
Merci Michel (Tiens je suis passée Mardi dans le Haut Var et tout près de chez toi à Manosque, nous allions à Cruis. Les paysages étaient somptueux. entre les champs de vigne dorés et cuivrés, les arbres et les buissons de différentes couleurs (des ors dégradés, toutes sortes de verts et rouges) c'était magnifique (ça valait le Canada en Automne)
Et oui, Bernadette a eu beaucoup de courage et je l'en félicite, elle a été manipulée. J'ai rejoint le groupe qui m'a accueillie. Tu sais, la jalousie est un vilain défaut, je dirais même une maladie et ceux qui l'ont sont des malheureux qui sont voués à souffrir toute leur vie. Je crois que même une "analyse" n'en viendrait pas à bout. Ils s'autodétruisent. Par contre ils font des dégâts autour d'eux, pour leur grande joie. et je leur dit "attention au boomerang"!!!!!

343 - De : Penny VALORY CHOPPIN
Date : 02/11/2007  20.03.59
Juste quelques mots pour vous dire combien, en ces jours où nous fêtons nos disparus, j'ai pensé à vous tous qui avez laissé, dans la terre aimée, les parfums, les murmures, les souvenirs, les ombres de toux ceux qui vous ont précédé dans la chaîne de la vie. Les poussières de vie de chacun d'entre eux sont là-bas, c'est vrai, mais ils sont si présents et vivants sur votre site Jocelyne. Vous avez réussi ce que personne ne pourra jamais leur enlever : vous les avez revêtus d'un habit d'éternité. Je vous embrasse bien affectueusement vous et tous vos ami(e)s.
Merci Penny. Nous avons beaucoup pensé à ceux qui sont restés là-bas et reposent en paix sur cette terre qu'ils aimaient tant. Puis à nos parents qui nous ont quittés ici, De nombreuses manifestations en l'honneur du souvenir ont été  organisées dans toute la France. Nous, les oubliés, nous oeuvrons fermement pour une reconnaissance de la Patrie

344- De : Françis SODANO
Date : 03/11/2007  21.03.33
Merci. Je viens de parcourir votre site avec une certaine. En effet, ma fille (29 ans) s'appelle Kristel, prénom qui lui avait été donné suite à l'amour que son grand-père portait au village de pêcheurs de ses années de bonheur. Merci encore

344 - De : Marcel GERARDIN
Date : 04/11/2007  18.04.45
Je ne suis qu'un simple oranais qui habitait a coté de la nouvelle préfecture d'Oran ou IL y avait une menuiserie ébénisterie mais quand j'ai vu toutes ses  photos ,ces poèmes les lieus dit j'en ai la chair de poule car j'ai connu tous ces coins. Le frère à maman était Le garde barrière a Damesme a coté d'Arzew où mes parents allaient attendre l'arrivée des bateaux de pêches et ils revenaient sur Oran avec Des sardines Des rougets et Des crevettes plus spécialement le dimanche (...)  merci à la vierge de Santa Cruz (...) je ne pourrais plus m'arrêter car c'est toute Mon enfance qui revient

345 - De :  Roger PUERTAS : auteur du Diaporama : "Oran loin de toi"
Date : 04/11/2007  19.13.08
Bonsoir Jocelyne. Une fois de plus je reçois avec un immense plaisir le diaporama que j'avais fait il y a deux ans. Je suis Roger Puertas, je suis né à Oran (...) à Echmüll puis j'ai habité avec mes parents aux HLM de Gambetta et j'ai quitté notre chère ville en 1962 comme tant d'autres. (...), Là mon amie d'enfance que j'ai retrouvée d'ailleurs par le biais d'internet décide de créer un nouveau site " citée des jardin" et je l'ai suivi et depuis je l'aide dans sa réalisation. http://www.oranhlmcitedesjardins.com/ (...). Puisque j'en ai l'occasion je profite pour vous féliciter pour votre site que je connais depuis pas mal de temps et dont j'aime à y faire un petit tour de temps à autre. Ne le prenez pas mal mais le seul bémol c'est que je ne peux pas couper la musique quand je le parcoure. Venez faire un passage sur le site de MT  de la cité des jardins vous êtes la bienvenue et au passage donnez moi le commentaire dont je suis toujours preneur. En attendant recevez Jocelyne mes plus sincères amitiés Oranaises

346 - De : Françis FEMENIA
Date : 05/11/2007  09.10.31
Bonjour. J'ai ton site et je ne cesse de le regarder. moi, quand on me parle d'Oran et de l'Oranie AVANT 1962 BIENSUR. Merci et bises. Françis

347 - De : Marie-Noelle REYNAUD/VAN BRUNT/ANTON
Date : 06/11/2007  14.31.40
Félicitations. A Ain Franin,j étais jeune témoin de vos bonheurs. Lors des adieux é ma tante Elvire Vicédo, 12 juin 07 ,tu m as demandé mon e mail,je te remercie ,donc pour tes envois  appréciables, tout comme ton site,ainsi.....:avec délice,je me ballade dans tous ces jardins virtuels dans ma quête de ce retour in utero: entrailles originelles : ORAN. Rose d orient et couronne d épines. Étendard et linceul. Ombre et lumière. De ces jeux du visible et de l invisible,dans cette confusion des vérités,dans ces exacerbations des passions humaines, de cette douleur exquise, naît notre vérité la seule ; victime De l Histoire de France victime expiatoire!!!!!???? Sur cette net-musique à trois temps : beauté, nostalgie,mémoire, je virevolte, je succombe... Je me révolte. Encore et surtout. A cause des mensonges des infamies des profanations ET Marianne sur cet air là chante faux. C est là,dans l union , la dignité que se trouvent nos voies et nos combats....La Provence, que j aime intensément, m a offert  toute sa  beauté, mimosas cariatides, atlantes fontaines, poésie, son passé glorieux, sa douceur aquarelle. Et l'arbre de vie de la chapelle du Cap Falcon àToulon
.Merci. Par delà les ambitions, les convictions, les drames de chacun, les blessures béantes de nos affects, stigmates de notre peuple,: avançons. Unis. Merci à tous les sites... Merci pour les souvenirs... Et pour sourire,ici, Angustia vend la cade et Consuélo le chichi frigi ...et c est si bon...ça me rappelle....vous savez..bien.....Amitiés chaleureuses à toutes les victimes. ton site... tres beau.Merci Josy ...

348 - De : Philippe FONQUERNIE
Date : 06.11.2007  15.51.14
Ma Chère Jocelyne,Je réponds à ton mail avec du retard mais je n'avais pas de temps pour le visiter comme je viens de le faire maintenant et je me suis régale. Tout d'abord, BRAVO pour ce que tu as fait c'est formidable, j'ai pu revoir tous ceux que j'ai apprécié durant ma jeunesse et j'ai été ému par la fin tragique du petit Dédé, comme on l'appelait à l'époque.Ton papa, Laffargue , Mugnier n'ont pas changé j'aurais pu les reconnaître facilement, en revanche moins facile pour les épouses. Quant à moi il me reste encore maman qui retrouve une deuxième jeunesse (...) à 88 ans elle se porte comme un charme (...) en janvier je vais aller la garder et je lui montrerais ton site, je crois qu'elle va apprécier.Ce week-end je suis allé à Bordeaux faire une compétition de natation, j'ai rencontré Michel Zass qui nage aussi et nous nous sommes bien empoigné 2 victoires partout mais au classement au temps c'est lui qui a fini 1er, mais au classement de l'année sur tous les meetings effectués, c'est moi qui fini 1er.Tu vois cela conserve, mais il faut quand même s'entraîner,  en avril nous avons les Championnats du Monde en Australie à Perth et je vais retrouver encore Michel sur mon chemin,  cela promet une belle empoignade.Voilà ma chère Jo, je t'embrasse bien affectueusement et j'espère te voir un jour prochain. Du 12 au 25 janvier je suis à Sète (...). Bisous.

349 - De : Antoine IBANEZ (Colonel de la Légion Etrangère))
Date : 07/11/2007  17.48.30
Élément de mémoire. Une modeste participation à votre remarquable travail de mémoire sur AIN FRANIN en remerciement pour votre réactivité dans mes recherches sur Henri SCHWARZ.. Bien amicalement

350 - De : Chritiane et Guy SORIA
Date : 07/11/2007  20.49.37
Memory. Très chère amie. En ce moment, les souvenirs affluent et me nouent la gorge chaque jour davantage. La chanson d'Isabelle "Les naufragés d'Algérie" ne peut que nous faire pleurer, tant les images de ces instants dramatiques sont toujours présents dans nos coeurs et 'Oran loin de toi"  où notre ami Roger Puertas a su transcrire de façon tellement admirable nos pensées les plus intimes. Elles reflètent totalement mes sentiments d'aujourd'hui : Pas d'oubli mais aucune possibilité de voyage sur une terre que je ne reconnaîtrai  pas comme je l'ai déjà dit. Nos compatriotes ont du talent. Grâce à vous tous, notre vie d'antan se déroule à nouveau sous nos yeux. Avec des rires et beaucoup de larmes. Soyez en tous remerciés du plus profond de mon être car, sans vous et sans votre volonté , que serait devenu ce passé que certains voudraient occulter alors qu'ils militent pour en célébrer d'autres moins glorieux en oubliant que le nôtre fait partie de l'histoire de notre Pays. Une histoire tragique car nous avons été et sommes toujours les "oubliés". Merci mes amis oranais de continuer ce devoir de mémoire qui, malheureusement, s'éteindra avec notre génération. Mais nous aurons vécu cette dernière tranche de vie dans l'honneur du souvenir en le transmettant à nos descendants avec l'espoir qu'il en reste une trace, et cela, personne ne pourra nous l'enlever.
Affectueusement à vous Jocelyne et à tous nos amis. Merci.

351 - De : Annie MIRALLES/VELENOVSKY
Date : 09/11/2007  19.33.59
Bonheur. Quel bonheur amie inconnue qui, pourtant, a connu mon Aïn Franin si aimée. Quel bonheur encore et toujours de revoir ces paysages enchanteurs regrettés à tout jamais. De 1960 à 1962, adolescente, j'ai eu la chance de connaître ce paradis qui m'a marquée à tout jamais: Aïn franin et sa mer d'un bleu-violet profond, le restaurant Mon Rêve, la Mine et sa bande de copains que j'ai pu retrouver, pour la 1ère fois, cette année... du rêve pour longtemps !Merci encore de faire revoir à nous autres, déracinés, ces lieux magiques dont on ne se lasse jamais de se remémorer... encore et toujours.

352 - De : Micheline BORDY/JEAGER de St Cloud
Date : 09/11/2007  19.33.59
Merci pour ces photos on s'y croirait .Saint Cloud n'avait pas trop changé en 82 quand nous y sommes passés trop rapidement (...). Je n' ai pas de photos  finalement .Je peux te dire qu'Anny est vraiment contente de tout ce que je lui envoie ,elle est un peu isolée là-bas. Elle n'en revient pas que tu ais tant de documents. Bises Micheline 

Des nouvelles photos envoyées par Maurice FURIC  (merci beaucoup) en : première page et Canastel et Saint Cloud

353 - De : Antoine IBANEZ (Colonel Légion Etrangère)
Date : 09/11/2007  22.32.07
Réflexions d'un Oranais de naissance, Pied-Noir non Rapatrié.
Je suis né à ORAN en1944, j'ai habité en TUNISIE jusqu'en 1955 et ma dernière visite à ORAN, pendant des vacances scolaires, date de 1952. J'ai essentiellement appris et "connu" l'ALGERIE dans les livres, les médias et à travers les témoignages de mes parents et de leurs deux familles installées depuis trois générations à ORAN et MASCARA. Par respect pour mes parents et mes ancêtres je suis Pied-Noir de Coeur. En hommage à mes parents,à mes ancêtres et à tous les pionniers qui ont fait oeuvre utile en ALGERIE FRANCAISE je veux être Pied-Noir de Raison et effectuer un travail de mémoire pour mes deux fils. Pour ce travail j'ai besoin,en particulier,de vous TOUS qui témoignez spontanément et sincèrement sur le site de Jocelyne. .Je crois que notre objectif majeur commun est de préserver pour nos descendants, pour tous les Français et pour le monde entier la Vérité de l'ALGERIE FRANCAISE.
Le refus d'une Histoire Officielle sera plus facile tant qu'il y aura des témoins vivants qui s'exprimeront,comme vous le faites si bien ,avec vos différences de réaction et d'appréciation. Vos témoignages et vos souvenirs ont une puissance émotionnelle évidente qui pique les yeux car c'est presque toujours le coeur qui se souvient et qui parle. Le Coeur a ses raisons que la Raison ignore ! "Eternel problème de la valeur des témoignages qui oscillent toujours entre objectivité et subjectivité et dont la crédibilité doit être sans cesse réévaluée pour faire avancer la Vérité. La Vérité,à mon sens, c'est la réalité du visible captée par l'oeil et l'objectif de l'appareil photo mais aussi la réalité de l'invisible perçue par le subjectif du Coeur. Votre participation au travail de mémoire est importante,car vous apportez, à partir de votre vécu et en laissant parler votre coeur, des parcelles d'invisible La Vérité de l'Histoire des Pieds-Noirs a une dimension sentimentale dans le déroulement des évènements qui ne doit être ni ignorée ni oubliée. L'Histoire doit intégrer cette dimension pour restituer fidèlement la réalité de ce qui s'est achevé en tragédie humaine. Vos témoignages d'aujourd'hui idéalisent ou noircissent une même situation vécue sans doute différemment en fonction de votre âge, de votre personnalité ou des circonstances. La passion et la haine procèdent du Coeur,rarement de la Raison! 45 ans après l'exode, bien que motivé par la nostalgie, la fidélité aux morts ou au souvenirs, le retour aux sources reste une épreuve difficile en soi . Les yeux se sont ridés mais le coeur est toujours aussi sensible. Les êtres chers et les dernières images de détresse ressurgissent, les sensations et les sentiments peuvent s'exacerber dans un décor qui a changé ou que l'on ne reconnaît pas. Pourtant la confrontation des souvenirs et des réalités du présent peut être utile pour une meilleure compréhension de la Vérité du passé. La Raison demande d'éviter les jugements péremptoires et de refaire la guerre des autres. Si le Pardon n'appartient qu'aux seules victimes, la Mémoire est un bien commun qu'il faut cultiver et sauvegarder pour nos enfants. Laissons la Repentance aux masochistes et autres opportunistes  Pour mes fils,je vous remercie de m'aider à leur faire connaître l'ALGERIE FRANCAISE de mes racines mais où je n'ai pas vécu. S'il vous plait, poursuivez votre Devoir de Mémoire et continuez de témoigner,en photos et en récits, en souvenirs de bonheurs et,ou de malheurs. Fidèlement ORANAIS ! 
Merci Antoine. Vous avez exprimé nos pensées. le "petit débat" est clos pour un instant. Mais la défense de notre "histoire" est plus que jamais à l'ordre du jour. Oeuvrons tous ensemble dans la bonne humeur afin que nos enfants ne renient pas "notre passé" car ils renieraient "nos et leurs racines" donc leurs parents et leurs ancêtres.

354 - De : Solange JAUBERT
Date : 10/11/2007  11.03.52
Nostalgie.
               Je suis partie d'Algérie
               Sans l'avoir jamais quittée.
               Dans les moments les plus doux
               Je veux me souvenir d'elle,
               Débarrassée du chagrin, De la rancoeur, de la peine.
               Adoucir tous mes regrets, Pour enfin trouver la paix. SOLANGE

355 - De : Antoine IBANEZ
Date : 12/11/2007  08.14.04
Parcelles d'invisible. En toute logique,après la lecture de la lettre de Guy Moquet à la rentrée et celles de deux "poilus" hier pour le 11 novembre,viendra le tour de la correspondance d'un Pied Noir... trouvée sur votre site!  Les parcelles d'invisible semblent intéresser notre Président,c'est bon pour nous et pour le moral! Amicalement

356 - De : Mostefa BADIS
Date : 12/11/2007  11.53.09
Salut Joy. J'essaie de rester actif dans ce désert polaire. Je fais du jardinage dans notre serre (tomate, salade, concombre, poivron)
C'est de l'atavisme, tu reproduis ton jardin comme tes ancêtres à Kristel. mais dans l'Antarctique. Qui t'aurait dit lorsque tu avais 10 ans à Kristel que tu cultiverais des salades en Antarctique...Chapeau!!!!!

357 - De : Karima KESSEREI(Arrière petite fille de Lahbib Benselka de franin)
Date : 12/11.2007  14.28.38
bonjour, voilà je m'appelle karima je suis une oranaise .j e passe mon été à ain franin . ce vendredi j'étais là bas .je suis une descendante de benselka. un jour j'ai tape le mot ain franin et j'ai vu votre site avec votre histoire je me suis dit qu'on a une chose en commun c'est la beauté de ain franin. j'ai 21 ans. j'habite à gambetta.. Je suis étudiante en droit,  Ma grand-mère paternel  est la petite fille de Lahbib benselka . nous avons un cabanon à ain franin .c'est à coté de la maison qui est en bateau. on passe toutes nos vacances là bas sauf cette année,  je suis partie en Égypte.  ain franin a été toujours un endroit sauvage mais cet été la commune va installer l'électricité ,personnellement je ne veux pas que ça arrive car qui dit électricité dit des gens inconnus qui vont s'installér dans une région sublime qui va être comme la corniche. car nous avons l'habitude de nager seuls à la plage. souvent on nage à 18 à 21h ,ensuite on monte pour un thé en regardant le coucher du soleil ce coucher qui nous rappelle notre enfance. tous nos invités qui partent d' ain franin ,ont du mal à quitter les lieux.  les maisons sont en ruine il y a des personne qui commencent à restaurer les lieux .nous faisons chaque année les restaurations. le jardin avec bassin est vide il y a une maison qui a été transformée au restaurant. vous n'avez jamais eu l'envie de retourner un jour à Oran et à ain franin? PS : monsieur hamani kesseiri. c'est le cousin à mon père .donc je suis kesseiri karima. le cousin de mon pére et ses enfants passent avec nous les vacance à ain franin .benselka c'est notre arrière grand-pére. je suis la fille de kesseiri h'med. (...) la mére de ma grand-mére est une benselka. je te dis bonne nuit. que dieu vous protége

358 - De : Yvonne SIGEAN (ma doyenne)
Date : 12/11/2007  16.38.52
merci au colonel Ibanez pour son beau message !je vous exprime, à mon tour mes sentiments : je suis heureuse d'avoir passé mon enfance et une partie de ma jeunesse dans notre belle Algérie - je n'ai aucun désir d' y retourner: je préfère garder intacts tous mes souvenirs : je n'ai pas besoin de photos pour revoir tous les coins d'Oran où je passais,pour revoir les soleils couchants que j'ai souvent admirés de la salle de dessin de notre lycée rue Baupretre, le port où l'on dégustait les sardines grillées ou simplement des cornets de frites ,la corniche où on roulait en été pour se rafraîchir à l'air de la mer -je voudrais pas "casser" mes souvenirs (...)

359 - De : Rachida SADOK
Date : 12/11/2007  22.10.44
j'ai visité ton site ce soir c'est toujours un plaisir c'est très charment et je l'ai montré à ma mère ça lui à fait chaud au coeur et elle ma dit que ça lui a fait rappeler ses souvenirs de sa jeunesse et en plus c'est une vraie kristeloise donc elle ma dit qu'elle a connu Nanette et une certaine Georgette qui a aussi habité Kristel. J'ai lu quelques courriers et j'ai vu un certain Nori FARHOUI qui veut mon adresse. Il n'y a pas de problème, tu peux lui donner. J'ai encore de belles fotos pour toi et je te les envoies bientôt et merci gros bisou à Bientôt

360 - De : Yvonne SIGEAN.....AVIS DE RECHERCHE
Date : 15/11/2007  10.58.43
d'Yvonne Sigean et son frère René Gouguenheim nous recherchons notre cousin ANDRÉ SAURAT ( âge actuel 96 ans - dernière adresse connue : gendarmerie de Sétif Fils de Victor Saurat et Jéromette Salmeron (dite nini° André était marié à Adrienne Santamaria et ils avaient un fils sa famille paternelle : mon frère et moi et nos descendants ainsi que les descendants de notre frère aîné,décédé sa famille maternelle :Ernest Salmeron qui était expert comptable Jeannette Salmeron qui avait épousé un artisan plombier et Yvonne Salmeron (qui avait dû se marier après notre départ d'oran ses oncles et tantes qui,s'ils ne sont plus en vie ont certainement des descendants susceptibles de lire ce message

361 - De : Fatima HAMADI (Canada) et (St Cloud)
Date : 15/11/2007  20.32.41
Salut Jocelyne!  (...)   Je veux juste te dire que j'ai retrouvé Dédé Hérrero, mon ami d'enfance et à c'est avec Yollande Nivelon (qui a pris contact avec moi par l'intermédiaire de notre chère Céline) que j'échange quelques souvenirs. Je te fais une grosse bise et continue ton beau travail, tu ne peux savoir combien de gens du rends heureux tous les jours!! Je t'embrasse et, portes-toi bien!!

362 - De : Mostefa BADIS
Date : 16/11/2007  11.07.59
Volcan Erebus. Here are the pictures en Joy

363 - De : Bernadette CARMONA
Date : 16/11/2007  12.04.47
coucou Jocelyne. il est très beau ton site et on voit que tu y as mis tout ton cœur pour ne pas oublier nos racines encore bravo gros bisous Bernadette

364 - De : Marcelle GAILLARD/ESTEVE
Date : 16/11/2007  14.04.15
Juste un mot pour te dire que ton site est le + complet et le +  intéressant Bien que je ne connaisse personne, c'est un plaisir d'y rentrer et de passer un moment (...) A Bientôt

365 - De : Christ et Guy SORIA
Date : 18/11/2007  19.44.43
Grand coup de nostalgie                        
  ORAN, MON AMOUR                      

ORAN 9 JUIN 1962
CE FUT LE JOUR DE NOS ADIEUX
PAR CE TRISTE JOUR DE JUIN
TU AS SCELLÉ NOTRE DESTIN

MAIS TU ES RESTEE MON AMIE
CAR TU M'AS DONNE LA VIE
TU RESTES MA RÉFÉRENCE   
TU ES MA PRÉFÉRENCE

COMME UNE ÉPOUSE ADOREE
JE NE PEUX T'OUBLIER
LES RIDES DU TEMPS T'ONT MARQUEE
TOUT COMME MOI ET A TOUT JAMAIS

COMMENT RETROUVER NOTRE JEUNESSE D'AVANT
IMPOSSIBLE FACE A L'OEUVRE DU TEMPS
MAINTENANT QUE NOUS SOMMES SEPARES
NOUS RESTONS UNIS PAR NOTRE MÉDITERRANÉE

LA SEULE FAÇON DE NOUS AIMER
SUR NOS RIVAGES SI ELOIGNES
C'EST D'ÊTRE UNIS PAR LA PENSÉE
OH! TOI ORAN MA BIEN-AIMEE

JE PENSE A TOI, JE PENSE A NOUS
COMBIEN LE TEMPS NOUS ÉTAIT DOUX
NON! JE NE T'AI PAS OUBLIEE
PARCE QUE C'EST LA OU JE SUIS NE

ORAN D'ANTAN
ORAN DE MAINTENANT
ORAN DE TOUJOURS
ORAN MON AMOUR.
GUY SORIA

Merci Guy. quel talent!!!  C'est le cri  d'un "amour impossible"

366 - De : Antoine ALONZO (du Cap Roux)
Date : 20/11/2007  11.29.29
Bonjour jocelyne. Ton nouveau site est formidable. Je le consulte tous les jours et me replonge à mon enfance. J'ai lu, sur le cap roux, le récit de René BELMUDES et il passait ses vacances au cap roux. Son dernier séjour c'était en 1960 il avait 18ans moi c'était en 1961 j'avais 14ans. J'aimerai rentrer en contact avec lui pour parler de la période cap roux. Peux-tu, s'il est d'accord, me donner son adresse Mail et lui remettre la mienne, afin que nous puissions évoquer le cap roux. Je te remercie d'avoir créé ce site qui nous réchauffe le coeur. Quand je rentre dans ton site je redeviens le petit garçon que j'était. MERCI... MERCI....Je t'envoie de gros bisous et continues c'est formidable. Toinou

367 - De : Karima KESSEIRI/BENSELKA
Date : 22/11/2007  19.22.40
BONSOIR. comment vous allez? cela ma manqué de ne pas vous écrire. ,je suis désolée pour cela .il y a deux photos celle de la vue à partir de Santa cruz et l'autre de kristel ,merci pour votre travail ,des milliers de personnes tu les fais revivre leur souvenir

368 - De : Roberte BATTEAU
Date :  24/11/2007  10.49.27
félicitation pour votre site! bien que originaire de Phillippeville  je me suis retrouvée dans vos souvenirs et photos avec beaucoup de plaisir et mélancolie ! Avec mes trois soeurs et mon mari qui manie internet mieux que nous, nous aimerions nous aussi créer notre site . Auriez-vous des tuyaux à nous communiquer ? merci d'avance et encore bravo! Roberte Batteau .

369 - De : Karima KESSEIRI/BENSELKA
Date : 24/11/2007  19.21.47
Il y a deux photos : celle du coucher de soleil. La photo prise de notre Terrasse et l'autre d'une vue sur cap roux .j'éspére que vous allez bien, aujourd'hui on a parlé de vous avec la famille .mes tantes .la dernière fois j'ai vu que dans forum à coté de mon nom ,vous avait écris benselka.sachez que ça ma fait un grand plaisir. mes origines sont de là bas entre kristel et gdyle .c'est un bel endroit. parlez  moi de vous SVP. bonne nuit.
Merci Karima la descendante de Lhabib, merci pour cette belle photo que j'ai insérée en première page. Tu es mon lien présent avec Franin puisque tes parents ont conservé un cabanon à Mon Rêve.Bisous

370 - De : Mary-Noelle REYNAUD
Date : 24/11/2007  20.45.11
(...)..J'ai parcouru plus à fond ton site..émouvant..tendre et fort..Je me souviens bien de la faconde de ton père. quant à André il était l'image même de la joie de vivre  je les aimais bien..je t'embrasse ...Affection..MaryNoelle

371 - De : Geneviève BOUDOUF
Date : 25/11/2007  09.09.07
Les Platters. Bonjour Jocelyne. Je pense que vous vous souvenez que je vous avais écrit pour plusieurs recherches....mais ce n'est pas le but de ce message. Je vous explique ce que je vais vous demander : nostalgie! quand tu nous tient!!! pour des amis, originaires d'Oran, comme vous et qui se posent la question d'avoir vu Les Platters à Oran, aux arènes, il semblerait que vous y étiez aussi. Ils cherchent la date....vous en souvenez-vous? C'était en 1962, dans la tourmente, alors les souvenirs sont parfois "flous". Merci de me dire si votre mémoire vous le dit. Cordialement et Bon dimanche.
C'était en 1958 aux Arènes d'Oran.  leurs noms :  ( Tony Williams, David Lynch, Paul Robi, Herbert Reed et Zola Taylor.). . mais la date exacte?...nous allons la demander à nos correspondants...."SVP messieurs/dames à vos  neurones!!!!!...Guy...peut-être!!!!

372 - De : Christ Guy SORIA
Date : 25/11/2007  12.25.03
Chère amie. Les Platters sont venus à Oran aux arènes en 1958. Comme vous le savez, j'y étais avec vous sans le savoir... Quant à la date exacte, je sais qu'il faisait très beau. OH lumière éblouissante de notre terre bien-aimée! La projection des coussins etc... est bien vraie car on a été floués quant au nombre de chansons. Mais le souvenir reste impérissable. Nous, les oranais amoureux "D'ONLY YOU" découvrions nos vedettes...en vrai!!! et à l'époque, avec le recul, on peut dire que nous avons fait partie de l'histoire de ce groupe magnifique et incontournable qui a su nous faire danser et connaître nos premiers émois. Grosses bises oranaises. ChristGuy.
Merci Guy de ces précisions et nous allons peut-être, par le miracle du Web, connaître le jour exact. Cela précise pour moi ce que j'avais oublié. La Photo que j'ai des arènes en 1958 ou 59 avec un manteau n'avait pas dû être prise lors du concert des Platteurs mais pour un match de catch (car à cette époque ça nous amusait!!! et nous nous sommes rendus compte que c'était de la pure fiction, tout était gagné d'avance). Nous avions été, également voir à l'EMPIRE le concert de PAUL ANKA. Qui de vous y était??????

373 - De : Christ Guy SORIA
Date : 25/11/2007  18.52.40
je viens de revoir la seule photo sur internet des Platters aux arènes, prise derrière la scène. Moi, j'étais droit devant face à cette scène et tout en haut. Quant à Paul Anka, je l'ai accueilli avec mon père à l'aéroport de La Sénia et encore , souvenir impérissable. Il avait donné une très belle photo dédicacée à mon père. et c'est exact qu'il s'est produit à l'Empire . Bises en souvenir de "Diana"

374 - De : Roberte  BATTEAU
Date : 26/11/2007  09.50.53
Bonjour Jocelyne, merci mille fois d'avoir pris le temps de me répondre. En effet, il semble compliqué de créer un site, mais nous ne désespérons pas d'y parvenir. Vos tuyaux nous seront bien utiles. (...). Je suis très contente d'avoir fait votre connaissance ainsi que celle de toute votre famille et je retournerai régulièrement sur votre joli site. Bien amicalement Roberte

 

                                                                                                  DECEMBRE 2007

 

375 : De : Colette PALANT
Date : 01/12/2007  08.10.04
Bonjour. A cause et grâce à mon insomnie, j'ai passé une bonne partie de la nuit à vous lire et donc à remémorer mes souvenirs heureux là-bas dans cet eldorado. Mon Père était militaire et a fait de longues périodes dans l'Oranie. J'y suis née et je me sens aussi pied noir que vous tous. J'ai connu tous ces coins si bien décrits et si beaux. Il y a des livres, avec de belles images,  que l'on garde toujours près de soi pour les rouvrir de temps en temps. et votre site est ainsi, magnifique. Je l'ai accroché à mon "bureau" et j'y reviendrai souvent car, en plus, le votre évolue chaque jour. Merci beaucoup pour ce bonheur. Je vous fais une grosse bise.

376 - De : Mary-Noelle REYNAUD
Date : 03/12/2007  01.20.06
et on chantait.
Le Dimanche se termine... magnifique : famille Sollies-ville, santons.. et Provence sublîme... et revenons à nos moutons : Les arènes d'eckmuhl. mon quartier... j'y voyais le jeudi les aficionados. histoires de muleta de banderillas et ....après les vrais corridas : (El Cordobes..).....il y avait foule dans une boucherie de saint Antoine .et la foule taversait tout eckmuhl... Quelle ambiance!!!!...Moi j'y ai vu Holliday on ice...et au x premiers rangs..on avait le bonheur d'être rafraichis..jusqu'aux amygdales... presque noyés!!!   les Platters ..."pardon m'sieurs dames "en 58, c'etait pour "les vieux"...Alors le slow des quinze ans.. et autres danses à la boum du Dimanche chez Marcelle Donaté ou chez Jean Paul..,avec les mémés assises en rond..  c'était : Retiens la nuit...(Johny) Warum. (peut être quand les mémés ronflaient). La ragazza con la valigia(Fausto Papetti)...Bebopalulla..(Eddy Mitchel..) Twist again..Rock aroud the clock.. (Bill Halley)24000baisers.....Menphis tenessee......Quelle bande formidable celle d'Eckmuhl......J'étais baignée par la musique.. grâce à ma mére.(jazz mouloudji edith Piaf..aznavour..).et  aux rues de nos quartiers.. Ah..!les juke-boxes des cafés des : Dario Moreno;..Perez Prado..Amalia Rodriguez....et les Platters.... On chantait....Que du bonheur... mambo.. chachacha.. Eso es el amor....Au cinéma le Mundial de choupot avec les grand-mères on voyait tous les Luis Mariano et ...on chantait La Violetera... Au théâtre ,on voyait Carmen.. et on chantait ; L'Amour est enfant de Bohème.....On chantait tout le temps.....Salut les copains ..:Hully Gully et Madison.....Mon mari,Josy, n'aimait pas danser..sauf sur ...: Percy Sledge ; When a man loves awoman...juste pour nous deux,..il était fou de jazz et jouait. nuage..ou Narcisso Yepess..ou.. et on chantait...Only you .:.mon mari ...me fit une k7.. en 90 parce que cela me rappelait... Oran... Et Only you aujourd'hui je pleure et j'aime... Ainsi Oran avait donné le tempo... et aujourd'hui la musique.. nous réunit tous....par delà  le temps, ...par delà les espaces,...par-delà les différences,et les corps....Alors...??A vos... teppaz..!!! Et si on chantait... Voila la musique révèle le merveilleux.. les corps exultent et les âmes s'apaisent.. Amitiés aux musicophages ..MARY NOELLE.

377 - De : Marie-Noelle REYNAUD
Date : 03/12/2007  15.09.38
vecu in situ..a jamais. 
Chère Josy,bonjour.. voila ma réponse..à insérer bien sûr si tu veux bien... tous les ados pensent qu'a 20 ans on est vieux... nous savons bien sûr combien c'est drôle... Pour nous ce fut très spécial.....tu évoques les douleurs de nos vécus... Oui c'était là l'horreur du paradoxe de notre quotidien, qui intégrait pêle-mêle : mitrailles, barbelés, platters, grenade dans le bus, pêche à Ain franin, fiançailles, rafles, chachacha, couvre feu, disparitions ,et autres faits de guerre civile... alors que la vie continue.. ainsi le quidam devient héros sans le savoir... L'amour, l'humour, le courage et l'inconscience... nous "sauvaient"..tous, tous les âges...confondus.. Je n'ai jamais aimé Wagner... et ansi détesté les films comme Apocalypse Now.. ou Orange Mécanique... musique ; Wagner....Ressentis pour moi comme apologie de la violence... La culture Française m'a révélé les subtilités de l'esprit et a rejete toutes formes de manichéisme... Et je regarde la mer, et au coin de la rue la marchande des quatres saisons.. ou le vendeur de torraicos...en écoutant Vivaldi...ou Mozart...ou..Natacha Atlas..Et "on est bien peu de chose ô mon amie la rose." Oran, ville de la joie de vivre et du chant... de l'Andalous.. en passant par Jacques Bbrel et ...le rai. Et en ces temps de Noel que la Joie et...la Paix demeurent dans toutes les âmes de Bonne Volonté... Adoucissons nos mémoires... Meilleurs souvenirs.. aux amis des quatre saisons. des boums innocentes .barricades comprises et profond respect.. Merci josy. pansons nos blessures...MARYNOELLE

378 - De : Marie-Noelle REYNAUD
Date : 04/12/2007  11.23.12
poésie notre amie.
Coucou Josy..bonjour.....allez suis preneur pour Pink Martini connais pas....Tu as raison, nous savons bien,la transcendance naît des grand esprits et sublime nos vies. Le poète toujours dans sa différence touchante adoucit les moeurs. Ces pages de ton courrier en recèlent pas mal ; certains avec les mots de la musique du coeur, et un sage qui jardine la banquise chevauche la déferlante et rêve à son frêle eskif......Il est si doux" de cultiver son jardin"...Il est important de dénoncer toutes les violences l.inhumain l inacceptable. Tu as raison d,évoquer nos douleurs...ne peuvent -ils les entendre? Devrons nous quitter la scène sans donner la réplique? La VÉRITÉ... Quand les "images de l'atrocité sont trop" belles"..quand la musique qui les porte est grandiose.. ne peuvent -elles  pervertir  individus fragiles  et certaines  sociétés (messages subliminaux... ou évidents...).Nous, nous  savons qu elles mentent. L insoutenable  ne doit pas se nourrir d'esthétique .Tu as eu raison de nous y faire songer. Nous  pouvons tous ici apprécier toute ta douceur et toute ta poésie'...peut être.. gagnerons nous quelques mots conjugués humblement .au rythme.. du temps..hier...aujourd,hui,demain...Bonne journée à toi Josy et à tous tes hôtes...Amitiés..Marynoelle...(si tu veux insérer bien sûr)...

379 - De : Mostefa BADIS
Date : 07/12/2007  11.30.14
Le marin inconnu de Sidi Moussa (plage de Kristel)
C'etait une longue et furieuse tempête qui n'arrêtait pas de hurler et de châtier notre rivage pendant des jours. Les chibanis essayaient de nous conforter nous les enfants, ils nous disaient la mer se calmera dés qu'elle aura rejeté ce qu'elle a dans son ventre. Un beau matin la mer était lisse comme un miroir (Almeria en arabe)..A quelques brasses du rivage de Sidi Moussa un corps inanimé flottait au gré des ondes gentilles. La mer nous retournait solennellement  quelqu'un que personne ne viendra (jusqu'a ce jour) revendiquer. Quatre gamins repêchent ce naufrager en état de décomposition avancée et le tireront sur la grève. Il portait un tricot marin avec une ancre tricotée au niveau de la poitrine et des boutons sur l'épaule. Ne savant quoi faire ils font appel aux zouaves qui passaient par la. Les zouaves descendent sur la grève regardent ce pauvre naufrager -un coup de baïonnette transperce sa panse enflee-  et ils  repartent vers leur half-track. Les enfants traitant ce pauvre comme un parent creuseront une tombe  au milieu des roseaux un peu plus haut de la grève et l'enterreront avec dignité. Voila les vagues ont efface les empreintes des adorables pieds nus  et les cicatrices des godasses et ces vagues continuent a mourir aux pieds de cet ancien marinier. D'ou venait-il ce marin? Il repose toujours a la plage de Sidi Moussa. Il existe d'autre tombes similaires entre Kristel et la Punta (Aiguille).
Merci Mostefa de nous faire partager tes souvenirs et si tu en as d'autres intéressants nous les accepterons avec grand plaisir. Comment se passe ton séjour? l'été austral doit être plus avancé. travaillez-vous sur terre, sur mer ou sur la banquise?  Tes tomates et tes salades doivent commencer à grossir...bientôt!!!, avec un filet d'huile d'olive et quelques anchois (vous devez en avoir dans votre stock de conserves)...Bon séjour

380 - De : Solange JAUBERT
Date : 07/12/2007  19.17.20
Tempétueuse la mer... Je viens d'aller sur ton site, Mostefa nous surprend toujours avec aujourd'hui  ses souvenirs ... et cette fois c'est peu banal!! C'est vrai que les tempêtes étaient violentes.  Souvenir souvenir!!!.... tu ne nous quittes pas!!!.

381 - De : Mary-Noelle REYNAUD
Date : 07/12/2007  22.33.25
Fan de... REmoi Chère JO....je ne peux pas retenir mes larmes en écoutant La Callas...voix unique à jamais...elle nous est venue de l'Olympe...j'en suis fan depuis longtemps. ..sa voix son oeuvre sa vie... merci je la redécouvre...superbe.....Puis .tu  sais c'est si beau ce que narre et comment écrit notre ami de la banquise c'est là  de l'authentique ...touchant...tu vois je suis devenue lectrice fidéle ..cette douce simplicité me touche et me réconforte...bon je suis fan de Chanelle...aimerais petite photo  perso dédicacée de  la star. ....Bonne soirée et bons préparatifs de Noel...Bisous MN
 

382 - De : Mostefa BADIS
Date : 08/11/2007  12.45.27
Terra incognita. Quand je suis sur la banquise j'entends des explosions qui proviennent des profondeurs, un scientiste m'a explique que quelque part très loin un iceberg est entré en collision avec la banquise. quand je suis sur le versant d'Erebus un autre scientiste m'a avertit en cas d'éruption il ne faut pas courir, il faut regarder vers le ciel et si jamais une bombe de lava se dirige vers nous il faut l'esquiver. certaines bombes ont 2 mètres de diamètre. j'ai demande a un astrophysicien "comment pouvez vous étudier l'astronomie il fait jour 24/24" il m'a dit c'est au fond de la glace (3km 4km) que se trouve l'enigma de l'astronomie. il existe des particules (nutrino) qui proviennent d'autres galaxies et nous sommes les produits de ces particules. L'océanographe m'a raconte que les marées de la Mer de Ross n'obéissent pas a la gravite lunaire et solaire Le chasseur de météorites m'a montre la différence entre un météorite lunaire et un météorite martien. Quand je leur raconte l'histoire des gitans, la main de Fatima, l'oeil maléfique, les superstitions de la mer, comment on cure les olives, comment on mange une grenade, les frères Barberousse, la société matriarque des Touaregs etc.. ils m'écoutent comme des enfants. Les scientistes sont des enfants qui continueront tjrs a poser des questions.
Nous attendons le brise glace suédois "Oden" qui arrivera fin janvier pour nous permettre de naviguer. la glace est encore épaisse 2m 3m on peut rouler d'une île a une autre mais plusieurs ont disparu sous la glace(failles) emportées par les courants marins. sur la banquise c'est les crevasses couvertes d'une mince couche de neige ou un nombre de travailleurs ont perdu leur vie. On ne peut pas s'eloigner. Les montagnes Transantarctiques avec leur pics et les volcans dormants nous offrent une vue superbe mais une fois la bas c'est la désolation même pas d'eau à boire. Les gouvernements Aussie et Kiwi nous ont envoye des oranges, des prunes, des fraises, du vin(Noel).
 La serre sent le basilic,la tomate, les poivrons comme au bled. on m'a procure des graines de habanero(poivron très forts) il seront matures bientôt. tout le monde a mange de la salade et des tomates. Dans cette terre du blizzard mes meilleurs potes sont rigolos, l'aumonier militaire et le croquemort(morticien) qui m'a promis de s'occuper de moi. Laissez vos pensées et votre coeur larguer leurs amarres et faire un paseo le long des rues de StAntoine, de Boulanger, Gambetta, la Marine , Choupot, Sananes, Plateau et autres coins a la recherche de votre enfance perdue a jamais.
Merci Mostefa pour toutes ces explications fortes intéressantes. Quand je pense qu'un petit plongeur, ramasseur de pièces (faudrit) de kristel (dont le Grand-Père cultivait ses parcelles de terre et livrait le fruit de son travail chaque jour, sur son mulet dans des couffins d'alfa (je me souviens...ça y est je recommence...de ses belles figues verdales, des tomates rouges et pommées, des salades verdoyantes, de bien d'autres légumes beaux et tendres et des oeufs au goût de paille), à Franin et ailleurs a fait un tel chemin!!.... C'est magnifique!!!  et en plus nous fait une narration de son savoir avec finesse, humour et délicatesse. Merci encore Mostefa et continues à nous ébahir...on en redemande. Dis-moi un peu...question banale ou indiscrète...comment t'es venue cette passion de la mer, toi l"halieute" Racontes-nous, si tu veux, en résumé, ton parcours de Kristel à aujourd'hui. Ici le mistral a glacé l'atmosphère...bientôt, je vais rejoindre mes "neiges" de Vars...je penserai à toi lorsque je serai au sommet et ceinte de ce grand manteau blanc pareil au tien. A Bientôt...nous t'attendons sur le web!!! Une autre question : est-ce que tu reçois bien Internet? et as-tu reçu mes diapos concernant l'Antarctique et l'iceberg???? Grâce à toi nous avons découvert un continent étranger et étrange!!!

383 - De : Mostefa BADIS
Date : 10/12/2007  10.57.24
Internet. J'ai recu les photos sur l"antarctic elles sont excellentes et je les ai montrées aux copains. Notre internet a une bandwidth très réduite, C'est très lent. Nous avons un relay sur Black Island a côte de nous et ce relay transmet les signaux sur un satellite qui orbite au dessus de l 'équateur. Les satellites passent à la fleur de notre horizon. nous ne sommes pas couverts. Bonnes vacances a côte d'un feu de bois ou cheminée. Pas de bois  dans le coin a part le bois pétrifie des Vallées Sèches.
Merci encore pour ces photos reçues aujourd'hui

384 - De : Solange JAUBERT
Date : 13/12/2007  20.13.43
Noël. Dis joy avant de partir tu veux me faire pleurer ou quoi?  j'ai commencé à lire et j'étais émue. Bon ceci dit inutile de vous dire bon réveillon à toi et ta famille .Et joyeux noël et une bonne année à tous. Réussite chez vos étudiants, et une bonne santé pour les plus chibanis. Les oncles et tantes disparaissent petit à petit, nous restons à notre tour '' les anciens''. Bises  Solange

385 - De : Mostefa BADIS
Date : 15/12/2007  05.03.11
Tout se perturbe dans cette terre au stress extrême. le soleil est constamment haut. il est a l'ouest puis au sud puis a l'est puis au nord. Il tourne tjrs autour de nos têtes. difficile a se repérer. difficile pour le moral qui cherche la nuit paisible pour se relaxer. les marées sont perturbées et comme l'atteste certaines scientifiques les cycles menstruels sont également désynchronises. tout tombe en panne sauf notre moulin a rumeurs,

385 - De : Marcel SANCHEZ de kristel et St Cloud
Date : 16/12/2007  06.43.18
un petit bonjour d'un Saint Cloudien. Bonjour Jocelyne, Je suis né à kristel en 1942 et j'ai vécu à SAINT CLOUD  jusqu'au 23 juin 1962. J'ai parcouru votre site ""MAGNIFIQUE"" et je me décide à vous écrire ce petit mot aujourd'hui. Votre site est un enchantement, récits, photos, musique, animations !!! Quel plaisir de vous lire et de revoir grâce à toutes ces photos, tous ces lieux connus et tant aimés,quel beau travail !!!  "" FELICITATIONS "" C'est très agréable de ce remémorer tous ces souvenirs,"" NOSTALGIE NOSTALGIE ""  Je vous remercie du fond du coeur pour tout cela, je reviendrai souvent sur votre site. Joyeux Noël et Bonne Année.  Cordialement  Marcel.
Merci Marcel pour votre message

386 - De : Marcel SANCHEZ
Date : 16/12/2007  18.41.21
Ma chère Jocelyne, Je suis confus de cette omission dans mon précédent message. En effet j'ai oublié de me nommer, ce n'est pas du tout par souci d'anonymat. Je me nomme Marcel Sanchez et pour répondre à votre question et bien, en effet, j'allais me baigner soit à Kristel soit à Damesme soit à la fontaine des gazelles. Nous ne possédions pas de pied-à-terre à Kristel et je ne pouvais y séjourner pendant l'été, je n'y allais que pour la journée. Par contre parmi vos correspondants, je n'ai pas eu le plaisir de connaître Céline Banuls/Gay née FAlliex, mais qui à Saint cloud ne connaissait pas la menuiserie Falliex !!! j'ai bien reconnu leur maison sur la photo, sur la route de Kristel en allant vers la source. D'autre part l'un de vos correspondants se nomme Pierre Lorca, il me semble que nous sommes allés à l'école primaire ensembles à Saint Cloud, mais je ne peux pas l'affirmer. C'est tellement loin tout çà et je n'ai pas de  photos pour me remémorer. Voilà ma chère Jocelyne, je serai un peu plus bavard la prochaine fois et j'espère que les souvenirs me reviendront. Encore une fois je vous félicite pour votre site magnifique. Amicalement  Marcel Sanchez.

387 - De : Mostefa BADIS  (mer de Ross, Antarctique)
Date : 18/12/2007  12.48.12
Sous la glace de mer.
Temp de l'eau 28f (-2c) les animaux marins sont dotes d'une protéine antigel (Glycol) Le fond est recouvert d'éponges, de nudibranches  et étoiles de mer. les photos nudibranche concombres de mer corail mou ,éponge et morue antarctique éponge volcan et isopode les pinnipèdes c'est les phoques weddell. Il n'existe pas de mammifères terrestres. Le seul animal terrestre est un oiseau  le manchot adélie qui établit son nid entre les roches de Ross Island. L'empereur préfère la glace pour sa nidification. L' adélie et l'empereur sont les seuls habitants permanents. Les Argentins ont envoie une femme enceinte qui a mit au monde un garçon. Cela a été orchestre par le gouvernement pour consolider leur revendication sur un secteur du continent qui n'appartient a nul. Pas besoin de passeport pour entrer dans ce continent. C'est la seule naissance humaine enregistee. L'eau chaude de la grande bleue me manque avec ses vagues son vent d'ouest tiède, le soleil qui se couche au large de Falcon, le croissant qui reflète sur la...... J'aide le boulanger a faire des biscuits et des gâteaux pour la Noël. On découpe les biscuits en forme de sapins, je lui est propose de couper les biscuits en forme de pingouins les arbres ce n'est pas antarctique. il m'a dit no no il faut respecter l'esprit de la Noël. je lui ai dit oui mais il faut briser cette chaîne de symbolisme il faut que la noël reflète la terre hote. on a continue a se chamailler. Joyeux Noël a toi Joy ta famille et tous tes lecteurs.  

388 - De : Fatima HAMADI  (Canada, les Laurentides)
Date : 18/12/2007  22.01.40
Chère Jocelyne, Un petit mot vite vite pour te transmettre, à toi et à toute ta petite famille ainsi qu’à tous les habitués du site, une très joyeux Noël, un très joyeux Eïd El Adha (fête du sacrifice pour les musulmans) et une Année 2008 remplie de joie, de bonheur, de santé et de prospérité à tous!!. Je t’embrasse

389 - De : Céline et Nicolas (ARZEWEB)
Date : 19/12.2007  09.55.28
Arzeweb People] FORUM.A l'occasion des Fêtes de fin d'annèe, nous te souhaitons beaucoup de Joie, d'Espoir et d'Amour. Où que tu sois dans le Monde Arzeweb sera toujours à tes côtés pour t'évader autant que faire se peut en partageant tes souvenirs et tes sensations avec la communauté Arzewebienne. Un nouveau Forum est ouvert ce jour pour justement te permettre de t'exprimer et raconter ton ressenti à l'approche des Fêtes. Voici le lien : http://www.arzeweb.info/arzeweblesupplement_leplandusite_leforum.htm
Céline et Nicolas te disent à Très Bientôt sur le site !

390 - De : Christiane et Guy SORIA
Date : 19/12/2007  19.20.15
Eid el Adha ou Aid el Adha ou Aid al Adha = fête du sacrifice. Eid el kébir ou eis al Kébir ou Aid al kébir = la grande fête. Il s'agit de la même célébration après le hadj : Le sacrifice d'Abraham avec dans les 2 jours, l'immolation du mouton après la prière.
gros bisous et bonnes fêtes à tous pour Noël et Aid El kébir (comme on le disait chez nous)

 

 16/01.2008

 

2008

De retour de vacances très enneigées, je souhaite à tous mes amis lecteurs et

 correspondants une très très bonne année.

Merci infiniment pour vos messages qui ont été nombreux encore l'an passé et j'espère

 que la liste  sera  aussi importante en 2008.

391 - De : Guy JURADO
Date : 03/01/2008  02.21.57
Je suis originaire de Saint-Cloud, ai été instit à Arzew juste avant l'indépendance, dès ma sortie du Lycée (!) avant de faire carrière dans l'enseignement puis son administration dans différents pays et surtout  j' ai passé bien des vacances inoubliables à Kristel durant mon enfance et ces années m'ont ancré une passion pour la mer qui n'a jamais faibli !  Je vais régulièrement sur votre site et si tous les lieux évoqués ne me sont pas familiers, certains ont réveillé en moi bien des souvenirs enfouis.  Les années ont passé, certains souvenirs ne sont pas aussi nets que je le voudrais !  Je suis en train d'écrire une (modeste) nouvelle, sans prétention aucune, juste pour "voir si mes neurones en sont encore capables"  un peu comme je le faisais en passant les épreuves de certains concours !..et comme nous avons, je pense, tous eu envie de le faire un jour ou l'autre de notre vie (...) . Voici maintenant la raison pour laquelle je vous envoie ce petit message depuis la Guadeloupe où je réside depuis 1983.  Cette petite nouvelle est destinée à être soumise à candidature de parution sur le site internet "1000 nouvelles". Le sujet en est de pure fiction mais l'histoire se passant à Kristel et dans ses environs en 1956, je tiens beaucoup à ce que tout ce qui sera écrit soit en accord complet avec la réalité des lieux et de ses habitants à l'époque J'ai donc pensé soumettre mon modeste récit à quelqu'un possédant ces compétences  et surtout des souvenirs nombreux et précis, afin qu'il ou qu'elle me dise "ceci n'était pas vrai, ce prénom n'est pas cohérent... c'est telle appellation, nom,  orthographe... qui est correct(e)..     Vous voyez je pense ce que j'attends d'oraniens ayant fréquenté les lieux dans les années 50, ( texte sur WORD d'un maximum de 6 pages.)     La nouvelle sera "mûre" dans le courant de ce mois de janvier aussi une réponse de principe me permettrait de savoir si je peux espérer ou si je dois chercher dans une autre direction par seule voie télématique. Merci pour votre réponse , quelle qu'elle soit et pour le plaisir que me procure votre site et que 2008 vous soit favorable pour tout ce que vous en espérez !

392 - De : Bernard POIGT
Date : 05/01/2008  21.05.56
Bonjour !  Je viens de passer quelques jours à Nice et papa m'a parlé de ton site. J'ai pris beaucoup de plaisir à le visiter ! (pour le fond et la forme). Merci pour ce beau travail de mémoire.  Affections,  Bernard

393 - De : Guy JURADO
Date : 16/01/2008  00.21.47
Kristel.  Bonsoir  Jocelyne, et bonne année pour vous, les vôtres et ..votre site !   Merci pour votre très sympathique réponse. Me voilà "propulsé" sur votre site !
"

394 - De : Mostefa BADIS
Date : 16/01/2008  11.43.54
Poussin Skua. Les vents nous sourient juste pour quelques temps, la glace est poussée vers le large, le brise-glace a réussi une percée vers nous. Le vieux et long hiver est au coin des Montagnes Transantarctiques, je m'inquiète pour ce petit skua que je visite tous les jours même les jours de blizzard. Ses parents sont tjrs a proximité parfois enfouis dans la neige pour échapper aux châtiments de l'impardonnable vent qui vous coupe la peau comme un rasoir.

395 - De : Nabil  KESSEIRI
Date : 16/01/2008  16.39.02
Merveilleux. bonjour jocelyne. tout d abord merci,pour ce site magnifique.j ai redécouvert les racines de mon père moktar kesseiri.il est originaire de kristel.mes parents ont construit une maison a kristel.je vs promets de vs envoyer prochainement les photos de leurs vacances 2007.pouvez vous svp m envoyer l adresse e-mail de mes cousins,cousines de kristel.merci.encore bravo.nabil kesseiri

396 - De : Pascou ROSELLO
Date : 17/01/2007  08.26.35
Bravo! Je crois avoir parcouru tous les sites sur Oran et s'il y avait une palme à donner ce serait le votre qui la recevriez. Il est très facile à manipuler, très agréable par ses couleurs, ses animations, ses musiques ; sans parler des textes et de ses innombrables belles photos. c'est un vrai régal. Une palme aussi à Mostefa pour ses étonnantes prouesses en Antarctique, ses récits narrés avec humour, ses photos magnifiques. Qu'elle leçon de courage, de science et de géographie. Ce continent était une inconnue pour moi, et depuis je ne cesse de m'y intéresser. Merci jocelyne de nous donner tant de plaisir et tous mes voeux de longue vie à votre site. (il y a longtemps que je voulais intervenir et bien c'est fait)

397 : De : Guy JURADO
Date : 21/01/2008  22.59.44
Kristel. photos annoncées et auberge de jeunesse
Bonjour Jocelyne. Je reviens près de vous avec du nouveau. Je vous envoie 4 photos de Kristel qui sont des numérisations de cartes postales d'époque ( carte retouchées sauf une, en couleur  par l'éditeur) (...)Je veux aussi évoquer avec vous le "cas" de l'auberge de jeunesse. Elle ne se situe, non pas sur ou à proximité de l'une des deux criques de Kristel ( Tamda et Moussa) mais à environ 2 km dans la direction de la pointe de l'Aiguille, vers la droite de la baie. Un sentier partant de la plage de Sidi-Moussa (dont je vous envoie une photo) longe la cote rocheuse et aboutit à une grande plage ouverte de sable "beige" sur laquelle a été construit un bâtiment de plain pied parallèlépipédique baptisé Auberge de Jeunesse. "De rares initiés" (comme dans la nouvelle) s'y rendaient à pied, sac au dos avec vivres et eau car je ne connais pas de source proche ( à vérifier aussi auprès de Mostefa!) . Les pêcheurs à la ligne venant à pied depuis Kristel la connaissaient bien ainsi que les pécheurs, de Kristel ou vacanciers qui se rendaient par la mer à la pointe de l'Aiguille pour la pèche traditionnelle ou sous-marine. C'est cette plage que j'appelle SANTA car c'est un nom que je ne connaissais pas à l'époque et que j'ai lu à plusieurs reprises ces temps-ci. Alors, doute pour SANTA ( encore Mostefa !!) mais existence de cette longue plage avec son auberge de jeunesse. Je suis sûr cette fois de moi pour y être allé vers 1960. Je me rends sur votre site pour voir "à Kristel" . La photo "départ pour la pêche aux oursins" vous sera envoyée demain.  j'y ai passé beaucoup de temps à découvrir des témoignages, des récits que je n'avais pas consultés . Et voila qu'on y reparle de l'auberge de jeunesse située ailleurs et différente dans son architecture ! Bon, il va falloir faire appel, une fois encore à Mostefa et lui soumettre les différentes versions pour qu'il tranche ! Je vais retourner à la lecture de tant de récits si évocateurs ! En découvrant ma nouvelle je me suis dit qu'il fallait que je vous demande de préciser, avec le titre, qu'il s'agit d'une nouvelle, un conte en quelque sorte ..je ne voudrais pas que ce texte soit lu comme une narration d'un fait vécu...d'autant plus que la méprise s'est déjà produite aujourd'hui. Alors merci pour la précision apportée. Amitiés   et encore merci

398 : De : Mostefa BADIS
Date : 22/01/2008  07.36.05
Tazdout. Merci a Pascou d'avoir évoque mon nom. J'ai lu la nouvelle de Guy. Il n'y a eu jamais de Kristellois avec 2 épouses au logis. Aucune Kristelloise ne cohabitera avec une rivale. Ce n'est pas la coutume de notre bled. Il y a eu quelques cas de polygamie mais la mer, les montagnes, le Sahara séparaient les épouses. L'époux pratiquait une double vie a l'insu des épouses. Certains Kristellois ont fait la campagne de Turquie, d'Italie, d'Indochine. D'autres ont été exiles vers Caledonia. Mon oncle me chantait "La Madelon". A Kristel certains arboraient l'uniforme militaire francais, d'autre étaient dans le maquis de Djebel Khar mais ils se rencontraient aux mariages,aux funérailles. Ils étaient cousins, frères de lait,voisins. Ils savaient jongler avec leur priorités. Tazdout était relie par une route de terre rouge a l'axe StCloud-Kristel. De Tazdout il y avait un sentier qui descendait vers Kristel et une route qui allait vers Kleber/Arzew. Certains Kristellois avaient des jardins a Tazdout, ils avaient un atout sur le marche des fruits et légumes. Tazdout a son micro-climat grâce a son altitude, quand la saison des haricots était terminée a Kristel elle ne venait que de commencer a Tazdout. Quand les figues et les grenades de Kristel commençaient a être rares celles de Tazdout prenaient le relais a un prix  plus fort. Ne pas oublier les abricots et les peches. Et pour terminer la brise de mer et le lait de chèvre de Kristel sont apprécies mais le zéphyr, le miel et le lait de Tazdout n'ont pas d'égal. Je donnerais n'importe quoi pour boire d'une cruche une gorgée de lait de cabra de Tazdout

399 - De : Solange JAUBERT
Date : 22/01/2008  12.07.36
Bonjour jocelyne,je réponds aussitôt pr te dire que pour l'auberge de jeunesse... il fallait sortir oui de kristel .La route s'arrêtait juste après le village mais un chemin large continuait pdant 2 kms environ ou moins? et l'auberge de jeunesse se trouvait en contre bas. Là de ça je m'en souviens trés bien. Il fallait descendre et être jeune et leste mais sans pbm à l'époque.Ninette et moi étions très minces comme tu la vois sur la photo, j'étais comme elle. bon ce soir je te ferai qques mots  a +

 

400 - De: Guy JURADO
Date : 22/01/2008  20.11.55
Bonjour Jocelyne,       Merci une fois encore pour cet envoi plein d'enseignements ! Tansmettez à l'occasion mes remerciements à Mostefa pour son témoignage si authentique et "pris à la source" . Hier, j'en ai découvert tant! d'autres de lui et de compatriotes !   Le témoignage de l'oncle de Céline, un Monsieur de plus de 90 ans, portant sur la ferme Tazdout et qui est complémentaire de celui de Mostefa m'a comblé dans ma recherche. Moi qui enfant, n'ai jamais eu l'occasion d 'aller plus loin que le four à chaux, me voilà découvrant ce lieu, 50 ans après et depuis les Antilles, mieux que beaucoup de St Cloudiens ne le connaissaient !!  Voilà ce que je vous propose, si vous en êtes d'accord, au sujet de ma nouvelle  Le lien "Guy Jurado" pourrait être changé en "Conte de Guy Jurado" puisqu'il envoie sur une page de témoignages et récits,  tous portant sur des souvenirs. Je vais faire, malgré ce que Mostefa m'a appris sur les moeurs conjugales à Kristel, comme si la bigamie de Kader fait partie des "rares cas" dont parle Mostefa, sinon tout serait à réécrire !   Si ça ne pose pas problème pour vous et pour que les noms de lieux soient exacts, pouvez-vous remplacer la version installée par celle que je vous joins et qui a pris en considération les derniers témoignages, de Mostefa, de vous ...et ce serait la seule fois (car vous n'avez pas que ça à faire ! Toujours mon impatience malgré les années !!) J'ai ajouté en en-tête de la nouvelle , un court préambule situant le texte dans le domaine du fictif pour ce qui concerne l'histoire racontée.   Je joins à ce courriel, la photo annoncée prise à Kristel en 1955, devant la villa DUSSORDET dont mes parents avaient loué le rez-de-chaussée pour les vacances d'été. Ma soeur Jeannine et moi en partance pour la pèche dans la crique de Sidi Moussa, pêche sous-marine avec un fusil de ma fabrication (!) et la corbeille pour la "cueillette des oursins " Pas très épais le pêcheur !

401 - de : Guy JURADO
Date : 23/01/2008  02.51.50
Bonsoir Jocelyne,  (il est près de 3h du matin chez vous !)  Parfait ! rien à rajouter, rien à corriger ! Encore merci et à un de ces jours pour un envoi de photo (celle d'Aïn-Franin au cas où vous ne l'auriez pas )...et l'avis de Mostefa quand il aura le temps de le donner sur la plage et l'auberge de jeunesse.

402 - De : Mostefa BADIS
Date : 23/01/2008  13.35.09
Bahar l'auberge  C'est la plage de l'auberge évidemment. l'auberge a été pilonnée par les tempêtes, il ne reste que les fondations. C'est dans cette auberge ou convergeait l'entourage d'Albert Camus, le propriétaire était communiste. L'accès a cette plage n'est pas facilite. Au dessus de la plage il y a l'ancien cimetière de Kristel. En 42 les américains y venaient pour se baigner et ils garaient leurs camions sur les tombes (Ils ne savaient pas que c'était un cimetière) .Les chibanis sont allés voir leur supérieur pour leur expliquer leur mécontentement. Les américains n'ont plus garé leur véhicules  a cet endroit. C'est a l'auberge ou la baleine a échoue. Les baleines minki sont arrivées a l'île de Ross. L'hiver approche je prépare mon sac marin.
Merci Mostefa pour ta confirmation si rapide. Avec internet il est plus facile de converser avec l'Antarctique qu'avec son voisin de palier. Après cette mission vas-tu partir pour l'hiver Boréal? à la pèche au Saumon en Alaska?...Voilà notre Mostefa qui va peut-être nous promener vers d'autres horizons....la suite au prochaines aventures de Mostefa!!!!...mais il est encore à Ross...

403 - De : Solange JAUBERT
Date : 27/01/2008  12.20.38
J'ai eu l'honneur de connaitre bcoup de monde en Normandie et pas des moindres ma joy ! Pour répondre à Mostéfa à propos des plages de kristel: Il n'y avait pas que les américains qui allaient se baigner à kristel. Puisqu'en 43  se trouvait aussi un élément de la deuxième D B du maréchal LECLERC qui était cantonné à Assi ben okba pendant un ou deux mois .Car nous avons connu à notre arrivée à Falaise( Normandie) un collègue de mon mari, un breton qui nous a raconté qu'ils allaient se baigner à kristel petit village pittoresque et il  gardait un excellent souvenir. Cela nous a rapprochés et nous sommes restés amis pendant  tout notre séjour de 24 ans en normandie. Février 71  j'ai eu le grand honneur d'être présentée, à madame de Hauteclocque veuve du maréchal Leclerc lors d'une réception au théâtre de Falaise, par notre ami et son épouse. Et d'être invitée à un méchoui en juin 71 dans une propriété aprés Lisieux avec les anciens combattants de la deuxième D.B du Maréchal Leclerc.Nous aurions pu nous connaître si nous n'avions pas eu de dix à quinze ans de différence d'âge avec cet ancien combattant qui avait quitté l'Ecole Normale pour s'engager!

404 - De : Hafida BOUKRIBA
Date : 28/01/2008  08.56.02
Bonjour, Je suis originaire de Kristel j’ai vu que dans se site il y a des gens de kristel, j’aimerai rentré en contact avec eux pouvez me communiquer le mail de rachida et kesseiri. Je suis dans la région de la Cote d’Azur. Merci pour réponse

405 - De : Francine DROUILLET
Date : 30.01.2008  18.59.17
Un petit complément d'information. Bonjour Jocelyne. C'est seulement en novembre dernier que j'ai découvert votre site (je possède mon ordinateur depuis peu), et c'est un vrai bonheur de s'y promener. Sincèrement un gros merci. Tout est très émouvant et tellement  beau. J'aurais bien aimé avoir autant de documentation de ma famille mais hélas !...  Je suis une ancienne du Collège Ali Chekkal.  Simplement, dans le texte de la flore et de la faune, je regrette l'absence des "bâtons de Saint Joseph", à l'époque nous les négligions beaucoup et nous préférions cueillir tulipes et glaïeuls,  mais ils étaient très beaux et auraient pu faire de magnifiques  bouquets. D'autre part, vous n'avez pu oublier le logo très marrant de la "C.L.O.",  la Centrale Laitière d'Oran, mon père en était l'un des fondateurs ; c'était sa grande fierté. Grâce à la CLO nous mangions enfin des yaourts (Yalacta était venu s'installer malencontreusement et n'est pas resté très longtemps à Oran) et du bon beurre. Dans la même veine, il y avait les glaces et les sorbets du "Petit Sucrier". Encore un gros merci pour tout ce bonheur nostalgique mais bonheur tout de même.    Un grand souvenir!

406 - De : Rachida SADOK
Date : 30/01/2008  21.22.13
Bonsoir Joslyne. Tu peux donner à Hafida mon mail et tu dis à Mostefa Badis : merci pour ces belles photos, elles sont super. Il nous a fait rêver.Je te fais un gros bisou et merci à toi

407 - De : Mary-Noelle REYNAUD
Date : 31/01/2008  23.27.58
Blues. Bonsoir Josy... merci pour le juke box j'ai adoré... puis ...rêvé...; 1958 les Students chantent _So young...so young_...Par une nuit d'été là-bas sur la terrasse au-dessus des bougainvilliers.. Gloria Lasso chante _ étrangèree au paradis_.. soudain au loin ,l'embrasement d'une bombe ensanglante la nuit... Nuit sans privilège,toutes aux sortilèges de l'Histoire. Et suivit la débâcle... Si jeune si jeune pour avoir mis dans une valise les espoirs froissés les rêves fracassés et... les mariés de Peynet ,une fleur d'oranger,des fascicules : Racine,Corneille,Molière.,une photo et un 45 tours d'Elvis...Et la liberté décapitée....Si jeune,si jeune ..pour embrasser ..l'absurde. Dans ce huit clos de nos destins forcés, de nos croyances bafouées,l'enfer fut bien les autres. Et nos jours et nos nuits glacés.....45 ans après loin des cabbales, dans ma nuit scintillent les ors, arabesques, senteurs et mélopées des fraternités heureuses de nos passés....et les étoiles des amours. Famille. Dans leurs yeux seuls je m'étais régénérée .Dans les yeux de_mon Homme_j'avais repris la vie et avec lui  construit... La nuit me l'a pris aussi.......Alors sur sa guitare s'élève le blues....._Flore de la canella_ chantée par Lucia Reyes..(perou You Tube) fut notre hymne à la vie....En ce 2 février nous chanterons pour toi Marcel....._.La musique réunit ceux qui s'aiment_.....Amitiés et affection..Marynoelle

FEVRIER 2008

408 - De : Hafida BOUBRIBA
Date : 01/02/2008  08.01.18
Bonjour Jocelyne,  J’ai eu des nouvelles de Nabil et j’ai envoyé un mail à Rachida c’est sympa de votre part  Merci !... 

Je vous quitte pour quelques jours. Nous remontons à Vars. J'espère retrouver vos messages à mon retour. Merci pour votre fidélité.

409 - De : Karima KESSEIRI/BENSELKA
Date : 07/02/2008  13.39.12
Bonjour.chére jocelyne .donnez à  hafida boukriba  et à nabil kesseiri mon adresse d'e-mail s'il vous plait. merci d'avance , bonne journée

410 - De : Roland DIEGO
Date : 07/02/2008  22.32.26
Jocelyne, j'ai visité ton site, très important et intéressant. Félicitations.  Bien qu'étant d'eckmuhl rue de Liège, j'ai été intéressé particulièrement par le quartier  "Boulanger"  où je connaissais la famille de Georges DAMONTE, rue de la guillotière, ainsi que la famille GUILLARD qui tenait le Cinéma et d'autres membres du Cercle Don Bosco. Tout ceci rappelle de bons souvenirs. Je ne suis pas très fort en informatique, mais je suis toujours .très heureux de recevoir des messages d'amis. Michel pourra vous en parler . J'aimerai donc faire partie de la "grande famille" Bien amicalement. ROLAND

Nous voici de retour. Nous avons eu des journées très ensoleillées et une neige extraordinaire. Nous y retournerons début mars.

411 - De : Mostefa BADIS
Date : 20/02/08  22.41.40
Adieu Hermitage.
La station a commence a être désertée voila plusieurs semaines. Afin d'assurer l'évacuation et couvrir les arrières Nous serons les derniers de l'expédition a être redéployer. Les scientistes ont pris la poudre d'escampette il y a belle lurette. Le soleil tjrs présent est de plus en plus bas. La glace de mer qui continue a épaissir se referme autour de notre hermitage en poussant des gémissements et des craquements effroyables. L' Oden a pris sa course vers l'Arctique. Les manchots ont continue leur marche vers d'autres caps, la dernière baleine minke qui nous rendait visite nous a délaisse. Les orques qui patrouillaient dans le sillage de l'Oden sont retournées vers l'océan austral. Bon signe les skuas polaires n'ont pas dévore leur petit, l' Antarctique est cruel. Les vents catabatiques qui descendent des confins du plateau polaire nous harcèlent et nous battent chaque jour davantage. J'ai dormi sous des tentes sur la banquise, a l'affût des hurlements du blizzard. J'ai flirte avec l'hypothermie,les gelures, aveugle par les tourmentes de neige, deux fois j'ai été précipite dans des crevasses(rapidement secouru de ces étreintes mortelles par mes compagnons), désoriente dans le brouillard sur les flancs d'Erebus quoi encore? l'ennui.. Malgré tout quand viendra mon tour d'embarquer (si les conditions météorologiques le permettront et si il n'y aura pas d'avaries mécaniques)j'aurais du mal a quitter cette terre de désolation. Regrets de voir mes compagnons s'évanouir vagues après vagues de l'autre cote de la ligne austral, elle sera totalement coupée du monde(même pas de parachutages). De temps en temps une île, un pic, un glacier, une vallée, une chaîne de montagnes est nommée après un de nos collègues par la National Geographic. Réintégrer l'hémisphère nord sera dramatique. J'irais chouia chouia ...un peu de vagabondage sur les rivages australien loin de la vie mondaine. Une longue saison arrive a sa fin... blizzard tu nous as marque.

412 - De : Mostefa BADIS
Date : 22/02/08  00.13.28
 Joy, la vie est belle quand tu es entoure de personnes merveilleuses, Tombouctou, Antarctic ou Tataouine. Nous attendons la clémence des conditions météorologiques pour notre redéploiement. Mais non ce n'est pas harassant ce que je vis. Je pense pareil aux gens qui vivent dans les metro, voitures, batiments,stress etc etc Quand j'irais a Kristel je rentrerais par le portail de l'arrière cour, je longerais les murs le long des allées. Ne me reconnaîtrons que les enfants aux cheveux gris et argentes. Des que j'entendrais l'appel de l'albatros, je prendrais mon sac marin et je sortirais par le même portail avant le lever du soleil.   

413 - De : Solange JAUBERT/AUE
Date : 22/02/200/  13.23.59
Re moi : Mostefa a oublié les chauves! parmi les chibanis il doit bien en avoir. Il faut se méfier des chevelus parce qu'ils ont parfois les idées courtes. Je m'aperçois qu'il doit être très résistant pour avoir apprécié un climat aussi rude et un séjour aussi difficile. C'est la preuve qu'a kristel il y a des gens robustes mais attention car les années s'accumulent et il faut être prudent et savoir s'arrêter à temps. Et revenir au bercail pour vivre une retraite bien méritée. Merci à Mostefa pour toutes ces belles vues très originales et enrichissantes .Nous attendons quelques souvenirs de son enfance à kristel il doit en avoir encore...Et qu'il ne s'en aille pas sur la lune ou sur mars SOLANGE 

 

414 - De : Alexandre VALENTIER
Date : 22/02/2008  21.19.29
Toutes mes félicitations pour ce site,d'Ain Franin,ou de nombreux souvenirs remontent à la surface avec une acuité profonde ,car ils font partie de notre Vie,de notre Jeunesse d'adolescents. Vous m'avez fait revivre des instants de Bonheur;en revoyant ces belles images photographiques. Encore MERCI et BRAVO. Alexandre VALENTIER de St Eugène, né à Delmonte, Ancien Policiers d'Oran,Chevalier de la Légion d'honneur,guerre 39/45;je vous dit cela car j'ai 82 ans,et j'étais un inconditionnel  de ces lieux magiques pour nous. Veuillez accepter Madame mes respectueuses salutations.

415 - De : Solange JAUBERT
Date : 22/02/2008  21.47.56 
Aujourd'hui vous me faites rire. Toi avec ta reflexion sur ''mesurer le fond de la mer''.Et tout de suite je suis allée dans impression d'algerie et mostaf ,connait un mûrier nommé ''TOUTA.'' et la façon de demander des cigarettes aux adultes,d'après ce que je comprends,en faisant jurer les saints de son bled. Enfin des humoristes !

416 - De : Alexandre VALENTIER
Date : 23/02/2008  19.09.11
Madame; Il est même certain que nous nous soyons "croisé au guichet " comme vous le dites si bien . J'ai bien connu Gabriel Mengual  en notre Mutuelle,aux lieux indiqués par vous. Je me permettrai en ma qualité de Président de l'Amicale des Anciens Policiers d'Oranie depuis déja 34 ans,de parler de votre site Merveilleux ; lors de notre Assemblée Générale les 14 et 15 Mars au PRADET à côté de TOULON ; ou nous nous réunissons ces deux jours. C"est une rencontre Annuelle qui se fait depuis plus de 20 ans ; et,là nous évoquons nos souvenirs. Nous sommes à ORAN pendant deux jours, dans une ambiance Associative extraordinaire,conviviale,et en plus corporative. Rien ne manque,sinon notre Pays . Habituellement nous restons tous les Ans pour les Rameaux,et ce, jusqu'à Lundi matin;mais le deuxième tour des élections Municipales;(civisme oblige),nous imposent de partir le Dimanche 16 Mars après le petit déjeuner . Egalement Madame, je me permets de vous faire la Bise,et vous assure de mes respectueuses salutations. Alexandre VALENTIER  

417 - De : Robert SALANON (Hotel St Maurice Aïn El Turck)
Date : 25/02/2008  14.22.36
    08 juin 1943, après le débarquement Americain aux "Andalouses", la zone des premières villas avait été réquisitionnée,l 'hotel St Maurice étant devenu le Q.G.Americain avec : soirées, grands orchestres etc.. .La villa Camallonga fut occupée et servit entre autre à l'hébergement de "personnalités" en repos ou en transit (guerre du Pacifique). Il y avait pour délimiter ce lieu et au départ de la montée, à main droite, la barrière avec la Police Militaire et ce, juste à l'endroit de la petite grotte de la source, fermée par la suite avec une plaque en ciment. Villa de tous nos excès, nous y avons passé du temps, Robert, François et les autres à chasser l'étourneau à la lampe sur le grand arbre, à jouer au ballon sur l'espace de l'entrée ou sur la terrasse du bas ; défiants le ciel, nous montions sur la tonnelle en béton et nous poussions le cri de Tarzan. Époque des pignols, des osselets en os de mouton ou en marbre que nous modelions, époque du cerf volant, de la toupie, des billes ou des pièges tendus au garde champêtre. Villa parfumée le soir par le "galant de nuit" de la villa mitoyenne qui montait jusqu'à l'hotel! villa d'une époque brillante de nos aïeux ou dit-on fut célébré un heureux mariage, (sept 1962) celui de Jocelyne, petite fille de Mme Camallonga devenue Estève, enfin villa de nos souvenirs et de cette enfance ensoleillée, de secrets bien gardés à jamais... Robert
Merci Robert, étant voisin de la villa, tu en sais plus que moi-même car, comme je te disais, à partir de 1941, mon Père a quitté la villa de Turck pour AIn Franin, ma Grand mère et mes tantes sont restées encore quelques années à Turck  et l'ont louée puis nous ont rejoints à Franin. mais en 1959, après un léger attentat, nous sommes retournés, toute la famille, à Turck jusqu'en 1962 (je n'avais plus l'âge de grimper au grenier) où je me suis mariée et où j'ai été heureuse de faire ta connaissance. En 62 elle a servi de transit avant l'exode pour certains...via Carthagène .. Bisous. J.E  

Vous retrouverez "Les aventures de Mostefa en Antarctique" et ses nouvelles photos "inédites"  Mostefa

418 - De : Marynoelle REYNAUD
Date : 28/02/2008  19.17.26
Bonsoir Josy...alors bouclées les valises...et hop un dernier coup d'oeil..aux mails...un ..bisou ..même..!!Et à toi le bon air des montagnes....et le clavier se repose Allez bon séjour la_haut..et reviendra le temps des...fées... ...on se refera ...un petit musée..Bon séjour .bon duo ..C.'est le printemps..pour ton retour:pétales de rose et baguette magique...T'embrasse fort...à bientôt...(trop beaux tes messages...merci)MaryN.

 

Mars 2008

419 - De : Régine VICENTE/CLUZEL  (D'Aïn Franin .."Mon Rêve")
Date : 02/03/2008  16.05.36
Retrouvailles Aïn Franin

Bonjour, Je viens de découvrir votre site sue Aïn Franin. Je l'ai trouvé super beau et très touchant !! Je suis une ancienne d'Aïn Franin, voisine des Bonifacio et des Marco. Je suis Régine Vicente. Mon cabanon était au bord de l'eau devant celui des Marco. Je serais heureuse de savoir comment vous organisez vos rencontres avec les anciens. J'habite Versailles,(...). A l'époque j'ai bien-sûr bien connu, jean-Claude Mugnier, Jo. Estève, Danielle  Cabréra, les Quilez, Ph.Fonquernie, et bien d'autres. Mais surtout les Marco, Ruiz, Georges Delpont, Bonifacio qui étaient donc mes voisins et Annie Ruiz qui était à l'époque une amie. Peut-être trouverez-vous le temps de me répondre. Je vous remercie et je vous félicité pour votre site. Je l'ai trouvé très beau et bien sûr cela m'a ramenée très, très loin dans mes souvenirs !! Mais combien de souvenirs des plus merveilleux !! Cette jeunesse que nous avons eu la chance de connaître dans un endroit aussi idyllique !! Je suis toujours très touchée par tous ces points de rencontres que des personnes très compétentes arrivent à réaliser afin que nous puissions nous remettre en mémoire toutes ces belles années qui fût notre jeunesse insouciante et heureuse. J'ai un cousin qui lui a créé un site superbe sur un quartier d'Oran (Delmonte) qui est très intéressant, et qui a permis à un nombre impressionnant de personnes de se rencontrer au cours de diverses réunions qui se font dans le Midi de la France. J'ai donc passé toute mon enfance à Aïn Franin. J'étais voisine des familles, Marco, Ruiz, Guyot, Bonifacio, Blachère, Brotons, ect...Mon père est l'un des plus anciens d'Aïn Franin. Mon cabanon était face à lamer au-dessus des rochers, devant le cabanon des Marco, face au rocher qui servait de plongeoir !!C'est avec beaucoup de plaisir que j'aimerai savoir si vous organisez des réunions avec tous ces anciens !!J'habite Versailles mais je descends assez souvent dans le Sud et en Espagne. je serais très heureuse que vous puissiez me répondre. Encore un grand merci pour votre beau travail et tous mes encouragements. A bientôt sur le Net.
Merci Régine pour ton message...je te répondrai en privé....Au niveau d'Aïn Franin "La Mine" nous n'organisons pas de retrouvailles car nous ne nous sommes jamais quittés et à notre grande famille se sont ajoutés Jacqueline et Paul Ruis du "petit port et Mon Rêve" qui habitent La Garde tout près de chez nous. Il y a eu des retrouvailles en juillet dernier chez Anne Marie Hutin dans le Var (particulièrement ceux de Mon Rêve).

420 - De : Solange JAUBERT
Date : 16/03/2008  09.05.45
Doux et tristes souvenirs des lundis de Pâques en oranie Bonjour Joy,à ton retour tu auras un message pour un salut à nos fêtes de pâques Pâques approche et même si je ne veux pas sombrer dans la mélancolie je dois te dire que cela fait 45 ans que nous ne célébrons plus le'' lundi de paques'' Mais il reste les souvenirs ceux des préparatifs et  cette fièvre qui régnait pour apporter les mounas chez le boulanger du quartier. Déjà le bonheur dans la bonne humeur! > Et oui  Adieu ainfranin  m'sila et miserguhin pour notre famille, et adieu les bilochas. Et je peux affirmer que nous avions une vie saine et joyeuse à l'époque !.Des journées simples en plein air. Et chaque année à cette époque-ci ces doux souvenirs reviennent et me réconfortent. Nos anciens étaient gais et pleins d'entrain malgré, quelquefois, leurs difficultés. 
Nous sommes rentrés hier soir de Vars. En faisant un crochet par Dignes-les-Bains, nous avons assisté avec nos amis, à la "Passion du Christ", jouée par la troupe de Don Bosco Oran Marine et Eckmuhl. Nos amis ont été émerveillés par ce spectacle et comptent faire monter la troupe dans les Hautes Alpes dès que possible. Nous allons reprendre nos messages, si vous le voulez bien. A bientôt!!!!!! J.....

421 - De : MaryNoelle REYNAUD
Date : 18/03/2008  19.27.12
Hello!!! Bonsoir Joy..et la souris magique pointe son nez...!!!Contente de te revoir...et netchatché...!!Superbe..et merci...pour les peintures de ton favori...qui nous ravit la prunelle ...au moins..!!.et tous les autres.. que j'aime tant Delacroix ..Ingres.. et et..!.Madame Fauque et autre enseignant. inoubliable ..dans l'amphi de dessin du Lycée Ali Chekkal ...ont merveilleusement éduqué nos sensibilités... Oui le musée de Toulon nous a révélé...tant de merveilles...dont...surprise ..un Vincent Courdouan..à El Biar Alger..Mers el Kebir...  et une danseuse ...dont la robe de satin était plus vraie que nature...Art contemporain ...s'affiche aussi.. à voir .:..L Annonciade à st Tropez. ....Beauté des paysages...Solange a raison :Plaisirs simples du plein air = Potion Magique de nos enfances...ad vitam...M'sila...ain franin...et ..de l'Estagnole...à la sainte Beaume.....la coca a la frita et le rosé de Bandol..!!.et les rires et l'amour des siens ...Très Joyeuses Pâques à tous...à tous ceux qui ont frémi sous la bilocha...a toutes celles qui se crêpaient la choucroute ..a la sortie du lycée..pour faire la rue d'Arzew.. aux faiseurs de mounas.. aux chorales joyeuses ..aux ferveurs  au sourire de ma mère  a mes ancêtres intrépides  à nos chères familles  aux amis...aMitou ..à.Maryse lorca et son frère Pierre .(he oui!!).a maryvonne   a Marc ... ....Aux..... Palombo Esteve..Hugon...Palomba ..cerdan...donate...Rocca....Rodriguez ....et et ..et à toi bien sûr sans qui cela ne serait possible...Josy...Retrouvons tous au fond de nos coeurs nos joies premières... Et que l'amour nous guide...JOYEUSES PAQUES ..et gros bisous a Joy...Mary Noelle M@+++

422 - De : Fatima HAMADI (Canada)
Date : 20/03/2008  19.24.10
Joyeuses Pâques à Tous
Bonsoir Jocelyne.
ça me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles!  Tu as l'air de bien aimer les hivers enneigés.. hahaha!! tu devrais venir faire un tour par ici!! cette année est exceptionnelle, ça bat le record de 1971. À québec ils ont reçu plus de 5m de neige, à montréal un peu moins mais ça continue... on a pas fini de pelleter!  Oui, ma maison est habitable depuis septembre et j'y vais toutes les fins de semaines et dès que j'ai quelques jours de congés... je t'envoi une photo de ma maison dans les Laurentides et une photo de ma maison à l'Ile Bizard pour te donner une idée de la quantité de neige qui nous est tombé dessus...Céline m'a dit dernièrement qu'elle partait en croisière en méditerranée, la chanceuse.
Merci fatima, ta maison est magnifique autant en hiver qu'en automne. Je rêve d'aller un jour par là-bas...il faudra que j'organise un séjour. bisous

Toujours de Fatima
quant à moi, je guide des groupes de raquetteurs le samedi, ça me fait faire un peu d'exercice... je n'ai pas encore fait de ski de fonds cette année... manque de temps.  Les 3-4 premiers mois de l'année sont toujours très chargés, (...) Je t'envoi aussi une photo de mes 2 enfants.  elle a été prise durant la période des fêtes de fin d'année, ils sont venus me rejoindre à la maison des Laurentides... on a passé de bons moments ensemble et c'est ça le secret des petits bonheurs... Yolande Nivelon (avec qui j'ai grandi, dans la même cour) m'a écris.  La famille Paya aussi, ont communiquer avec moi et la petite fille (qui a mon âge) habite sur la Rive-Sud de Montréal.  On s'est parlé au téléphone et on s'est promis de se rencontrer quand elle sera de congé une fin de semaine (...). Je vais de temps en temps sur ton site, histoire de me retremper dans la bonne humeur des gens qui le fréquentent... les photos de Mostefa Badis sont fabuleuses... je suis heureuse pour lui, au moins il fait ce qu'il aime dans la vie!!  Bravo! Bon, je te laisse, je suis au boulot... Je t'embrasse bien fort et te souhaite de très joyeuses Pâques!

424 - De : Mary-Noëlle REYNAUD
Date : 21/03/2008  19.33.36
Coucou Jo ça  ne va pas  je le  sens : tes messages portent le deuil et ton moral est en berne .Et puis nos regrettées paellas...et pour finir ...un temps de Toussaints...Brrr.ah oui le gratin Dauphinois c'est comme tu dis...ça passe pas à Pâques !!J'ai acheté un gigot ...de la ..mojama...et  vais préparer des bricks...Et que la joie demeure.: !!!.il ya la famille et ...portes tes yeux ..ou -ça-fait -du -bien...Ok...des côtes de porc.!!!..un petit vin blanc moelleux...tiens...un Sauternes...  et hop...que du bonheur...sans côte d'alerte bien sûr...et encore...après tout. et si tu jouais la follonera...!!!..quelle ambiance...!!!Ma fi'pôvre de nous..!!..Bon si je ris c'est aussi pour ne pas pleurer...Malaguegna...!!!Bisous bisous..courage..!!!Mary M@+++

425 - De : Solange JAUBERT
Date : 21/03/2008  22.36.00
dis la joy tu nous fais pas de la déprim'pos baya c'est le temps il nous fait avoir des pensées brumeuses ma fille,pos il manque plus que ça, dis aller mange de la mouna vite et ta copine elle m a donné le gousticot avec le sauterne,alors demain je me descends la bouteille que j'ai mise de coté pour ninette son mari et mon cousin.Au diable l'avarice. (...)Même notre poulpou il était plus malin il attendait la carotte lui pour avancer..i tu crois qu'il se serait crevé lui pour rien ?.Aller vas y dormir ira,,,, bouénas notchés et que le bon dieu il te l'allonge...la vie.A maniana  Dis !qu'il te prenne pas el gousto de partir voir les pingouins de prés au milieu des icebergs!!!la déprime c'est une grosse bebette alors attention

426 - De : Danielle MORALES
Date : 22/03/08 07.49.53
Bonjour Jocelyne,
Te voilà devant ton ordi pour nous souhaiter de bonnes fêtes de Pâques, je t'en remercie et te souhaite de passer de bonnes journées en famille, je pense que tu as passé un bon séjour à la neige et que vous êtes en pleine forme maintenant. Je t'embrasse Danielle

427 : De : Christ Guy SORIA
Date : 22/03/08  12.54.28
Courage chère amie.. En ces jours de Pâques, je me sens envahi d'une mélancolie indéfinissable. Où sont nos bilochas, nos mounas et tout le reste... Avec mon épouse, nous participons activement à la semaine sainte car nous sommes impliqués dans la survie de nos églises de campagne.  Ce soir, nous serons présents à la vigi, ou veillée pascale et notre esprit sera empreint du souvenir de nos anciens, de nos frères du 26 mars 1962 et du 5 juillet 1962. Demain, toute notre famille sera réunie chez nous comme d'habitude. Merci Seigneur de nous permettre de perpétuer cette vérité première que constitue la famille et qui est la seule à pouvoir maintenir l'équilibre de ce monde. Mais en disant cela, sommes-nous dans l'air du temps? J'ai peur de l'avenir. Joyeuses Pâques à toute votre famille dans l'esprit du Réssucité. Pais sur la terre.

426 - De : Solange JAUBERT
Date : 22/03/08  13.07.28
Dis joy c'est la plus belle celle là! l'écrivain de l'académie de monté séco a son message dans tes liens,qué barbarida la rosélita.Madame sacamouéla et pimpoyo devraient être contents de lire ça. Bon je plaisante plus,mais moi par contre je déprime de penser à nos anciens moments en famille ou chacun avait son histoire à raconter. Oui monsieur Anchovica et madame et Tragamonio sont heureux de vous faire part du mariage de leur fille pépica la bouffa avec monsieur morochino marchand de calentica et de piroulis à la calère. Les invités pourront se régaler au buffet avec les margaillons , les tramoussos, et les habichoiels préparés par le grand traiteur la vativa.   Et qu'on se le dise.!!!Le grand orchestre de sambombas sera présent avec sa chanteuse mariquitas la pella qui chantera son grand succés ''elle avait une  jambe de bois ''' Bon je pourrai t'en inventer des tas comme ça,bigoté falsso et tout et tout...mais a +

427 : suite....
Date : 22/03/08  13.42.51
La Angoustia elle s'est trouvée un novio en faisant le boulevard à choupot un dimanche soir ,il fallait la voir se pavaner dans le patio. Elle disait Qu' il était tchalé d'elle et qu'il allait l'emmener sur le cadre de son vélo aux genêtx(l'endroit rêve pr se bécoter ) alors toute la smala était en révolution au petit soin pour Pépico le coulandéro, de son métier marchand d'espargatte à tallons aiguilles .Et vas y les verres d'anisette par çi par là.La ouéla la golondrina était aux anges ,ay son Angoustias elle allait se fiancer et déja elle pensait à la fiesta qu'ils allaient faire tous

428 - De : Karima KESSIERI/BENSELKA  (Oran/Franin)
Date : 22/03/08  22.25.26
J'espère que tu as fait un beau retour chez vous. j'ai appris que tu as fait du ski .viens chez moi pour faire du ski nautique, passe  le bonjour à tout le monde

428 - De : Solange JAUBERT
Date : 23/03/2008  09.58.20
Bonnes pâques et rigolons un bon coup cela fait du bien,en écrivant moi j'me marre en tout cas !!! OUACHTA ADA parallaxe? le martirio vient de me téléphoner et il dit'' la joy elle fait des recherches pour trouver un  mot du dimanche ou quoi?.en tout cas tu me fais rire'''.  Car ce martirio il existe le pov' c'est un copain.    Dis joy  Gaby se marre  avec mes histoires ,surtout qu'il faut que je les lui lise,il voit pas trop alors tu penses que j'y mets l'accent de labas.    Mais  je suis impardonnable d'oublier la tia bolbassa y el ségnor pélotchas qu'aujourd'hui ils ont dû faire les migas et  se taper  un gueleton et faire voler la bilocha. 

429 - De : Solange JAUBERT
Date : 23/03/2008  12.27.05
La doudou elle s'est trouvée un novio et cette fois c'est un français de France, un parisien, et depuis elle fait des manières. Elle l'a invité et elle demande avant de se mettre à table ''ou me mets-je''? et sa mère lui répond ''mets je toi là qué pougnétas!'' 

430 - De : Mary-Noëlle REYNAUD
Date : 24/03/2008  03.32.26
Hé oui, quand même...
Bonsoir...Joy...ça va mieux ?...Dimanche de Pâques chez ma fille ...et pour chercher les oeufs   on a mis les moufles.. il faisait  un temps a  massacrer les    bilochas .........Alors Solange..elle court elle court... ma fi'Après le bol d'air elle prend le verre à pied  ,s'arrose la mouna, se délie la langue ,s'imbibe l'amygdale et pas avec le bleu de méthylène de l'angine à scarlatine..au moins ma fi'..elle nous explose la rate et affiche le standing de la bouffa de nouzautres et ya tous les esclaffès.. même le Mokko et celui à langue d'oc  et l'autre à langue de bois et...le Parisian..(otra sardina al fuego) et la pougnètèra et la follonèra... Et si à Pâques t'as le vague à l'âme...quand sur ta route d'exil la paella est un mirage  fais un doux voyage ...d'aucun s'empastagasse...ou s'abstienne...Pourquoi!!Dieu nous adonné la vigne qu'il garde les pépins  !!Sauternes tu vois si je te buvais à Noël, pour les anges ,tu sais à Pâques... je t 'honorerai dorénavant quand les cloches passeront ... trop près... ...Alors Joy ,Pastis pistou plancha..?Pasta basta no ?Chères jeunes générations je vous prie d'accepter toutes nos doléances..!!:Paella..oblige !!!Avec la famille autour...le soleil aussi.. C'est une philosophie .ma fi' !Pire un souvenir!!! Merci Solange ..le paysage a pris des couleurs. et merci à nos enfants qui avec ou sans paella..nous réunissent et perpétuent nos valeurs familiales..!!Bizbiz Mary m@+++

431 - De : Mostefa BADIS    ...le voilà qui repointe sons nez
Date : 24/03/2008  18.31.47
Salut Joy. Remonté vers le nord, passage obligé a Bondi Beach du coté de Sidney. Cette fameuse plage connue pour ces fameux courants tels le "Bondi Express", ses légendaires surfeurs et maitres-nageurs est bondee d'estivants. Guidé par mon instinct je me suis laissé aller vers les rochers au pied du promontoire ou les brisants viennent se fracasser. La j'ai vu Ouled Bondi comme Ouled Kristel plonger de ces rochers dans les eaux tumultueuses et négocier avec la houle pour revenir sur les récifs. Il n'y avait que ces jeunes natifs de Bondi qui osaient affronter cet adversaire l'océan. Plusieurs curieux rebroussaient chemin  intimides par la férocité de cette nature. Confrontant mes démons  Je plonge vers ces brisantes vagues nées sur les cotes de l'Antarctique a des milliers de Km. Pour ma surete je nage et m'éloigne des écueils et attends la vague idéale pour revenir et me soulever sur les rochers. Attention aux ressacs!! Ces jeunes de Bondi me surveillaient prêts a me porter secours au cas ou je serais entraîne par le Bondi  Express. Avec fierté ils m'ont montré leurs cicatrices sur leur corps, et je leur montre mes marques sur mes jambes et bras héritées il y a longtemps et loin d'ici. Quand une menaçante vague surgissait vers nous on s 'aggrippaient a plat ventre sur les rochers. Fascinant ces jeunes, leur regards tjrs figes vers le large ils savaient lire les vagues et éviter les plus redoutables. Les nageurs des rochers de Bondi ont fait l'ecole maternelle de Bondi ou ont fait l'école primaire de Kristel. Joyeux voyages.
Salut Oh! toi l'halieute...ça fait plaisir de te retrouver...Après ces belles vacances, que comptes-tu faire?...pas de petite virée à Kristel?  il y a bien longtemps que tu n'es pas retourné chez toi...Tu sais que beaucoup de Kristellois lisent tes aventures et seraient certainement heureux de revoir l'enfant du Pays.
Je me sens chez moi quand il y a des mouettes, albatros, cormorans, pelicans, skuas, ternes etc .. A bientot

432 - De : J.Charles MALVY
Date : 24/03/2008  23.30.08
Souvenirs. Bonjour Madame.
Je m'appelle Jean-Charles Malvy, du 11bis, rue Elysee Reclus, Oran. Vous avez un site magnifique et j'adore vos photos. Voici la raison de mon message...Ma vie est, comme tout pied-noir, une longue histoire de voyages de par notre petite planète. Je vous écris de Nashville, Tennessee, USA, ou j'habite depuis 15 ans. Je vis aux Etats-Unis depuis 38 ans.  Je recherche une ami très chère : Camille Reig. Elle habitait a Oran, sur la route de La Senia. Pourtant, chaque fois qu'ils le pouvaient, elle et sa  famille, les Reig : Camille, Monsieur Reig et son epouse, sans oublier la même, allaient (et c'est la que je me perds) ou a Ain Franin ou a Kristel. On prenait la route intérieure pour aller a Arzew. On la suivait mais, une fois au bas de notre Montagne des Lions, nous prenions a gauche en montant la colline, parmi la foret de pins. C'est en redescendant, que nous prenions alors une route étroite qui nous menait finalement a une petite crique ou se trouvaient quelques bateaux et une ou deux cabanes de pécheurs. Sur la droite était notre chère Méditerranée. Voici la partie intéressante : il y a la une sorte de crique encerclée de rochers ou nous pouvions nous baigner sans crainte des requins ou autres poissons dangereux... s'il y en avait. A gauche, faisant face a la mer, et a la crique, se trouvait le cabanon de  Monsieur Reig. C'est là que, ayant découvert votre site, je demande votre aide pour savoir si  cet endroit vous dit quelque chose ou non. A partir de la, il me sera peut-être  possible de retrouver cette amie. A moins que vous ne la connaissiez... Voila, Madame. Merci de votre aide. Que celle-ci soit positive ou négative, je vous remercie du fond du coeur. Sincèrement votre, Jean-Charles

433 - De : Fatima HAMADI (Canada)
Date : 25/03/2008  14.09.19
Bonjour Jocelyne!!As-tu passé de bonnes Pâques avec ta petite famille?  Je viens de lire les messages et celui de Jean-Charles du Tenessee m’a interpellé… ils passaient par St-Cloud pour aller vers Kristel en passant par Ras El Aïn (la pinède où tout le monde se retrouvait Musulmans et Chrétiens confondus pour Pâques)  Ah que de souvenirs heureux!! Il y avait un marabout du nom de Sidi Snouci, nos mères y allumaient des bougies et prenaient le thè et mangaient de la mouna… les enfants jouaient à s’éclabousser dans le creux de la source, les plus vieux faisaient des parties de pétanques alors que d’autres jouaient de l’accordéon et de l’harmonica)… et la crique dont il parle pourrait être ce qu’on appelait la plage française pas très loin de celle de Sidi Moussa.  Si cela peut faire avancer les recherches… le nom de Reig ne me dit malheureusement rien. Je t’embrasse, portes toi bien!!

434 - de : Janine VALOIS
Date : 27/03/2008  10.30.21
Bonjour,  j'ai visité ton site qui m'a énormément intéressée, j'ai d'ailleurs pris des notes mais par ton intermédiaire je voudrais savoir si quelqu'un pourrait me fournir des informations et des photos sur la Fontaine des Gazelles,  la forêt d'M'Sila  , la montagne des Lions. D'avance je te remercie. pourquoi ces infos parce que moi aussi je rédige mes souvenirs de ma vie passée à Oran  jusqu'en 1962 et ces éléments me font défaut. Amitiés. janine
 

 

 

AVRIL 2008

 

06/04/2008  11h31 - Réponse au message n0 432 de Jean-Charles MALVY...Paul et jacqueline Ruis/Chafanelle (du petit Port d'Aïn Franin) m'ont confirmé ceci : C'est bien la famille REIG qui avait un cabanon au "petit port" d'Aïn Franin,  en descendant à gauche, face à la pergola du  bord de l'eau. cette crique entourée de rochers  était bien le petit port .Camille serait décédée il y a longtemps et ils n'auraient plus de nouvelle de cette famille. je suis désolée si  pour vous. une page est tournée.  Amicalement. Jocelyne.E

435 - De :
J.Charles MALVY
Date : 06/04/2008  13.58.15
Bonjour, Jocelyne. Quel serrement de coeur, quelle tristesse, en lisant votre lettre en réponse a la mienne.(...) Oui, la pergola du bord de l'eau... Je m'en souviens très bien. (...). Bien que cela fasse très longtemps, cela me touche énormément.  Que Dieu ait son âme.  Je vous remercie beaucoup, Jocelyne. Veuillez aussi bien remercier Paul Ruis et Jacqueline, de ma part.

Merci Jean-Charles pour votre message. C'est bien triste... Message transmis à Paul et Jacqueline...

 436 - De : Suzi PRIOR/FERNANDEZ
Date : 09/04.2008  17.46.29
je viens de visiter ton site qui m'a fait pleurer, tant de souvenirs qui reviennent, c'est vrai que c'était magnifique AINFRANIN, je me souviens de ton frère Henri quand il allait pêcher  le mérou, on se régalait, et les belles soirées sous la pinède on mettait le tourne disque et on dansait, pour moi c'était le plus bel  été de ma vie, parce-qu'à la fin de l'été ma tante m'a mise chez les soeurs à Misserghin, où je suis restée 5 ans, (...) mon frère et moi avons habité chez notre grand'mère à boulanger  cours lafayette juste à coté du marché et de chez Castéjan, ma grand'mère vendait des fleurs. en sortant de chez les soeurs je suis partie vivre  chez ma mère à ALGER .(...)J'habite à  HYERES  Bisous à tous les deux
Je viens de téléphoner à Suzi et nous nous sommes retrouvées (55ans avant) dans nos souvenirs à Franin en 1953, comme si c'était hier. Elle avait passé ses vacances chez ma Grand Mère, avec Angèle VIDAL,....  le miracle d'internet.....Chose curieuse : Suzi a habité quelques temps l'immeuble mitoyen au notre à La Garde ; nous avons dû nous croiser maintes fois sans nous reconnaître....bizarre,.bizarre...comme c'est bizarre!!!, la vie....

437 - De : Vincent ANDRES
Date : 14/04/2008  20.11.11
Bien chère compatriote, Je vous adresse toutes mes fèlicitations pour votre site, j'ai pris un réel plaisir à le consulter sur les conseils de ma belle-soeur Solange JAUBERT. Merci pour ces moments d'émotions. J'y reviendrai régulièrement et le ferai connaître autour de moi. les images forment une vraie richesse ainsi que les divers témoignages des uns et des autres,( les histoires de solange) beaucoup de nostalgie et de larmes Merci encore de nous faire revivre ce passé qui est loin dèja, le temps passe et nous n'y pouvons rien de rien, continuons à perpétuer notre jeunesse et notre vie là bas, à nos enfants et nos petits enfants. Mais vous le faites si bien chère Jocelyne que je invite ardemment à continuer, votre site est un vrai chef d'oeuvre. Fraternellement. Un exilé de la région Parisienne..

438 - De : Chantal GAILLARD
Date : 15/04/2008  12.42.23
Merci Jocelyne pour les merveilleuses photos de cette plage ou nous allions avec Maman et mes deux soeurs nous emportions le pique nique et le patron du restaurant qui surplombait la plage nous prêtait une table ou nous pouvions nous installer et ce sans rien demander pas le moindre sou c'était comme ça la gentillesse était naturelle ce qui nous arrangeait bien car nous n'étions pas riches merveilleux souvenirs de cette plage où nous allions et ce malgré les évènements nous baigner .J'aurai tellement aimé que maman connaisse tous ces merveilleux sites où nous pouvons nous délecter de toutes ces belles images nous faisons un bond de 45 ans en arrière on ne s'en lasse pas quel bonheur merci encore à toutes ces personnes qui font que l'on oublie jamais ce si beau pays qu'était l'Algérie

439 - De : Mostefa BADIS
Date : 25/04/2008  02.52.12
Orion et la Croix du Sud.  Tu sais Joy quand tu t'es embarquee sur cette géante pastera, à l'Est Orion avait commence son apparition. je l'ai contemple il était 3h du matin au mois de Septembre. Orion était l'horloge de ma mère pour la prière de l'aube. Orion a termine sa migration vers le Sud-Ouest, elle nous a quittes pour rejoindre la Croix du Sud dans l'hémisphère sud. Elle reviendra Inch Allah en automne à l'aube à l'heure où les pécheurs sortirons pour l'alba. En Mer de Tasmanie je sortais sur le pont pour contempler la Croix du Sud. Mon coeur pleure pour ces deux belles constellations combien lointaines. Cheeeeeeeers!!!! 
Mostefa était encore ce matin 30 avril, en Australie

440 - De : Josette DIAZ
Date : 27/04/2008  09.50.40
Merci à vous pour ces très belles images qui font rêver et que j'ai trouvées par hasard en voyageant sur votre site. Josette de la région d'Oran, village d'Arcole.

30 Avril CAMERONE

 

MAI - JUIN - JUILLET - AOUT 2008

 

441 - De :  Mostefa BADIS
Date : 01/05/2008  18.05.10
Beach bum (vagabond des plages)
(...) Tu peux  donner mon email a Karima. Je crois que c'est une cousine. Certains membres des Benselka ont un lien de parente avec nous. Quand j'allais a Belgaid on m'offrait du buzegou peches a Cap Russo par mes cousins. Ain Franin était le trait d'union entre Kristel et Douar Belgaid, Ain Franin nous divisait ou nous réunissait. Des fois je prenais le car d'Oran, je m'arrêtais a Belgaid et je continuais a pied. A Ain Franin je buvais une gorgée d'eau de la source pour la baraka. Pour éviter les voitures je prenais le sentier muletier le long du littoral. Voila comment j'ai mérite le sobriquet Beach bum. Pour le moment je suis indécis, Alaska(saumon), Hawaii (thon),j'ai rate ma saison vers le Groenland. On m'a propose Antarctica... non pour le moment , peut être en octobre 2009 si je réussis a passer mes examens médicaux et dentaires. A bientôt.

442 - De : Corine LOPEZ
Date : 15/05/2008  12.32.06
Bonjour Jocelyne. Mes parents qui ont visionné votre site à la maison ont été très émus devant certaines photos qui ont réveillé leurs souvenirs d'enfance. Ils me prient de vous remercier, vous féliciter et vous encourager à continuer. Amicalement

443 - De : R.M.L.ROUZIC
Date :  16/05/2008  22.04.09
J'ai eu vos coord. en consultant un site sur Oran. Je recherche des personnes ayant connu à Oran  dans les années 40-50, une certaine Jeanne Marcovich. Elle habitait à Bousseville à la fin des années 50 (avenue des palmiers). Merci d'avance de votre coopération, cordialement,

Si quelqu'un peut y répondre.....

444 - De : Solange JAUBERT
Date : 21/05/2008  20.48.30
Bonjour Joy. J'ai pris un Immense plaisir à parler de kristel.  En 2005 lorsque j'ai acheté mon ordinateur je ne savais pas m'en servir et le premier soir j'ai cherché sur googel  ORAN .Ensuite Kristel mais rien.Et puis j'ai tapé ainfranin et j'ai obtenu ton site avec tes souvenirs ,les photos. J'ai alors cliqué  Kristel et il y avait une vue de la plage avec la maison au toit rouge des Aveyrous avec un résumé.. C'est avec beaucoup de mal que je t'ai fait un message ou' je te disais que j'avais vécu  à Kristel. Tu m'as demandé ce qu'il y avait d'interessant dans ce village ? je t'ai décrit l'école et je t'ai envoyé des messages .Tu as demandé si tu pouvais les insérer en récit. Bien sûr. Ensuite Marc TOUTA qui a raconté ses souvenirs avec beau coup de talent sur   son passage dans ce village. Ensuite la recherche de Ninette et sa grand mère. Tu as entrepris  de les rechercher. J'avais hâte de savoir ce qu'elles étaient devenues. Alors voilà tu m'as fait revivre pendant des mois une période de ma jeunesse que j'avais oubliée,pendant 40 ans. La participation de Mostefa, l'enfant du pays, cet infatigable globe-trotter . Merci pour les vues du photographe Y. A. Bertrand que tu as bien voulu insérer. La vue sur la mer ,la verdure, et ce village accroché au flan de  la montagne:  Quel magnifique panorama 

445 - De : Solange JAUBERT
Date : 22/05/08  13.14.31
Joy merci.  tu sais cela m a  réconforteé  de parler de kristel car je me souviens!!!! (Ninette a eu la même réaction que la mienne ).Elle avait  même oublié notre nom?   Rechercher la ninette que je croyais dieu sait ou avec la mamie?. Et marc qui reparle de l'abreuvoir! oublié!!.... et je n'aime pas que le passé s'efface comme ça. Bref je suis  contente d'avoir pris part à ce retour dans le passé avec les larmes aux yeux quelquefois. En prenant de l'âge les souvenirs les plus lointains, ceux de notre jeunesse qui paraissaient enfouis ressurgissent avec une certaine douceur teintée de tristesse et de regret . Je crois que l'essentiel à été dit sur ce village et il y aura peut être encore , quelque internaute qui se souviendra  d'une balade dans la houertas ,   d'une baignade, d'un repas gastronomique dans ce retaurant connu pour ses menus aux poissons. bises  

446 - De : Marynoëlle REYNAUD
Date : 24/05/2008  18.33.31  
Oui Josy..merci ..joselito ...:flash back..cinéma le Mondial à Choupot..et le voyage est intense et chavire.. mon "intérieur" comme dirait Woody Allen.. Mais pour nous la déchirure est celle de la terre... nos Mères sont toujours là ..protectrices aimantes.. sereines et joyeuses... Au coeur. nos enfants et petits enfants.. Les mots sont trop faibles.. pour dire cet amour mère-enfant.. seuls les regards parlent ...et ..les bisous!!!  Bonne fête à toutes les mamans en promenade sur ton site tant apprécié.. ..Bonne fête les mamans...!!!Bisous ..Mary+++

447 - De : Fatima HAMADI (St Cloud et Canada)
Date : 05/06/2008  13.40.06
Je fais appel à ton réseau pour essayer de trouver les origines (que je pense être de la région de Barcelone en Espagne - Ciudadela ou Benidrom) mais je bloque au niveau de la France.. il s'agit de la généalogie des Barcelo du Québec.  Je sais qu'il y a eu beaucoup de Barcelo en Algérie (il y en a aussi au Québec mais ce sont les descendants des Barsalou (le premier arrivé en sol Canadien est Gérard Basalou, né en 1673 en provenance de la France) il est né à Ste Foy, Agen, Guyenne (Lot et Garonne), France, c'est le fils de Jean Barsalou né en 1648 dont ont a aucune idée du lieu de naissance (en France ou ailleurs).  C'est là où j'en suis dans ma recherche...Je te remercie d'avance pour ta collaboration et espère avoir bientôt de tes nouvelles.  Moi, pour le moment, je suis très occupé par la corvée du printemps/été... la période estivale est courte et donc, on essaye de tout faire pour pouvoir en profiter le plus tôt possible....Prévois-tu des vacances prochainement?  Je n'ai pas de nouvelles de Céline depuis son retour de croisière... sais-tu ce qu'elle devient?  j'espère que tout va bien pour elle...Allez, Ciao! je t'embrasse et te souhaite une excellente journée!!

448 - De : Fatima HAMADI   suite généalogie
Date : 05/06/2008  14.18.10
J'ai aussi retrouvé ces traces : donc,  Jean BARSALOU, né en1648 Agen, Lot Et Garonne, France. Décédé en France.  Épouse Helene LAMARQUE née 1652 Agen, Lot Et Garone, France. Mariés le 12 Jun 1671 à Est St-Foy- Ville d'Agen, Lot Et Garonne, France. Décédé en France Son père :  Joseph BARSALOU. Né à Foulayronne Froumenty, France. Décédé le 28 Feb 1659/60  en France.  Épouse Catherine COMINAL née en France. Mariés le 23 Oct 1634 à Artigues St. Sernin, Foulayronnes, France Son grand-père:  Salvi-Salvy BARSALOU. né en 1599 France.  Décédé en France.  Après ça, le néant....  Encore Merci!!!

449 - De : Mostefa BADIS   à nouveau Alaskalero
Date : 12/06/2008

et Oui,..Mostefa a rejoint l'Alaska pour de nouvelles aventures. Bon Courage et bonnes pèches
   

450 - De : Benyagoub BECHAR   Pour information
Date : 11/06/2008  16.41.55
Bonjour : TRACE DE LA ROUTE reliant ARZEW à KRISTEL (donc à, AIN FRANIN) 
Texte tiré du journal le Quotidien d’Oran  du mardi 20 Mai 2008.
Dans l’objectif de créer un deuxième accès à la ville d’Arzew, sous forme d’une route goudronnée reliant Arzew à Kristel tout le long de la côte, qui sera prise en charge par la Direction des Travaux publics (DTP), M. Toumi, inspecteur divisionnaire  et chef de la circonscription des forêts d’Arzew, nous déclara que ses services ont réalisé en premier lieu une piste longue de 32 km qui servira de repère au tracé et à la réalisation de cette route. En effet, il s’agit, selon notre source, d’une route qui reliera le CW75 qui part d’Arzew à celui de la localité de Kristel. « C’est une route, ajoute M. Toumi, qui dispose d’une grande rentabilité du fait qu’elle permettra le désenclavement de la zone, et surtout l’évacuation de la population d’Arzew et celle des environs dans le cas de la survenance d’un sinistre au niveau de la zone industrielle et pétrochimique, sachant pertinemment que la ville ne dispose que d’un seul accès». L’autre point soulevé par M. Toumi a trait au développement de l’aspect touristique, car cette route traverse un site naturel exceptionnel. D’ailleurs, dans ce sens, notre interlocuteur nous a déclaré que ce projet a fait l’objet d’une visite du wali d’Oran, en présence de la Conservation des forêts, de la Direction des travaux publics et de la Direction de la planification et de l’aménagement du territoire. Conquis par la beauté du site pittoresque de cette région, le wali a donné instruction aux différents services techniques de prendre toutes les mesures nécessaires pour réaliser cette route dans les plus brefs délais. «L’étude des travaux de ce projet a été confiée au bureau SETOR, et actuellement, la réalisation de ce projet de grande importance est en cours», conclut M. Toumi. D. Cherif
 
Merci Benyagoub : il y a plus de 46 ans ce projet était déjà à l'ordre du jour...il est grand temps qu'il soit réalisé...cela ferait une magnifique promenade sur cette côte encore si sauvage. Il parait qu'ils ont commencé les travaux du futur port de Kristel...que la plage Tamda n'est pas reconnaissable car ils ont fait un énorme apport de terre.

451 - De : Mostefa BADIS
Date : 23/06/2008  05.33.01
Le golfe. Hier les vaguelettes nous tenaient compagnie, et ce matin la mer a commence a grossir..le vent n'arrêtait de changer de direction..les vagues devenaient énormes et leur crêtes s'écroulaient comme des rouleaux.. Les lames déferlaient au pied du promontoire et envoyaient les écumes en trainées vers notre camp. On a pris refuge dans cette ile du golfe d'Alaska en attendant que les vents nous sourient. Une autre pénible saison est entamée, mes vieux compagnons sont partis vers d'
autres pastures. A la radio nous avons capte un message de détresse, trois hommes a la mer.
Merci pour ton message et tes photos, je pars en vacances jusqu'à fin Août. alors, pour toi, qu'Allah te protège dans ton nouveau périple, mais si tu y vas c'est que tu aimes ça. je te dis : bon boulot, bonne pèche et pas trop de souffrance

452 - De : Henri-paul AMAT
Date : 24/06/2008  17.55.21
Tout simplement...merci. J'en ai pleuré. Henri-Paul

453 - De : Mostefa BADIS
Date : 06/07/2008   06.12
Hier encore nous nagions pour atteindre Rocher Carre et nous grimpions sur sa terrasse. Comme des mouettes nous restions perches sur ce légendaire Rocher et on discutait sur n'importe quoi.. Quand le soleil tapait trop on replongeait et remontait sur notre roc. En face il y avait un Rocher Plat, c'était un rocher a fleur de l'eau recouvert d'un lit d'algues, on y allait s'allonger et laisser les flots nous refroidir..Le Rocher Carre a été détruit pour construire un quai de béton, mais la nostalgie de ce cher endroit vit toujours dans nos cœurs et mémoires...

454 - De : Chantale PAPIHAON
Date : 14/07/2008  14.45
Bonjour Jocelyne.   Je suis revenue à votre merveilleux site sur Ain franin  pour vous faire un petit coucou car j'apprécie énormément les personnes qui s'investissent autant pour continuer à nous faire rêver et nous aider à nous replonger dans les souvenirs les plus lointains de notre plus tendre enfance et la revoilà qui revient dans ma mémoire cette magnifique plage dAin Franin, les revoilà aussi le parfum de la mer et l'écume qui nous caressait nos chevilles et surtout nos baignades folles qui nous faisaient oublier l'espace d'une journée le bruit des mitraillettes c'était une belle évasion je ne pourrais jamais l'oublier. Ainsi et aussi je fais un rêve fou celui ou nous pourrions tous revenir dans cette si jolie ville d'Oran et manger tous ensemble une immense calentita autour d'une grande table .Merci à vous tous de continuer à exister et nous ravir encore de bonheur. très amicalement. Chantale

455 - De : Solange JAUBERT
Date : 23/07/2008  13.09
J'espère que vous avez fait le plein et que vous rentrez en forme, puisqu'en remontant de votre coin de paradis en Espagne vous allez respirer le grand air de Vars ! Joy j'ai essayé d'ajouter un message à taramba, mais  sans succés, et oui j'ai vu Germain en photo sur son site et franchement nous sommes émus. Il fréquentait ce centre ville et lorsqu'on descendait le bd lescure nous le trouvions toujours  à coté des trois passages, quelquefois il chantait ''des tyroliennes''.Dans ses moments de délire il insultait les jeunes qui avaient les cheveux longs. Qui ne se souvient de Camembert ? Certes il n'était pas bête et je ne sais les misères qu'il a dû subir dans sa vie pour en être arrivé là. C'était un personnage et il faisait  partie  du paysage folklorique .Pauvre germain !!!!

456 - De : Alexandre VALENTIER
Date : 02/08/2008  15.04
Chère Jocelyne,Grâce à vous et à votre site,nous avons pu nous revoir le 1Août 2008 à HYERES pour la journée ,avec Suzi Fernandez,et son frère Georges ,une recontre émouvante, qui nous a fait faire un bon en arrière de 55 ans.Ce fut une réussite parfaite, et nous avons parlé longuement de notre Pays,de la Politique, tout y était même la Musique et le Bal, une très belle journée .Merci Madame, mes salutations respectueuses
PS -Ces vues d'ORAN que nous ne cessons de voir,de chasser, de classer,dans un bel album, avec des commentaires,pour laisser une trace indélébile à nos Enfants et Petits Enfants. Je pourrai lui donner un jolie nom: "Notre Vie Là bas, dans l'Insouciance et le Bonheur "

457 - De : Jean-Paul ROBERT
Date : 10/08/2008 -
http://ancien.oraniecycliste.net/

458 - De : Fatima Zohra LEKHLEF
Date : 17/08/2008  20.55.00
lycée Gsell de 53 à 56
Salut Jocelyne, (...) Oui j'ai bien fréquenté le lycée de 1953 à 1956, oui nous avons eu Mlle Parmentier -pour laquelle je garde un souvenir d'affection incommensurable-. Cette vieille fille d'apparence revêche et toujours habillée de noir, avait sous son habit sombre un coeur tendre. Te souviens-tu lors d'une rentrée scolaire, lorsqu'elle nous est arrivée avec des vêtements clairs et une mine épanouie. Nous étions soufflées de découvrir de voir que nous avait tranformé Mlle Parmentier en Mme Duffet! Du coup, pour nous, ce n'était plus la même personne...
J'ai vu la photo de classe sur ton site, toutes les élèves faisaient bien partie de ma classe, mais moi, je n'y figure pas! j'aimerais que tu te situes sur la photo pour que je puisse te retrouver. La belle femme que tu es devenue me rappelle effectivement ma blonde copine de lycée. Je possède également une photo de classe, faudrait que je la retrouve (c'est déjà l'âge des souvenirs...). Je te l'enverrai dès que je mettrais la main dessus en t'y indiquant mon emplacement. Zineb m'a écrit cette semaine, et j'ai été très heureuse d'avoir de ses nouvelles. Quant à M.Thé, faudrait que je puisse mettre son nom sur un visage des photos de classe. Il y avait également Claudie Martinez qui a quitté l'Algérie il n'y a pas bien longtemps. Je me souviens aussi d'une de nos camarades qui avait un léger handicap, qui portait des manteaux aux cols de fourrures et qu'un chauffeur en livrée venait chercher en limousine à la sortie du lycée!. Merci pour vos messages qui ont fait ressurgir mes souvenirs d'enfance et d'adolescence, dans notre merveilleuse ville d'Oran.  (...) 'ai été enseignante, puis Directrice d'école, après des études universitaires en psychologie, j'ai exercé en qualité de conseillère d'orientation scolaire et enfin de directrice de centre d'orientation scolaire jusqu'au moment de ma retraite. Voilà en gros mon parcours. Un parcours somme toute pas trop palpitant.  J'ai écrit un livre un soupçon autobiographique que je vais tenter de faire éditer en France.
(...)Je serais ravie si l'on pouvait former un groupe d'anciennes "Gselliennes" et se retouver au moins une fois dans l'année. Je crois être celle que tu as connue. Et quand bien même ce serait le contraire, qu'à cela ne tienne, nous avons malgré tout tant de choses en commun! (...)  je t'embrasse chaleureusement, comme seules savent le faire les femmes de la méditerranée.
Merci Fatima. Il y a une association de "Gselliennes" (comme tu dis) "ALYSGO". Elles se réunissent chaque année et des fois avec l'association du Lycée Lamoricière..Je n'y suis jamais allée (pas très associations!!!)

459 - De : Fatima Zohra LEKHLEF
Date : 19.08.2008  21.40.03
Salut Jocie ! Merci d’avoir répondu à mes interrogations en me faisant parvenir les photographies du lycée. En effet, la seule qui soit en ma possession et que je me promettais de chercher, est celle de la 5ème (1954-1955). A présent le film de mes réminiscences se déroule et des souvenirs chargés de nostalgie ressurgissent. Voilà qu’en dépoussiérant ma mémoire je me surprends à mettre des noms sur les visages des photographies de classe… Oui, je me souviens de Marie Thérèse qui était une fille très calme et très sage.. Quant à toi, bien sûr que tu étais mon amie, et je crois bien la meilleure !!! Je n’arrivais pas à retrouver le visage de ma complice d’antan à travers les photos sur Internet… Je me remémore le sourire permanent qui éclairait ton visage. L’adolescente que tu étais respirait la joie de vivre en m’entraînant dans le sillage de son rire communicatif..En parcourant ton site, je retrouve avec beaucoup d’émotion l’amie au grand cœur que j’ai côtoyée. Je trouve fantastique cette chaîne de l’amitié que tu as su créer. C’est un travail de mémoire colossal que tu as entrepris et  merveilleusement réussi. Bravo pour ta patience. Tu offres à tes enfants, tes petits enfants l’histoire de leurs parents, leur histoire, et pour moi, tu soulèves un voile sur notre passé commun, car notre histoire Jocelyne, est commune. Je comprends très bien que tu ne désires pas revenir en Algérie. C’est bien triste, je te le concède, mais il vaut mieux garder les belles images que tu as emportées avec toi, et si je puis dire : le pays est en toi… J’ai eu souvent l’occasion de voir des personnes venues à la recherche de leur passé, sans vraiment le retrouver : j’ai même parfois pleuré avec certaines d’elles. Grâce au ciel, les miracles de la vie font que l’on arrive à se reconstruire, et tu l’as fait avec brio. Tu as fondé une famille et communiqué une belle ferveur à ta descendance, c’est là le plus important. Pour en revenir au livre que j’ai écrit, il relate justement des pans de la vie et les amitiés d’une enfant dans cette Algérie de notre adolescence. Si j’ai la chance de le faire éditer, je te promets de t’offrir le premier exemplaire.. (...) J’ai des enfants merveilleux qui sont médecins et qui ont choisi de vivre en France (comme tu vois, parfois ce sont des choix délibérés..) J’espère que tu as passé de bonnes vacances. Je suppose que tu dois avoir des rangements de rentrée à faire. Bon courage.Je suis sincèrement ravie de nos retrouvailles et je t’embrasse très fort
Merci Fatima, femme courageuse et volontaire. J'admire ton parcours. De ces filles du lycée que je côtoie, toutes ont eu cette force de se surpasser. Bravo.

Nous voici de retour, en espérant que vous avez passé un bon été, entre fraîcheur et canicule. L'Espagne, Torreblanca ;  un mois de super vacances : farniente, bains 30°, VTT, lecture, amis, cool cool ( nous avons fait la connaissance de Danielle et Régis Morales à Péniscola, très sympas) et ensuite Vars la montagne : randonnées, repos, lecture, rami, amis, fraîcheur entre 2 et 10° avec une petite chute de neige...très agréable. Maintenant, revenus au bercail, pour un petit moment...c'est bon la "retraite" et il faut en profiter...CARPE DIEM.

460 - De : Mostefa BADIS
Date : 27/08/200/  05.02.47
Pour le moment nous vagabondons les ïles dans le Prince William Sound à l'est de Kenai Fjord . Une vie de gitans des mers, je prépare le petit déjeuner a 4h, puis je réveille l'equipe ou l'equipage "wake up lazy bums" (reveillez vous bande de clochards paresseux) parfois je tire leur couvertures. L'humour est très important dans cet isolement. Comme on se trouve très éloignes je relève les données météo pour la Météo Nationale (pression atmosphérique, temp.. ambiante, temp.. min, temp.. max, temp.. de l'eau, précipitations de pluie et neige, vents, état de la mer...La saison du saumon rouge terminée, on attaque la saison du saumon rose et en dernier le saumon argente. le sommeil devient très rare. A la fin de chaque saison on se retrouve autour d'un feu de camp ou chaque compagnon a une histoire a partager. En dehors des saisons je fais le recensement (pour le compte des services de biologie marine)  de certain stocks de poissons (identification,taille, sexe, âge, fécondité des femelles, fertilité du frai...alors là je me trouve extremement isole, c'est la liberte. les mouettes, la pluie  et l'océan me chantent ma berceuse quand je retrouve mon lit chaud. Notre horaire est dicté par les marées et par le poisson. comme on dit chez nous, cette saga est ma vague que je chevaucherai aussi longtemps que possible. 
Merci Mostefa...bon courage!!!  dur métier!!!

 

SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE - DECEMBRE

461 - De : SAID d'Assi-Bounif
Date : 05/09/2008  12.33.10
Je ne sais pas faire des phrases, je vous dirais simplement qu'en surfant dans votre site, j'ai oublié que ma mère m'a servi mon déjeuné depuis une heure, à force de lire les beaux souvenirs de KRISTEL. Votre site est merveilleux. Trés touché par les interventions de Penny VALORY CHOPPIN, j'ai conclu que ça ne peut être qu'une sainte. Bon courage, et bonne continuation.  Amitiés d' Assi-Bou-Nif

462 - de : Solange JAUBERT
Date : 05/09/2008  13.25.00
Joy bonjour ! Tes correspondants nous laissent tomber c'est pas bien ça. Tu peux pas savoir combien je pense à nos moments de là-bas. Retour en arrière cela fait du bien.  Le plateau avec sa rue d'assas témoin de nos jeux d'enfants où déambulait un autre personnage folklorique qui se faisait appeler Charlemagne et qui racontait la guerre. Je pense qu'il était revenu un peu choqué de la dernière guerre et je ne sais s'il navait pas été trépané?. Nous les enfants, nous le chahutions, nous étions cruels...Et il y avait choupot, ces cours ou résidaient toutes sortes de gens et c'est là que j'ai fait mon apprentissage de ce pataouet qui me plait tant. Ce sont de bons souvenirs qui me reviennent en mémoire moi la septuagénaire, j'enrage et pourtant...il faut bien se résigner. Beaucoup de mes amis ont disparu déjà. Tous mes souvenirs que j'ai ramenés de là-bas seront enterrés avec moi. Les souvenirs de chez mon oncle et ma tante qui avaient le bar à maraval à coté du marabout restent inoubliables. Lorsque j'allais chez eux (souvent) c'était des soirées gaies. Nous, mon cousin Raymond, Danièle et moi nous attendions que mon oncle mette les clients à la porte et ferme le café pour aller nous aussi nous coucher, et c'était prés de minuit. Nous jouions de notre coté sans nous lasser. Des journées et soirées pleines.
Merci bisous. J'ai eu l'occasion de lire ton "pataouet" et il serait digne d'un "Espinal"

463 - De : P. COMPAIN
Date : 06/09/2008  09.13.20
J'ai passé une nuit d'insomnie à lire votre bréviaire, observer toutes ces photos qui ont réveillé mes souvenirs : la côte est : sauvage et insolite ; la côte ouest et ses plages de sable, son cinéma en plein air, la stand Gasquet où nous allions danser et où cette jeunesse, dorée par le soleil, heureuse de vivre dans l'insouciance d'un avenir incertain. Certains sortaient de l'adolescence et s'élançaient à la recherche du grand amour. Ces concerts au Théâtre de verdure, sous les sunlights, riches en couleurs. Les samedis soirs d'hiver au Régent, à l'Empire ou au Century...etc...soirée familiales où l'on rencontrait amis et voisins. Heureusement qu'il reste les souvenirs qui nous permettent de ne pas oublier notre jeunesse, ce passé merveilleux. Bravo et merci pour ce travail accompli avec tant de finesse. Continuez encore et encore à nous enchanter

464 - De : Solange JAUBERT
Date : 06/09/2008  19.44.34
Une Jounée de rameau en Oranie ...il y a si longtemps...
En 1951, pour les rameaux, nous avons assisté à la messe à Eckmul .Nous étions quelques familles de choupot à nous y rendre .Plusieurs  enfants avaient des branches garnies de chocolat tels que cloches, poules, oeufs etc.. comme c'était la coutume. Devant la porte  de l'église VIVI un gosse impatient de manger ces friandises se mit à gesticuler  tant et si bien qu'a un moment la branche se cassa et patatras tous les chocolats tombèrent et s'éparpillèrent en se brisant par terre. Imaginez la déception du gosse qui se mit à pleurer crier et trépigner, la mère énervée  lui donna une calbotte et dit ''pédasso tonto, pos tu pouvais pas faire attention,''   Mes amies et moi témoins de ce petit incident avons dû nous retirer  et nous cacher  pour éclater de rire. C'e nétait pas bien de notre part  mais nous n'étions  que des gamines moqueuses et sans pitié pour cet enfant qui ne put participer à la fête.

465 - De : Mostefa BADIS  (Alaska)
Date : 13/09/2008  03.23.07
Nous mangeons des poissons plats (fletan, sole...) le meilleur saumon, des crevettes et des crabes que nous attrapons dans les nasses, de la morue. Poissons de roche pas tellement. parfois quand c'est un poisson spécial j'en mange cru, sortis des profondeurs de l'océan. J'ai aussi mange de la méduse crue. une méduse qui n'est pas toxique.

466 - De : Mostefa BADIS
Date : 14/09/2008  00.15.24
Oui, c'était la plage de Temda. Dommage. Merci pour la photo de la source thermale, j'y allais quand j'étais petit dans les années 50. une fois ma mère a perdu sa boucle d'oreille, heureusement il y avait des jeunes du Douar Belgaid qui l'ont récupérée apres plusieurs plongées. Apres le bain il fallait marcher sous le soleil de plomb  en pleurnichant jusqu'a Kristel mais ma mère me gâtait elle me laissa marcher sur son ombre a l'abri du soleil torride. De temps en temps on trouvait dans les buissons les restes de l'armée américaine (gourdes, casques, ceintures, rangers, gamelles, gobelets...)  
C'est une grande preuve d'amour que donnait cette maman "marcher dans son ombre". une sainte!!!  aller de la source d'ain franin à Kristel, à pieds et de plus en pleine chaleur, quel courage!!!!

467 - De : Badra REDJEM
Date : 01/10/2008  11.15.57
la rêveuse de Ain franin
Je viens de visiter ton site et j'en suis émerveillée. Jai vu les photos de Ain franin où je réside depuis 1981 en face de la villa de Marco j'ai aussi vu la carte postale de mon rêve serait-ce celle que j'ai donné à des pieds-noirs qui passaient en 2007? Si oui puis-je entrer en contact avec ,ils m'avaient declaré que la maison que j'occupe appartenait à leur grand-père .Peux tu le faire stp. amicales salutations Badra
Je vis en permanence à Ain Franin depuis 1981 étés et hivers j'allais à la pêche mais une opération cardiaque
m'empêche en ce moment de trop bouger alors les besougs, serranos, abadeche et autres sont tranquils de mon côté. J'ai 63 ans je suis née à St Cloud ma mère travaillait chez les Dussordet,Sanchez et Manegat

468 - De : Badra BEDJEM (D'Aïn Franin, Mon Rêve)
Date : 16/10/2008  17.35.36
Bonjour Jocelyne! aide moi je voulais lancer un avis de recherche mais je n'ai pas su tu sais je ne manipule le micro que depuis quelque temps l'electricité est arrivé à Ain franine le 28 Mai 2008 une date que j'ai inscrite sur le mur. J'habite juste en face des Marco je t'envoie quelques photos la maison des Marco arrondie est visible sur la droite, la dalle juste devant ma nouvelle maison puisque celle qui existait s'est effondrée tu as également la route  ou ce qu'il en reste toute la partie à gauche c'est chez moi dans le temps c'était un ravin avec juste en face une pièce cuisine que j'occupe question sécurité. Dis moi comment faire pour entrer en contact avec l'auteur du message 419 Regine Vicente cluzel si c'est possible bien sur et si elle accepte merci et grosse bise. rêveuse de Ain franine

469 - De : Badra BEDJEM
Date : 17/10/2008  15.10.32
Merci - Je viens du site j'y ai vu les photos. Ah si j'étais en bonne santé !! je te ferais partager tant de choses d'ici. Tu sais que je ne veux ni ne peux vivre ailleurs qu'ici. Au réveil c'est la mer à ma gauche de couleur changeante selon son humeur, à droite la montagne, la nuit les hurlements des chacals et des chats huants, à l'aube les jaseurs nous réveillent avec leur chant et pour la première fois j'ai vu une pie chez moi les champignons sont devenus rares il existe encore quelques ceps même les escargots desertent Ain Franin,  la nature resiste mais jusqu'à quand?
Badra vie avec son mari à Aïn Franin, toute l'année depuis 1981 et lorsqu'elle évoque la mer, les chacals, les escargots, les champignons, immédiatement, je ferme les yeux, j'ouvre mes oreilles et mes narines et je retombe dans mes rêves : 50, 60 ans plus tôt : le hurlement des chacals la nuit sous nos fenêtres, le bruit  des vagues se faufilant au-dessus du champ de blé, les escargots, énormes, glissant sur les feuilles, l'odeur des champignons rappelant la forêt en automne et surtout le coucou au sommet de la montagne nous interpellant pour signaler sa présence : il nous dominait et j'avais l'impression qu'il nous protégeait

470 - Badra - Parlons d' Ain franin. Oui je viens de voir ce que tu as écri et crois moi ce n'est rien par rapport à la réalité. Je sortais en barque avec mon mari (la seule femme de franine à la pèche) on revenait le soir avec nos paniers pleins de pagres de peignes, une fois j'ai fait un denti à la traine j'adorais, surtout le peigne un poisson mordeur que j'aimais prendre, hélas (...) Tu sais que les lapins sauvages rentrent dans la cour chez moi, j'ai élevé un marcassin mais (...) j'ai du le relâcher heureusement qu'il était adulte .Je t'embrasse

471 - De : Badra BEDJEM
Date : 21/10/2008 
Bonsoir Jocelyne! merci pour le blog je l'ai visité rapidement il m'a l'air bien je retournerais mais je préfère les sites sur Franine, bien que ma première plage a été Kristel puis plus tard Fontaine des gazelles. Tu te souviens de Primagaz c'était là bas une petite anecdote : les bouteilles de Primagaz sont toujours en service de temps en temps il y a des accidents mais ils ne veulent pas les changer. J'ai pris contact avec Régine elle m'a répondu merci Jocelyne le temps est gris chez nous mais je pense que ça va passer. Je te ferai de belle photos Bisous (je suis contente j'ai le net H 24)

472 - De : Rachida SADOK
Date : 22/10/2008  20.58.25
bonsoir jocelyne. cmt vas tu depuis. ça fait longtemps que je t'ai pas écri j'ai eu un accident très grave de la route mais hamdoulah je suis vivante .bien voila je voulais t'envoyé une photos de la plage temda d'aujourd'hui . c'est dommage tout le charme d'autrefois est parti. bisou jocelyne amicalement rachida

473 - De : Drider TARIK
Date : 27/10/2008  15.28.59
Origine de Kristel et de sa population. Bonjours, et merci pour ce formidable site. Je suis un descendant de Kristelois, et j'aimerais connaitre l'origine de ce village et de sa population. Un grand merci d'avance

474 - De : Riad TAYANE
Date : 28/10/2008  14.21.09
Comme vous allez le constater, je vais ignorer les introductions et vous dire en toute simplicité, c’est fantastique, j’ai voyagé dans  vos souvenirs aussi la  douce symphonie, que je trouve merveilleux, toutes ces photos bien organisées les dates et tout et tout !…... déjà surpris pour les invitations, je l'avoue, vous avez le talent de scénariste. En vérité, je n’ai pas tout lu ! Mais je suis pas d’accord avec vous dans un point, vous avez dit « Si oui si ! L’Algérie était restée Française ........... » !!  laissez moi vous dire madame, que le colonialisme n’a jamais était apprécié par nos parents, nos grand parents de la même manière pour nous, c’est claire et ça se respecte je présume ! Et Le mot « si » n’a jamais existé d’ailleurs,  c’est une dérivée de la nostalgie, enfin ! Je crois !! N’empêche que  c’est vrai, que tout a changé …… le petit village d’ain el turck paisible dans sa configuration a pris une envergure non déterminée tout ces changement ont commencé a la fin des années 80 début 90 jusqu'à présent, tout en préservant l’apparence de la commune d’ain el turck d’autre fois …… merci a vous madame et mes salutations a monsieur Estève et a toute la ((grande)) famille ….  Voici un petit cadeau qui vous fera penser au bon vieux temps  …….  Mr Tayane Riad. 

475 - De : Jacques TOUBOUL

Date : 02/11/2008  14.07.32

Bonjour Jocelyne, Tout d'abord, je me présente Jacques Touboul  de Nice. Je suis né à oran où j'ai vécu à la Marine jusqu'en fin juillet 62. J'ai déjeuné dans un restaurant Niçois lundi avec Didier Barcelona et son épouse et je vais peut-être rejoindre Visiteurs Oranais bientôt. C'est fortuitement que je découvre et ce, depuis un autre site "pieds-noir" vos photos sur Oran qui sont très belles et dont je tenais à vous en remercier. A mon tour ces quelques cartes postales sur notre ville qui reste dans nos mémoires à jamais et dont je n'arrive pas comme vous à faire le deuil. Vous avez une photo du pèlerinage de Notre-Dame de Santa-Cruz du 18 Octobre de cette année à Nîmes. Si vous le désirez je vous en enverrai d'autres (j'en ai plus de 1500,photos confondues) Au fait, quel quartier habitiez-vous ? Voilà, je ne  vais pas vous importuner davantage. Répondez-moi, cela me ferait grand plaisir. A bientôt. Très Fraternellement. Jacques.

 

476 - De : Véronique MURCIA    (AVIS de RECHERCHE)

Date : 02/11/2008  18.05.41
Bonjour, mon père est né à Saida le 5-01-1930 il a passé sa jeunesse à Oran jusqu à son engagement dans l'armée pour l'Indochine. Il a été élevé à la mort de ses parents par son oncle et sa tante famille Guirao-Huertas commerçant semoule sa cousine Dolores travaillait à la poste d Oran son mari était policier Le frère de Dolores tenait un magasin d'électroménager. Ce peu de renseignements peuvent peut etre vous aider MERCI

 

477 - De : Véronique MURCIA   (SUITE)

Date :  02/11/2008  22.46.17

Excusez moi je suis novice en informatique...en fait je recherche des informations sur mes origines et j'ai cru comprendre que par le biais de votre site vous pourriez m'aider à trouver ces infos. mon précédent message vous suffira t'il? merci d'avance cordialement

 

478 - De : A. Mehdi ABDELAZIZ    (Chercheur d'or)

Date : 12/11/2008  10.58.27

Salut ; Je cherche une grotte cachè entre aine franine et cristel. Je suie un chercheur d'or et de bijou de valeur encienne.et j'ai entendue parlè d'une grotte encienne a aine franine a cristel(oran). Es ce que vous conaissè bien les grottes a aine franine ou cristel. Veillèz me contactè au  plus vite possible.

 

478 - De : A. Mehdi ABDELAZIZ   ( Chercheur d'or)

Date : 12/11/2008  13.36.51

 chercheur d'or . es ce qu'il y avais une grotte encienne a aine franine ou Kristel que vous ne pouvais pas la voir de aine franine ou cristel; mais vous pouvais la voir que de la mer? et es ce qu'il yavais des pirate de la mer a aine franine ? es ce que vous avais des cite de photo de aine franine ou cristel ? es ce que cette grotte a cristel vous dit quel que chose?

 

479 - De : A. Mehdi ABDELAZIZ

Date : 15/11/2008  18.32.46

Patrimoine oranais [Archives] -
-19 fév 2006 ... dans le voisinage de la source thermale Ain Franine. o Au Sud Ouest de la commune d’Oran se trouvait la grotte de châbet Choufil, ... o Au Sud Ouest de la commune d’Oran se trouvait la grotte de châbet Choufil, habitée à l’époque préhistorique. o Sur le littoral de Gdyel ont été ramassés des outils en silex taillé, dans le voisinage de la source thermale Ain Franine. o A l’extrême Ouest du littoral de la wilaya d’Oran existent quelques ruines sur la pointe qui sépare les deux baies. A proximité de ces ruines existaient des ruines Romaines (Gilva) situées sur les falaises, ces dernières ont été rongées, par la mer, qui a pu entraîner l’ensemble des ruines.

 

Si quelqu'un peut éclairer Mehdi!!!!!!!!!   10% du butin!!!!!!!!...si j'avais connue cette grotte merveilleuse, j'aurai fait comme  Edmond Dantés!!!

 

480 - de : Ange MONTESINOS

Date : 18/11/2008  02.43.48

Souvenirs.  habitant gambetta falaises, mon enfance s'est passée entre la cueva del agua où j'ai appris a nager et les genets ou nous allions en bandes le dimanche La route menant a ain franin etait en terre ; c'était un chemin tracé par les bourricots de kristel .Les jardiniers transportaient ainsi des légumes frais jusque chez nous..Des années plus tard nous allions a la pèche avec la ( Berliet de mon père, nous revenions avec des poissons et qq perdreaux et lapins???????????????nous avons pris possession du cabanon a ain-franin que  vers 1959.c'est là que nos enfants ont vécu des vacances inoubliables .Je pense  que je ne pense pas tchao.

  481 - De : Mostefa BADIS
Date : 22/11/2008  00.30.17
Fin de saison : Je viens de terminer une autre longue saison, le dernier des derniers saumon(argente) est arrive. La glace a commence a se former et l'eau devenait de plus en plus froide. Les noeuds etaient gelés, les rouleaux de cordage de meme, impossible de les rendre practiques. Alors nos mains, doigts, pieds etc n'en parlons pas. Je n'y retournerais plus (je dis la meme chose a la fin de chaque saison). A bientôt  Je vais m'occuper de quelques pommiers, les biches et les cerfs commencent à les grignoter.

482 - De : José Castano
Date : 21/11/2008  22.49.18
Chère Madame,  (...)Votre site est remarquable mais dommage que dans les groupes de discussion il n'est pas mentionné les adresses mail : nous aurions pu échanger quelques mots... BRAVO POUR VOTRE PASSION.     Avec toute ma sympathie

 

 

483 - De : Mostefa BADIS
Date : 02/12/2008  18.56.03
Pour Mehdi
Vous avez raison, les grottes entre Franin et Kristel recèlent un butin tres précieux. EAU FRAICHE. Comme nos anciens corsaires (Karsane) comme les gitans des mers (que j'ai côtoyés) nous allions en barques dans ces grottes pour nous alimenter en eau douce. Le vrai trésor de notre mer sont les ressources halieutiques, les algues, l'oxygène etc... Prenons en soin.
Je savais que Mostefa allait réagir.... Mehdi : prenez conseils d'un  (vieux) SAGE, il connaît les moindres recoins de cette côte.  l'eau "Fraîche" vaut plus que tous les trésors de la terre......je voyais déjà les "cupides" aller fouiller ses entrailles.

484 - De : Solange JAUBERT
Date : 03/12/2008  20.20.36
ENFIN NOTRE SITE REFONCTIONNE
Il y aurait à ainfranin une grotte remplie d'or? J'ai interrogé  Gaby et je me demande si c'est pas lui qui l'aurait découverte car il m a raconté qu'en 49 partant de la cueva del agua en pastera avec son père ils avaient tellement ramé qu'en arrivant à ainfranin ils s'étaient écroulés morts de fatigue et endormis sur les galets dans une grotte près d'une source .Mais Ali baba était déjà passé par là
Tu as raison ma SOSO, tu sais, on croit bien au Père Noël!!!. surtout en ce moment. Je lui ai commandé un portable pour rester toujours en contact avec toi. Je ne vais pas tarder à aller rejoindre les rennes qui paissent, tout là-haut à mi-chemin entre le ciel et la terre.
 

485 - De : Badra Redjem
Date : 05/12/2008  08.52.53
félicitations. Bonjour Jocelyne. Je suis allée faire un tour sur le site, on ne s'en lasse pas j'ai même relu des messages mais celui qui m'a amusé c'est le chercheur d'or et la réponse de Mostafa Badis. Mais ce chercheur devrait prendre une barque et explorer les grottes entre chez-nous et Kristel. Tu sais qu'ils ont fait des trous de partout à Ain Franine à la recherche de trésor. Tu te souviens en haut de mon rêve en bordure de la route il y avait un banc en béton ils l'ont cassé pour creuser dessous!..au fait tu sais que j'ai toute la collection de Jules Vernes?  mais je n'arrive pas à m'en défaire. Je t'embrasse très fort.

486 - De : Fatima HAMADI  - Canada
Date : 05/12/2008  14.16.05
Les filles de mon Pays. Bonjour Jocelyne. Un petit mot pour te dire qu'il me fait toujours autant plaisir de faire un petit tour sur ton site, c'est rafraichissant... Merci aussi pour tes mails qui sont toujours les bienvenus les chutes que tu m'a envoyées sont superbes!! dommage que ce soit si loin...  Je veux aussi dire Bonne chance à nos 2 miss et, c'est vrai qu'elles sont belles les filles de notre pays!!  Je vois que tout le monde finit par refaire surface....Rachida, Badra, Badis que je salue en passant... et tous les autres aussi. Le chercheur d'or m'a touché par sa naîveté... Ain Franin c'est pas le Klondike ni le Pérou, hahahaha!!! mais je lui dis, bonne chance quand même! Je t'embrasse bien fort et te dis à bientôt, je file vers les Laurentides dans 15 min.!! Aller, Ciao! Timeth,
Salut Timeth, bon séjour dans ton chalet des Laurentides et merci pour ton invitation....c'est une de nos prochaines destinations, mais pas en hiver. Bisous

 Voilà que la Sirène Maléfique (faisant l'objet du message n° 316) ne s'est pas noyée et refait surface. (la vermine ne meurt pas)

Il y a quelques jours j'ai reçu le message suivant :

"Madame Jocelyne Estève  ,  j 'ai parfois l 'occasion de lire vos messages haineux et racistes . C 'est vrai que malheureusement certains des nôtres sont comme vous les décrivez , mais ce n 'est qu 'une petite minorité qui nous fait évidemment beaucoup de tort . N 'avez vous pas dans votre race de tels individus . C 'est vrai aussi que nous avons beaucoup d 'enfants , mais , madame , ce n 'est pas pour vous envahir , mais tout simplement parce que nous , nous les aimons beaucoup .Enfin , madame , vous devenez paranoïaque . Savez vous que cela entraîne la folie . Vous allez bientôt voir partout des arabes derrière vous avec un couteau pour vous tuer .Reprenez vos esprits , madame , et surtout soignez vous  . Mahmoud Benchoufi"

ce message : dont copie à mes amis les plus intimes, mes cousins, et d'autres amis du web, très choisis!!!

En étudiant bien ce message, je n'ai mis que quelques minutes à découvrir qu'il y a deux "corbeaux" (dont je fais allusion dans ma réponse au mes. n°316) . Ils ont créé une adresse bidon (vous savez comment c'est facile de le faire et après cela vous écrivez le message que vous voulez....la méthode des lâches....comme tout "corbeau")  cette fois ils sont deux : une qui a eu l'idée et qui a aidé l'autre à écrire le message car j'ai déjà reçu de ces deux personnes des messages avec ces mots "paranoïaque" "allez vous faire soigner" etc..Ces personnes dont le cerveau n'est pas plus grand....j'aurai dit "que celui d'une mouche" non je crois même que c'est exagéré, ce serait "celui d'un moustique car le moustique pique" et un QI de moustique frisant le "sabre de cavalerie...mais le "Petit sabre de cavalerie"!!!! et ces êtres immondes, n'ayant pas accès depuis longtemps à ma messagerie,  ont eu besoin d'un troisième personnage qui leur a communiqué une partie des adresses (copies à mes intimes) En étudiant ces adresses, il m'a été très facile....un jeu d'enfant....de découvrir le "corbeau collaborateur" ...en plus la disposition des adresses, très parlante, ne fait pas de doute

Je tenais à mentionner cet évènement car, comme disent toujours mes petits enfants "c'est trop NUL Mamie!!!"

PS : le corbeau du mes. (316) m'avait envoyé un message sous le nom de : Anne Marie LOPEZ et, sa lâcheté n'étant pas assez grande, elle avait soudoyé une amie en lui faisant créer une fausse adresse et lui dictant le message envoyé....chez eux la haine est plus forte que la raison mais la haine les épuisera....la caravane passe...

487 - De : Mostefa BADIS
Date : 07/12/2008  21.58.57
Mr Jaubert a ramé et ramé et ramé
Nous ramions sans relâche de l'Aiguille vers Sidi Moussa, El Gharbi (vent dominant de l'Ouest) devenait de plus en plus menaçant. Le cordage qui retenait la rame a la dame de nage (tolet) s'est rompu...Mon cousin Kader de 12 ans qui portait une chemise neuve enleva sa chemise et  attacha la rame au tolet. et continua a ramer en pleurant pour sa belle chemise...Combien de fois dans les hautes latitudes, je me suis éloigne de notre vaisseau sur  embarcation robuste mais lourde.. panne mécanique et retour a la rame..ramer, ramer  les mains gelées sous la pluie glaciale pendant des heures sans répit avant que les courants de marée ne changent de direction et etre emporte vers le large....les cordages ne tenaient plus...une fois une rame s'est cassée en deux...

488 - de : Fatima HAMADI   Canada
Date : 09/12/2008  02.53.02
message 316. Salut Jocelyne!.C'est incroyable... et dire qu'il y a encore aujourd'hui des gens qui ne savent pas quoi faire de leur vie! cette femme nourrit une haine viscérale envers toi et la jalousie la tue à petit feu... te voir aussi épanouie et avec autant de gens de toute confession, nationalité, de partout dans le monde autour de toi la rend aphasique . On dit que toute méchanceté à sa source dans la faiblesse... c'est une névrosée!!  Flush dine oumha!! ne réponds pas aux messages haineux, ignore-les tout simplement. comme dit si bien le proverbe, les chiens aboies mais la caravane passe... n'entre pas dans son jeu, ça risque de devenir du harcèlement..En passant, je dis Aîdkoum Mabrouk à tous les lecteurs musulmans du site à l'occasion de l'AId El-Kebir!. Bisous XX. Fatima,
Merci Fatima, j'ai reçu de nombreux messages de réconfort. Bonne fête de l'Aïd

489 - De : Mo Ayyadi   - Pays Bas
Date : 09/12/2008  16.02.50
Recherche : Bonjour Jocelyne, Je viens de lire ton message sur les oranaises et les oranais et en particulier Ain El Turck. Je me demande si par hasard vous connaissez quelqu’un qui habitait a Ain El Turck entre 1958 et 1962 parceque je cherche quelqu’un de la famille Longhi. Merci. Mo (Pays Bas).
J'ai lancé une recherche.. et de suite j'ai eu la réponse!!!!  merci pour lui

 

 

 

Coucou, Me revoilà, après un long séjour sous et sur la neige des Hautes Alpes. Pour les fêtes, comme dab, toute la famille était réunie...bonne ambiance, bonne neige...que du bonheur!!!...puis de belles journées ensoleillées de ski avec les amis.

En rentrant, j'ai eu la surprise de trouver ma messagerie bloquée par des photos trop lourdes, ce qui a occasionné la perte des derniers messages ...que ceux qui m'ont écrit m'excusent, je ne pourrai pas leur répondre

Je vous souhaite pour cette nouvelle année une pensée, une vie, une santé positives...de l'amour et :
que du bonheur!!!

06/02/09 - Karima vient de m'envoyer un message m'apprenant le décès d'une grande amie "Badra Redgem" Nous venions de faire connaissance (4mois) ; elle était si gentille! c'était une femme de grande valeur que la vie n'a pas gâtée...nous avions eu comme un coup de foudre amical...En si peu de temps nous avons partagé tellement de choses...un ange est passé en laissant sa douceur gravée dans mon coeur. Badra est enterrée à Saint Cloud chez sa soeur (gidgel) Smail, son mari, m'a écrit pour me dire combien il était malheureux. elle a subi une opération du coeur et ne s'est pas réveillée

490 - De : Dominique BERNARD
Date : 09/02/2009  15.54.28
Famille Gonzales Ain Franin. Bonjour Je suis la petite fille de la famille GONZALEZ qui avait la fabrique de limonade à Oran boulevard gauthier  et qui a été agréablement surprise de voir dans les photos de la fête du petit port , les moments joyeux qui se déroulaient sous le petit kiosque de mon grand père. Mes parents m’ont souvent raconté que le soir tout le monde venait boire l’anisette sous ce kiosque et manger la glace. Nous sommes retournés en 1984 et  en 1988 tout avait beaucoup changé le kiosque n’existait plus la mer avait tout démoli, quelqu’un était en train de repeindre l’intérieur de la maison où nous vivions et nous a dit que c’était l’état algérien qui le lui louait. Nous avons passer 15 jours au complexe D’EL  ANCOR où nous avons loué une petite villa  et moi j’ai pu découvrir mon pays car a 6 ans il ne me restait que de très vagues souvenirs. Actuellement nous vivons a Béziers nous somme toujours au bord de la mer. Je vous félicite pour ce site que vous avez fait et qui a permis a moi ainsi qu’a mes parents de passer un excellent moment

491 - De : Dominique BERNARD
Date : 10/02/2009  08.36.26
Bonjour. J’ai été voir mes parents hier et bien sur ils connaissaient bien votre père, il venait plonger au petit quai que mon père avait fait pour attacher le bateau. Il connait aussi votre sœur Claude qui s’est mariée avec Mr Botella . Il se souvient avoir été mobilisé 3 mois avec Mr Botella.Je demanderai a Papa quelques souvenirs . J’ai entendu ma mère raconter qu’un jour Suzy Sempéré et elle sont allées caler les filets de pêche et le lendemain quand elles sont allées les relever Mr PISTRE, sur le bords du quai ;  pour se moquer criait !!!!!!!!! ATTACHEZ LES CHATS !!!!!!!!!!  et il fut bien surpris de voir que 2 femmes ramenaient 20 corbines. Mes parents ont dit que vous donniez le bonjour de leur part aux CHAFANELLE si vous les voyez.A bientôt Dominique.

492 - De : Mostefa BADIS
Date : 11/02/2009  18.18.55
El Gharbi. La tempête hivernale du Gharbi (vent dominant de l'Ouest) a punit notre cote pendant presque un mois. Devant Sidi Moussa , Derdaza, Bou Riech la mer etait écumeuse et chaotique, les vagues venaient de toutes les directions, parfois elles entaient en collision pour former une autre vague géante et abrupte. Les lames a courtes intervalles(6-8 secondes) venaient a l'assaut des falaises envoyant des cretes d'ecume blanche par dessus les falaises. Prélude d'une longue et féroce tempête les mouettes (kalb el bahar) sont venues se refugier dans les jardins, a l'interieur du village, sur le sommet du minaret a cote de la source..Ainsi le monde marin s'enrichit en nutriments et en oxygène.

493 - De : Solange JAUBERT
Date : 13/02/2009  18.19.06
C'est rassurant les nouvelles de Mostefa. Il  y a eu  une tempête pendant son séjour à kristel mais  qu'il  doit   être heureux  de revoir son village natal. Cette mer  blanchâtre on  croirait de la neige. Pourvu qu'il ne lui prenne pas l'envie d'aller faire du ski..Il y a cette mer qui nous sépare  bien sûr mais notre pensée vagabonde vers ce bord de méditerranée et j'imagine la fureur de  cette belle bleue qui se déchâine. De notre balcon il y a 51 ans  nous entendions, par ces tempêtes, le vent souffler  et la mer houleuse me  faisait peur .Mostefa doit se souvenir de ce bateau échoué entre kristel et l'auberge de jeunesse  et  justement son message m'y fait penser. Qu'il profite bien une dernière fois de ses anciens amis, les années passent si vite! Bon retour et bon voyage Mostefa le retour de l'enfant au pays....que d'émotions ! 

Le destin : une histoire étonnante : Samedi 14 nous étions au cimetière de La Garde, pour accompagner à sa dernière demeure, une amie très chère (de la génération de nos parents - eh oui! des aînés, autour de nous, il n'en reste que 3), lorsque je vois passer devant moi un couple. Le visage de la femme m'interpelle : je me dis "j'ai déjà vu ce visage quelque part...j'ai mis de suite un nom sur ce visage, mais sans totale conviction...puis, j'ai pensé :  "ce pourrait être une personne que j'ai connue par le passé à La Garde"...un moment après, pendant l'hommage rendu à la défunte par son fils...cette personne était en face de moi, je la regardais encore en me posant des questions..."et si c'était ELLE?"...la lecture terminée, cette personne vient vers moi et m'interpelle....je lui dis de suite : tu es Suzy? et elle me dit "Oui" (56 ans après - Elle avait passé l'été 1953 à Ain Franin, chez ma Grand'mère et nous ne nous étions plus revues - en 2008, elle avait découvert le site et m'avais envoyé un message, mais physiquement nous ne nous étions plus revues. Elle m'a reconnue parce qu'elle avait aperçu JO devant chez nous, il y a quelques temps (elle venait me voir mais j'étais absente) et parce qu'elle avait vu mes photos sur le site. oh! comble! : Suzy a habité l'immeuble mitoyen au notre pendant deux ans et nous ne nous sommes jamais rencontrées

494- De : Suzy PRIOR/FERNANDEZ
Date : 16/02/2009  11.17.46
Rencontre. bonjour, c'était le destin qui nous a fait nous rencontrer. moi non plus je ne suis jamais passée devant chez toi a pieds j'ai toujours pris ma voiture  pour aller faire les courses. mais quand je promenais mon chien a l'intérieur du lycée sur le parking je regardais toujours cet immeuble, et surtout du coté où il y a les  grandes terrasses, moi aussi ca m'a fait plaisir de vous revoir a tous les deux tant d'années sont passées, mais les souvenirs de notre enfance sont toujours présents dans notre mémoire. gros bisous a tous les deux.

495 - De : Mostefa BADIS  de Kristel
Date : 10/03/2009  - 18.00.31
Après la tempête. La tempête a enrichi notre côte de plancton. Le phytoplancton commence a épanouir et donne une couleur verdâtre à la mer Au delà de l'horizon bleue bientôt apparaitront les bancs de sardes (bonites) pourchasses par les dauphins.
Mostefa est toujours à Kristel, il sillonne la côte jusqu'au phare, il a retrouvé une partie de ses amis et leurs fils

496 - De : Lahcene BENMOHA    (Maroc)
Date : 12/03/2009  11.40.14
Oran et Ain Franin . Bonjour... J'ai eu beaucoup de plaisir à "voyager" dans le temps avec votre site   J'ai longtemps regretté d'avoir quitté Oran          Beaucoup de nostalgie, de mélancolie, du sentiment d'avoir perdu quelque chose sur la route...   Des noms, des noms .. et la tristesse de ne plus revoir certains J'ai eu beaucoup de compassion pour ce qui s'est passé en Juillet 1962  J'ai même été témoin de certains crimes  ...(j'avais 07 ans)         Je suis revenu pour revoir tout cela...         J'ai laissé des traces sur un blog :
http://www.koubach.skyrock.com ... 
Je ne regrette plus d'avoir quitté Oran         Adieu ... Koubach

 

497 - De : Lahcene BENMOHA
Date : 16/03/2009  12.26.45
Ain Franin!!!  Bien sur que je connais et meme que j'y ai joué au foot avec des équipes locales avec mon équipe de quartier du MCM  (abréviation de Mouloudia Club de Miramar)....quartier que j'habitais alors Mais les souvenirs se sont dilués ... Mon père nous emmenait souvent à Kristel, forcément on passait par Aïn Franin... Mais force est de constater que ma mémoire fait défaut pour A.Franin par contre Kristel oui (Krichtel) je m'en souviens car c'était les matchs de foot avec tout ce que cela suppose comme anecdotes et souvenirs...j'y reviendrais En tout cas très enchanté d'avoir établi un contact avec une ancienne de ma région Actuellement je vis au Maroc à Casablanca marié 04 enfants (02 filles et 02 garçons) et même grand père !

498 - De : Geneviève HEUMAN
Date : 20/03/2009  21.48.46
Recherche : le 23/05/2005, Brigitte Pecollo a écrit un commentaire sur votre site. Est-elle parente du docteur Pecollo, installé à Oran, quartier St Eugène, dans les années 50? J'ai trop peu de souvenirs mais je pense qu' ils ont "après" vécu à Montpellier. Si ce n'est pas impoli de passer par vous pour retrouver quelques traces de mon passé ... merci de transmettre Geneviève Heuman née à Oran demeurant à Montpellier merci pour tout
le site de Brigitte :
 http://monalgeriepn.free.fr/

499 - De : Paula MARTINI.
 Date : 22/03/2009  18.51.01.
 Merci pour toutes ces photos anciennes qui me rappellent mon enfance dans ce pays qui pour moi n'existe que par son passé. c'était une belle époque et la page tournée a laissé place à d'autres pages qui nous ont aidés à ne garder que le meilleur.

500 - De : Geneviève HEUMAN
Date : 25/03/2009  08.52.44
bonsoir, Jocelyne je ne sais pas quoi dire je ne m'attendais pas à une réponse aussi rapide   je commence seulement à visiter ton site et, pour la première fois depuis des années  l'insomnie n'est plus le vide sans raison, mais une perspective de nuits entièrement occupées par la nostalgie. C'est très fort, parfois trop, je vais faire une pause car je n'arrête pas de pleurer depuis quatre jours/nuits. Il y a aussi des sourires et du rire; par exemple, merci à celui ou celle qui parle des "margaillons", que mon  père nous faisait manger le Dimanche, à la Montagne des Lions. Je croyais que c'était mon père qui avait inventé ce mot et je n'ai jamais osé le prononcer devant des tiers. Ouf, je me sens presque normale à très bientôt merci, gracias, shoukran, à toi et à celles et ceux qui participent Geneviève Heuman.
Le meilleur du margaillon était la racine tendre et charnue.

501 - De : Monique LILLO
Date : 25/03/2009  13.21.35
toi AIN FRANIN, moi LES CORALES...avec le caldéro, le gaspatcho nostalgie, nostalgie.....mais bon il a fallu s'y faire. Bises monique

502 - De : Geneviève HEUMAN
Date : 25.03.2009  22.23.09
Je retiens le meilleur, que tu me réponds et ça fait fondre quelques glaçons qui s'accrochent à ma vie. J'ai une question, mon père avait un ami Camallonga qui est parti en Amérique Latine après l'exil. Avait-il un lien avec ta famille? Je suis consciente que cette information est très maigre. En fait l'exil a effacé tous mes souvenirs et pour moi c'est le plus douloureux peut-être. J'essaie de reconstruire une histoire dont il ne me reste que la douleur mais sans souvenirs. Je ne sais pas si tu comprends ce que j'essaye de dire. Amitiés et tendresses
en prévision d'une nouvelle nuit sans sommeil, j'essaie d'aller sur ton site, mais tu as compris je navigue sur une antique "pastera". Je n'ai plus que ton adresse électronique; peux-tu me redonner le nom de ton site? et aussi j'aimerais tchacher avec Mostefa Badis mais je me retrouve coincée. Si tu peux me mettre en contact avec lui ce serait que du bonheur. merci pour tous tes messages, un jour je trouverai les mots pour te dire le bien que tu fais. geneviève
Le Camallonga est bien un petit cousin qui s'est expatrié en Uruguay avec d'autres cousins Segarra de Relizane

 

 

De MAI a AOUT 2009

503 - De : Solange JAUBERT
Date : 01.05.09  18.30
les histoires oranaises de Soso.
Madame Vicenté dit à son fils Pascualito :"dis maintenant  que tu es un jeune homme et que  tu travailles  il va falloir te trouver une novia, alors  ''Entra la barriguas y sal el pétcho ''et il faut que tu parles lentement, en effet pascoualito est affligé d'une élocution un peu difficile: il bute sur certains mots et il en écorche d'autres ,enfin il béguaie quoi,? pas beaucoup non, mais suffisamment pour attirer les reflexions désagréables et les moqueries.  Depuis  Pascalito  se redresse et marche raide comme un passe_ lacet  dans la rue. Il rencontre Manolo le bossu qui lui lance , ola ouapo  ,ou ou ou tu.tu tu vas co co comme ça tartarosso, tu tu te cher cherches ''ouna  lora ''  .Alors pascualito vexé lui répond: il faut que tu vas un jour ou il pleut  au pinicos avec un pi ...piquet sur l'épaule . Et pourquoi faire demandre Manolo.?Com' ça si l'éclair il te tombe dessus il te foudroie! et avec un peu de chance il te débarasse de ta tchépa !!!!
UN PREMIER MAI A ECRIRE UNE HISTOIRE.Mais je m'amuse,je ne veux pas perdre ''nos mots oranais '.
Un jour tu m'avais dit que je pourrais écrire des histoires à la Frédéric Mistral, je pourrais dire que tu écris des histoires à la Gilbert Espinal

504 : De : Solange JAUBERT
Date : 07.05.2009  11.30
Pépico est arrivé tout frétillant parce qu'il avait ramassé des margaillons aux genêts pour faire une salade,des pissenlits pour cuisiner ''ouna tortillas'' et des morsillonés Il voulait prouver qu'il savait faire à manger avec des  herbes  et  produits naturels Mais au moment de se mettre à table sa femme la gabriella ne voulait pas manger ,elle a prétexté que les pissenlits poussaient dans les fossés ou les chiens  y vont pour faire pipi,et que les margaillons même un borrégos n'en voudrait pas Et que les morsillonés il avait été les chercher à la couéva del agua prés des égoûts A ces cris  le pépico qui avait un oeil tourné vers santa cruz et l'autre vers la téjéla a haussé les épaules et il a dit'' pos ma fie puisque t'aimes pas mon bon repas  t'as qu 'a te  faire un sarangoillo avec le  reste du pot au feu  d'hier 

505 - De : Nadia BELBACHIR
Date : 08.05.2009
Bonjour, je me permets de vous contacter après avoir navigué sur votre site. Félicitations pour votre site internet qui m'a beaucoup apporté grâce aux différentes informations qui y sont mentionnées. Bravo pour votre travail de mémoire !!! Mes parents ont grandi à Kristel et ma mère Meryama bent Fatima Bent Kesseiri a connu Ninette dans sa jeunesse. Quand je lui ai parlé de Ninette elle était très heureuse d'avoir de ses nouvelles via votre site internet. Je lui ai même montré les photos de Ninette. Je voulais savoir si Ninette était toujours en vie et s'il est possible de la contacter via internet. Bien à vous et avec tous mes encouragements pour la continuation de votre fabuleux travail de mémoire .

506 - De : Nadia BELBACHIR
Date : 13.05.2009 
Bonjour Jocelyne, Je vous remercie sincèrement d'avoir pris le temps de me répondre. Ma mère s'appelle Meryama, et sa mère Fatima est la fille de Mohamed Kesseiri qui vivait à Kristel. Ma grand-mère Fatima qui est aujourd'hui décedée est née handicapée. Ma mère et ma grand-mère ont toujours vécu dans le village de Kristel. Ninette venait faire des piqûres à ma grand-mère Fatima. Ma mère Meryama était une enfant à l’époque. Depuis elle s’est mariée, a eu des enfants et vit aujourd'hui en France à Strasbourg. elle a gardé un très bon souvenir de Ninette et des moments où Ninette venait voir sa mère. Elle était très heureuse d'avoir de ses nouvelles grâce à votre site. Suite à votre mail je lui ai parlé de Lhabib Kesseiri mais cela ne lui rappelle rien. Ma mère a grandi à Kristel et même si elle connaît Saint-Cloud, Fernanville, Canastel et Aïn Franin, ses souvenirs sont surtout localisés sur Kristel. Je pense que nous devons avoir des liens familiaux avec ce Monsieur puisque le nom de famille est le même mais je suis incapable de vous en dire plus à ce jour, à mon grand regret. Peut-être pourriez-vous demander à Karima si elle a entendu parler de mon arrière-grand père Mohamed Kesseiri ?  Bien amicalement, Nadia BACHA (fille de Meryama bent Fatima Bent Kesseiri)
Solange va contacter Ninette qui n'a pas d'internet

507 - De : Solange JAUBERT
Date : 16.05.09  09.51.36

Bonjour Jocelyne,tu vois bien que ton site ne doit pas mourir . Il reste encore de nouveaux internautes du pays qui auront quelques phrases à ajouter à ton superbe site sur ainfranin ou kristel. Nombreux étaient les oranais qui allaient jusqu'a kristel le dimanche aprés midi. L'hiver pour la promenade car le décor en valait la peine et l'été aussi pour les baignades. Je me souviens que la plage temda était toujours pleine  de monde, alors je partais jusqu'a la plage de  l'auberge de jeunesse, et c'était pareil . Et à la source  dans le village il y avait parfois un petit groupe  d' oranais qui attendaient leur tour pour remplir leur bonbonne d'eau .Allez Joy continuons ,toi surtout grand chef. Ninette a bien voulu donner son numéro de téléphone à ces derniers internautes, c'est grâce à toi ces retrouvailles ,alors tiens bon .Que nous retrouvions encore des amis!!! COURAGE  ET MERCI 

508 - de : Mostefa BADIS
Date : 19.05.2009  03.11.35
Ton site est un carrefour ou les échanges se déroulent, parfois un phare pour ceux qui sont égares
Est ce que Nadia est la fille de mon cousin Moussa????
Après un long séjour au pays à Kristel, Je pense que Mostefa est reparti vers des mers, océans, glaces, lointains. Il m'a envoyé tout un lot de photos que, après les avoir triées, je ferai paraître. Merci Mostefa et bon courage pour la suite. Si ce site peut au moins servir à des retrouvailles, alors je suis contente. merci

Toutes les photos de Kristel de Mostefa sont transférées à la page "Kristel" et "Mostefa"

509 - De : Nadia BELBACHIR
Date : 22/05/2009  10.52.54
Bonjour Jocelyne, J'ai demandé à mon père et effectivement il connaît très bien Badis Mostefa de Kristel. Il lui a écrit deux fois lorsqu’il était dans le Montana mais les lettres lui sont revenues car l’adresse qu’il avait été erronée. Lors de notre dernier séjour en 1997 à Kristel mon père l’a vu et ils ont fait des photos ensemble. Merci beaucoup pour le numéro de Ninette, je vais le transmettre à ma mère pour qu’elle puisse appeler Ninette. Aujourd’hui j’habite à Paris mais mes parents habitent à Strasbourg. Bon week-end à vous, avec toutes mes amitiés

510 - De : ChristGuy SORIA
Date : 22/05/2009  19.54.20
Point d'oubli. Mais non Chère Amie, votre site ne doit pas mourir comme le dit Solange. Il nous est trop précieux. Souvenirs, souvenirs, c'est tout ce qu'il nous reste. Alors Amie de là-bas, courage et persévérance, afin que nul de meure, afin que nous puissions encore goûter au plaisir de ces conversations et images de notre jeunesse que personne ne pourra effacer.
Merci Christiane et Guy, mes fidèles amis et lecteurs. l'émotion est toujours aussi vive.
Il y a de temps en temps des petits silences (absences oblige!) mais je suis toujours là pour recevoir vos messages et rectifier le tir

511 - De : Solange JAUBERT
Date : 25/05/2009  21.31.59
Je viens d'aller sur tes liens ,je lis  Mostefa il  a une très bonne définition en deux lignes il t'a dit ''TON SITE EST UN PHARE''
Notre poète Kristelien  se remet à écrire .Oui le site est trés utile puisqu'il permet de retrouver?????

512 - De : Nadia BELBACHIR
Date : 27/05/2009  10.11.58
Bonjour Jocelyne,Merci encore pour le numéro de téléphone de Ninette, ma mère n'a pas encore réussi à la joindre, Elle est tombée sur son répondeur mais elle ré-essaiera dans les jours qui viennent. J'ai discuté avec mon père et il a connu Alain et Marc Touta lors de leur enfance à Kristel. Mon père s'appelait Bachir Moussa 2 quand il était à l'école car un autre élève s'appelait aussi Bachir Moussa et son instituteur appelait ce dernier Bachir Moussa1 pour les différencier. Mon père me dit qu'il a souvent surveillé Alain et Marc dans l'appartement de l'école Pasteur et que plusieurs fois il a cherché de l'eau pour les Touta lorsque leur pompe tombait en panne. J'ai vu que Marc Touta parle de son enfance sur votre site Internet et je me demandais s'il avait une adresse e-mail à laquelle on peut lui écrire. Bien amicalement,
C'est fait, bonnes retrouvailles

513 - De : Jean Louis JORRO
Date : 31/05/2009  00.06.25
Mon ami JC BESSE qui m'a fait parvenir ces photos prises il y a quelques jours, aimerait qu'elles soient tranferées aux MACIA/ROUGE qui habitent BASSE-TERRE, de sa part . J'espère que cela ne fera pas de peine à Anne-Marie. La villa devenue un restaurant est parfaitement entretenue. Merci les copains. Jean Louis
Les photos ont été transférées dans la page "Maison forestière"

514 : De : Solange GAUBERT/AUE
Date : 10/06/2009  19.43.50
Abdelkader KHARROUBI 1923/2004 né à Kristel Poète : son recueil de poèmes : "Esquisses au Pays Bleu" Après avoir fait ses études à Oran, a enseigné à Kristel jusqu'à l'âge de la retraite. Il avait construit sa maison à Kristel.
en voici un aperçu :  (Poeme transféré dans la page "artistes")
 

515 - de : Solange JAUBERT/ AUE
Date : 12/06/2009  13.41.45
Monsieur Karhouby. Nous gardons un trés bon souvenir de Monsieur KARHOUBY. Nous étions voisins et c'était le collègue de mon mari. Un homme discret timide, il aimait rire. Parfois, après le repas du soir, il venait nous tenir compagnie, autour de la lampe à acétylène ou bougies, nous bavardions, racontions des blagues ou jouions à la belote. Après notre départ pour oran la famille Kharouby a fait construire une maison, à la sortie du village rte AINFRANIN .et il nous arrivait d'aller leur rendre des petites visites.Et puis en 1962 nous avons quitté l'Algérie laissant derrière nous tous les souvenirs. Et puis grâce à Internet que j'ai pris en 2005 Retrouvailles avec kristel comme tu le sais JOY, mon premier message c'est grâce à ton site pour parler de kristel. Mais trop tard pour avoir des nouvelles de monsieur Kharouby. Regrets  Des kristellois m'ont communiqué l'existence d'un recueil de poèmes de Mr Karouby et nous nous le sommes procuré et avons éprouvé beaucoup d'émotion à la lecture de ce petit  ouvrage où apparaît toute la sensibilité de son auteur. SOLANGE

516 - De : Mostefa BADIS
Date : 19/06/2009
En Mai 2007 sur ton site s'est avere un brouhaha sur la significance de Ain Franin.
J'ai consulte un Amazighen (berbere), qui  m'a fourni une liste d'endroits des alentours de Kristel avec des noms a consonance Amazighe.Ta lectrice Zineb Attayeb a bien raison Franin veut dire grottes (source des grottes).Nous allions en barque dans les grottes pour nous abreuver
 
517 - De : Hafid OUADDA
Date : 28/06/2009  19.23.03.
Bonjour Jocelyne, Voici quelques photos d'Oran où j'y étais allé pendant les dernières vacances de Pâques.
Je suis debout sur la photo près du théâtre d'Oran...Celle de Cap Falcon, elle fut prise l'été dernier. Amitiés
Merci Hafid. excuses-moi si je n'insère pas les autres photos qui sont d'Oran mais il en circule tellement sur le web que je privilégie les spéciales "bords de mer"
             

518 - De : Fernand LOPEZ
Date : 05/07/2009  20.13.51
Amis d'Aïn Franin : photos. Bonjour Jocelyne
je pensais naïvement que j'étais un des rares à regretter Ain-franin, jusqu'à fin 2008 ou j'ai cherché "Ain-.F".J'ai eu la bonne surprise de trouver tous ces sites et surtout le votre. Bravo,il est bien fait,avec ces textes,superbes photos pour lesquelles je vous remercie et musiques. Je vois que beaucoup de familles y séjournaient et que vous y étiez entre amis et j'en suis envieux. Entre~1955 et 1962, nous y allions avec mes parents et frères le dimanche apm et parfois pour la journée; c'était une grande joie. Nous nous baignions surtout dans une crique dont je vous envoie la photo,à ~ 300 m à l'Est du "Mon rêve"; après, nous nous baignions aussi à la 1ère crique juste à l'Est , puis à la 2è.C'est là que j'ai découvert avec émerveillement les fonds marins.     Quand nous y allions pour la journée, nous nous installions dans la forêt, en bordure de la route de Kristel. Quand je remontais du bain, en direction de la "Montagne des lions", je m e disais"un jour je monterai là-haut". Je ne l'ai jamais fait et ça me manque encore; je rêve souvent du début de cette expédition. Y etes vous montés?      J'y descendais parfois, entre 1960 et 1962, avec mon vélo vert, c'était alors surtout du cyclisme, avec cette grande cote.   Je regrette, comme beaucoup, d'être parti à l'époque où j'aurais pu commencer à visiter ce que je connaissais peu; j'aurais marché entre Oran et Canastel, le long des falaises et du cap Roux à la pointe de l'Aiguille, sur la Montagne des lions et au dessus de Kristel.    Sur le site"ORANHLMCITEDESJARDINS.COM",crée par Marithérèse CARRERES qui est de ma famille, j'ai fait placer, dans"album photos souvenirs"; une dizaine de photos que vous pouvez aller voir (famille,1 Canastel,Ain-Franin,les Javaloyas). Je vous en envoie plusieurs, une sortant de l'eau en1959, quelques unes que j'ai prises là-bas en 1989.     J'ai eu Mr BILLAULT comme professeur à l'annexe du lycée Lamoricière (j'ai perdu toutes mes photos de classe).Il nous disait"et vinga de manger"; ça m'amusait beaucoup, de la bouche d' un professeur de français. Si c'est possible,donnez lui le bonjour de ma part SVP, ainsi qu'à tous les amis d' Ain-Franin.(ORION est ma constellation préférée, depuis Oran)     Recevez,ainsi que votre famille,un salut amical.     Fernand
(photos insérées : une en page d'entrée, les deux autres en page "Maison forestière")

519 - De : Nadia BELBACHIR
Date : 06/07/2009  06.44.27
Bonjour Jocelyne. J'ai passé 15 jours à Kristel du 3 au 17 juin, j'ai pris plusieurs photos et je vous envoie. j'espère qu'elles vous plairont et qu'elles vous permettront de compléter votre site. Je suis actuellement en Australie mais n'hésitez pas à me donner de vos nouvelles par e.mail. Bien amicalement

Merci Nadia pour ces belles photos. je ne peux pas toutes les insérer, excuses.moi Bon séjour en Australie. Belles photos à zoomer pour voir les détails...le port est bien avancé...le cimetière, les jardins en terrasses : leurs productions, le phare..Oran ( Photos insérées dans la page "kristel" "Nadia")

520 - De : Noureddine SIKI
Date : 24/07/2009  23.18.55
Bonjour, voila, j'ai trouvé votre site agréable qui reflète vraiment ce que vous aviez passé en Algérie. J'habite Oran et je travaille à cristel et tous les week end je pèche a ain franin. je vous propose un service très amical si vous aurez besoin quoi que ce soit comme souvenir de votre passé n'hésiter pas à me faire signe par E.mail. je dois dire malheureusement que l ain franin c'est un peu dégradé et sa me fait mal au coeur. voilà je vous laisse et bonne continuation. amicalement noureddine.
Merci Noureddine (courrier suit)

521 - De : Jocelyne JAUBERT
Date : 28/07/2009  17.34.48
Madame Estève bonjour je suis la belle soeur de Solange je m'appelle Jocelyne Jaubert. Solange m'a fait visiter votre site et j'ai revu les photos de Kristel que je connais et pour cause, nous faisions souvent la route d'Oran à Kristel avec mes parents pour aller voir mon frère instituteur à Kristel ainsi que sa femme et leur fils Patrick. j'ai eu l'occasion d'aller avec eux chez monsieur Karoubi où nous étions invités à boire le thé. j'étais très jeune à l'époque. j'ai beaucoup apprécié les photos de Kristel et d'ain franin. je n'osais pas vous contacter par simple timidité, il fallait aissi que je trouve l'entrée en matière ceci dit cela se fait le plus simplement du monde  recevez le salut d'une oranaise  a très bientôt.
Merci Jocelyne (courrier suit)

522  - De : Mostefa BADIS
Date : 01/08/2009  19.46.00
sans domicile fixe. Route vers la mer de Corail, la mer de Tasman, les Iles Salomon, Sydney, ile du sud NZ, mer de Ross, Antarctic...NO GUTS NO GLORY.
Voilà notre aventurier, reparti vers le sud extrême. Quelle richesse!!! et quel courage!!!...bon voyage Mostefa...un petit coucou de ma part à EREBUS...tes pinguns, minkis et skuas t'attendent...de Kristel il y a quelques mois à la Mer de Ross....tout un programme!!!!! ...

523 -De : Hafid OUADDA
Date : 02/08/2009  09.40.27
Bonjour Jocelyne. je suis heureux que tu m'ais répondu....a présent en voyant cette belle écriture que tu nous gratifies, je vois que tu es en pleine forme. A bientôt. Hafid
Voici au passage un article paru ce matin même :

http://www.nordeclair.fr/Locales/Roubaix/Actu/

524 - De : Marthe-Louise POUYLAU
Date : 14/08/2009  13.33.38
votre texte sur Ain Franin
  Vous m'avez fait verser des larmes amères  en lisant la description de  votre petit coin de paradis. Oh, la vie n'était pas toujours facile, mais combien elle est plus difficile maintenant et en France ! J'ai l'impression de vivre dans un monde brutal, barbare et déshumanisé, aucune chaleur humaine. Il me semble que là-bas les gens avaient du coeur, du charisme, de la compassion. On ne se sentait pas seuls et abandonnés. J'ai 81 ans mais plus de souvenirs que si j'avais mille ans. La "traca" de 1933 ou 1934, la pluie d'étoiles filantes du 5 octobre 1933, l'arrivée des réfugiés de la guerre civile espagnole, la flotte coulée par les Anglais à Mers-el-Kébir en juillet 1940, le débarquement américain en novembre 1942, la fête de l'eau en 1953, les représentations données au Théâtre Municipal par la troupe de Radio-France (ex Radio-Algeravec Renée Audibert, Roland Valade, Clément Bairam, le voyage fait avec les scouts qui allaient au 1er jamboree d'après guerre en août 1946 et tant et tant d'autres choses qui me reviennent à chaque instant. Quelqu'un se rappelle-t-il encore quelque chose de tout cela ? Personne ne peut nous comprendre sauf ceux qui sont passés par là, qui ne peuvent plus retourner vivre dans leur pays comme autrefois...Bien amicalement.
Merci Marthe-Louise. Je n'ai pas connu tous ces évènements et j'espère que vous aurez la gentillesse de m'éclairer.

525 - De : Mostefa BADIS
Date : 20/08/2009  07.21.26
rugissant!!! Oncle Bouchama venait du Sig pour nous administrer notre circonsicion dans la cour de la vieille mosquee nous donnant ainsi  le statut de sultan pour quelques jours , oncle Bouchikhi nous a donne notre premiere coupe de cheveux a l'ombre du gigantesque murier  oncle Si Moussa distribuait des dattes tous les vendredi et oncle Belkebir s'occupait d'un vaste cheptel de chevres qui transhumait jusqu'au mont de Tobana. Dévaler les pentes des hauteurs de notre pueblo vers Sidi Moussa ou l'Auberge pieds nus à travers les jardins à l'ombre des grenadiers, figuiers, jujubiers aux branches opulentes à craquer sous le poids de leurs fruits. Au milieu des vagues les enfants crient Rrachiiid, Moouussa, Fatimma, Kadirroouu....et les barques aux formes gracieuses fraîchement peintes tanguent au gré de la houle. et au large c'est les voiles blanches triangulaires des "Aaroussa el Bahar" (mariées de la mer). un voilier est une mariée de la mer. Rocher carré, rocher plat, rocher des oiseaux, rocher des réunions, rocher Mbarka, rocher du chevreuil, kef Doumada, Kef Kouadis, Kef Miller, Kef Kabiyat, El Kef. C'est lointain tout cela!! La brise marine de mon enfance fait place aux ricanements des blizzards polaires impardonnables.

La lune de miel est terminée c'est la descente vers le bas du monde...Les abysses de la Tierra Incognita, avec le coeur un petit peu gros mais heureux de retrouver les rares anciens compagnons Antarcticains aux cheveux et barbe gris. ,., traverser l' Océan Austral regagner les rivages isolés et hostiles battus par  la fureur des  vents et brisants... Un parcours  pave de truchements, d'isolement. d'ennui, d' oblivion, de retrouvailles, de nostalgie, de fatigue... Les parallèles sud des  Rugissants, des Hurlants, des Criants, des Sifflants, des Stridents.........Demain départ prématuré vers les antipodes. Comme nos proches sont absents les Aussies et les Kiwis toujours fidèles  seront là pour nous saluer et nous encourager. Bienvenue dans le dernier continent. CHEEERRRSS
oui "Cheers" , Mostefa!...prends bien soin de toi...à ton arrivée, les glaces vont fondre en partie, pendant l'été australe, puis elles se reformeront...Un petit salut en passant à mon ami EREBUS qui te dominera majestueusement. Bon voyage!!! et pense à nous faire partager tes impressions et tes photos. Bon courage!!!!! J.E

526 - De : Solange JAUBERT
Date : 20/08/2009  19.58.13
Mostefa. Encore quelques lignes de Mostefa, un épisode de sa vie, c'est le nouveau Ulysse de notre temps. Mais où va t'il s'arrêter??? Non, il ne s'arrêtera pas, nous avons besoin d'en apprendre toujours.

23/08/2009 - J'ai eu des nouvelles de mon amie Yvonne Sigean qui a fêté ses 100 ans il y a deux mois...elle est en pleine forme...toujours sur son "internet", toujours aussi érudite et je lui souhaite de continuer encore longtemps à m'épater. Bisous Yvonne.

527 - 24/08/2009  - Mostefa nous a envoyé des photos du mont "Erebus"

528 - De : Mostefa BADIS
Date : 27/08/2009 08.06.00
Croissant du mois de ramadan en Antarctique

 

De SEPTEMBRE à DECEMBRE 2009

529 - De : Mostefa BADIS
Date : 01/09/2009  Nouvelles Photos de Mostefa  : Arrivée en Antarctique  et base (berdaïn!!!)...merci

530 - De : Francis et Josette CASTANO  (Rosas- Girona - Espana)
Date : 03/09/2009  11.19.36
Nous avons passé une soirée  hier à Rosas où nous résidons, avec les Camallonga qui nous ont indiqué votre site que nous découvrons à l'instant avec ravissement. merci pour ces belles images et vos commentaires qui les accompagnent. Nous sommes des oranais, ayant résidé 40 ans à Grenoble, mon épouse du quartier d'Ekhmul, études à "Ali Chekkal"; moi-même au Quartier St Hubert,  ( né à Ain- el Turck ) études au Cours Descartes, avec comme professeurs de Philo Albert Camus, puis après son départ pour la  France pour des raisons de santé, Jean Daniel du Nouvel Observateur..... et un élève connu Yves Mathieu Saint Laurent! Avec nos remerciements renouvelés et nos amicales salutations. Francis et Josette Castano

531 : De : Danielle et Regis MORALES
Date : 05/09/2009  21.07.42
Le 12 et 13 nous serons sur Nimes "rassemblement 2009" de notre association Mascara le réveil, le dimanche matin messe à Courbesac, ton pps sur l'historique de ND de Santa Cruz SUPER  a fait fureur dans ma diffusion, merci beaucoup pour tes envois j'ai aussi consulté ton site, notre ami  Mostefa est reparti en antarctique il est passionnant et nous vivons ses messages, qui aurait imaginé que ce petit garçon courant les collines d'Algérie se retrouverait un jour en Antarctique et ferait rêver des fans d'Internet...Bonne soirée Danielle

532 - De : Solange JAUBERT
Date : 06/09/2009  16.48
Je viens d'aller sur ton site pour lire ton courrier, certains internautes sont ébahis des prouesses du Kristellois MOSTEFA. En effet ce MAGELLAN  en étonne plus d'un et cela tombe bien que tu aies  un site  qui consacre les exploits de ce KRISTELLOIS. Les photos sont superbes et elles rendent bien dans tes pages. Mostefa qui vit en antarctique !!!!c'est pas rien !  SOLANGE

533 - De : Mostefa BADIS
Date : 06/09/2009  20.26.00

"La dernière fois c'était Science Support, cette fois ci c'est la préparation de la station pour le début de la saison, les scientistes commenceront a arriver oct/nov (ete austral).  La pensée de la méditerranée avec ses pins maritimes m'aideront a passer ce périple. A bientôt et merci pour le message."

534 - De :  Mostefa BADIS
Date : 06/09/2009  20.51.
Merci a Danielle pour avoir évoque mon nom, parfois on se sent oublie dans ce désert polaire...

nous avons assiste au premier lever de soleil le 22 Août et il s’est couche aussitôt. Par contre la lune reste presente autour de nous 24/24.Orion a disparu, continuant sa migration vers l’hémisphère nord. La Croix du Sud nous tient compagnie. Les vents crient et la température a plonge jusqu’a moins 119 F. escuses-moi Mostefa si j'ai recopié ces lignes car elles expliquent bien cette photo...je suppose que c'est la lune que l'on voit sur Erebus. Vous n'étés pas tout à fait dans la pénombre mais ça doit être stressant de ne pas voir le soleil

535 -De :   Mostefa BADIS -
Date : 15/09/2009
Nous sommes entourés de volcans. Erebus est le seul volcan actif. il y a des éruptions constamment, plusieurs fois les camps à proximité ont été déménagés. A bientôt   
      

536 - De : Nadia BELBACHIR
Date : 16/09/2009  03.39.31
Bonjour Jocelyne. J'espère que vous allez bien. félicitations pour votre anniversaire de mariage. J'ai lu les modifications que vous avez effectuées sur votre site, félicitations pour votre travail. J'ai vu que vous avez incorporé quelques unes de mes photos, ça m'a fait plaisir

537 - De : René MARTINEZ
Date : 23/09/2009   12.02
Bonjour. Voici un PPS de ma création. Je suis d'origine de Mer-El-Kébir. je suis rentré en juillet 1963. Super votre site

                                         

Me voici de retour d'un séjour aux Antilles, gwada, belle île et République Dominicaine (pays adoptif de mon frère) où, sous le  "Pico Duarté" 3175m j'ai découvert des pins et des cigales, comme chez nous dans le midi et à Oran.

 

538 - De : Michel MOUGIN
Date : 05/11/2009  07.32.13
Bonjour. je viens de parcourir l'album photo sur ce site. Très joli! Je n'ai pas eu le temps de lire les textes. Je me réserve pour le prochain we. Amitiés de Michel

539 - De : Annie MEERSCHAUT (COLAS) d'Oran et Sidi Bel Abbes
Date : 12/11/2009  10.47.34
bravo tu es merveilleuse nous nous sommes régalés  GROS BZ  ANNIE

En relisant ma messagerie je suis retombée sur ce beau message de Peny Valory qui n'était pas des nôtres par la vie mais par le coeur. Je n'ai plus eu de ses nouvelles, je la savais  très malade. J'espère de tout mon coeur la voir réapparaître un de ces jours. En Août 2007 elle nous avait écrit ce joli et exceptionnel message, très touchant pour notre communauté :

"c'est avec bonheur que je me replonge dans la douceur chaleureuse de votre site. Oui, plonger car c'est une mer de mots qui caracolent sur les souvenirs de chacun. La mémoire des uns devient l'île des autres où, enfin, chagrins et douleurs peuvent s'échouer. Vos mots se mêlent, se tissent, se brodent, entre eux pour faire le pont des "souvenirs" qui relie la terre des générations d'hier  à celles d'aujourd'hui , de demain...Tous vos souvenirs, peu à peu font le plus beau et le plus coloré des jardins. Celui où, derrière un rideau de pluie de larmes et sous la chaleur du soleil de vos coeurs, peu à peu, vous avez su faire éclore les roses du temps, au doux parfum de nostalgie mélancolique. Choses rares, vos roses n'ont pas d'épines. Je vous embrasse bien affectueusement, sans oublier Christiane et Guy SOria, Solange, Saïd Zerdani et tous ceux qui me permettent, par leurs écrits, de mieux vous comprendre et de vous aimer moi qui ne suis pas de là-bas. A tous un bel été. Penny "

540 - de : Fatima HAMADI (Les Laurentides Canada)
date : 06/12/2009  16.27.38
Bonjour Jocelyne! Je viens de faire un petit tour sur ton site et la photo que tu as prise ce matin du Vars m'a donné des frissons dans le dos en me faisant réaliser à quel point le climat dans le Nord se réchauffe... il y a 1 dizaine d'années, en ce temps-ci de l'année, nous avions déjà plus d'1 mètre de neige en ville (Mtl) et le double dans les Laurentides et d'année en année, le climat change substantiellement... l'an dernier, nous avons évité de peu un Noël vert et cette année c'est rebelotte, à peine quelques traces par-ci par-là, par encore de vraie tempête alors qu'avant à la mi-novembre on s'en ramassait toute une!! alors, je viens de prendre 2 photos que tu pourras insérer dans ton site (il est 10h 24 min. et nous sommes le 6 décembre 09...) pour que les gens réalisent les dégâts de la couche d'ozone et les répercussions sur la planète... qui aurait dit qu'un jour on grillerait au Nord et on gèlerais au Sud...?? allez, je te laisse en te souhaitant une excellente fin de semaine! Je t'embrasse

 

nous partons rejoindre nos quartiers d'hiver...je suis connectée

 

 


   2010 Janvier/Février
A tous mes amis, et correspondants, je souhaite une bonne année
Merci à toutes les personnes qui m'ont offert leurs voeux
j'ai reçu moins de messages mais ce site est toujours aussi visité, selon mon compteur journalier.

 

541 - De : Mostefa BADIS
Date : 01/01/2010  07.43.33
bonne année. Merci pour les voeux de 2010 nous sommes déjà le 2 janvier ici au bas du monde. Les chercheurs en géologie et volcanologie viennent de repérer de nouveaux volcans actif sur le continent sous la glace. tu es la premiere a connaitre cette nouvelle. Fonte de glace et éruption de vapeurs a l'ouest de chez nous. a bientot 

542 - De : Benyagoub BECHAR
Date : 01/01/2010  20.33.09
Mes meilleurs voeux de bonheur, de santé et de joie pour vous et tous vos proches. que Dieu fasse de cette nouvelle année 2010 de paix et prospérité

543 - De : Mostefa BADIS
Date : 01/01/2010  22.01.48
Travail 10h par jour, 6 jours par semaine. Dans l'attente d'Oden Brise glace Suédois pour ouvrir un accés pour le cargo ravitaillement. Bientôt commencera l'évacuation de la station. les Aussies vont envoyer quelques avions pour le redéploiement. Comme chaque saison  je serai sur ledernier vol (personnel essentiel) fin février, je pourrai assister au premier coucher du soleil 
Bon courage pour la suite et fin et bonne année

544 - De : Monique FODOR
Date : 01/01/2010  22.35.20
Ain Franin. Par un heureux hasard je viens de regarder ces belles images accompagnées de textes et surtout je suis accrochée par l'idée de "Mémoire à procurer pour nos enfants et petits enfants", je rejoins parfaitement cette belle intention... Mes enfants ont souvent demandé "c'est quoi ton pays maman;"... Je viens enfin de trouver l'occasion d'un voyage organisé par l'ANRO Marseille pour retourner à ORAN... J'ai pu retrouver les lieux de mon enfance et adolescence en constatant que beaucoup d'algériens regrettaient notre départ .... Incompris... Bref sans refaire l'histoire nous avons à cheminer vers de nouvelles relations peut-être ! En tout ca merci pour ce morceau d'histoire que j'ai lu et vu

545 - De : Penny VALORY. CHOPPIN
Date : 04.01.2010  10.22.52
Je vous souhaite une année 2010 douce et tendre, remplie de petits bonheurs, d'espoir (s) de joie, de sourires et de rires, de projets, de belles rencontres, de passions, de lectures...A tous je souhaite la VIE vivante, palpitante, vibrante et aimante.

Merci Penny, je suis si heureuse de vous lire, mes doutes n'étaient pas fondés et c'est si bon!!!... Que tous vos voeux, vous soient accomplis. JE  

546 - De : Guy SORIA
Date : 06/01/2010  19.29.37
à Penny Valory CHOPPIN.  Enfin des nouvelles de notre très Chère Amie. Elle est notre lien entre notre vécu et celui des autres, mais avec sa sensibilité pour nous. Savoir dire des paroles aussi simples et pleines d'amour en étant aussi proche de notre passé, ne peut être que le fait d'une personne exceptionnelle. Merci Madame et que Dieu vous garde. Nous vous embrassons. Christiane et Guy SORIA

547 - De : Bernard BOSCH
Date : 14/10/2010  20.44.30
Aïn Franine . Bonsoir Jocelyne. Tout d'abord, bravo pour votre site...Le lien que je vous envoie vous transportera à Aïn Franine, au "Petit Port" il y a cinquante ans... C'est  un film de famille mais par dessus tout une tranche de vie...Peut être y reconnaîtrez-vous quelques acteurs de ce lieu. Je m'appelle Bernard BOSCH, ces images sont de mon père "Claude" Ma maman s'appelle Evelyne (Hernandez). Nous avions le cabanon situé entre celui des "Térol" et "Le Petit Robinson"... Tous mes meilleurs voeux pour 2010...Amicalement...Bernard

548 - De : Bernard BOSCH
Date : 15.01.10  13.51.00
Bonjour Jocelyne. Vous avez bien entendu mon autorisation pour diffuser l'adresse de ce film sur votre site. Ma Mère descendante directe des "Térol" connait pratiquement toutes les familles que vous indiquez sur votre site. Jacqueline Chaffanel s'en souviendra certainement. Très amicalement.
Merci Bernard

549 - De : Gérard MOMBELET
Date : 28/01/2010  17.48.14
Cabanon à Aïn Franin. Bonjour Jocelyne et Bravo pour votre site.
Je suis né à Oran il y a 60 ans et nous sommes revenus en france en 58, mais je me souviens dAïn franin car mes parents avaient u  cabano  sur la place à Gauche du Bar de "ches Chanu". Mon père Jacques Mombelet avait une ferblanterie à St Eugène et nous passions tous les samedis et dimanches à Aïn Franin, peut-être que vous vous en souvenez? Moi, gérard, je suis à gauche , mon frère Yves à droite et Maman au fond et sur la photo, chez Chanu, papa à l'accordéon pour son loisir et mon Grand père. Amicalement. Gérard

550 - De : Mostefa BADIS
Date : 02/02/2010
Navio. le rocher derrière l'Aiguille c'est le Navio qui veut dire "navire" il ressemble à un vaisseau à l'horizon, c'est un risque pour la navigation  

551 - De : Fernand LOPEZ
Date : 07/02/2010  20.57.45  
Bonsoir Jocelyne. J'espère que ça va pour toi et les tiens. J'ai vu les nouveautés sur le site ; c'est bien ; tu connais un paquet de chansons ; bravo et aussi pour les nouvelles musiques : summertime, moonlight sérénade. Je t'envoie une photo de la sortie du port d'Oran ; elle me rappelle des souvenirs : entre 1960 et 1962, j'allais en vélo au bout de l'avenue des falaises, au bord de la falaise, un peu à l'est de la sortie du port ; des fois il y avait un des petites barqques de pèche (des pasteras) qui sortaient du port, avec leur bruit de moteur caractéristique "Tac-Tac...Tac..Tac..c'est un bon souvenir, A bientôt. bises..
Merci              

552 - De : Mostefa BADIS
Date : 09/02/2010  19.16.30
Source. Pour accéder à cette source, il faut le faire à la nage, par barque ou être extrêmement alpiniste

553 - De : Fatima HAMADI
Date : 26/02/2010  18.16.27
Bonjour Jocelyne. J'imagine que tu es encore à Vars... avez-vous de la belle neige? ici c'est mouillé et très venteux depuis 2 jours... ()
 

Oui, Toujours à Vars avec une neige abondante...un peu trop même...env 1.50m devant la porte 2.5m au sommet et les pistes sont super. Nous y restons jusqu'à la fin de la saison, voir avril. Qui sait, peut être que pour ton terrain, tu trouveras preneur sur ce site...bonne chance, bz........

Mars/ Mai 2010

554 - De : M.F et M. LACQUEMANT (mes si gentils voisins du Var)
Date : 03/03/2010  18.27.35
Bonsoir Jocelyne. Nous sommes très touchés , que tu nous fasses partager une partie de ta vie. Le résultat est fabuleux et nous sommes admiratifs devant  le travail réalisé et l' énergie déployée. On imagine bien que cette partie de ta vie a été merveilleuse et douce et combien il a été douloureux  de quitter ce pays.... Se replonger dans ses souvenirs n' est pas chose aisée et entraîne souvent la mélancolie mais permet de se remémorer des événements  que l' on avait oubliés, morceaux choisis de sa vie et ce qui compte c' est le chemin parcouru et le bonheur de le contempler. On vous embrasse,

555 - De : Claude NAL/ROMAN
Date : 04/03/2010  17.48.17
Demande d'autorisation. Chers amis. Le mois de  je publierai, chez "Jacques-Marie LAFFONT éditeur", un roman intitulé "Un jeune homme d'honneur". Il traite de l'enfance et de l'adolescence d'un oranais qui doit quitter l'Algérie dans le cadre du "plan simoun" ( résiliation des sursis universitaires en juin 1962 ) avant de suivre une formation d'officier de réserve et de réaliser son commandement dans le désert du Ténéré, au Niger. 

Pour préparer cette parution et lui donner le meilleur écho possible, je termine la réalisation d'un site Internet sur lequel je souhaite insérer des liens vers d'autres sites ayant une relation avec l'Oranie, afin de permettre à un maximum de gens de mieux connaître notre région par les images et les récits, donc les souvenirs, que nous avons les uns et les autres à communiquer. 

Je vous serais reconnaissant de me faire savoir si vous m'autorisez à faire figurer un lien vers votre site. Je ne le ferai que si j'obtiens de votre part cette autorisation. De même j'utilise quelques photos reçues de correspondants avec lesquels mon épouse Françoise ( Ciréra-Nal ) et moi-même avons des échanges réguliers sur notre passé. Lorsque mon site sera ouvert, ce dont je vous informerai par le même canal, si vous y voyez des photos vous appartenant, vous pourrez, si vous le souhaitez, m'en demander le retrait, ce que je ferai immédiatement. 

Je vous remercie de ce que vous avez déjà fait pour maintenir la flamme de notre mémoire et j'espère que nous pourrons poursuivre ensemble cette œuvre qui me tient à cœur. Au plaisir de vous lire et avec mes sentiments les plus cordiaux. Claude Nal.
Je me ferai un plaisir d'insérer votre lien et en ce qui concerne mes photos : certaines me sont personnelles, d'autres m'ont été gracieusement offertes et j'estime qu'elles sont là pour être partagées avec mes visiteurs. Par contre celles représentant des personnages familiers ou amis ne doivent intéresser personne. J.E

556 - De : Solange JAUBERT
Date : 07/03/2010  17.12.21
Mon cousin m'a dit que son père, qui était garde champêtre à Assi-Ben-Okba, allait très souvent à Aïn Franin, que même un arabe qui habitait en bas lui donnait des tomates qu'il faisait pousser sur le sable. Aïn Franin était son coin et il y allait au moins une fois par semaine. Il croit qu'il s'appelait Benaissa? alors peut-être que tu te souviens de son Grand-père garde Champêtre Monsieur FERRER?
Le maraîcher d'Aïn Franin s'appelait Lahbib Benselka, je n'en vois pas d'autre. Et le nom de Mr Ferrer, m'est inconnu.D'Assi-Ben-Okba je ne me souviens pas du tout du village, nous avons dû y passer simplement, c'est loin tout ça. Bz...
 

557 - De : Benoit GARGUILO
Date : 12/03/2010  09.54.24
Naufrage LCT 525 au larde de kristel. Bonjour Madame.

Je me présente: Je m'appelle Benoît Garguilo, je suis le petit fils du commandant du bateau qui est intervenu pour sauver l'équipage du LCT

525. Mon oncle vous a envoyé l'article sur le sauvetage. Je voudrais savoir si vous avez des informations supplémentaires sur ce sauvetage étant donné que vous avez était témoin de celui-ci. Merci par avance. Cordialement. Benoît Garguilo PS: Je vous joins une photo du LCT 525 prise sur les plages de

Normandie entre le 6 et le 25 juin 1944

 

 

 

559 - De : Richard SCOTTO
Date : 05/05/2010  19.38.15
Notre "ORANOSTALGIE" Bonjour, né à Oran en 46, parti en 65, Parisien pour encore un ou deux ans, Bordelais ensuite, je resterai toute ma vie un Oranais et je vous remercie pour ce très beau site...Je n'ai pas beaucoup connu cette région d' Ain Franin, bien que j'aie eu l'occasion d'y aller quelques rares fois, mais j'ai habité 6 ans Saint-Hubert/Les Palmiers et je passais donc par Boulanger dans notre bus n° 14...Moi aussi , parfois "j'ai fait un rêve"...Et je le fais encore, bien qu'il se termine. toujours sur cette "Oranostalgie" , un "mal qui nous fait du bien " comme dit Léo Ferré...Récemment j'ai eu la joie de retrouver une dizaine de copains de notre classe de 3e à Lamoricière en 1960...Cinquante ans d' absence ! Deux journées de bonheur sincère...On essaye de retrouver plus d' anciens mais c'est difficile, malgré la consultation de tous les sites concernés...Nous avions caressé l'idée, si nous retrouvions d'autres camarades et surtout les 4 ou 5 musulmans de cette classe particulière, de retourner à Oran pour y revivre un moment dans notre cher lycée...Mais je pense , après avoir vu sur des DVD gravés par d'autres Oranais partis "exorciser le maléfice", l'état piteux de bien des quartier de notre chère ville, que nous y avons renoncé tacitement...Dommage mais c' était notre destin...Mek toub! dit-on là-bas, je crois...-- 

Richard "Quintette" Scotto
"L' Amour Suprême de la Musique"
Oran! c'était "Hier", "Hier" c'était Chez nous, ça n'est plus qu'un souvenir de jours heureux, gardons le intact ; cela nous a permis de mieux surmonter, reconstruire un présent et  regarder vers l'avenir.

560 - De : Flore RIPOLL PEREZ
Date : 05/05/2010  23.49.58
Jocelyne. Je ne vous connais pas, mais je vous remercie pour les belles photos de notre pays perdu...Vous vous appelez Estève? votre Père était-il dans la police? si c'est le cas, il était un collègue de mon père, nous habitions St Eugène. Amicalement.
Mon Beau-Père Estève n'était pas dans la police. les Estève's sont une famille de 4 générations de "plombiers" : à Oran angle rue Beauprètre et Sébastopol et angle rue des lois et passage Gasquet et à l'Union (Toulouse) et Toulon.

561 - De : Michel RUIZ
Date : 25/05/2010  19.57.05
Bonjour. Je viens de découvrir votre site, il est magnifique. J'habitais ORAN et nous avions un cabanon à Navalville, que de souvenirs et émotions en voyant toutes ces photos. Avec mon frère nous allions l'été à KRISTEL chez les AVEROUS passer nos vancances d'été. Si vous aviez l'adresse des AVEROUS pourriez vous ma la faire parvenir? on ne les a plus revus. Je fais partie de la famille RUIZ qui habitait Bon Accueil 29 rue Balzac à Oran. Nous sommes rentrés en France début juillet 1962. je ne suis plus retourné en ALGERIE mais la nostalgie est toujours là. Recevez encore mes sincères remerciements et toutes mes félicitations pour ce beau site. Cordialement

   

Juin/ Août 2010

562 - De : Fernand CABRERA
Date : 03/06/2010  19.49.46
Je viens de visiter le site d'Aîn Franin.  Bonjour. Que de souvenirs, je vous remercie pour le bon moment que je viens de passer, j'ai des photos du petit port, il faut que je les recherche et je vous les enverrai. Encore merci. Affectueusement.
En voyant ce nom apparaître, des images ont défilé dans ma mémoire. merci!

563 - De : Michèle SAURAT
Date : 06/06/2010  19.04.14

Bonsoir Madame,Un avis de recherche d'Yvonne SIGEAN et son frère René GOUGENHEIM  m'intéresse car je suis la fille de la personne recherchée(André SAURAT). Comment puis je y répondre SVP? je n'ai pas réussi à le faire. Merci. Cordialement.
Merci à vous. Je viens de joindre Yvonne (101 ans) qui va être très heureuse de vous parler au téléphone. Encore des retrouvailles!!!!

564 - De : Michèle SAURAT
Date : 06/06/2010  23.36.20
Bonsoir Madame. C'est fait, je viens de converser longuement avec ma petite cousine...puisque Yvonne Sigean est la fille de la soeur de mon grand-père. que d'émotions! je ne m'attendais pas à évoquer tant de souvenirs enfouis dans ma mémoire d'enfant, surtout après tant d'années. Alors un grand merci à vous pour avoir fait le lien. Je vais m'empresser de lui rendre visite et de lui apporter des photos qu'elle souhaite voir. Cordialement.

565 - De : Fernand CABRERA
Date : 13/06/2010  12.07.02
Photos du petit port.

Salut Jo. J'ai retrouvé les photos et comme promis je te les envoie. Année 54 ou 55 la 1ère (après la course au canard) la 2ème nous avions gagné au volley, la troisième tous les jeunes du petit port. J'ai mis un numéro à chacun des personnages et si tu te souviens de certains tu mettras leur nom. Une devinette quel numéro ai-je? (après...)
 J'ai connu ma femme en faisant la traversée du Petit Port à Mon Rève et j'ai accosté à ses pieds depuis nous ne sommes plus quittés. Avec Philippe Fonquernie nous nous voyons de temps en temps avec les anciens de la GMO.... Maintenant tu as ma photo de 1955, j'aimerais que tu m'en fasses parvenir une de toi à la même époque pour me rappeler de toi. A bientôt donc sur le net, avec toute mon amitié. PS: Les Mellado sont mes cousins et nous logions chez eux pas loin de l' auberge.
Merci Fernand... Toutes les photos ont été tranférées dans le dossier "Aïn Franin Petit port")

566 - De : J.F BASCANS
Date : 21/06/2010  10.50.48
Ecole Maraval. Après lecture de votre article (je suppose qu'il est de vous) "Les Dames Africaines", je vous ai écrit une lettre...qui m'est revenue...mauvaise adresse...je vous disais avoir ré-ouvert cette école dans les années 1965, dans le cadre d'une coopération culturelle de 2 ans, et mes souvenirs : la grotte (sans la Vierge), la cour avec ses poivriers, les classes, la maison des sœurs que j'occupais, l'église désaffectée; bref beaucoup de nostalgie, mais moins que vous sans doute; Cordialement.

J'espère que vous avez passe un bon ete

de Septembre  à Décembre 2010

567 - De : Jean-François BASCANS
Date : 07/09/2010 
Maraval : les Dames Africaines - Dans le cadre de la coopération culturelle, je suis arrivé à Oran pour l'année scolaire 1965 et fut affecté par la Caritas à Maraval, pour y ouvrir une "Ecole Populaire Algérienne", dont le but était d'accueillir des jeunes qui, au moment de la guerre d'indépendance, ne purent achever leur scolarisation. J'y suis resté jusqu'au 30 juin 1967.
Fréquentant l'ancien séminaire, le collège d'Eckmulh tenu par mon ami le Père Burdet, directeur de l'enseignement diocésaine, j'y rencontrai ma future épouse qui y enseignait. Elle avait, depuis 1962, enseigné dans les écoles des soeurs Blanches de Laghouat et de Biskra.
Mes souvenirs sur Maraval sont, bien sûr, nombreux. J'occupais seul le bâtiment d'habitation de l'école, organisant autour de la cour ornée de 4 poivriers : une classe, une salle de jeu, une bibliothèque. la grotte avait perdu sa vierge, l'église était vide ; j'ai reçu à deux reprises, un responsable du culte musulman, chargé de réquisitionner les églises vides ; mais, chaque fois averti, je transformais l'ancienne Notre-Dame de Lourdes en salle de gym ou de concert. ...Le dimanche, après avoir tenu les orgues de la cathédrale, j'étais l'hôte de Mgr Lacaste et de son vicaire général le Père Dauger.
Je n'en finirais pas... : le théâtre, Santa Cruz, l'ancienne Cathédrale St Louis, la Vieille ville espagnole chez mes amis Buades, la Porte d'Espagne, le port de plaisance, le boulevard Clémenceau et ses magasins, les plages de St Roch et de Bouisseville, etc...Le seul souvenir que je n'ai pas emporté, c'est une photo de l'église avec son école. Celle qui accompagne votre article est très floue (trop de pixels) lorsque je l'imprime.......
Merci pour tous ces renseignements. Une école qui fait partie des bons souvenirs de mon enfance et que j'ai quittée en 1951 pour entrer au lycée Stéphan gsell....si parmi mes correspondants, il en est un qui possède une photo (même récente de cette école....merci de me l'envoyer SVP.

567 - DE : R.SALANON
Date 07/09/2010 
parti sur ton site, j'en sors à l'instant!! super site bien construit, émouvant qqfois!! félicitations pour cet énorme travail complet. bis...

568 - De : Lisette TEISSIE
Date : 09/09/2010  12.02.25
Bonjour. j'ai connu Aïn Franin où j'ai passé mes vacances avec mes frères Eric et Gérard, chez ma tante et c'est quelque chose que je n'oublierais jamais (c'est mon remonte moral) merci pour ces photos et peut être à bientôt .
qui était votre Tante?
Ma tante s'appelait Claire Ruis et Alfred Ruis son frère habitait juste aux "garages pour les barques" je ne sais pas si c'était le petit port ?
C'était "Mon Rêve"
Demandez à Paul Ruis qui m'a appris, mon nom de jeune fille, s'il s'en rappelle. Vous avez de la chance de les avoir à côté. N'avez-vous pas connu Annie Ruis? à Bientôt je ne l'ai pas connue personnellement mais je me souviens d'elle.J.e.
 j'ai beaucoup de peine de voir l'état des cabanons, mais mes souvenirs sont entiers . Je vous embrasse

568 - De : Benyagoub BECHAR
Date : 10/09/2010  15.08.43
Vos rêves sont réalisés en totalité Madame. Il ne restait plus que la route menant de Kristel à Arzew. Je partage vos émotions nostalgiques. Avec tous mes respects.Ci-joint un texte paru dans le journal local d'Oran "le quotidien d'Oran" nous informant ssur l'état d'avancement de la réalisation de cette route : La voie express Arzew-Kristel réceptionnée l'an prochain.
"la nouvelle voie express reliant la corniche d'Arzew et la localité de Kristel a fait l'objet, hier, d'une visite de travail et d'inspection du ministre des travaux publics ...il s'agit d'une voie littoral de la corniche eest qui va permettre le désenclavement de la corniche de Kristel...d'une longueur de 25kms...une première tranche a été réalisée (11kms) la seconde sera lancée au mois de décembre.......seront achevés en 2011....

à cette annonce un ami Kristellois m'a écrit : "horrible! Kristel était le lieu ou le chemin d'arrêtait" en janvier 2009 j'ai fait une randonnée entre Kristel et arzew une zone très accidentée...il y avait des travaux qui avançaient très lentement...mais pas sur le littoral, impossible de longer la côte. J'espère que cette route ne sera jamais réalisée

569 : De : Maurice PEPPONE
Date : 12/10/2010  17.08
Bonjour Jocelyne. par cet e.mail, je viens de vous faire part, que quand j'étais militaire, j'ai été envoyé en Algérie à Arcole, nous étions dans une ferme sur la route d'Arzew, nous couchions sous des tentes. je me souviens, c'était en 1957 au mois de mai après le fête des mères. j'étais dans le génie, et nous avons construit un bâtiment dans le village.....il y a eu un téléfilm de Marcel Moussy qui s'appelle "Arcole ou la terre promise" qui relate l'arrivée des colons venus de France et d'ailleurs. Le téléfilm est passé en juillet 1981, je l'ai vu. il avait été tourné en Tunisie, je n'ai rien reconnu. Mon parcours en Algérie : arrivé à Oran par le sidi bel abbes, direction St Louis, puis Arcole, ensuite Aïn allouf et Balloul, d'où j'ai été libéré le jour de mes 23 ans. J'ai bien connu les quartier de St Eugène et Oran, Eckmulh par la rue d'Oujda et le ravin, j'en garde un souvenir impérissable. Le film est peut-être dans les archives de TF1 ou du cinéma. je peux vous assurer que je l'ai vu à la télé, même que dans le film les colons étaient transportés dans des péniches, ils ont du souffrir à bord de ces engins là. cordialement....
lançons la recherche

Des Nouvelles de MOSTEFA, reparti pour la période d'été Australe dans les glaces en fonte de l'Antarctique

571 - De : Mostefa BADIS
Date : 13/11/2010  20.44.19
Salut Jocelyne. Les scientifiques vantent de travailler dans des camps dans les profondeurs du Continent. Ils arrivent, il trouvent la piste d'atterrissage, les tentes montées, la cuisine, le WC (un bidon) les denrées. Mais c'est nous qui atterrissons seuls au milieu du plateau polaire avec seulement des sacs de survie, et au milieu des vents nous construisons leur camp, sans abri pour nous. Il y a eu un astrophysicien qui a fait une présentation sur les rayons cosmiques. Il a remercié toutes les agences gouvernementales et à la fin il a mis mon nom sur l'écran et m'a remercié. Tant que je passerais les examens médicaux, je continuerais. A bientôt Fille d'Aïn franin!

572 - De : Jean AVELLAN
Date : 23/11/2010  15.59.32
Ain Franin. J'ai eu les larmes alors pour moi pas question d'y retourner....nous étions à l'extrême Est au pied d'une superbe maison "Despied"
Je ne me souviens pas de cet endroit.

                             Notre villa à Aïn Franin au temps du bonheur!

ce qu'il en reste...photo prise il y a une semaine....c'était un endroit idyllique.
Merci à ma gentille cousine

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                       et son pin qui fait de la résistance a au moins 90 ans

 voici la vue que nous avions de la villa, sur le Cap roux au coucher du soleil

celle-là que je trouve magnifique : prise de kristel , on aperçoit le Cap Roux, le Cap Lamoune et le Cap falcon

Et notre villa d'Aïn El Turck, au temps du bonheur!

 

 

 

 

 

 

 

 

première villa à droite de l'hôtel. L'hôtel n'existe plus

et aujourd'hui!! une mrd..! voué à la démolition pour en faire soit un immeuble soit un hôtel ou rien, une ruine!
le bruit court : qu'un ministre l'aurait achetée...quel gachis!!!!!...ce qui me fait le plus mal, pour ces deux bâtisses c'est de voir ce qu'ils en ont fait

 


 

573 - De : Carlos GALIANA RAMOS (Alicante)
Date : 10/12/2010  19.42.49
Un site très fourni. Bonsoir, Je me suis attardé avec plaisir sur votre site consacré principalement à Aïn-Franin, ainsi qu´aux environs oraniens. Il y a beaucoup de témoignages à lire avec un intérêt qui nous prend le coeur. Si je puis me permettre une modeste contribution, veuillez trouver ci-joint un poème sur notre ville, que j´avais initialement composé en espagnol, suivi de sa traduction par les soins d´une ancienne oranaise (ces 2 textes ont déjà été publiés dans le livre cité). Je vous souhaite un joyeux Noël et une nouvelle année des plus heureuses. Cordialement

Merci pour ce beau poème que j'édite en français. Bonnes fêtes également. 

« Oran !... » Fut le cri
Du Marquis de Santa Cruz
A la vue de ton abrupte baie.
Et ce fut une prière :
Celle de ta Vierge dressée
Par une guirlande fidèle,
Dévote, rassemblant
Les flancs de ta montagne. 
Face au vent du Nord,
Qui détrempe la Sainte
De nuages de larmes
que ramène la nuit,
Tu mêles la mémoire et les songes. 

Tu crois en une France, grande,
Qui ne sut te rêver,
Ni te dire, enfin,
Si ton père fut ce Maure,
Cet inquiet Levantin,
ou ce héros d´Alsace.
 

Tant d´hommes sont venus
Sur le flux de l´Histoire,
Portés sur tes rivages,
Libres de leur misère
Et fuyant le passé.
Leurs familles ont semé,
Pour tisser leurs coutumes,
Une langue nouvelle. 

                        Que de croix ont plantés
                                Les journaliers rompus
                                De soleil,
                                Pour qu’enfin le désert
                                Pût se faire verger !
                                Et que d´enfants perdus,
                                Drapés dans la Bannière,
                                Plutôt que regretter
                                Leurs espoirs entêtés ! 

Tu connais ce tonnerre
Que gardent tes entrailles,
Et qui sut mettre en fuite
Jusqu’aux plus valeureux.
Tu ne crains la mer brave,


Ni les soleils brûlants
Que tu offres assagis
Aux enfants des rivages,
Qui dressent sur tes plages
Mille châteaux d´espoirs fous.

Mais un Homme est venu,
Aux desseins malhonnêtes,
Ajoutant à la Guerre une haine de plus,
Et, à la Vierge, là-haut, encore plus de blessures.
 

 

Alors, les patios se sont tus
Où bruissait la guitare.
Tes places se sont fanées
Où pleuraient les fontaines
Des rendez-vous manqués.

Puis ton Histoire niée
D´amours et de labeurs.
Sur les quais de douleurs,
Sonnent alors déchirantes
Les sirènes du départ :
Les vivants, vers leur sort incertain,
Les morts, vers le sûr infini.

Tu es ce que nous fûmes,
Et ton cœur bat en nous
Malgré l´oubli de tous.
Prie toujours pour les tiens,
Oran,  Oran, ma ville sacrée.
 

Carlos Galiana Ramos (*) (*) Traduit de l´original
en espagnol « ¡Orán ! »,  inclus dans le livre « Españoles en Argelia
/– Memoria de una Emigración » de Juan Ramón Roca,
 par Marie-Hélène Carbonel  (auteur du roman « D´Une Rive, l´Autre
 – Chroniques Oranaises » - www.mhcarbonel.com ).

574 - De : Claude NAL
Date : 09/11/2010 18.02.33
Un jeune homme d'honneur
Chère Jocelyne,
 Je vous remercie vivement pour vos commentaires sur "Un jeune homme d'honneur". Je suis heureux que Nicolas vous ait plu et qu'il vous ait fait revisiter des endroits que vous aimez. C'est pour que ma famille et mes amis retrouvent des moments un peu enfouis dans leur mémoire, et pour que nos enfants et petits enfants découvrent notre jeunesse avec ses bons côtés et ses périodes douloureuses, que j'ai écrit ce livre. J'espère que vous transmettrez vos impressions à vos amis sur votre site que j'aime beaucoup. Je n'ai pas de signature prévue dans le Var mais je suis à votre disposition pour en organiser une si vous avez des contacts le permettant (mairie, associations, marché de Noël ...). Je joins une annonce de promotion dont vous avez la primeur et que vous pouvez diffuser. Merci encore. Bien amicalement. Claude

http://www.jh-dhonneur.fr

Le site http://www.jh-dhonneur.fr est régulièrement mis à jour. N'hésitez pas à y retourner

J'ai beaucoup aimé votre roman... parce que deux des actions se passent dans des lieux que j' affectionne particulièrement. Tout d'abord : la Provence qui nous a accueillis et où nous avons posé nos valises en 1964. Nous avons démarré notre nouvelle vie de couple à Toulon puis à La garde, nous y avons fondé une famille et nous y sommes bien intégrés. Cette contrée nous a permis, non d'oublier nos racines, ni notre passé, mais d'avancer vers un nouvel avenir, en supportant le présent. Comme beaucoup de notre communauté, nous sommes arrivés avec pas grand chose et avec un peu de courage et une volonté de réussir par notre travail ; nous ne sommes pas malheureux. la seconde partie : Oran! notre ville, celle de nos aïeux, le berceau de nos racines où nous avons été si heureux. Etant donné que nous avons le même âge que "Nicolas", nous avons retrouvé, tout au long de cet épisode, la période : 40/62, des souvenirs identiques, en parallèle. L'enfance : les lieux, les jeux (nous passions nos vacances à Aïn Franin) , la mer, le ciel, le soleil, nous avons respiré le même air, les mêmes odeurs, les goûts, les mêmes vues, les mêmes distractions, la rue d'Arzew, les magasins...la jeunesse, les musiques, les premiers émois, premiers amours. et, malheureusement : les évènements ; j'étais dans cette foule qui criait "Algérie française" toute de bleu-blanc-rouge vêtue. Nicolas et nous, c'était une osmose, sans nous connaître. L'épisode Africaine m'a un petit peu moins intéressée. et le final : Nicolas a épousé Françoise pour le meilleur et sans le pire sous les flonflons du bal avec une musique de Jean-Christian Michel. Je souhaite à Françoise et Nicolas, longue et heureuse vie. Bravo et merci pour toutes ces émotions, pour ce roman passionnant et bien écrit. et un franc succès. Amicalement. Jocelyne Estève